Actusnews Wire - Entreprise française spécialisée dans la diffusion d'information réglementée

  Communiqué de la société AUPLATA MINING GROUP du 02/01/2024

  02/01/2024 - 18:30

COMPTES CONSOLIDES DU 1ER SEMESTRE 2023


Auplata Mining Group – AMG (Euronext Growth - FR0013410370 - ALAMG) (la "Société")

AMG présente ci-dessous un résumé desdits comptes semestriels.

 

PUBLICATION DES COMPTES SEMESTRIELS 2023 ET DES NOTES AUX COMPTES

Les comptes consolidés semestriels non-audités pour la période close le 30 juin 2023 (les "Comptes semestriels 2023") et le rapport semestriel 2023 (le "Rapport semestriel 2023") ont été soumis au Comité d'audit du 28 décembre 2023 et approuvés par le Conseil d'administration d'AMG lors de sa réunion du 29 décembre 2023. Le Rapport semestriel 2023, intégrant les comptes semestriels 2023, est disponible sur le site internet de la Société, rubrique Investisseurs/Autres Documents/2023.

 

RAPPEL DES ACTIVITÉS D'AMG GROUPE

Auplata Mining Group - AMG cotée à la Bourse de Paris (Euronext Growth) depuis décembre 2006, est un groupe minier polymétallique d'exploration et d'exploitation minière. AMG est actuellement présente en Guyane Française, au Pérou et au Maroc.

AMG mène une stratégie industrielle et financière dynamique, durable et novatrice de mise en valeur de gisements de métaux précieux et de base à forts potentiels avec une implication des acteurs locaux. L'objectif d'AMG est de produire les métaux de demain nécessaires à la transition énergétique de manière propre et responsable, tout en essayant d'apporter à la France une source d'approvisionnement nationale en métaux stratégiques.

Le Groupe produit aujourd'hui du zinc, du plomb, de l'argent, du cuivre et de l'or.

  • En Guyane française :

Nos opérations se concentrent sur l'exploration, l'extraction et la commercialisation de concentrés d'or. Le Groupe détient des titres miniers sur les communes de Saint Élie (AMG : "Dieu-Merci",
"La Renaissance", "La Victoire" et "Couriège"), Maripasoula (SMYD : "Dorlin").

  • Au Pérou :

Les opérations au Pérou se concentrent sur l'exploration, l'extraction et la commercialisation de concentrés de zinc, de plomb (argent, or) et de cuivre. L'activité minière est située dans les secteurs de Suyckutambo, d'El Santo de San Miguel et de Condoroma, dans les départements de Cusco et d'Arequipa, dans les districts de Suyckutambo (province d'Espinar, département de Cusco) et Caylloma (province de Caylloma, département d'Arequipa). L'usine de Suyckutambo est le principal site de traitement du Groupe au Pérou. La zone minière comprend : l'usine "Ana Maria", la mine "Del Santo", les bases-vie ("Suyckutambo" et "El Santo") et d'autres infrastructures principalement situées à "Suyckutambo" et "El Santo") (ateliers de maintenance, entrepôts stockages, plateforme de dépotage, pesage et embarquement des concentrés, etc.).

  • Au Maroc :

Nous opérons au travers de notre filiale (détenue indirectement à hauteur de 37,04%) de droit marocain, la Compagnie Minière de Touissit - CMT ("CMT"), société cotée à la Bourse de Casablanca. CMT est spécialisée dans l'exploration, l'extraction et le traitement des minerais de métaux de base, métaux précieux, et minéraux industriels. CMT est leader au Maroc dans la production des concentrés de plomb argentifère de haute qualité, elle produit en outre des concentrés de zinc argentifère. CMT possède 13 concessions, 18 permis miniers et 35 permis de recherche répartis sur l'ensemble des régions marocaines.

  • En République Démocratique du Congo :

Acquisition par la société Touissit International Company, filiale à 100% de CMT, de 9,2% des sociétés holding détentrices à 100% des sociétés minières Namoya Mining SAU, Kamituga Mining SAU, Lugushwa Mining SA et Banro Congo Mining SAU.

Les entités possèdent en RDC 6 permis d'exploitation et 1 permis de recherche, totalisant plus de 1 800 km² de surface.

 

FAITS MARQUANTS DU 1er SEMESTRE 2023

  • Financement – emprunt convertible Yorkville Ltd.

Sur le premier semestre 2023, la société a conclu un nouvel emprunt obligataire convertible avec Yorkville pour 1,5 M€ correspondant à l'émission de 150 obligations de 10 000 € de nominal, soit une entrée de cash de 1,4 M€ (émission à 93% du nominal). Les frais d'émission d'emprunt de cette tranche s'élèvent à 35 K€.

Yorkville a procédé à la conversion de 410 obligations entre le 1er janvier 2023 et le 29 juin 2023, date après laquelle le cours a été suspendu. Ces conversions ont donné lieu à une capitalisation de 6 M€ dans les comptes consolidés et à une charge au titre de la variation de juste valeur de 1,7 M€.

Au 29 juin 2023, seuls 15 obligations restaient non converties, soit l'équivalent en nominal de 150 000 €. Ces 150 000 € ont fait l'objet d'un remboursement en numéraire au 2nd semestre 2023.

  • Désendettement – Remboursement partiel de l'avance en compte courant consentie par Tribeca Natural Resources Funds par la mise en place d'une Fiducie Gestion

Voire note 11.1.2 du rapport Financier 2022 (AMG – Rapport Financier 2022).

  • Développement à l'international du Groupe :

Dans le cadre de son développement à l'international, le Groupe a acquis en janvier 2023 par voie indirecte, via le segment d'opération marocain, 9,2% des sociétés holding détenant les actifs miniers sis en République Démocratique du Congo dans sociétés Namoya Mining SA, Kamituga Mining SA, Lugushwa Mining SA et Banro Congo Mining SA. L'acquisition a été finalisée en janvier 2023. L'ensemble des entités dispose de ressources minérales significatives estimées à plus de 9 millions d'onces d'or.

Cette acquisition d'une importance capitale a été préparée de longue date et a nécessité l'appui de toutes les compétences du Groupe. L'acquisition présentant des risques significatifs de sous estimations de passifs, le Groupe a diligenté durant toute la durée de la période d'acquisition et de « due diligence » les ressources humaines et financières nécessaires ayant permis de conclure en mars 2023 cette transaction. Cette transaction a été menée de manière discrète eu égard à l'attrait que représentent ces titres miniers.

Le Groupe estime que la prise de participation à hauteur de 9,2% est une première étape, CMT au travers de sa filiales Touissit international Corporation dispose d'une option d'acquisition permettant au groupe de détenir à terme 49%.

  • Evènements au Pérou :

La crise politique, la situation économique complexe et les graves troubles sociaux qui ont traversés le Pérou à partir de décembre 2022, ont eu pour conséquences un arrêt de la production d'AMG Pérou. Cette dernière, comme les principaux opérateurs miniers au Pérou, a été contrainte, pour notamment garantir la sécurité de ses salariés, d'arrêter temporairement ses activités. Vu le contexte, la reprise progressive a redémarré début mars 2023.

  • Evènements au Maroc :

Nouveaux permis :

Au Maroc, CMT s'est vu attribuer en date du 16 mai 2023, six nouveaux permis de recherches pour toutes substances, d'une superficie totale de 96 km², situés dans la province d'Azilal. Ces six nouveaux permis sur lesquels elle développe son nouveau projet de cuivre "Projet Tabaroucht" ; comme annoncé, la réalisation de l'étude de faisabilité et le lancement des travaux d'ingénierie de base préalables au démarrage de la construction de l'usine ont déjà été initiés.

Développement d'un projet Cuprifère :

Dans le cadre de son développement, CMT a depuis 2022, développé un projet cuprifère dans la province d'Azilal en menant notamment, une étude de faisabilité, en effectuant des sondages et des tests métallurgiques. Ces études géologiques et métallogéniques ont révélé un potentiel cuprifère et un potentiel minier très prometteur. L'un des objectifs en 2023 est de poursuivre la réalisation de ce projet en initiant les travaux d'ingénierie de base préalables au démarrage de la construction de l'usine qui devrait entrée en production en 2024.

 

RÉSULTATS DU 1er SEMESTRE 2023

Les comptes semestriels consolidés au 30 juin 2023, comme ceux au 30 juin 2022, comprennent six mois d'activité de l'ensemble des opérations en Guyane française, au Maroc et au Pérou.

En '000€ 30/06/2023 30/06/2022
Chiffre d'affaires 39 637 34 372
Achats et services (16 971)  (16 074)
Charges de personnel (7 684)  (7 018)
Impôts et taxes (395)  (360) 
Dotations aux amortissements et provisions (6 160)  (6 668)
Autres produits et charges d'exploitation (369)  (989)
Résultat opérationnel courant 8 059 3 263
     
Produits et charges non récurrents (541)  (1 515) 
Résultat opérationnel 7 518 1 748
     
Résultat financier (6 853)  (26 189) 
Résultat courant 665 (24 441) 
     
Impôt sur le résultat (2 000)  (1 335)
Quote-part dans les résultats des entreprises mises en équivalence 0 0
Résultat après impôts des activités poursuivies (1 335)  (25 777) 
     
Résultat net des activités non poursuivies 0 15
Résultat net (1 335) (25 761)
     
dont part du Groupe (5 557)  (28 541) 
dont part des intérêts ne conférant pas le contrôle 4 223 2 779
     
Nombre moyen pondéré d'actions 2 258 498 556 868 072 130
Dividende par action versé au titre de l'exercice 0 0
Résultat par action des activités poursuivies, en euros (0,00) (0,03)
Résultat par action des activités abandonnées, en euros 0 0
Actions potentielles dilutives 0 0
Nombre moyen pondéré d'actions après dilution 2 258 498 556 868 072 130
Résultat par action dilué des activités poursuivies, en euros (0,00) (0,03)
Résultat par action dilué des activités abandonnées, en euros 0 0

Le Groupe présente un chiffre d'affaires de 39,6 M€ contre 34,4 M€ en 2022, cette progression s'explique par l'augmentation des revenus enregistrés dans les deux des entités du Groupe (Maroc et Guyane) et ce malgré une contre-performance de production au Pérou pendant plus de 3 mois (note 2.3 ci-dessus).

  • Au Pérou -7,3 M€ ;
  • Au Maroc + 4,3 M€ ;
  • En Guyane +8,2 M€ ;

Le Groupe présente un résultat opérationnel courant bénéficiaire de 8,1 M€ contre 3,3 M€ en 2022, et cela malgré la contre-performance du Pérou. Le Groupe tient à souligner l'excellente performance par une augmentation 4,8 M€ sur le 1er semestre 2023.

L'REBITDA courant Groupe, se monte à 14,2 M€ contre 9,9 M€ au 1er semestre 2022.

Le résultat net consolidé présente une perte de -1,3 M€ contre -25,8 M€ au 1er semestre 2022, incluant l'impact financier de emprunts convertibles selon IFRS9 de – 1,9 M€ (note 7.6).

 

BILAN DU 1er SEMESTRE 2023

Actif (en '000€) Notes 30/06/2023 31/12/2022
Actifs non courants   284 678 264 007
Écarts d'acquisition 6.1 21 844 21 844
Immobilisations incorporelles 6.1 176 835 173 095
Immobilisations corporelles 6.1 66 633 65 298
Immobilisations financières 6.2 18 401 2 696
Impôt différé   965 1 073
       
Actifs courants   43 885 61 104
Stocks et en-cours 6.3 6 947 6 837
Créances commerciales et autres créances 6.4 35 279 16 898
Trésorerie et autres équivalents de trésorerie 6.5 1 659 37 369
       
       
Total de l'actif   328 563 325 110

Pt. 6.2 : Principale évolution réside dans l'acquisition indirecte des 9,2% des entités minières en RDC pour un montant de 17 M€.

Pt. 6.4 : l'augmentation réside principalement par le calendrier de paiement au 30 juin 2023.

Pt. 6.5 : la diminution réside principalement par l'utilisation des fonds dans le cadre de la stratégie de croissance et d'investissement et le report dans le paiement des créances repris au 6.4.

 

Passif (en '000€) Notes 30/06/2023 31/12/2022
Capitaux propres (part du Groupe) 6.6 (15 589) (16 791)
Capital   1 424 868
Primes, Réserves et résultat consolidés   (17 014)  (17 659) 
Intérêts ne conférant pas le contrôle 6.6 98 505 98 159
Capitaux propres   82 915 81 368
Passifs non courants   127 244 136 246
Provisions 6.7 13 652 16 336
Emprunts dettes financières à plus d'un an 6.8 62 408 69 798
Impôts différés 6.10 51 111 50 100
Autres passifs non courants   73 12
       
Passifs courants   118 403 107 497
Provisions 6.7 5 944 6 168
Emprunts et dettes financières à moins d'un an 6.8 71 412 61 485
Dettes commerciales et autres dettes 6.9 41 047 39 845
       
       
Total du passif et des capitaux propres   328 563 325 111

Pt. 6.6 : les fonds propres ne varient pas significativement et démontrent une augmentation nette de 1,5 M€ passant de 81,4 M€ au 31 décembre 2022 à 82,9 M€ au 30 juin 2023.

Pt. 6.8 : les dettes financières diminuent de la partie échue à court terme dont principalement l'échéance de l'emprunt obligataire de CMT (échéance de 50 MMAD soit 4,6 M€) ; des dettes financières pour 2,6 M€ ; du remboursement des emprunts convertibles émis par AMG en 2022 et des tirages émis courant 2023 soit une diminution de 4,1 M€. Les dettes financières présentent les augmentations suivantes ; de la partie dédiée aux intérêts minoritaires du dividende CMT pour 5,9 M€, de la capitalisation des intérêts sur les dettes envers les parties liées pour 4,8 M€.

 

PERSPECTIVES DU 2nd SEMESTRE 2023

Les activités du 2nd semestre 2023 devraient s'inscrire dans la continuité du 1er semestre 2023.

Les perspectives envisagées par le Groupe pour l'exercice 2023 sont en résumé les suivantes :

  • Une augmentation du chiffre d'affaires des entités AMG Guyane et CMT par une activité soutenue, des prix de ventes des métaux élevés et un chiffre d'affaires en recul en ce qui concerne les activités au Pérou.
  • Une augmentation du chiffre d'affaires consolidé est toutefois attendue pour l'exercice 2023.
  • Un résultat opérationnel courant positif pour l'ensemble des entités opérationnelles du Groupe à périmètre constant,

Il semblerait donc que le Groupe peut raisonnablement viser présenter un résultat opérationnel consolidé significatif et pouvoir clôturer l'année sur un léger bénéfice net.

 


AMG en bref
Auplata Mining Group - AMG, constituée en juillet 2004 et cotée sur la Bourse de Paris (Euronext Growth) depuis décembre 2006, est un groupe minier polymétallique d'exploration et d'exploitation minière. AMG est présente en Guyane française et, au travers de ses filiales, au Pérou et au Maroc (cotée sur la Bourse de Casablanca). AMG mène une stratégie industrielle et financière dynamique, durable et novatrice de mise en valeur de gisements de métaux précieux et de base à forts potentiels avec une implication des acteurs locaux. L'objectif de la société est de produire les métaux de demain nécessaires à la transition énergétique de manière propre et responsable, tout en essayant d'apporter à la France une source d'approvisionnement nationale en métaux stratégiques.
ISIN : FR0013410370– ALAMG; ICB : 1777 – Gold Mining.
Pour plus d'information sur la société Auplata Mining Group: www.auplatamininggroup.com

Contact
ACTUS FINANCE

Mathieu Omnes Relations investiseurs momnes@actus.fr 01 53 67 36 92
Amaury Dugast Relations presse adugast@actus.fr 01 53 67 36 74

Cette publication dispose du service " 🔒 Actusnews SECURITY MASTER ".
- SECURITY MASTER Key : mGtylpxtam6Ul2xtZZxqZmKXa5hjmpaYaWGXxpOaaZvHa21kmZyXapmcZnFkmW5u
- Pour contrôler cette clé : https://www.security-master-key.com.



  Original Source : AUPLATA MINING GROUP