Actusnews Wire - Entreprise française spécialisée dans la diffusion d'information réglementée

  Communiqué de la société FIGEAC AERO du 04/07/2023 - RESULTATS ANNUELS 2022/23 : FIGEAC AERO ATTEINT L'ENSEMBLE DE SES OBJECTIFS

  04/07/2023 - 18:00

RESULTATS ANNUELS 2022/23 : FIGEAC AERO ATTEINT L'ENSEMBLE DE SES OBJECTIFS


  • Croissance de 21,2% du chiffre d'affaires, portée principalement par la forte reprise du secteur aéronautique
  • Amélioration de la marge d'EBITDA courant de 30 pb à 11,8% malgré des vents contraires
  • Un résultat opérationnel de retour quasiment à l'équilibre
  • Free cash flows positifs à 5,4 M€
  • Des signes d'amélioration de l'environnement économique
  • Objectifs financiers à court, moyen et long terme précisés

FIGEAC AÉRO (FR0011665280 – FGA:FP), partenaire de référence des grands industriels de l'aéronautique, annonce aujourd'hui ses résultats annuels au titre de l'exercice 2022/23, clos le 31 mars 2023. La finalisation de l'audit étant en cours, ceux-ci sont provisoires.

Jean-Claude Maillard, Président Directeur Général du Groupe FIGEAC AÉRO commente la publication :

« Pour la deuxième année consécutive, nous atteignons l'ensemble de nos objectifs financiers.

Reprise du trafic aérien, bonne santé financière des compagnies aériennes, carnets de commandes bien fournis chez l'ensemble des donneurs d'ordre - tous les indicateurs de l'aéronautique civile sont au vert, une tendance largement confirmée à l'occasion du récent Salon du Bourget.

Avec une stratégie orientée sur la rentabilité et la génération de cash, FIGEAC AÉRO est pleinement embarqué sur une trajectoire de forte création de valeur. Nous confirmons ainsi notre feuille de route à mars 2025, même si nous restons prudents à court terme face aux défis actuels – répercussion de l'inflation sur nos prix de vente, maîtrise des délais d'approvisionnement et recrutement. »

En M€ - IFRS (audit en cours de finalisation) 2022/23
12 mois
2021/22[1]
12 mois
Var. Var. org.
         
Chiffre d'affaires 341,6 281,9 +21,2% +14,0%
EBITDA courant 40,3 32,3 +24,8%  
Marge d'EBITDA courant 11,8% 11,5% +30 pb  
Dotations nettes aux amortissements et provisions (41,7) (51,6) -19,2%  
Résultat opérationnel courant (2,6) (21,4) -87,7%  
Marge opérationnelle courante ns ns ns  
Autres produits opérationnels non courants 4,6 (12,2) ns  
Quote-part de RN des sociétés mises en équivalence (2,6) (1,3) +110,0%  
Résultat opérationnel (0,6) (34,9) -98,2%  
Coût de l'endettement financier net (13,2) (6,2) +113,1%  
Gains (pertes) de change réalisés (8,9) 2,8 ns  
Gains (pertes) latents sur instruments financiers 6,9 (3,8) ns  
Autres produits (charges) financiers (1,0) (0,0) ns  
Impôt sur les résultats (1,3) (1,1) +22,3%  
Résultat net consolidé (18,1) (43,1) -58,0%  
Résultat net, part du Groupe (18,1) (43,1) -58,1%  

 

CROISSANCE DU CHIFFRE D'AFFAIRES PARFAITEMENT EN LIGNE AVEC LES OBJECTIFS

Sur l'ensemble de l'exercice 2022/23 (clos le 31 mars 2023), FIGEAC AÉRO enregistre un chiffre d'affaires en forte croissance de 21,2% (+14,0% en organique) par rapport à l'exercice précédent, à 341,6 M€, atteignant ainsi son objectif de chiffre d'affaires. Le Groupe est en ligne avec sa trajectoire de retour aux niveaux de chiffres d'affaires pré-crise (pour rappel, 447 M€ en mars 2020).

La croissance est portée principalement par la hausse des cadences de production dans la division Aérostructures & Aéromoteurs qui enregistre un bond de son chiffre d'affaires sur la période de 22,7% et, dans une moindre mesure, par le change et la répercussion de l'inflation. Les activités de diversification[2] sont également bien orientées avec une progression du chiffre d'affaires sur l'exercice de 6,7%.

OBJECTIF DE PERFORMANCE OPERATIONNELLE ATTEINT ET REDRESSEMENT NET DES COMPTES

Sur l'ensemble de l'exercice, la rentabilité opérationnelle continue de progresser avec une marge d'EBITDA à 11,8% du chiffre d'affaires, en hausse de 30 points de base par rapport à l'exercice 2021/22. En valeur absolue, l'EBITDA courant ressort à 40,3 M€, reflétant, comme annoncé, un deuxième semestre en forte amélioration à 25,4 M€ (contre 14,9 M€ au S1, et 20,6 M€ au S2 2021/22), soit une marge de 13,3% (contre 12,7% au S2 2021/22). Le Groupe atteint ainsi son objectif de rentabilité pour l'exercice.

L'évolution de la marge s'explique par la bonne maîtrise des coûts et les effets du plan Route 25 au travers de la montée en charge progressive de l'outil industriel et des optimisations du schéma industriel, modérés par l'impact de la désorganisation de la supply chain et de la part d'inflation non répercutée aux clients.

Sur l'ensemble de l'exercice, la division principale du Groupe, Aérostructures & Aéromoteurs, enregistre un EBITDA courant de 41,5 M€ (contre 36,3 M€ l'année précédente), tandis que l'EBITDA courant des Activités de Diversification ressort à (1,2) M€ (contre une perte de 4,2 M€ en 2021/22).

Les dotations nettes aux amortissements et provisions ressortent en nette baisse à 41,7 M€ en 2022/23 contre 51,6 M€ en 2021/22, en raison de reprises nettes sur provisions de 13,0 M€, principalement en lien avec la hausse des cadences de production.

Grâce à ces éléments, la perte opérationnelle courante est réduite de 87,7% pour s'établir à (2,6) M€.

Après prise en compte d'éléments non courants positifs de 4,6 M€ (contre (12,2) M€ en 2021/22) incluant les produits nets liés au redéploiement de l'activité au Mexique (plus-value de cession Hermosillo et frais d'acquisition à Chihuahua du site de Kaman Aerospace) et les coûts liés à la mise en œuvre de la restructuration financière du Groupe, FIGEAC AÉRO renoue quasiment avec l'équilibre opérationnel avec une perte opérationnelle ramenée de (34,9) M€ à (0,6) M€.

Sur la période, le coût de l'endettement financier augmente de 7,0 M€. Cette évolution inclut la hausse de la charge d'intérêt à 8,1 M€ (contre 4,8 M€ en 2021/22), reflet de la restructuration financière finalisée en juin 2022 et de la hausse des taux – le solde correspondant à des effets non cash de la norme comptable IFRS 9.

Au total, FIGEAC AÉRO enregistre ainsi une forte réduction de 58,1% de la perte nette part du Groupe sur l'ensemble de l'exercice 2022/23 à (18,1) M€, contre (43,1) M€ en 2021/22.

RENFORCEMENT DE LA STRUCTURE FINANCIERE

Pour rappel, à l'été 2022, FIGEAC AÉRO a finalisé une opération de renforcement de sa structure financière[3], à l'issue de laquelle le Groupe a notamment procédé :

  • Au réaménagement des termes de la dette bancaire et des ORNANE, dont en particulier l'allongement de la maturité à 2028, afin d'être adapté à la capacité de remboursement du Groupe,
  • À la mise en place de nouveaux financements et au renforcement des fonds propres pour un total de 160 M€ : augmentation de capital pour 53,5 M€, émission obligataire réservée pour 10 M€, PGE « Aéro » pour 66 M€ et financement sur actif de 30 M€.

Le Groupe a également renforcé à cette occasion sa gouvernance avec la refonte du Conseil d'Administration et l'entrée au capital à hauteur de 27%[4] du fonds Ace Aéro Partenaires, géré par Tikehau Capital. Dès lors, FIGEAC AÉRO a été en mesure de focaliser l'intégralité de ses ressources opérationnelles et financières sur l'exécution de sa stratégie de développement.

Ainsi, au 31 mars 2023, les capitaux propres du Groupe s'établissent ainsi à 70,0 M€ (contre 37,3 M€ au 31 mars 2022), et la dette financière nette[5] s'élève à 283,6 M€. La trésorerie disponible, à 115,5 M€, permet au Groupe d'aborder sereinement les prochains exercices.

UNE GENERATION DE FREE CASH FLOWS CONFORME AUX ATTENTES

Le redressement des comptes du Groupe sur l'exercice 2022/23 se traduit également par une forte progression de la génération de trésorerie, avec une capacité d'autofinancement[6] de 22,8 M€, contre 18,3 M€ un an auparavant, soit une hausse de 24,6%.

Le besoin en fonds de roulement reste maîtrisé et s'améliore de 8,3 M€ sur l'ensemble de l'exercice. Cette évolution est portée par la stabilité de l'encours client (-15 jours de chiffre d'affaires) et l'amélioration du DIO de 26 jours, et ce, malgré l'allongement de certains cycles de production et la constitution de stocks de sécurité.

Au total, les flux nets de trésorerie générés par l'activité ressortent sur la période à 31,1 M€.

Les flux nets liés à l'investissement s'affichent en baisse à 25,7 M€ (contre 29,1 M€ en 2021/22). D'un montant brut de 49,7 M€, les investissements se composent d'une part de CAPEX de maintenance et de R&D visant à maintenir et développer la compétitivité du Groupe, pour un montant de 24,5 M€, de CAPEX de croissance pour 5,3 M€ (dont notamment 3,0 M€ relatifs au récent contrat avec Safran Nacelles), et d'autre part, d'investissements non-récurrents d'un montant global de 19,8 M€ liés au redéploiement industriel au Mexique, et la mise en œuvre de développements engagés avant la crise.

Conformément à l'objectif annoncé, les free cash flows ressortent ainsi positifs à 5,4 M€, au même niveau que l'année précédente, malgré les investissements non récurrents et un contexte économique particulièrement exigeant.

POURSUITE DU DEPLOIEMENT STRATEGIQUE DE ROUTE 25 DANS UN CONTEXTE EXIGEANT

Sur l'exercice 2022/23, FIGEAC AÉRO a poursuivi le déploiement stratégique de son plan Route 25, orienté sur le renforcement de sa rentabilité et sa capacité à dégager de la trésorerie :

  • En assurant la montée en charge de son outil industriel, avec un taux d'utilisation désormais d'environ 70% (contre 55% un an auparavant),
  • En continuant son programme d'amélioration de ses schémas industriels - optimisation locale des flux de production ou transferts de production vers des sites du Groupe plus adaptés,
  • En finalisant la première phase du déploiement de son nouvel ERP, sur des sites principaux représentant 70% de l'activité du Groupe.

Le secteur aéronautique bénéficie de la croissance du trafic aérien désormais au-delà des niveaux pré-crise, d'une bonne orientation des carnets de commandes, confirmée lors du Salon du Bourget (avec des commandes pour plus de 1 100 nouveaux appareils[7]), et de la hausse prévue des cadences de production.

Une forte reprise de l'aéronautique civile qui reste confrontée à des défis au niveau de la supply chain, illustrées par des tensions d'approvisionnement et de recrutement, et un contexte inflationniste.

Dans ce contexte exigeant, FIGEAC AÉRO reste pleinement mobilisé afin de délivrer les hausses de cadences nécessaires pour répondre à la forte demande et s'appuie sur :

(i) Des partenariats de long terme avec l'ensemble de ses clients, ce qui a permis au Groupe de répercuter une part significative de l'inflation.

(ii) Des initiatives ciblées pour faire face aux tensions d'approvisionnement (notamment diversification des sources, recalibrage des démarrages de production, négociations de volumes dédiés, et ré internalisation de capacité). Celles-ci ont permis de retrouver des niveaux de performance globalement satisfaisants. Sur ce point, le Groupe constate ces derniers mois de premières tendances à l'amélioration.

(iii) De nouvelles approches, afin de répondre aux besoins croissants en matière de recrutement, avec le développement de son propre centre de formation, des programmes d'évolution interne, et des missions de détachement intra-Groupe vers les sites les plus affectés. Le Groupe entend par ailleurs poursuivre ses efforts pour développer son attractivité et favoriser la rétention des talents.

 

OBJECTIFS A COURT, MOYEN ET LONG TERME

Malgré les défis opérationnels à court terme, le contexte reste particulièrement porteur pour FIGEAC AÉRO, avec de nombreuses opportunités de croissance liées à la hausse du trafic aérien.

Ces opportunités se matérialisent déjà au travers de la progression du carnet de commandes à 3,4 Md€ au 31 mars 2023 (contre 3,0 Md€ au 30 septembre 2022), le gain de nouvelles affaires comme le dernier contrat de 140 M€ auprès de Safran Nacelles, et une forte activité de consultations. Le Groupe dispose en effet d'atouts décisifs : une structure financière renforcée, une empreinte industrielle dimensionnée pour la croissance et des positions stratégiques au cœur de l'écosystème aéronautique mondial.

Le Groupe bénéficiera par ailleurs du plein impact de sa stratégie, basée sur la combinaison de la montée en charge et de l'optimisation de son outil industriel et une stricte discipline financière, illustrée par une plus forte sélectivité des affaires et la maîtrise des investissements comme du besoin en fonds de roulement.

FIGEAC AÉRO a ainsi défini les objectifs financiers suivants :

Au titre de l'exercice 2023/24 :

  • Un chiffre d'affaires compris entre 375 M€ et 390 M€[8],
  • Un EBITDA courant entre 48 M€ et 53 M€,
  • Des free cash flows entre 16 M€ et 20 M€.

Au titre de l'exercice 2024/25, les objectifs sont précisés :

  • Un chiffre d'affaires entre 420 M€ et 440 M€[9],
  • Un EBITDA courant entre 67 M€ et 73 M€,
  • Des free cash flows entre 20 M€ et 28 M€,
  • Une dette financière nette entre 270 M€ et 280 M€, soit un levier légèrement en dessous de 4.

À plus long terme

Porté par le nouveau cycle de croissance amorcé du secteur aéronautique, le Groupe entend poursuivre au-delà de mars 2025 une stratégie de croissance raisonnée lui permettant de dégager d'importants niveaux de rentabilité et de cash flow et poursuivre son désendettement – une stratégie sous-tendue par les hypothèses suivantes :

  • Une croissance annuelle moyenne du chiffre d'affaires entre 5% et 10%,
  • Une marge d'EBITDA courant autour de 16%,
  • Des CAPEX nets entre 6% et 8% du chiffre d'affaires,
  • Un levier inférieur ou égal à 3.



Prochains évènements (après bourse)

  • 6 septembre 2023 : chiffre d'affaires du 1er trimestre de l'exercice 2023/24
  • 13 novembre 2023 : chiffre d'affaires du 1er semestre de l'exercice 2023/24

 


À propos de FIGEAC AÉRO

Le Groupe FIGEAC AÉRO, partenaire de référence des grands industriels de l'aéronautique, est spécialiste de la production de pièces de structure en alliages légers et en métaux durs, de pièces de moteurs, de trains d'atterrissage et de sous-ensembles. Groupe international, FIGEAC AÉRO est présent en France, aux États-Unis, au Maroc, au Mexique, en Roumanie et en Tunisie. Au 31 mars 2023, le Groupe a réalisé un chiffre d'affaires annuel de 341,6 M€.


 

FIGEAC AÉRO

Jean-Claude Maillard
Président Directeur Général
Tél. : 05 65 34 52 52

Simon Derbanne
Directeur des Relations Investisseurs et Institutionnelles
Tél. : 05 81 24 63 91 / simon.derbanne@figeac-aero.com
ACTUS finance & Communication

Corinne Puissant
Relations Analystes/Investisseurs
Tél. : 01 53 67 36 77 / cpuissant@actus.fr

Manon Clairet
Relations Presse
Tél. : 01 53 67 36 73 / mclairet@actus.fr

 



ANNEXES

 

Bilan consolidé simplifié

En M€ - IFRS (audit en cours de finalisation) 31/03/23 31/03/221
     
Immobilisations 265,9 271,9
Autres actifs non courants 5,5 17,6
Stocks 196,2 182,2
Coûts sur contrats 24,4 25,3
Créances clients 59,9 61,1
Actifs d'impôts exigibles 7,9 7,7
Autres actifs courants 26,7 21,7
Trésorerie 115,5 49,3
TOTAL ACTIF 702,0 636,8
Capitaux propres 70,0 37,3
Dettes financières non courantes 342,6 208,7
Autres passifs non courants 32,0 30.1
Dettes financières court terme 21,1 16,2
Partie courant dettes financières 31,4 155,4
Dettes ne portant pas intérêts 9,5 10,2
Avances remboursables 3,9 4,2
Dettes fournisseurs et comptes rattachés 83,2 87,9
Autres passifs courants 108,1 86,7
TOTAL PASSIF 702,0 636,8

 


Tableau de flux de trésorerie consolidés

En M€ - IFRS (audit en cours de finalisation) 2022/23 2021/22
Capacité d'autofinancement avant coût de l'endettement financier et impôts 22,8 18,3
Variation du besoin en fonds de roulement 8,3 16,2
Flux nets de trésorerie générés par l'activité 31,1 34,5
Flux nets de trésorerie liés aux opérations d'investissement (25,7) (29,1)
FREE CASH FLOW 5,4 5,4
Acquisitions ou cessions d'actions d'autocontrôle (0,1) (0,1)
Variation des emprunts et des avances remboursables 37,2 (15,2)
Remboursement des dettes locatives (16,0) (17,5)
Intérêts financiers versés (8,1) (4,8)
Frais liés à la restructuration de la dette (5,7) -
Augmentation de capital 53,5 -
Opération Aerotrade de portage de stock (4,5) 3,7
Flux nets de trésorerie liés aux opérations de financement 56,2 (34,0)
Variation de la trésorerie 61,6 (28,6)
Trésorerie d'ouverture 33,0 61,5
Variation de conversion (0,2) 0,0
Trésorerie de clôture 94,4 33,0

 

GLOSSAIRE

 

Terme / indicateur Définition
EBITDA courant Résultat opérationnel courant retraité des amortissements et provisions nets avant ventilation des frais de R&D capitalisés par le Groupe par nature
Carnet de commandes / backlog Somme des commandes reçues et à recevoir extrapolée sur une durée de 10 ans de chaque contrat et appel d'offres gagné, sur la base des cadences de production communiquées puis projetées, et d'une parité EUR/USD de 1,12
Organique À taux de change et périmètre constants
DIO (Days of Inventory Outstanding) Nombre de jours de chiffre d'affaires moyen pendant lequel un stock est porté
Levier Ratio de dette nette hors dette ne portant pas intérêt sur EBITDA courant
CAPEX Investissements en immobilisations
ORNANE Obligations à option de remboursement par numéraire et/ou en actions nouvelles et/ou existantes
Free Cash Flows Flux nets de trésorerie générés par l'activité, avant coût de l'endettement financier et impôts, diminués des flux nets de trésorerie liés aux opérations d'investissement

[1] Après correction d'erreurs présentées en note 1.2 des annexes aux comptes consolidés semestriels du rapport financier semestriel de l'exercice 2022/23

[2] Activités de défense, énergie et oil & gas

[3] Cf communiqué de presse du 20 juin 2022

[4] Au 31 mars 2023

[5] Hors dette ne portant pas intérêts

[6] Avant coût de l'endettement financier et impôts

[7] Airbus, Boeing, Reuters, dont commandes en options

[8] Sur la base d'une parité EUR/USD de 1,13

[9] Sur la base d'une parité EUR/USD de 1,16


Cette publication dispose du service " 🔒 Actusnews SECURITY MASTER ".
- SECURITY MASTER Key : nWppZ8ZmZJybynKdYp6WbGFrb2ZhlpOXaGnGm2VoZ56abJxnmpuUbMXGZnFhnGxr
- Pour contrôler cette clé : https://www.security-master-key.com.



  Original Source : FIGEAC AERO