Actusnews Wire - Diffuseur professionnel d'information corporate et réglementée, autorisé par l'AMF et le CSSF.

  Communiqué de la société FIGEAC AERO du 07/07/2021

  07/07/2021 - 19:00

RÉSULTATS ANNUELS PROVISOIRES 2020/21


  • Des résultats impactés par une crise sanitaire sans précédent ayant fortement affectée l'industrie aéronautique mondiale
  • Des mesures décisives mises en place pour contrecarrer les effets de la crise, préserver les liquidités et améliorer durablement l'efficacité opérationnelle
  • Un 2nd semestre 2020/21 en nette amélioration par rapport au 1er semestre 2020/21 : chiffre d'affaires +16,8%, EBITDA courant positif à 8,7 M€ et des Free Cash-Flows maîtrisés
  • Nouveau plan stratégique : Route 25
  • Objectifs 2021/22 

Le Groupe FIGEAC AÉRO (code mnémonique : FGA), partenaire de référence des grands industriels de l'aéronautique, annonce ce jour ses résultats annuels 2020/21 provisoires clos le 31 mars 2021, en cours d'audit. Les comptes seront arrêtés par le Conseil d'Administration du 29 juillet 2021.

Commentant les résultats 2020/21, Jean-Claude Maillard, Président Directeur Général de FIGEAC AÉRO a déclaré « Au cours de l'exercice écoulé, notre Groupe ainsi que l'ensemble de l'industrie ont dû faire face à une crise mondiale sans précédent avec un effondrement du trafic aérien dû aux confinements et aux restrictions de voyages imposés dans toutes les régions du monde. Face à ce nouvel environnement et après avoir assuré la sécurité sanitaire de nos collaborateurs, nous avons su démontrer notre agilité et notre résilience afin de préserver la compétitivité du Groupe.

D'un point de vue financier, la crise Covid-19 a eu un impact très significatif sur notre performance 2020/21. Néanmoins, la mise en place rapide de mesures structurelles de réduction de coûts a permis au Groupe de générer un EBITDA courant positif sur le 2ème semestre de l'exercice clos le 31 mars 2021. En matière de consommation de cash, le Groupe enregistre les premiers effets positifs de la rigueur financière et de la baisse drastique des CAPEX de croissance avec des cash flows maîtrisés sur la 2ème période de l'exercice.

Cette crise nous a conduit à prendre des décisions difficiles et à réorganiser notre implantation industrielle mondiale et je souhaite remercier toutes les équipes de FIGEAC AÉRO pour leur engagement au cours de cette période extrêmement difficile.

Les difficultés économiques du secteur aéronautique ne remettent pas en cause nos avantages compétitifs, en tant que premier sous-traitant européen de pièces aéronautiques, disposant d'une empreinte industrielle incontournable dimensionnée pour délivrer un chiffre d'affaires de 550 M€, d'une grande capacité d'innovation, d'un savoir-faire reconnu et d'une culture d'entreprise forte. Malgré les incertitudes et les difficultés qui persistent, l'ensemble des initiatives déployées, et plan stratégique Route 2025 devraient nous permettre de sortir renforcés de cette crise et g râce à l'agilité, l'engagement et le professionnalisme des équipes qui m'accompagnent je suis convaincu que nous profiterons pleinement de l'après crise . »

En K€ - IFRS (du 1er avril au 31 mars) 2019/20[1]
audités
S1
2020/21
S2
2020/21
2020/21
provisoires
Variation PCC[2]
Chiffre d'affaires 446 714 94 412 110 237 204 649 -52,8%
EBITDA courant[3] 69 448 (6 684) 8 723 2 039 -92,1%
EBITDA courant / CA 15,5% - 7,9% 1,0%  
EBITDA 63 200 (7 447) 8 345 898 -93,1%
EBITDA / CA 14,1% - 7,6% -  
Dotation nettes aux amortissements et provisions (48 953) (23 771) (23 078) (46 849)  
Résultat opérationnel courant 14 246 (31 218) (14 733) (45 951)  
ROC / CA 3,2% - - -  
Autres produits & charges opérationnels non courants (43 266)[4] (19 586) 1 406 (18 180)  
Résultat opérationnel (29 020) (50 804) (13 327) (64 131)  
Coût de l'endettement financier net (9 602) (4 112) (1 345) (5 457)  
Gains & pertes de change réalisés (16 257) (2 945) 1 398 (1 547)  
Gains & pertes latents sur instruments financiers 1 348 11 822 67 11 889  
Autres charges et produits financiers (22) (25) (2) (27)  
Impôts sur les résultats (1 955) (5 029) 7 128 2 099  
Résultat net consolidé (55 508) (51 093) (6 081) (57 174)  
Résultat net part du Groupe (55 465) (51 078) (6 066) (57 145)  


Un exercice fortement impacté par la crise sanitaire mais bénéficiant d'un rebond au 2nd semestre 2020/21

Sur l'exercice 2020/21, en plus de l'immobilisation du Boeing 737 MAX, le secteur aéronautique a été confronté à la plus grande crise de son histoire avec un effondrement du trafic aérien dû aux confinements et aux restrictions de voyages imposés dans toutes les régions du monde.

Ainsi, FIGEAC AÉRO réalise au titre de l'exercice 2020/21, un chiffre d'affaires de 204,6 M€, en retrait de 54,2% (-52,8% à périmètre et taux de change constants). La division Aérostructures affiche une forte contraction de son activité (-57,6% en publié et -56,2% à pcc) et les autres activités s'inscrivent en baisse de 15,8 M€. La progression de la division Aérostructures au 2nd semestre de près de 20 % est un signe manifeste et encourageant d'un début de reprise.

Sur l'exercice 2020/21, l'ensemble des actions de résilience déployées rapidement pour pallier la baisse soudaine de production et abaisser le point mort permettent au Groupe d'enregistrer une baisse des charges opérationnelles de 205,4 M€, incluant :

  • des charges de personnel en retrait à la suite d'un ajustement de la masse salariale (dont un plan de réduction ciblé des effectifs) et par l'intermédiaire de mesures de soutien obtenues de la part des pouvoirs publics (dont la mise en place de chômage partiel),
  • des économies engagées sur les coûts de production et les frais généraux.

Ainsi, l'EBITDA courant 2020/21 ressort à +2,0 M€, illustrant les premiers effets du plan d'optimisation de la structure de coûts, avec un 2nd semestre 2020/21 qui s'élève à +8,7 M€. La division Aérostructures affiche un EBITDA courant de +6,3 M€ et les autres activités de -4,3 M€.

Grace à la mise en place rapide de mesures de résilience, le Groupe est parvenu à inverser sa performance opérationnelle au 2nd semestre de l'exercice.

Après comptabilisation des dotations aux amortissements et provisions (-46,8 M€), le résultat opérationnel courant s'établit à -46,0 M€ (-14,7 M€ au 2nd semestre 2020/21).

Les éléments non récurrents (–18,2 M€), résultent principalement des coûts de restructuration de 11,7 M€ (France et étranger), de pénalités sur rupture de commandes CAPEX (0,95 M€) et d'une dépréciation de certains actifs de la division Aérostructures pour 1,9 M€, sans effet cash.

Ainsi, le résultat opérationnel de l'exercice 2020/21 ressort à –64,1 M€ (-13,3 M€ au 2nd semestre 2020/21). Enfin, après prise en compte du résultat financier et de l'impôt, le résultat net part du Groupe de l'exercice 2020/21 ressort à -57,1 M€ (-6,1 M€ au 2nd semestre 2020/21).


Structure financière

Le Free Cash-Flow sur la période reste maîtrisé et s'élève à -43,7 M€ (-8,3 M€ au 2nd semestre 2020/21, ou +1,85 M€ retraité des 10,2 M€ de revente de stock vers la société AEROTRADE comptabilisée en opération de financement). Ce niveau reflète une amélioration significative de la capacité d'autofinancement du Groupe au second semestre (de -12,4 M€ au 1er semestre à +11,5 M€ au 2nd semestre 2020/21).

Conformément à la trajectoire définie, les investissements nets de la période ont été divisés par deux par rapport à l'exercice précédent et s'élèvent à 29,4 M€ dont 4,1 M€ de dépôt de garantie recouvrable et quelques investissements résiduels que le Groupe n'est pas parvenu à annuler pendant la crise. Ils ont été principalement consacrés :

  • au maintien du déploiement de l'ERP afin de poursuivre la digitalisation du Groupe,
  • à la maintenance des outils de production,
  • à l'optimisation de l'empreinte industrielle du Groupe post Covid.

Au cours de l'année, le Groupe a conclu de nouveaux accords de prêt pour un montant de 94 M€ afin de sécuriser des liquidités suffisantes pour déployer son plan de transformation, préserver sa compétitivité et assurer sa croissance à long terme. Ils sont constitués de 79,3 M€ de Prêt Garanti par l'État (PGE) et de 14,8 M€ de prêt Atout de Bpifrance.

En conséquence, les dettes financières nettes[5] ressortent à 347,7 M€ (340,9 M€ hors IFRS 16) et le Groupe bénéficie d'une importante trésorerie disponible fin mars 2021 à 80,5 M€. Le Groupe négocie d'ores et déjà avec ses partenaires bancaires historiques un assouplissement de ses covenants financiers pour l'exercice en clôture à mars 2022 analogue à celui obtenu lors de l'exercice précédent.


Une dynamique commerciale inaltérée

Malgré la crise, FIGEAC AÉRO a poursuivi le déploiement de sa stratégie commerciale sur l'ensemble de l'exercice avec le gain de plusieurs contrats majeurs dont :

  • un contrat « program life » avec Collins Aerospace d'une valeur totale de 250 MUSD, aux cadences actuelles, relatif à la production de pièces structurelles de nacelles de haute précision et de sous-ensembles pour les programmes A320, A321 et B787,
  • un gain de contrat de près de 50 MUSD de type LTA (Long Term Agreement) avec Rolls Royce pour la fourniture de pièces de type « carter » montées sur les moteurs de l'A350,
  • un contrat avec STELIA, premier client du Groupe, d'une durée de 5 ans et d'un montant total de près de 20 M€, pour la fourniture d'un important package de pièces élémentaires en usinage et chaudronnerie dédiées au programme Airbus 220,
  • un premier contrat de services signé en Arabie Saoudite déployé dans le cadre d'une joint-venture en cours de finalisation pour la mise en place d'une activité d'usinage de pièces aéronautiques afin de répondre aux besoins du Royaume,
  • un partenariat renforcé sur le site d'Hermosillo au Mexique avec le Groupe Latécoère sur le programme Boeing 787.

Paradoxalement à l'effet mécanique de la crise sur l'activité du Groupe, la dynamique commerciale est significative, marquée par un volume d'affaires en cours de chiffrage supérieur à la période d'avant crise et des consultations très avancées sur lesquelles FIGEAC AÉRO demeure confiant quant à sa capacité à les finaliser dans les prochains mois.


Nouveau plan stratégique : Route 25

Depuis plus de 30 ans, FIGEAC AÉRO s'est imposé comme partenaire de référence de l'aéronautique et a développé des positions fortes dans la sous-traitance aéronautique. La crise a bouleversé les modèles économiques et afin de poursuivre son développement et sortir renforcé de cette période, FIGEAC AÉRO a défini un nouveau plan stratégique -Route 25- qui vise à donner au Groupe un nouvel élan et une trajectoire garantissant un retour à un niveau de chiffre d'affaires pre-Covid associé à une performance économique robuste et rentable.

À cet effet, les orientations stratégiques s'articulent comme suit :

  • une croissance pérenne et non capitalistique du chiffre d'affaires qui s'appuie sur les contrats actuels, la captation de nouvelles parts de marché et le développement de la vente de service,
  • une empreinte industrielle optimisée avec des schémas prédéfinis sur les sites France et Best Cost, la montée en charge des sites Best Cost et le renforcement de l'automatisation sur le modèle des usines 4.0,
  • une optimisation des coûts de fonctionnement et de production,
  • une amélioration de nos systèmes de management à travers le déploiement de notre ERP et la digitalisation du Groupe.

Par ailleurs, FIGEAC AÉRO a conduit un important travail d'analyse de sa situation économique et financière permettant d'évaluer ses besoins de financement à l'horizon de l'exercice clos en mars 2025. Des discussions avancées sont en cours avec plusieurs partenaires financiers portant sur l'aménagement des financements existants et la mise en place de financements additionnels tels que :

  • le renforcement de ses fonds propres,
  • le recours aux différents dispositifs institutionnels de relance en France et dans les pays où le Groupe opère,
  • l'appui des partenaires financiers historiques du Groupe, notamment grâce à l'obtention de nouveaux waivers portant sur ses convenants financiers pour l'exercice en cours similaires à ceux obtenus au titre de l'exercice clos au 31 mars 2021,
  • la mise en place d'autres financements alternatifs,
  • Le réaménagement des termes de ses obligations à option de remboursement en numéraire et/ou en actions nouvelles et/ou existantes (ORNANEs) d'un montant nominal de 91 M€[6] venant à échéance le 18 octobre 2022.

À l'issue de ces démarches, le Groupe disposera d'une structure de bilan assainie et adaptée à sa stratégie permettant de poursuivre avec ambition son développement créateur de valeur.


Objectifs 2021/22

Pour établir ses objectifs pour l'exercice 2021/22, FIGEAC AÉRO table sur une amélioration de la situation sanitaire mondiale accompagnée d'une reprise très progressive du secteur aéronautique.

Par ailleurs, le Groupe s'appuie sur le plan de performance - réduction des charges de personnels et des frais généraux et administratifs, rationalisation des sites de production, rapatriement sélectif d'une partie des achats liés à la sous-traitance, optimisation de l'utilisation de la matière première et rationalisation des achats généraux – qui permettra une réduction structurelle des coûts fixes de l'ordre de 30 M€, dont le quasi plein effet sera visible sur le 2ème semestre de l'exercice en cours (clos le 31 mars 2022).

Ainsi, FIGEAC AÉRO vise à atteindre sur l'exercice 2021/22 les objectifs suivants :

  • une chiffre d'affaires entre 250 et 300 M€, soit une croissance entre 22,2% et 46,6%,
  • un EBITDA à 2 chiffres,
  • des Free Cash-Flow positifs.


Prochain rendez-vous

Publication des résultats semestriels 2021/22 le 15 décembre 2021.

Le Groupe ne prévoit pas de publier son chiffre d'affaires du 1er et 3ème trimestre 2021/22.


À PROPOS DE FIGEAC AÉRO

Le Groupe FIGEAC AÉRO, partenaire de référence des grands industriels de l'aéronautique, est spécialiste de la production de pièces de structure en alliages légers et en métaux durs, de pièces de moteurs, de trains d'atterrissage et de sous-ensembles. Groupe international, FIGEAC AÉRO est présent en France, aux Etats-Unis, au Maroc, au Mexique, en Roumanie et en Tunisie. Au 31 mars 2021, le Groupe a réalisé un chiffre d'affaires annuel de 204,6 M€.


FIGEAC AÉRO
Jean-Claude Maillard - Président Directeur Général
Tél. : 05 65 34 52 52

Camille Traineau
Directeur Corporate Development
Relations institutionnelles / IR
Tél. : 05 81 24 61 90 / [email protected]
ACTUS Finance & Communication
Corinne Puissant - Relations Analystes/Investisseurs
Tél. : 01 53 67 36 77 / [email protected]

Manon Clairet - Relations Presse
Tél. : 01 53 67 36 73 / [email protected]



ANNEXE

BILAN - K€ - IFRS 31/03/2020 31/03/2021
Immobilisations 323 681 297 591
Autres actifs non courants 26 666 17 587
Stocks 183 591 179 952
Couts sur contrats (1) 29 406 27 518
Créances clients 50 937 36 327
Actifs d'impôts exigibles 7 917 7 063
Autres actifs courants 23 302 22 522
Trésorerie 106 811 80 470
TOTAL ACTIF 752 311 669 030
Capitaux propres 138 553 84 688
Dettes financières non courantes 269 402 351 406
Passifs non courants 55 990 30 587
Dettes financières court terme 40 133 18 930
Partie courante dettes financières (3) 75 441 40 561
Dette ne portant intérêts 15 370 13 098
Avances remboursables 4 211 4 214
Dettes fournisseurs et comptes rattachés 92 764 44 812
Passifs courants (2) 60 447 80 734
TOTAL PASSIF 752 311 669 030

(1) reclassement des coûts sur contrats en actifs courants

(2) reclassement du passif sur contrat en passifs courant : 15,3 M€

(3) suite au bris covenant la partie à + 1 an du prêt BERD est classé à - 1 an, impact : 19,6 M€

En K€ IFRS 31/03/2020 S1 2021 S2 2021 31/03/2021
Capacité d'autofinancement avant coût de l'endettement financier et impôts 43 303 -12 434 11 479 -955
Variation du besoin en fond de roulement 22 542 -5 641 -7 735 -13 376
BFR exprimé en jour de CA HT 95      
Flux net de trésorerie généré par l'activité 65 845 -18 075 3 744 -14 331
Flux net de trésorerie lié aux opérations d'investissement -56 443 -17 303 -12 087 -29 390
FREE CASH FLOW 9 402 -35 378 -8 343 -43 721
Incidences des variations de périmètre 847      
Acquisitions ou cessions d'actions d'autocontrôle 1 302 682 -567 115
Variation des emprunts et des avances remboursables -17 169 51 102 -22 749 28 353
Opération Aerotrade de portage de stock     10 193 10 193
Flux net de trésorerie lié aux opérations de financements -15 867 51 784 -13 123 38 661
Variation de la trésorerie -6 465 16 406 -21 466 -5 060
Variation de conversion 306 -204 12 -192
Position de trésorerie nette 66 792 82 994 61 540 61 540
         
FCF en intégrant l'opération Aerotrade     1 850 -33 528

[1] Pour rappel, les résultats au 31 mars 2020 tiennent compte de la première application de la norme IFRS 16 - Le Groupe ayant choisi d'appliquer la méthode de transition dite « rétrospective simplifiée » les états financiers au 30 septembre 2018 et au 31 mars 2019 n'ont pas été retraités des effets de l'application de la norme IFRS 16

[2] A périmètre et taux de change constants

[3] EBITDA courant = Résultat opérationnel courant + dotations aux amortissements + dotations nettes de provisions - Avant ventilation des frais de R&D capitalisés par le Groupe par nature

[4] Dont 40,1 M€ au titre d'une charge pour dépréciation d'actifs non cash

[5] Hors passifs financiers ne portant pas intérêts

[6] La société ayant racheté pour environ 9 M€ d'ORNANEs, lesquelles sont en cours d'annulation


Cette publication dispose du service " 🔒 Actusnews SECURITY MASTER ".
- SECURITY MASTER Key : lZ1vkpmZZZqYlZqfZ5xsnGRlaG5qlZbKmGTIl2ibl8eUcJ5gmJdpapiaZnBhlmdm
- Pour contrôler cette clé : https://www.security-master-key.com.



  Original Source : FIGEAC AERO