Actusnews Wire - Diffuseur professionnel d'information corporate et réglementée, autorisé par l'AMF et le CSSF.

  Communiqué de la société OL GROUPE du 15/02/2022

  15/02/2022 - 18:00

RÉSULTATS SEMESTRIELS AU 31 DÉCEMBRE 2021


CROISSANCE DES PRODUITS DES ACTIVITÉS HORS TRADING +7%


RETOUR À UN EXCÉDENT BRUT D'EXPLOITATION POSITIF +14,7 M€ (+24,1 M€ vs. N-1)


UN MERCATO D'HIVER RECORD


POURSUITE DE LA DYNAMIQUE DE REPRISE SUR L'EXERCICE 2021/22
ET PERSPECTIVES À MOYEN TERME RÉITÉRÉES


Lyon, le 15 février 2022


Le Conseil d'Administration d'OL Groupe, réuni le 15 février 2022, a examiné les comptes semestriels de l'exercice 2021/22[1].

L'activité et les résultats du 1er semestre de l'exercice 2021/22 (période du 1er juillet au 31 décembre 2021) confirment la nette reprise de l'activité. Les produits des activités sur la période, hors trading joueurs, sont en hausse de 7% (75 M€, contre 70,0 M€ sur la même période en N-1). Incluant le trading joueurs, le total des produits des activités[2] atteint
116,1 M€ (123,3 M€ en N-1).

OL Groupe retrouve ainsi, en sortie de crise COVID, un excédent brut d'exploitation positif de 14,7 M€ sur le semestre (+24,1 M€ vs. N-1), comme constaté depuis la mise en exploitation du Groupama Stadium en janvier 2016.


1/ ACTIVITÉ ET RÉSULTATS EN AMÉLIORATION DANS UN CONTEXTE SANITAIRE PLUS PROPICE AUX ACTIVITÉS DU GROUPE

En M€ (du 1er juillet au 31 décembre) 31/12/2021 31/12/2020 Var. Var.
6 mois 6 mois en M€ en %
Billetterie 14,1 1,9 +12,3 NS
Droits TV et marketing 30,5 44,2 -13,7 -31%
Partenariats-publicité 17,4 16,4 +1,0 +6%
Produits de la marque 9,1 7,1 +2,0 +29%
Events 3,8 0,4 +3,4 NS
PRODUITS DES ACTIVITÉS (HORS TRADING JOUEURS) 75,0 70,0 +5,0 +7%
Produits de cessions des contrats joueurs 41,2 53,3 -12,1 -23%
TOTAL DES PRODUITS DES ACTIVITÉS 2 116,1 123,3 -7,1 -6%
EXCÉDENT BRUT D'EXPLOITATION 14,7 -9,3 +24,1 NS
Dotations aux amortissements et provisions nettes -33,8 -40,0 -6,2 -16%
Autres produits et charges opérationnels courants -1,1 6,0 -7,1 NS
RÉSULTAT OPÉRATIONNEL -20,2 -43,4 23,2 53%
Résultat financier -7,8 -6,6 -1,2 -18%
RÉSULTAT AVANT IMPÔT -28,0 -49,9 22,0 44%
RÉSULTAT NET – PART DU GROUPE -27,1 -50,6 23,4 46%


TOTAL DES PRODUITS DES ACTIVITÉS AU 31/12/21 : 116,1 M€ (123,3 M€ au 31/12/20)


BILLETTERIE : 14,1 M€ (+12,3 M€)

Sur le 1er semestre 2021/22, les recettes de billetterie bénéficient du retour des spectateurs dans l'enceinte du Groupama Stadium sans restriction de jauge, avec pass sanitaire, et de 3 matchs de phase de groupe d'Europa League. En N-1, les matchs s'étaient déroulés avec quasiment aucun public en raison des restrictions gouvernementales liées à la crise sanitaire.


DROITS TV ET MARKETING : 30,5 M€ (-13,7 M€, -31%)

Les droits TV UEFA bénéficient de la participation à la phase de groupe d'Europa League 2021/22 et s'élèvent à 14,4 M€ au 31 décembre 2021. En N-1, le club n'avait pas disputé de compétition européenne, mais avait enregistré les revenus liés au Final 8 de l'édition 2019/20 de Champions League joué en août 2020 (26,9 M€, OL en 1/2 finale), qui, hors pandémie, auraient normalement dû être rattachés à l'exercice 2019/20.

Les droits TV LFP/FFF s'élèvent à 16,1 M€ au 31 décembre 2021 en recul de 1,2 M€ par rapport à N-1, traduisant notamment l'impact défavorable du classement provisoire au terme de la phase aller de Ligue 1 (13ème vs. 1er en N-1).


PARTENARIATS - PUBLICITÉ : 17,4 M€ (+1,0 M€, +6%)

Les revenus de Partenariats-Publicité enregistrent une nouvelle progression (+6%) pour s'établir à 17,4 M€, attestant de l'attractivité toujours soutenue de la marque OL. Le Groupe anticipe une nouvelle croissance des revenus de partenariats qui pourraient atteindre un niveau record d'environ 38 M€ sur l'exercice 2021/22 (sous réserve d'une évolution favorable des conditions sanitaires).


PRODUITS DE LA MARQUE : 9,1 M€ (+2,0 M€, +29%)

Les produits de la marque s'établissent à 9,1 M€ au 31 décembre 2021 en croissance de 29% (7,1 M€ en N-1). L'activité de merchandising est en forte croissance, à +24%, bénéficiant de la réouverture des boutiques et du retour du public dans l'enceinte du Groupama Stadium (impact sur les revenus merchandising « matchday »).


EVENTS : 3,8 M€ (+3,4 M€)

L'activité Séminaires/Visites du 1er semestre 2021/22 s'établit à 3,0 M€. Très limitée par le contexte sanitaire en N-1, la reprise de cette activité est particulièrement encourageante avec un record de nombre de séminaires organisés sur un 1er semestre (266 séminaires), en dépit d'un nombre important d'annulations en décembre en raison de la 5ème vague de COVID.

Par ailleurs, le Groupama Stadium a pu accueillir son premier grand événement depuis le début de la pandémie, avec le match France-Finlande, le 7 septembre dernier, joué à guichet fermé (57 000 spectateurs).


TRADING JOUEURS : 41,2 M€ (-12,1 M€, -23%)

Au cours du 1er semestre de l'exercice 2021/22, en dépit d'un marché des transferts fortement impacté par la pandémie, l'Olympique Lyonnais a procédé à la cession de plusieurs contrats joueurs : Joachim ANDERSEN à Crystal Palace (16,6 M€), Maxwel Cornet à Burnley (11,5 M€), Jean Lucas à Monaco (8,7 M€), Melvin BARD à Nice (3,0 M€). Le club a également enregistré des incentives sur cessions antérieures et diverses indemnités, à hauteur de 1,3 M€.

Sur la même période l'an dernier, l'Olympique Lyonnais avait enregistré 53,3 M€ de produits de cessions de contrats joueurs, avec notamment les cessions de Bertrand TRAORÉ à Aston Villa (15,9 M€), de Martin TERRIER à Rennes (12 M€), d'Amine GOUIRI à Nice (7 M€), d'Oumar SOLET à Salzburg (4 M€), de Kenny TETE à Fulham (3 M€), de Fernando MARÇAL à Wolverhampton (2 M€), ainsi que des incentives sur transferts antérieurs (7,2 M€).

Au 31 décembre 2021, la valeur de marché de l'effectif professionnel masculin reste élevée à 324 M € *, induisant un niveau de plus-values potentielles relatives à l'actif joueurs estimé à près de 230 M€.

*valeur marché OL, basée sur Transfermarkt et CIES


EXCÉDENT BRUT D'EXPLOITATION À NOUVEAU POSITIF : 14,7 M€, 13% du CA (+24,1 M€ vs. N-1)

Les achats et charges externes s'élèvent à 42,8 M€ au 1er semestre 2021/22 vs. 29,6 M€ en N-1, traduisant la reprise des activités et l'accueil du public au Groupama Stadium sans restriction gouvernementale majeure.

Les frais de personnel s'établissent à 34,9 M€ (vs. 85,5 M€ en N-1). Ils bénéficient d'un montant de 37,1 M€ (enregistré en diminution des charges) d'aides de l'URSSAF (liées au déplafonnement des exonérations de charges sociales patronales et aides au paiement applicables aux entreprises affectées par la crise sanitaire*), intervenant dans le cadre des aides gouvernementales visant à soutenir les secteurs les plus durement touchés par la crise sanitaire. Ce montant significatif est néanmoins à mettre en regard des impacts de la pandémie sur les résultats du Groupe au cours des deux derniers exercices 2019/20 et 2020/21 que nous estimons, en cumulé, à 175 M€ sur l'EBE et à 250 M€ sur les revenus.

Par ailleurs, en N-1, les frais de personnel intégraient un total de 19,5 M€ de primes variables liées à la place de 1er de Ligue 1 au 31 décembre 2020 et à la qualification en 1/2 finale de Champions League 2019/20 (Final 8).

Grâce à la reprise des activités et aux aides de l'État, l'excédent brut d'exploitation du Groupe est de nouveau positif et s'établit à 14,7 M€ au 31 décembre 2021 (13% du CA), en amélioration de 24,1 M€ par rapport au 31 décembre 2020.

* I nstruction ACOSS n°SSAS2129408J du 28 septembre 2021 (confirmée par l'instruction modificative du 1er décembre 2021)


RÉSULTAT OPÉRATIONNEL ET RÉSULTAT NET EN AMÉLIORATION

Le résultat opérationnel s'établit à -20,2 M€ au 1er semestre 2021/22 (vs. -43,4 M€ en N-1). Les dotations aux amortissements et provisions nettes s'élèvent à 33,8 M€ en nette diminution sur la période (40 M€ en N-1), en relation avec un trading joueurs volontariste et la fin des premiers crédits baux liés au stade.

Le résultat financier s'élève à -7,8, M€ (vs. -6,6 M€ en N-1) intégrant une charge financière de 2,2 M€ relative à des financements de créances joueurs.

Le résultat avant impôt du 1er semestre 2021/22 s'établit ainsi à -28,0 M€ en nette amélioration (-49,9 M€ au
31 décembre 2020) et le résultat net part du Groupe est ramené à -27,1 M€ (-50,6 M€ en N-1).

En tenant compte de la remontée au classement de Ligue 1 à ce jour (7ème vs. 13ème au 31/12/21), l'impact sur les revenus de droits TV et partenariats est estimé à +3,2 M€. Par ailleurs, l'impact du trading joueurs réalisé lors du mercato d'hiver (janvier 2022) est estimé à 43,4 M€ sur les produits de cessions joueurs et à 25,9 M€ sur l'EBE.


2/ BILAN ET ENDETTEMENT - UN ENDETTEMENT MAÎTRISÉ

Les capitaux propres (y compris intérêts minoritaires) sont impactés par le déficit du semestre et s'élèvent à 94,3 M€ au 31 décembre 2021, contre 121,8 M€ au 30 juin 2021.

Les actifs liés aux contrats joueurs sont en nette diminution, reflétant notamment le trading joueurs de l'été 2021, et s'établissent à 98,0 M€ (vs. 136,4 M€ au 30 juin 2021).

L'endettement net de trésorerie globale (hors dettes et créances contrats joueurs) s'élève à 290,5 M€ au 31 décembre 2021 (vs. 259,9 M€ au 30 juin 2021), intégrant la dette PGE de 169 M€ souscrite en juillet et décembre 2020. Hors dette PGE, il s'établit à 121,5 M€ au 31 décembre 2021. Aucun tirage de la ligne RCF n'a été effectué depuis août 2020. La dette nette sur contrats joueurs s'améliore de 17,1 M€ et s'établit à 26,2 M€ (vs. 43,4 M€ au 30 juin 2021), en lien notamment avec le trading joueurs.

Ainsi, l'endettement net de trésorerie (y compris créances et dettes nettes sur contrats joueurs) est relativement stable sur le 1er semestre à 316,7 M€ (vs. 303,3 M€ au 30 juin 2021).

Au 31 décembre 2021, OL Groupe disposait d'une trésorerie de 37,7 M€, plus une réserve de tirage RCF (Revolving Credit Facility) de 100 M€, soit une trésorerie disponible de près de 140 M€.

Compte tenu des impacts économiques liés à la crise de la COVID-19, le Groupe a bénéficié au 31 décembre 2021 d'un « covenant holiday » de la part de ses prêteurs bancaires et obligataires.


3/ PERSPECTIVES S2 2021/22

Sur le plan sportif, le Groupe confirme l'ambition sportive de ses équipes professionnelles masculine et féminine, avec l'objectif commun de :

  • performer sur la scène européenne au cours du 2ème semestre : l'équipe masculine disputera les 1/8 d'Europa League (mars 2022) et l'équipe féminine les 1/4 de Champions League (mars 2022) ;
  • retrouver les sommets des Championnats 2021/22, pour une qualification européenne en 2022/23. L'équipe masculine est actuellement 7ème de Ligue 1, à 4 points du 4ème et l'équipe féminine occupe la 1ère place du Championnat.

L'Olympique Lyonnais a réalisé, en janvier 2022, un mercato hivernal particulièrement réussi, avec la cession de Bruno Guimarães à Newcastle pour 50,1 M€ (dont 8 M€ d'incentives), 4ème plus importante cession du club, et de Sherdan Shaqiri à Chicago (6,7 M€) et des arrivées optimisées avec Romain Faivre (en provenance de Brest, 15 M€ + 2 M€ de bonus + 15% sur plus-value future) et Tanguy NDombelé prêté par Tottenham jusqu'à la fin de saison (1,42 M€).

L'Academy OL, pilier stratégique du Groupe, vivier de talents et source de revenus futurs, figure toujours dans le Top 4 européen des meilleurs clubs de formation depuis 10 ans (2012 à 2021) (3ème meilleur centre de formation après le Real Madrid et Barcelone, classement CIES Football Observatory – octobre 2021).

Les recettes de billetterie sont fortement mais temporairement impactées par une nouvelle restriction gouvernementale à 5 000 personnes sur le mois de janvier 2022 (matchs contre le PSG et l'ASSE). Dès le mois de février, le Groupe entend capitaliser sur un retour progressif à un contexte normalisé, favorable à l'ensemble de ses activités et plus particulièrement ses activités sportives et événementielles au Groupama Stadium.

Pour rappel, et sous réserve de l'évolution de la situation sanitaire et des mesures gouvernementales, la programmation au Groupama Stadium devrait être particulièrement riche sur le second semestre 2021/22 avec le concert privé de Groupama (3 juin 2022, complet), le concert de Soprano (11 juin 2022), le concert d'Indochine (25 juin 2022, complet, avec 75 000 personnes). Au-delà de cet exercice, le Groupama Stadium accueillera les concerts de Rammstein (les 8 & 9 juillet 2022, complets), de Mylène Farmer (24 juin 2023, complet), 5 matchs de la Coupe du Monde de Rugby (septembre/octobre 2023) et des compétitions dans le cadre des Jeux Olympiques de Paris 2024.


4/ FEUILLE DE ROUTE STRATÉGIQUE

Depuis plus de 18 mois, malgré le contexte de crise sanitaire, OL Groupe a fait le choix de poursuivre l'ensemble des projets stratégiques, autour de son cœur d'activité football, en considérant que la sortie de crise était proche.

En décembre dernier, un contrat de naming a été signé avec LDLC, participant à la consolidation et à la sécurisation du projet de nouvelle salle événementielle porté par OL Groupe, après l'accord commercial non exclusif signé en octobre 2021 avec Live Nation, qui apportera une programmation importante d'artistes internationaux à la nouvelle infrastructure.

Cette nouvelle Arena, référente en Europe sur les plans technologiques et environnementaux, sera la plus grande Arena événementielle en France en dehors de Paris (capacité de 12 000 à 16 000 personnes) et permettra de compléter l'offre « Events » du Groupe, avec l'objectif d'organiser 100 à 120 événements par an (concerts, séminaires et salons professionnels de grande ampleur), mais également des compétitions sportives (notamment Euroleague de basket dont LDLC ASVEL est devenu membre permanent en juin 2021 et E-sport).

Le financement de cet investissement d'environ 141 M€ est en cours de finalisation et devrait faire l'objet d'une structuration sous forme de fonds propres/quasi fonds propres (51 M€, sans appel au marché et sans dilution) et de Crédit-Bail Immobilier (90 M€ sur 15 ans). Le Permis de Construire obtenu a été purgé de tout recours. Les travaux ont démarré en janvier 2022 et permettent d'envisager une mise en exploitation fin 2023.

Sur le plan de l'endettement, OL Groupe va s'atteler au refinancement sur le long terme des 2 PGE (169 M€), en s'appuyant notamment sur l'ensemble des dispositifs gouvernementaux activables et a engagé par ailleurs des réflexions sur le renforcement de ses fonds propres.

Comme indiqué dans son communiqué du 26 octobre 2021, OL Groupe estime à ce jour que les objectifs à moyen terme annoncés avant la crise sanitaire restent pertinents pour l'avenir d'OL Groupe. Si la reprise des activités se confirme, OL Groupe ambitionne d'atteindre, au terme de la saison 2024/25, un total des produits des activités (avec une hypothèse de qualification en Europa League et incluant le trading joueurs) de l'ordre de 400 M€ à 420 M€ et un objectif d'EBE supérieur à 100 M€. Cependant, ces objectifs restent soumis à certains aléas et pourraient donc être amenés à être révisés, notamment en fonction de l'aboutissement de la réflexion sur le renforcement des fonds propres et de la dynamique de la reprise.


Le slideshow de la réunion d'information du 16 février 2022 sera disponible à l'adresse suivante, investisseur.olympiquelyonnais.com


« Le présent document contient des indications sur les objectifs d'OL Groupe. L'attention du lecteur est attirée sur le fait que la réalisation de ces objectifs peut être affectée par des risques connus et inconnus, des incertitudes et d'autres facteurs qui pourraient faire en sorte que les résultats futurs, les performances et les réalisations d'OL Groupe soient significativement différents des objectifs formulés ou suggérés. Ces facteurs peuvent inclure les évolutions de la conjoncture économique et commerciale, de la réglementation, ainsi que des facteurs de risques détaillés au sein du Document d'Enregistrement Universel 2020/2021 d'OL Groupe. »


Prochain communiqué : Chiffre d'affaires du 3ème trimestre de l'exercice 2021/22, le 12 mai 2022 après la clôture des marchés d'Euronext.

 
OL Groupe

Tél :
+33 4 81 07 55 00
Fax : +33 4 81 07 45 65

Email : investisseurs@ol.fr

www.ol.fr
Euronext Paris - compartiment C

Indices : CAC Small - CAC Mid & Small - CAC All–Tradable - CAC All-Share – CAC Consumer Discretionary
Code ISIN : FR0010428771
Reuters : OLG.PA
Bloomberg : OLG FP
ICB : 40501030 Services de loisirs

ANNEXES

PRODUITS DES ACTIVITÉS

En M€ (du 1er juillet au 31 décembre) 31/12/2021
6 mois
31/12/2020
6 mois
Var.
en M€
Var.
en %
BILLETTERIE 14,1 1,9 +12,3 NS
dont championnat et autres matchs 10,4 1,9 +8,5 NS
dont Europe 3,7 0,0 3,7 -
DROITS TV ET MARKETING 30,5 44,2 -13,7 -31%
dont LFP-FFF 16,1 17,3 -1,2 -7%
dont UEFA 14,4 26,9 -12,4 -46%
PARTENARIATS-PUBLICITÉ 17,4 16,4 +1,0 +6%
PRODUITS DE LA MARQUE 9,1 7,1 +2,0 +29%
dont produits dérivés 6,2 5,0 +1,2 +24%
dont produits images et divers 2,9 2,1 +0,8 +39%
EVENTS 3,8 0,4 +3,4 NS
dont séminaires et visites 3,0 0,4 +2,6 NS
dont grands événements 0,8 0,0 0,8 -
PRODUITS DES ACTIVITÉS (HORS TRADING JOUEURS) 75,0 70,0 +5,0 +7%
PRODUITS DE CESSIONS DES CONTRATS JOUEURS 41,2 53,3 -12,1 -23%
TOTAL DES PRODUITS DES ACTIVITÉS1 116,1 123,3 -7,1 -6%

1 Indicateur Alternatif de Performance (IAP) - Total des produits des activités comprend les produits des activités hors trading ainsi que les Produits de cessions de contrats joueurs.


COMPTE DE RÉSULTAT CONSOLIDÉ SIMPLIFIÉ

En M€ (du 1er juillet au 31 décembre) 31/12/2021
6 mois
31/12/2020
6 mois
Var.
en M€
Var.
en %
PRODUITS DES ACTIVITÉS HORS TRADING JOUEURS 75,0 70,0 +5,0 +7%
Plus-values/cessions de joueurs 20,3 39,2 -18,9 -48%
Dont produits de cessions de contrats joueurs 41,2 53,3 -12,1 -23%
Dont valeurs résiduelles -20,9 -14,0 -6,8 -49%
TOTAL PRODUITS DES ACTIVITÉS (IAP) 116,1 123,3 -7,1 -6%
Achats consommés et charges externes -42,8 -29,6 -13,2 -44%
Impôts, taxes et versements assimilés -2,8 -3,5 0,6 18%
Charges de personnel -34,9 -85,5 50,6 59%
EXCÉDENT BRUT D'EXPLOITATION 14,7 -9,3 24,1 NS
Dot. aux amortissements & provisions nettes -33,8 -40,0 6,2 16%
Autres produits & charges opérationnels courants -1,1 6,0 -7,1 NS
RÉSULTAT OPÉRATIONNEL -20,2 -43,4 23,2 53%
Résultat financier -7,8 -6,6 -1,2 -18%
RÉSULTAT AVANT IMPÔT -28,0 -49,9 22,0 44%
RÉSULTAT REVENANT AUX ACTIONNAIRES DE LA SOCIÉTÉ -27,1 -50,6 23,4 46%


BILAN SIMPLIFIÉ*

ACTIF (M€) 31/12/21 30/06/21 PASSIF (M€) 31/12/21 30/06/21
Contrats joueurs 98,0 136,4 CAPITAUX PROPRES
(Y COMPRIS MINORITAIRES)
94,3 121,8
Immobilisations corporelles (1) 360,6 364,3 Emprunt obligataire et bancaire stade 146,4 148,0
Autres actifs immobilisés 5,6 5,4 Autres emprunts et dettes financières (1) 181,8 181,8
TOTAL ACTIF IMMOBILISÉ 464,2 506,1 TOTAL DETTES FINANCIÈRES 328,2 329,8
Impôts différés 3,7 3,4 Provisions 2,6 2,9
Créances/contrats joueurs 18,7 43,1 Dettes/contrats joueurs 44,9 86,5
Autres actifs 65,6 75,8 Autres passifs non courants 22,3 46,6
Trésorerie 37,7 69,9 Dettes courantes 97,6 110,7
TOTAL ACTIF 589,9 698,3 TOTAL PASSIF 589,9 698,3

*Présentation simplifiée, non conforme aux IFRS

(1) dont tirage RCF (hors frais de structuration) 0,0 0,0

dont PGE (hors frais de structuration) 169,0 169,0


RÉSULTATS SPORTIFS AU 15 FÉVRIER 2022

  ÉQUIPE MASCULINE ÉQUIPE FÉMININE
CHAMPIONNAT 7ème 1ère
EUROPE EUROPA LEAGUE
Qualification 1/8
(matchs mars 2022)
CHAMPIONS LEAGUE
Qualification 1/4
(Juventus mars 2022)
COUPE DE FRANCE 1/32ème (Décision FFF) 1/8ème de finale (vs. PSG)

[1] Les procédures d'examen limité sur les comptes semestriels au 31 d é cembre 2021 ont é t é effectu é es, et le rapport des Commissaires aux Comptes est en cours d 'é mission.

[2] Indicateur Alternatif de Performance (IAP) : Total des produits des activités : qui comprend les produits des activités hors trading ainsi que les produits de cessions de contrats joueurs.


Cette publication dispose du service " 🔒 Actusnews SECURITY MASTER ".
- SECURITY MASTER Key : lmptYpuYaWyXyZ9vZJVnmmaYa5eSk2jFbJOZk2Kbl5edapuTnZiWaJXGZnBkl2po
- Pour contrôler cette clé : https://www.security-master-key.com.



  Original Source : OL GROUPE