Actusnews Wire - Diffuseur professionnel d'information corporate et réglementée, autorisé par l'AMF et le CSSF.

  Communiqué de la société QUANTUM GENOMICS du 08/07/2021

  08/07/2021 - 08:00

Quantum Genomics annonce le recrutement du premier patient dans l'étude REFRESH, Étude Pivotale de Phase III dans l'Hypertension Artérielle Difficile à Traiter/Résistante avec le firibastat en une prise par jour


Quantum Genomics (Euronext Growth - FR0011648971 - ALQGC), entreprise biopharmaceutique spécialisée dans le développement d'une nouvelle classe de médicaments agissant directement sur le cerveau pour traiter l'hypertension artérielle résistante/difficile à traiter et l'insuffisance cardiaque, annonce aujourd'hui le recrutement du premier patient aux Etats-Unis dans l'étude REFRESH (Randomized study of Extended treatment with Firibastat in treatment-RESistant Hypertension) dans l'hypertension artérielle difficile à traiter ou résistante. Cette étude est menée conjointement avec les sociétés DongWha et Orient EuroPharma, conformément aux accords de partenariat signés respectivement pour la Corée du Sud et pour l'Asie du Sud-Est, l'Australie et la Nouvelle Zélande.

« Nous sommes très heureux d'avoir recruté le premier patient dans cette étude de phase III avec la nouvelle forme galénique de firibastat en comprimé à prise unique quotidienne» a déclaré Jean-Philippe Milon, Directeur Général de Quantum Genomics, « cette étude, menée conformément au plan de développement approuvé par la FDA[1], représente la dernière étape avant la soumission pour la mise sur le marché dans l'hypertension artérielle difficile à traiter ou résistante prévue au dernier trimestre 2023 »

Cette étude multicentrique, multinationale recrutera 750 patients atteints d'hypertension artérielle difficile à traiter[2] ou résistante[3] dans 96 centres en Europe, en Russie, au Canada, aux Etats-Unis, en Corée du Sud et à Taïwan.

Pendant une première période de 3 mois randomisée en double aveugle, les patients recevront soit du firibastat (1000 mg en une seule prise par jour), soit un placebo, en plus de leur traitement en cours. Le critère d'évaluation principal sera la réduction de la pression artérielle systolique mesurée automatiquement en cabinet médical (AOBP) par rapport à la valeur de départ. Cette période sera suivie d'une phase visant à vérifier la sécurité du produit sur une durée de 6 mois pouvant aller jusqu'à 12 mois pour 100 patients, données obligatoires pour l'enregistrement d'un traitement chronique.

Les résultats d'efficacité et de sécurité à 6 mois qui permettront le dépôt des demandes d'autorisations de mise sur le marché sont attendus pour mi-2023.

À propos de Quantum Genomics
Quantum Genomics est une société biopharmaceutique spécialisée dans le développement d'une nouvelle classe de médicaments cardiovasculaires, fondée sur le mécanisme d'inhibition de l'Aminopeptidase A cérébrale (Brain Aminopeptidase A Inhibition ou BAPAI). Seule société au monde à poursuivre cette approche innovante ciblant directement le cerveau, elle s'appuie sur plus de vingt années de travaux de recherche de l'Université Paris-Descartes et du laboratoire INSERM/CNRS dirigé par le Dr. Catherine Llorens-Cortès au Collège de France. Quantum Genomics a ainsi pour objectif de développer des traitements innovants de l'hypertension artérielle compliquée voire résistante (environ 30% des patients sont mal contrôlés ou en échec de traitement), et de l'insuffisance cardiaque (un patient sur deux diagnostiqué meurt dans les cinq ans).

Basée à Paris et New York, la société est cotée sur le marché Euronext Growth à Paris (FR0011648971 - ALQGC) et inscrite sur le marché américain OTCQX (symbole : QNNTF).
Plus d'informations sur www.quantum-genomics.com, nos comptes Twitter et Linkedin

Contacts

Quantum Genomics


[email protected]

So Bang (EUROPE)


Communication financière et médias
[email protected]

LifeSci (USA)


Mike Tattory
Communication médias
+1 (646) 751-4362 - [email protected]


[1] FDA : Food and Drug Administration

[2] Patients non contrôlés malgré deux classes d'antihypertenseurs, aux doses maximales tolérées

[3] Patients non contrôlés malgré au moins trois classes d'antihypertenseurs, dont un diurétique, aux doses maximales tolérées


Cette publication dispose du service "Actusnews SECURITY MASTER".
- SECURITY MASTER Key : yJyclZtmam6YnG9ylMZuaGFkmpdjm5LHa5fGl5KclprIaJuSm22Wl5eXZnBhlmVq
- Pour contrôler cette clé : https://www.security-master-key.com.



  Original Source : QUANTUM GENOMICS