Actusnews Wire - Diffuseur professionnel d'information corporate et réglementée, autorisé par l'AMF et le CSSF.

  Communiqué de la société TOUR EIFFEL du 28/07/2021

  28/07/2021 - 18:00

La Société de la Tour Eiffel annonce la nomination de Christel Zordan en qualité de Directrice Générale et présente ses résultats semestriels 2021


COMMUNIQUE DE PRESSE
Paris, le 28 juillet 2021, 18h00

 

 

La Société de la Tour Eiffel annonce la nomination de Christel Zordan en qualité de Directrice Générale et présente ses résultats semestriels 2021


Le Conseil d'Administration, réuni aujourd'hui sous la Présidence de Didier Ridoret, a modifié la composition de la Direction Générale de la société. Conformément aux dispositions statutaires, sur proposition du Comité des Nominations et des Rémunérations, le Conseil d'Administration a nommé Christel Zordan en qualité de Directrice Générale, pour un mandat dont l'échéance est prévue en 2024, lors de l'Assemblée Générale qui statuera sur les comptes de l'exercice 2023. Ce mandat prendra effet d'ici à la fin de l'année 2021.

Sur proposition de la Directrice Générale, le Conseil d'Administration a également décidé le renouvellement de Bruno Meyer, comme Directeur Général Délégué pour un mandat dont l'échéance est identique.

Le Conseil d'Administration de la Société de la Tour Eiffel, réuni le 28 juillet 2021, a également arrêté les comptes semestriels au 30 juin 2021. Les procédures d'audit sur ces comptes ont été réalisées et les rapports correspondants sont en cours d'émission.

 


 « Je suis ravi de confier la Direction de notre foncière à une professionnelle de l'immobilier dont le parcours à des postes stratégiques nous assurera l'atteinte de nos objectifs ambitieux. Christel Zordan en étroite collaboration avec le Conseil d'Administration, et avec le soutien expérimenté de Bruno Meyer s'appuiera sur les fondamentaux solides de la Société de la Tour Eiffel. Cette évolution s'inscrit dans une nouvelle dynamique souhaitée par les actionnaires » précise Didier Ridoret, Président de la Société de la Tour Eiffel.

 

Christel Zordan a débuté sa carrière en 2001 chez PwC Corporate Finance. En 2006, elle a rejoint les équipes d'Investissements de GE Real Estate France, puis en 2010, celles de Bouwfonds REIM. En 2011, Christel devient Directrice des Investissements et des Financements de la Compagnie de Phalsbourg avant d'élargir ses fonctions à la Direction financière du groupe. En 2014, elle participe à la montée en puissance du fonds bureaux Altafund en tant que Directrice des Investissements, ainsi qu'à différentes opérations de bureaux pour le compte du Groupe Altarea Cogedim. Elle prend la Direction Générale de Nuveen Real Estate pour la France en 2017 et permet à la plateforme française de l'Asset Manager américain de doubler son patrimoine sous gestion. Diplômée d'HEC (spéc. Entrepreneurs), Christel est par ailleurs membre de différents réseaux professionnels tels que le Cercle des Femmes de l'Immobilier, le Cercle 30 ou Urban Land Institute.

 

Bruno Meyer est Directeur Général Délégué de la Société de la Tour Eiffel depuis septembre 2018. A 62 ans, titulaire d'un DECS, il débute sa carrière à la Direction Financière du Commissariat à L'Energie Atomique puis rejoint l'Inspection Générale de l'Européenne de Banque puis du CIC Paris. En 1992, il entre à l'UIS, établissement de crédit coté, spécialisé dans le financement d'immobilier d'entreprise où il occupe successivement plusieurs fonctions dont celle de Directeur Central. A la suite du rachat de l'UIS en 1998, par le groupe américain General Electric, Bruno Meyer devient Directeur Financier de GE Real Estate France, puis de 2000 à 2004, responsable du contrôle de gestion de GE Real Estate Europe. Début 2005, comme Directeur Administratif et Financier, il participe à la création et à l'introduction en bourse de la foncière CBoTerritoria. De 2008 à 2010 ; il est Directeur Financier d'Eurosic. Avant de rejoindre en 2014 la Société de la Tour Eiffel, Bruno Meyer était depuis 2010 Directeur Général Adjoint de Silic.

 

Résultats semestriels

 

Bruno Meyer, Directeur Général Délégué de la Société de la Tour Eiffel, déclare : « Le premier semestre 2021 s'inscrit en contraste par rapport à un contexte général d'attentisme des marchés immobiliers toujours frappés par la crise. En effet, notre activité opérationnelle reste soutenue avec des succès locatifs, l'achèvement de la phase en cours du plan de développement, la préparation et la programmation des prochains développements et la finalisation du plan de cession. Malgré les incertitudes de la période, nous poursuivons résolument notre trajectoire de consolidation tout en nous préparant pour le redéploiement de la foncière qui accompagnera la nouvelle feuille de route stratégique. La satisfaction des locataires et la construction de flux de trésorerie pérennes de qualité constituent nos priorités et les facteurs clés de notre réussite. »

 


Un semestre opérationnellement très dynamique …

  • 96 % des loyers collectés sur le S1 2021 à date
  • 4,4 M€ de nouveaux baux signés
  • Une valeur du Patrimoine stable (-0,5 %) à 1,84 Md€
  • 20 M€ de projets livrés au S1 2021 achevant le pipeline d'investissement en cours
  • Une programmation avancée de nos nouveaux développements dans le Grand Paris et en Régions à potentiel
  • 29 M€ de cessions réalisées au service du recentrage stratégique 100 % Bureaux
  • LTV à 39,5 %

 

… au service d'une consolidation sur un modèle performant, en vue de son redéploiement

  • Résultat EPRA par action : 1,0 €
  • Cash-flow Courant par action : 1,0 €
  • Bénéfice net consolidé : -0,4 M€ (vs. 13,4 M€)
  • Résultat de cession : 12,6 M€
  • ANR de continuation (NTA) par action : 51,0 €
  • ANR de liquidation (NDV) par action : 53,0 €
  • Taux de rendement EPRA topped-up : 4,2 %
  • Dividende 2020 versé stable à 2,0 € par action en numéraire
  • Trésorerie disponible : 152 M€

 

Dans le contexte de poursuite de l'épidémie de la Covid-19, le Groupe a continuellement cherché à assurer la sécurité et la santé de ses équipes, locataires, clients, prestataires et fournisseurs. Le processus d'évaluation des impacts de la crise a été mis à jour de façon régulière et des adaptations opérationnelles sont réalisées au quotidien. Les dispositions mises en place ont visé principalement à assurer le bon fonctionnement et la sécurité des immeubles, ainsi que la poursuite de l'activité du Groupe en ayant recours au télétravail.

Au 30 juin 2021, les impacts de cette crise pour le Groupe sont une nouvelle fois estimés comme étant limités au regard de l'activité et de la typologie des immeubles tertiaires.

 

96 % des loyers du S1 2021 encaissés

A la date de ce communiqué, sur un total de 44,0 M€ de loyers quittancés au premier semestre 2021, 96,4 % ont déjà été encaissés. Sur un total de 89,3 M€ de loyers quittancés pour l'exercice 2020, et annoncés comme collectés à 96,3 % lors de la publication des résultats annuels, 98,2 % sont maintenant recouvrés.

Cette performance est le fruit du modèle de gestion immobilière et locative internalisée conjuguant sélection rigoureuse et proximité des locataires pour construire une base locative de qualité.

Le suivi du risque locatif sur la base des notations Coface et Credit Safe continue d'indiquer que plus de 80 % de la base locative est constituée de locataires appartenant aux deux meilleures catégories (risque faible ou très faible), témoignant de sa résilience.

 

Une stratégie 100 % bureaux certifiés à dominante multilocataire

La Société de la Tour Eiffel poursuit son recentrage stratégique toujours plus orienté vers ses marchés d'expertise avec un patrimoine constitué principalement de bureaux en occupation multilocataire, sur des marchés dynamiques et susceptibles d'attirer tous types d'acteurs tertiaires.

Malgré le ralentissement constaté sur le marché de l'investissement en général et la situation spécifique des actifs du plan de cession, souvent situés dans des marchés peu liquides, le Groupe a cédé 3 actifs pour 29 M€ et signé 3 promesses pour 33 M€, globalement en ligne avec la dernière valeur d'expertise.

Au 30 juin 2021, la valeur du patrimoine s'élève à 1 844 M€, pour 91 % de bureaux (1 682 M€) et 4 % d'actifs mixtes bureaux / commerces (74 M€), et se répartit à 75 % dans le Grand Paris (1 386 M€) et 20 % en Régions à potentiel (371 M€) (Aix-en-Provence-Marseille, Bordeaux, Lille, Lyon, Nantes, Toulouse). Dans une démarche d'amélioration permanente de la qualité du patrimoine, 74 % fait l'objet d'une certification attestant de sa performance environnementale.

A périmètre constant, après prise en compte des investissements (capex pour 8,2 M€ et développements pour 6,5 M€), cette valorisation a bien résisté à la période (-0,5 % par rapport 1 853 M€ au 31 décembre 2020).

 

Achèvement et reconstitution du pipeline de développement

Au cours du semestre, la Société de la Tour Eiffel achève son plan de développement avec 3 livraisons. Ces projets représentent 20 M€ d'investissements et 1,6 M€ de loyers annualisés potentiels dont 1,1 M€ ont déjà été sécurisés avec des signatures à Bord'eau Village (Now Coworking, Boardriders) et au Kremlin-Bicêtre (Louvre Hotels). Le deuxième bâtiment du Hashtag à Lille, livré en avril, est en cours de commercialisation.

Le premier semestre 2021 a aussi vu la prise à bail effective dans le calendrier initialement défini de l'emblématique développement d'Orsay avec l'entrée dans les lieux d'IBM et de la Communauté Paris Saclay pour plus de 12 000 m² et des loyers annualisés de 2,3 M€.

Comme annoncé, le Groupe profite des libérations des sites de Lyon Dauphiné, de Puteaux Olympe et d'Aubervilliers pour les redévelopper. C'est ainsi qu'à Lyon, un permis de construire pour le développement d'un immeuble de bureaux de 5 000 m² et de coliving de 5 500 m² a été déposé. Ce dernier est sécurisé par la signature d'un BEFA de 12 ans avec un opérateur spécialisé. A Puteaux, sur les quais de Seine, le groupe a obtenu l'agrément et déposé un permis de construire pour la construction d'un immeuble de bureaux de 9 700 m². Concernant Aubervilliers, l'opération de redéveloppement est encore à définir, compte tenu de la spécificité du site et des discussions en cours. Enfin, sur le Parc du Golf à Aix-en-Provence un permis de construire a été obtenu et purgé pour la construction de deux immeubles de bureaux d'une surface totale de 3 900 m² en cours de commercialisation.

Ces quatre projets représentatifs de la stratégie de création de valeur de la foncière viendront compléter le plan de développement une fois l'ensemble des autorisations administratives obtenues. Au total, ce sont 5,6 M€ de loyers annualisés qui sont consacrés à la vacance stratégique.

 

Activité locative soutenue dans un marché sous forte contrainte

7,2 M€ de loyers annualisés ont fait l'objet d'accords au cours de la période dont 4,4 M€ de nouveaux baux signés et 2,5 M€ renouvelés. Marqué par les départs d'Atos à Aubervilliers et par une réduction significative de surfaces de Yokogawa à Vélizy, le solde net de l'activité locative ressort à -3,2 M€ en loyers annualisés, et
à -0,1 M€ en réintégrant la vacance stratégique.

Dans un marché hyper compétitif, marqué par la crise sanitaire et des temps d'études de projets allongés de la part d'utilisateurs, ce sont 45 900 m2 qui ont fait l'objet de signatures. Parmi ces succès locatifs, il convient de distinguer les signatures de 4 860 m² avec Technic Atome sur le Parc d'Aix-en-Provence et de 1 100 m² avec Now Connected dans la Tour Lilleurope. En outre, l'Inseec et Volvo renouvellent leur engagement respectivement sur 7 440 m² à Bordeaux et sur 3 020 m² dans le Parc Eiffel Nanterre Seine.

Par ailleurs, Altran a délivré son congé sur les 14 000 m² de l'immeuble Topaz à Velizy, comme attendu dans le cadre de l'exécution de son absorption par Capgemini. Cette libération représentant un loyer annualisé de 3,2 M€ sera effective fin 2021 et permettra le repositionnement de l'immeuble en multilocataire conformément à la stratégie locative du Groupe.

Au 30 juin 2021, le taux d'occupation financier (EPRA) s'établit à 77,3 % (vs. 81,4 % à fin 2020) et la durée moyenne ferme des baux ressort à 2,8 ans. Retraité de la vacance stratégique, ce taux d'occupation ressort à 82,8 %.

 

Résultat EPRA à 1,0 € par action impacté par les cessions et la vacance stratégique

A périmètre constant et hors vacance stratégique, les revenus locatifs bruts progressent de +0,5 %. Au global, ils sont en diminution de -4,0 % pour s'établir à 45,1 M€, en raison des cessions et de la vacance stratégique. Les revenus locatifs nets des charges diminuent de -6,4 %, en ligne avec l'évolution du taux d'occupation.

Le résultat d'exploitation courant ressort à 29,9 M€ (vs. 30,8 M€). Le recul des revenus locatifs est en partie compensé par la réduction des frais de fonctionnement (+0,7 M€). A noter que le risque net est neutre avec
-0,2 M€ d'impact sur la période.

Les frais financiers s'élèvent à 7,3 M€ (vs. 8,8 M€), reflétant un coût de financement amélioré et les remboursements anticipés. Le taux d'intérêt moyen de l'endettement ressort à 1,6 % (vs. 1,8 %), soulignant la performance du refinancement de 330 M€ (opéré en octobre 2019) qui bénéficie de conditions financières bonifiées grâce au LTV ramené en dessous de 40 % depuis l'émission des TSDI.

Après prise en compte des autres produits et charges, impôts et résultats des sociétés mises en équivalence, le résultat EPRA (résultat net récurrent) ressort à 22,4 M€, soit 1,04 € par action.

En réintégrant l'ensemble des ajustements de retraitements EPRA (dotations, résultat de cession, variations de valeur des instruments financiers), le résultat net consolidé s'élève à -0,4 M€ contre 13,4 M€ au S1 2020.

Le Cash-Flow Courant s'élève pour la période à 16,2 M€ soit 0,97 € par action, contre 1,26 € au S1 2020.

 

Actif Net Réévalué en léger recul

L'Actif Net Réévalué EPRA de continuation (NTA) par action évolue de 53,0 € à 51,0 € à fin juin 2021 en raison notamment de la distribution du dividende. L'Actif Net Réévalué EPRA de liquidation (NDV EPRA proche de l'ANR triple net EPRA) par action connaît une variation équivalente passant de 55,0 € à 53,0 €.

 

Des marges de manœuvre solides pour continuer à faire face aux nouveaux défis

Le modèle 100 % Bureaux de la foncière a continué à démontrer sa résilience dans ce deuxième exercice marqué par la crise sanitaire. Son ampleur inédite et l'incertitude quant à sa durée invitent toujours à la prudence concernant l'estimation de ses impacts futurs. Cependant, comme à fin 2020, les locataires identifiés comme à risque « élevé » et « très élevé » compte tenu de leur exposition aux conséquences de la crise de la Covid-19, représentent toujours moins de 3,7 M€ de loyer en base annuelle (hors actifs en cours de cession). Aucun incident de paiement significatif n'a été observé sur les appels de loyers du premier semestre 2021 avec une collecte à date de 96,4 %.

Au regard d'une gestion rigoureuse, le Groupe progresse résolument vers ses objectifs : achever le recentrage du patrimoine sur ses implantations stratégiques, améliorer le taux d'occupation des actifs, sécuriser ses revenus, recharger son pipeline de développements et générer une capacité de croissance future.

La foncière dispose toujours du bénéfice du renforcement des fonds propres de 180 M€ de juin 2020, une solidité accrue face aux différents défis de cet environnement économique contraint, notamment la capacité des locataires à faire face à leurs échéances, la pré-commercialisation des développements livrés et en cours ou encore la possible correction de valeur de certains immeubles.

Ces fonds conservés quasi-intacts jusque-là, compte tenu des incertitudes constatées sur les marchés immobiliers, peuvent toujours permettre au Groupe de saisir de nouvelles opportunités d'investissement et ainsi compléter le dispositif de sécurisation des cash-flow au bénéfice de la croissance et des actionnaires.

Calendrier

  • Février-mars 2022 : Résultats annuels 2021 (après bourse)
  • Avril 2022 : Assemblée générale
  • Juin 2022 : Versement du dividende
  • Juillet 2022 : Résultats semestriels 2022 (après bourse)

La présentation des résultats sera disponible sur le site internet du Groupe le jeudi 29 juillet au matin : Information financière - Société Tour Eiffel (societetoureiffel.com).

 

 

Contacts

Relations Presse
Laetitia Baudon – Directrice Conseil
Agence Shan

Tél. + 33 (0)1 44 50 58 79
laetitia.baudon@shan.fr
Relations Investisseurs
Aliénor Kuentz – Directrice de Clientèle
Agence Shan
Tél. +33 (0)1 42 86 82 45

alienor.kuentz@shan.fr
   
A propos de la Société de la Tour Eiffel
La Société de la Tour Eiffel, avec un patrimoine de 1,8 Md€, est une foncière tertiaire intégrée à forte culture de services. Opérant sur l'ensemble du cycle immobilier, elle accompagne ses clients, des entreprises de toutes tailles et de tous secteurs, par une pratique exigeante de gestion directe de ses actifs situés dans des territoires à fort potentiel de croissance. La foncière inscrit la gestion de son patrimoine immobilier, aujourd'hui en forte expansion, dans la durée, avec un plan de recentrage stratégique du portefeuille 100 % bureaux, 80 % Grand Paris et 20 % en Région à potentiel et s'est imposée comme un acteur de référence.
La Société de la Tour Eiffel est cotée sur Euronext Paris (compartiment B) – Code ISIN : FR0000036816 – Reuters : TEIF.PA – Bloomberg : EIFF.FP – Membre des indices IEIF Foncières, IEIF Immobilier France
www.societetoureiffel.com

Cette publication dispose du service "Actusnews SECURITY MASTER".
- SECURITY MASTER Key : mW+elZ1rZ2+cy5pyl8eYbJJkmWeTxWTKapaVx5SdmJjIanKUypmXnMmWZnBhmmZv
- Pour contrôler cette clé : https://www.security-master-key.com.



  Original Source : TOUR EIFFEL