Actusnews Wire - Entreprise française spécialisée dans la diffusion d'information réglementée

  Communiqué de la société LHYFE du 28/03/2024

  28/03/2024 - 07:30

Résultats annuels 2023 - Renforcement du modèle pour accélérer notre rentabilité


  • 2023 marqué par de nombreux progrès opérationnels et commerciaux, confirmant l'hydrogène vert comme une réalité

    • Doublement du chiffre d'affaires annuel 2023 à 1,3 M€, lié au fonctionnement désormais à pleine capacité de l'usine de production de Bouin et à un taux de succès des livraisons de 100%

    • Signature de nombreux nouveaux clients en France et Allemagne, dont Avia, Manitou, Iveco, John Deere, Hypion, Hype, Symbio

    • 2 sites inaugurés en France (Buléon et Bessières), faisant de Lhyfe le premier producteur d'hydrogène renouvelable du pays

    • 8 autres sites en construction ou extension principalement en France et en Allemagne, soit plus que tout autre acteur du secteur en Europe

    • Poursuite de l'innovation avec la première production d'hydrogène offshore au monde, Sealhyfe, et le lancement d'un projet de 10 MW en mer du Nord soutenus par 33 M€ de subventions

    • Passage à l'échelle boosté avec 149 M€ de subventions de l'Etat français pour un projet industriel de 100 MW en France

    • Une optimisation continue du coût capital du Groupe, avec 238 M€ de subventions sécurisées à date et 28 M€ de nouveaux financements corporate long terme

    • Un bilan solide et une position de trésorerie solide à 114 M€ à fin 2023

 

  • Tirer parti d'une solide position de trésorerie et d'un portefeuille de projets robuste pour accélérer la rentabilité de notre modèle « Hydrogène en tant que service »

    • Ajout d'une nouvelle source de revenus basée sur le développement et la gestion d'actifs

      • Projets financés avec un ou des partenaires

      • Génération rapide de revenus de développement

      • Rentabilité résiliente et long terme issue de la gestion d'actifs

      • Conclusion d'ici fin 2024 d'un 1er partenariat portant sur 1 GW de projets

 

  • Une nouvelle trajectoire axée sur l'accélération de la rentabilité

    • Chiffre d'affaires 2024 multiplié par 4 par rapport à 2023

    • Amélioration de l'objectif 2026 de marge d'EBITDA Groupe porté à +10% pour un chiffre d'affaires 2026 de 100 M€

    • Un objectif 2030 de 3 GW d'actifs sous gestion, dont environ 20% portés par Lhyfe

    • Une marge d'EBITDA Groupe supérieure à 30% en 2030

 


 

Nantes (France) – 28 mars 2024 – 7h30 – Au cours de sa réunion du 27 mars 2024, le Conseil d'administration de Lhyfe (Euronext Paris - FR0014009YQ1 - LHYFE), producteur indépendant d'hydrogène vert pour décarboner l'industrie et la mobilité, a arrêté les comptes consolidés de l'exercice 2023 (période du 1er janvier au 31 décembre 2023). Les procédures d'audit sur les comptes consolidés ont été effectuées et le rapport d'audit sera émis courant avril par les commissaires aux comptes.

Matthieu Guesné, Fondateur et Président-Directeur général de Lhyfe :

« En 2023, Lhyfe a franchi des étapes clés pour le secteur de l'hydrogène vert, marquant une avancée déterminante vers un avenir énergétique durable et consolidant notre position de pionniers dans l'industrie. Les principales réalisations commerciales et opérationnelles comprennent la signature de nouveaux clients, le doublement de notre chiffre d'affaires et la conclusion de nouveaux partenariats. À l'horizon 2024, nous nous concentrerons sur la création de valeur pour nos actionnaires en commençant à déployer notre modèle renforcé pour une rentabilité accélérée. »

 

Un nouveau modèle pour accélérer notre rentabilité

Lhyfe confirme son ambition qui est de devenir l'un des leaders de la production d'hydrogène vert en Europe, en déployant des unités de production de taille croissante.

Lhyfe a développé une expertise unique en matière de développement et de construction de projets et d'exploitation d'usines. Compte tenu de la grande qualité de son pipeline de plus de 75 projets représentant un investissement total de plus de 10 milliards d'euros, Lhyfe observe un grand intérêt de la part d'investisseurs de premier rang pour le financement de ces projets. 

1/ Sur la base de son expérience industrielle et commerciale, Lhyfe a l'intention de co-développer des projets avec des investisseurs et de vendre les services de développement, de construction et d'exploitation associés (par le biais de commissions de développement et de gestion d'actifs), générant ainsi des revenus sur le long terme et un meilleur rendement de ses capitaux propres. 

  • Les projets seront financés par un ou des partenaires financiers ou industriels cherchant une exposition au secteur de l'hydrogène vert, et qui détiendraient jusqu'à 100% du site
  • Les revenus seront constitués à la fois de i) frais de développement perçus par Lhyfe au début de la vie du projet, et reflétant l'expertise et le savoir-faire unique des équipes de Lhyfe en termes de développement de projets hydrogène et 2) de revenus long terme récurrents au titre de la gestion du site par Lhyfe
  • Conclusion d'ici fin 2024 du 1er partenariat pour 1 GW de projets

2/ En parallèle, Lhyfe poursuivra la construction et l'exploitation de ses propres sites de production ainsi que la vente d'hydrogène vert à ses nombreux clients.

  • Projets détenus par Lhyfe
  • Récurrence et résilience des revenus sur le long terme, sur la base de contrats de vente d'hydrogène vert
  • Environ 20% des actifs sous gestion à horizon 2030

Lhyfe ambitionne de bénéficier à la fois d'une rentabilité accélérée et de bénéfices récurrents et durables à long terme.

 

Une nouvelle trajectoire axée sur l'accélération de la rentabilité

Sur la base de ce nouveau modèle, la trajectoire financière de Lhyfe inclut un passage à l'équilibre de l'EBIDTA plus tôt que prévu. Dans ce contexte, l'ambition de Lhyfe[1] se traduit désormais par les objectifs suivants :

  • Pour 2024 :
    • Chiffre d'affaires 2024 x4 par rapport à 2023
    • Capacité installée de 20 MW représentant une capacité de production allant jusqu'à 8 t/jour (vs 55 MW précédemment)
  • Pour 2026 :
    • Accélération de la rentabilité : objectif 2026 de marge d'EBITDA Groupe[2] porté à +10% pour un chiffre d'affaires 2026 de 100 M€ (contre un EBITDA à l'équilibre en 2026 pour un chiffre d'affaires 2026 de 200 M€ précédemment)
  • En 2030 :
    • Un objectif de 3 GW d'actifs sous gestion[3]
    • Une marge d'EBITDA Groupe[4] supérieure à 30%

 

Une année 2023 marquée par de nombreux progrès opérationnels et commerciaux

1 – Une forte augmentation du chiffre d'affaires en 2023 : x2,2 par rapport à 2022

En 2023, Lhyfe a plus que doublé son chiffre d'affaires à 1,3 M€, contre 0,6 M€ en 2022. Cette performance reflète la montée en puissance de l'unité de production de Bouin qui fonctionne désormais à pleine capacité, en même temps que l'élargissement du portefeuille de clients à la fois en France (Hype, Brétéché, Manitou, John Deere, etc.) et pour la première fois en Allemagne (Hypion, etc.).

Pour répondre à l'accroissement de la demande des clients dans la région, la capacité actuelle de production du site de Bouin (0,75 MW) sera portée à 2,5 MW (soit au maximum 1 tonne d'hydrogène vert par jour) en 2024. La capacité de stockage sur site, de l'ordre de 700 kg actuellement, sera portée à près de 5 tonnes.

2 – Lancement en 2023 de la construction de sites de plus grande taille

En 2023, les équipes de Lhyfe ont lancé la construction de nouveaux sites de 5 MW et de 10 MW. Ainsi, au 31 décembre 2023, les projets en phase “Construction” représentent 39 MW de capacité installée, contre 9 MW à fin 2022.

Parmi ces projets, les développements suivants sont à noter :

  • En France :
    • En décembre 2023, Lhyfe a inauguré ses unités de production Lhyfe Bretagne à Buléon et Lhyfe Occitanie à Bessières, faisant de Lhyfe le premier producteur d'hydrogène renouvelable du pays. Jusqu'à 2 tonnes d'hydrogène vert pourra être produit par jour sur chacun de ces sites de 5 MW. La mise en service commercial est attendue d'ici la fin du 1er semestre 2024, à l'issue de la finalisation en cours de l'installation et du commissionnement.
    • L'extension du site de Bouin (capacité de production supplémentaire de jusqu'à 0,7 tonne d'hydrogène vert par jour) est prévue d'ici fin 2024.
    • Deux nouveaux sites bulk à Croixrault (Hauts-de-France) et à Sorigny (Touraine) sont désormais en phase “Construction”, et visent à produire chacun jusqu'à 2 tonnes d'hydrogène vert par jour (soit une capacité installée d'électrolyse de 5 MW) afin d'alimenter des usages locaux en matière de mobilité et d'industrie.
  • En Allemagne :
    • En 2023 la construction du site bulk de Schwäbisch Gmünd (jusqu'à 4 tonnes d'hydrogène vert par jour, soit une capacité installée de 10 MW) a été lancée. Ce site alimentera des usages locaux en matière de mobilité et d'industrie.
    • Lhyfe a également lancé la construction du site bulk à Brake en 2023 (jusqu'à 4 tonnes d'hydrogène vert par jour, soit une capacité installée de 10 MW).
    • Le site de Tübingen pour la Deutsche Bahn a été installé et prêt pour le début des opérations du client.

3 – Des avancées significatives du pipeline de projets

En 2023, les équipes de Lhyfe ont continué à gérer de manière dynamique le pipeline de projets de sites bulk, onsite et backbone, et travaillent à la maturation, à la réduction du risque et à la conversion des projets les plus prometteurs.

Les projets à un stade de développement avancé[5], correspondant aux projets les plus matures du pipeline, représentaient en fin d'année une capacité totale de production installée de 564 MW (vs. 759 MW fin décembre 2022) et le pipeline commercial[6] de Lhyfe représentait une capacité totale d'électrolyse installée de 9,9 GW (versus 9,8 GW fin décembre 2022).

Plusieurs jalons significatifs ont été atteints pendant la période pour plusieurs de ces projets :

  • Projets bulk :
    • Signature d'un contrat de vente d'hydrogène vert et renouvelable sur 10 ans avec la société HYmpulsion pour fournir notamment 7 stations hydrogène situées sur l'arc alpin, à partir d'un site de production bulk à construire sur la commune du Cheylas (Isère, France)
    • Sécurisation d'une subvention de 14 M€ pour le projet bulk à Vallmoll (jusqu'à 5 tonnes par jour), premier projet de Lhyfe en Espagne
    • Gain de l'appel à manifestation d'intérêt lancé par la ville de Bussy-Saint-Georges (Ile de France) aux côtés de son partenaire Thevenin & Ducrot (AVIA) pour la construction d'un site de production bulk (jusqu'à 2 tonnes par jour) et d'une station multi-énergies
    • Lancement de l'étude de faisabilité pour la construction d'une unité de production de 20 MW dans le port de Duisburg en Allemagne, le plus grand port intérieur du monde
  • Projets onsite :
    • Sécurisation du foncier pour le projet on-site des Fonderies du Poitou en France (jusqu'à 40 tonnes par jour), aux côtés de son partenaire TSE
    • Gain de l'appel à manifestation d'intérêt lancé par Nantes Saint-Nazaire Port en France pour le développement d'une unité de production d'hydrogène vert on-site (jusqu'à 85 tonnes par jour) destiné à décarboner le complexe industrialo portuaire et le transport maritime
    • Sécurisation du foncier pour le projet backbone à Lubmin en Allemagne (jusqu'à 330 tonnes par jour)

Au 31 décembre 2023, le pipeline commercial de Lhyfe se répartit selon les différentes phases d'un projet comme suit :

  Fin 2023 Fin 2022
Unités en Opération 6 MW 1 MW
Projets phase « Construction[7] » 39 MW 9 MW
Projets phase « Awarded5 » 25 MW 40 MW
Projets phase « Tender ready5 » 495 MW 710 MW
Sous-total Projets à un stade de développement avancé[8] 564 MW 759 MW
Projets phase « Advanced development5 » 5.0 GW 4.1 GW
Projets phase « Early stage5 » 4.3 GW 5.0 GW
Total pipeline commercial 9.9 GW 9.8 GW

 

Ainsi, Lhyfe dispose d'un pipeline conséquent de près de 10 GW au regard de son objectif de 3 GW d'actifs sous gestion à horizon 2030, pour lequel Lhyfe explore différentes options de financement.

4 – Des financements supplémentaires pour accompagner notre développement

Jusqu'à environ 238 M€ de subventions sécurisées à ce jour

En 2023, Lhyfe a continué d'accroître le montant des subventions sécurisées[9] destinées à financer ses activités de recherche ainsi que les sites de production en cours de construction ou en développement, à la suite d'appels à projets compétitifs nationaux et européens. Au 31 décembre 2023, les subventions sécurisées totalisent 82 M€, et incluent notamment les nouvelles subventions suivantes, sécurisées en 2023 :

  • Pour le projet HOPE en Belgique : 9,8 M€ de la Commission Européenne dans le cadre du “Clean Hydrogen Partnership” et 13 M€ du gouvernement belge ;
  • Pour le projet TH2ICINO en Italie : 4,4 M€ de la part de Commission Européenne ;
  • Pour le projet Vallmoll en Espagne : 14,2 M€ du gouvernement espagnol dans le cadre du programme H2 Pioneros.

Les subventions sécurisées à date représentent jusqu'à environ 238 M€ et incluent notamment une subvention allant jusqu'à 149 M€ relative au projet de 100 MW au Havre (lire ci-après) ainsi qu'une subvention de 5,5 M€ relative au projet de site au Cheylas en France.

28 M€ de nouveaux financements

Lhyfe a conclu en décembre 2023 un crédit syndiqué inaugural auprès de ses partenaires bancaires pour un montant de 28 M€[10], qui vient renforcer ses moyens financiers afin d'accompagner son développement, diversifier ses sources de financement et renforcer son bilan.

Ces financements, de maturités comprises entre 5 et 15 ans, sont une première pour un acteur pure player dans le secteur de l'hydrogène renouvelable. Ils témoignent de la confiance et du soutien accordés à Lhyfe par ses partenaires bancaires, ainsi qu'à sa stratégie de déploiement industriel.

Des avancées inédites dans la production d'hydrogène vert offshore

En novembre 2023, après 14 mois d'expérimentation en mer, y compris dans des conditions particulièrement difficiles, la plateforme Sealhyfe a été ramenée à quai à Saint-Nazaire, riche d'une multitude d'enseignements qui bénéficient déjà aux projets terrestres et offshore de Lhyfe.

Les fruits de cette expérimentation sont d'ores et déjà intégrés dans le cadre du projet HOPE, qui constitue la deuxième étape des ambitions offshore de Lhyfe, visant au changement d'échelle et à la commercialisation de l'hydrogène vert produit en mer. Ce projet de 10 MW pourra produire à partie de 2026 jusqu'à 4 tonnes par jour d'hydrogène vert en mer, qui sera exporté à terre par pipeline, compressé et distribué aux clients.

En 2023 Lhyfe a également noué des accords de partenariat avec des développeurs éoliens et des énergéticiens spécialisés dans l'offshore, tels que Centrica et Capital Energy, afin de développer conjointement la production d'hydrogène vert et renouvelable en mer au large du Royaume-Uni, de l'Espagne et du Portugal.

A plus grande échelle, Lhyfe, CIP, le plus grand gestionnaire de fonds au monde dans les investissements dans les énergies renouvelables, et Flexens, ont lancé conjointement en novembre 2023 le projet Åland Energy Island. Le consortium vise à développer la production d'hydrogène sur les îles Åland en Finlande intégrée à l'installation d'éoliennes en mer d'une puissance de plusieurs gigawatts. Ce projet démontre comment l'hydrogène vert peut s'intégrer dans un vaste système intégré d'énergie renouvelable grâce à sa capacité à stocker et à transformer l'électricité renouvelable. L'hydrogène vert qui sera produit sera destiné à une utilisation à la fois sur les îles Åland et plus largement dans cette région d'Europe, soutenant ainsi les objectifs des îles d'Åland et de l'Union européenne en matière d'indépendance énergétique et de décarbonation.

 

Excellence ESG : certificat niveau Or attribué par Ethifinance

Face aux conséquences observées du changement climatique, et aux conséquences actuelles et futures de celui-ci sur notre mode de vie, Lhyfe s'est inscrit dès sa création comme un acteur de la décarbonation. Lhyfe entend ainsi, par la production d'hydrogène vert, participer à l'effort de décarbonation de la mobilité et de l'industrie.

En 2023, EthiFinance a actualisé le score ESG de Lhyfe sur la base des données 2022.

Le score attribué à Lhyfe pour 2022 est de 75/100, en amélioration significative par rapport à 2021 (67/100, soit +8 points), à comparer à un score moyen de 55/100 pour le secteur « Services aux collectivités » (échantillon de 50 entreprises), plaçant Lhyfe) en 8ème position.

Lhyfe a obtenu un certificat niveau Or pour récompenser sa performance ESG en 2022.

En 2023, le Groupe a établi un plan d'action détaillant ses orientations stratégiques en matière de RSE, incluant plus de 80 initiatives dont la mise en place est prévue au cours des prochaines années.

 

Résultats annuels 2023

Compte de résultat consolidé 2023

En millions d'euros - Normes IFRS 31/12/2023
(12 mois)
31/12/2022
(12 mois)
Chiffre d'affaires 1,3 0,6
EBITDA[11] -28,1 -16,3
Résultat opérationnel courant -34,0 -18,2
Résultat opérationnel -34,4 -19,2
Résultat financier 1,6 -6,6
Résultat net -33,6 -25,8

 

Le chiffre d'affaires, essentiellement constitué de la fourniture et de la distribution d'hydrogène vert produit sur le site de Bouin (unique site de production en service en 2023), a plus que doublé en 2023 à 1,3 M€, reflétant la montée en puissance commerciale observée sur l'année.

L'évolution de l'EBITDA[12], qui s'est établi à -28,1 M€ en 2023 contre -16,3 M€ un an plus tôt, illustre l'accélération continue de l'activité et l'expansion du Groupe, notamment à l'international.

  • +7,5 M€ de charges de personnel[13] par rapport à 2022, en lien avec le développement de l'activité et la croissance des effectifs sur la période ainsi que l'impact sur l'exercice 2023 des recrutements opérés sur le 2nd semestre 2022. Les effectifs étaient de 195 collaborateurs au 31 décembre 2023 contre 192 au 30 juin 2023 et 149 à fin 2022. Pour 2024, les effectifs devraient demeurer stables, avec néanmoins quelques recrutements liés principalement à l'exploitation et à la maintenance des nouveaux sites, à la suite de leur installation et du démarrage commercial ;
  • +5,2 M€ de charges externes, du fait du développement à l'international, des opérations en mer ainsi que de la structuration du Groupe (notamment loyers, frais de déplacement).

Après prise en compte d'un effet négatif de -5,9 M€ lié principalement aux dotations aux amortissements et provisions, le résultat opérationnel courant s'élève à -34,0 M€, contre -18,2 M€ en 2022.

Le résultat net consolidé ressort à -33,6 M€ en 2023, contre -25,8 M€ un an plus tôt, intégrant un résultat financier de +1,6 M€ constitué principalement des intérêts de placement de la trésorerie disponible. Pour rappel, le résultat financier de -6,6 M€ en 2022 était principalement lié à la prise en compte de la décote comptable des obligations convertibles converties consécutivement à l'introduction en Bourse.

Bilan financier consolidé

La consommation de trésorerie s'est élevée à 30,2 M€ en 2023, résultant de :

  • -22,6 M€ de cash-flow opérationnel contre -15,1 M€ en 2022, sous l'effet de la hausse des effectifs et de la structuration de la société ;
  • -44,1 M€ de cash-flow d'investissement, reflétant principalement les investissements dans les projets de sites de production et dans les conteneurs, ainsi que les coûts de développement et d'ingénierie liés aux projets ;
  • +36,5 M€ de cash-flow de financement, principalement lié aux financements de 28 M€ conclus en décembre 2023 ainsi qu'aux subventions encaissées au cours de la période pour 7,9 M€.

Au 31 décembre 2023, les capitaux propres consolidés du Groupe s'élevaient à 102,5 M€. Le Groupe a renforcé son bilan grâce aux nouveaux financements intégrant notamment un emprunt de 22 M€ de maturité 5 ans et remboursable in fine.

Fin 2023 la trésorerie disponible de la société s'établissait à 114,3 M€ et la trésorerie nette[14] s'élevait à 68,6 M€), conférant à la société une bonne visibilité pour poursuivre sa croissance.

 

Développements récents (post clôture)

Confirmation pour Lhyfe de son statut d'acteur clef de l'industrie de l'hydrogène renouvelable : obtention d'une subvention pouvant aller jusqu'à 149 M€ pour le nouveau projet de 100 MW dans la région du Havre

En mars 2024, Lhyfe a annoncé l'obtention d'une subvention de l'État français pouvant aller jusqu'à 149 M€ pour la construction d'une usine de production d'hydrogène vert d'une capacité d'électrolyse installée de 100 MW près du Havre en Normandie. Ce soutien de l'État français confirme le statut de Lhyfe en tant qu'acteur clef de l'industrie de l'hydrogène renouvelable et la confiance qu'il porte dans le savoir-faire et l'expertise des équipes de Lhyfe, pionnières dans l'industrie.

Le site est situé près de l'usine Yara du Havre, dont la feuille de route de décarbonation intègre l'utilisation d'hydrogène vert. Yara est intéressé par le projet de Lhyfe et étudiera toutes les collaborations possibles afin de décarboner son processus industriel.

Le site de production de Lhyfe, qui serait localisé sur une emprise foncière de 2,8 hectares à Gonfreville-l'Orcher, devrait voir le jour dès 2028.

Ce projet, porté par Lhyfe depuis plus de deux ans, a été validé par la Commission européenne dans le cadre de la troisième vague de PIIEC (Projets Importants d'Intérêt Européen Commun) sur l'hydrogène.

Premier protocole d'accord signé en vue d'évaluer le potentiel de développement de la production de carburant e-SAF (electro Sustainable Aviation Fuel)

Lhyfe et SAF+ International Group, chef de file mondial spécialisé dans la production et la commercialisation de carburant e-SAF, ont signé un protocole d'accord en février 2024 en vue de développer la production d'e-SAF à partir d'hydrogène vert et renouvelable. L'évaluation du potentiel de développement de la production d'e-SAF dans la région portuaire du Havre et la signature d'un accord de co-développement constituent les premières étapes de cette collaboration.

L'unité de production d'hydrogène vert aurait une capacité de plus de 100 tonnes / jour (300 MW de capacité d'électrolyse installée) afin d'alimenter un site de production de e-SAF que SAF+ envisage de construire dans la même zone. Cet ensemble industriel serait connecté au réseau de transport d'hydrocarbures, afin d'acheminer le e-SAF ainsi produit depuis Le Havre jusqu'aux aéroports de la région parisienne, ainsi que du Nord et de l'Est de la France via les infrastructures existantes.

Premier projet au Royaume-Uni à Wallsend

Lhyfe a annoncé le 27 février 2024 le lancement de son premier projet au Royaume-Uni, situé dans le nord-est de l'Angleterre. Ce projet bénéficie du soutien de Shepherd Offshore, l'un des principaux fournisseurs de services dans les domaines maritimes et énergétiques, avec qui Lhyfe a signé un accord foncier pour le terrain qui accueillera l'usine. Si le projet est approuvé, cette unité de production, située sur la friche industrielle historique de la centrale électrique de Neptune Bank à Wallsend (North Tyneside), aura une capacité d'électrolyse initiale de 20 MW et pourra produire jusqu'à huit tonnes d'hydrogène vert par jour afin d'approvisionner les acteurs de l'industrie et de la mobilité qui souhaitent décarboner leurs activités.

Evolution de la gouvernance

Dans le cadre de la croissance de l'activité du Groupe, les deux directeurs généraux délégués de la société ont démissionné de leurs mandats le 27 mars 2024 afin de se consacrer pleinement à l'exercice de leurs fonctions opérationnelles.

 

Agenda financier

Date  
Jeudi 23 mai 2024 Assemblée générale

 


À propos de Lhyfe
Lhyfe est un groupe européen dédié à la transition énergétique, producteur et fournisseur d'hydrogène vert et renouvelable. Ses sites de production et son portefeuille de projets visent à donner accès à un hydrogène vert et renouvelable en quantités industrielles, et à entrer dans un modèle énergétique vertueux permettant la décarbonation de pans entiers de l'industrie et de la mobilité.
En 2021, Lhyfe a inauguré le 1er site industriel de production d'hydrogène vert au monde en connexion directe avec un parc éolien. En 2022, l'entreprise a inauguré la 1ère plateforme pilote de production d'hydrogène vert en mer au monde. En 2023, elle a inauguré ses deuxième et troisième sites et a plusieurs sites en construction ou extension à travers l'Europe.
Lhyfe est présent à travers 12 pays européens et comptait 195 collaborateurs à fin décembre 2023. L'entreprise est cotée en Bourse sur le marché Euronext à Paris (ISIN : FR0014009YQ1 – mnémo : LHYFE).
Lhyfe.com

Contacts

LHYFE - Relation investisseurs
LHYFE
Yoann Nguyen
investors@lhyfe.com
LHYFE - Relation presse financière
ACTUS
Manon Clairet
01 53 67 36 73
mclairet@actus.fr
LHYFE - Relation presse métier
Nouvelles Graines
Clémence Rebours
06 60 57 76 43
c.rebours@nouvelles-graines.com

 


 

Annexe – Compte de résultat consolidé

En milliers d'euros 31/12/2023 31/12/2022
     
Chiffre d'affaires 1 317 570
Produit des activités ordinaires 1 317 570
     
Achats consommés -645 -394
Charges externes -12 438 -7 261
Charges de personnel -20 593 -11 254
Impôts, taxes et versements assimilés -172 -81
Autres produits et charges opérationnels courants 1 861 1 418
Dotations aux amortissements sur immobilisations -3 290 -1 064
Dotations aux provisions pour risques et charges -14 -89
Résultat opérationnel courant -33 974 -18 155
     
Autres produits et charges opérationnels non courants -395 -1 011
Résultat opérationnel non courant -395 -1 011
     
Résultat opérationnel -34 369 -19 166
     
Coût de l'endettement financier -672 -6 851
Autres produits et charges financiers 2 287 210
Résultat financier 1 615 -6 641
     
Résultat avant impôts -32 754 -25 807
     
Impôt sur les résultats - -4
Quote-part dans le résultat des sociétés mises en équivalence -803 -8
Résultat net de l'ensemble consolidé -33 557 -25 819
     
Intérêts minoritaires -69 -
     
Résultat net (part du Groupe) -33 488 -25 819
     
Réultat par action de base et dilué (en euros) -0,70 -0,70

 

Annexe – Etat consolidé de la situation financière

ACTIF
En milliers d'euros
31/12/2023 31/12/2022
     
Immobilisations incorporelles 11 004 4 711
Immobilisations corporelles 50 306 12 807
Droits d'utilisation 7 761 3 383
Participations dans des entreprises mises en équivalence 2 387 1 037
Autres actifs non courants 3 249 1 007
Impôts différés actifs - -
Actifs non courants 74 707 22 945
     
Stocks 176 142
Clients et comptes rattachés 604 63
Autres actifs courants 10 743 5 069
Trésorerie et équivalents de trésorerie 114 252 144 492
Actifs courants 125 775 149 766
     
Actif 200 482 172 711
     
     
PASSIF
En milliers d'euros
31/12/2023 31/12/2022
     
Capital 479 479
Primes 163 824 163 821
Réserves -28 328 -4 897
Résultat net -33 488 -25 819
Capitaux propres – part du Groupe 102 487 133 584
Intérêts ne conférant pas le contrôle -69 -
Capitaux propres 102 418 133 584
     
Provisions non courantes 3 167 53
Emprunts et dettes financières non courants 49 314 19 368
Instruments financiers dérivés non courants - -
Impôts différés passifs - -
Autres passifs non courants 16 273 8 769
Passifs non courants 68 754 28 190
     
Provisions courantes 44 44
Emprunts et dettes financières courants 4 353 2 987
Fournisseurs et comptes rattachés 15 225 4 586
Autres passifs courants 9 688 3 320
Passifs courants 29 310 10 937
     
Passif 200 482 172 711

 

Annexe – Tableau des flux de trésorerie

En milliers d'euros 31/12/2023 31/12/2022
     
Résultat net consolidé -33 557 -25 819
     
Quote-part de résultats des sociétés mises en équivalence 803 8
Eliminations :    
- Des amortissements et provisions 3 577 1 153
- Du résultat financier net 596 6 761
- Des charges calculées liées aux paiements en actions 2 557 719
- Variation de juste valeur des instruments financiers 76 89
- Autres variations -164 -28
     
Charge d'impôts de la période - 4
Incidence de la variation de BFR :    
- Variation des stocks -34 -142
- Variation des créances clients -541 161
- Variation des autres créances courantes -5 986 -1 722
- Variation des dettes fournisseurs 4 236 1 881
- Variation des autres dettes courantes 5 829 1 880
     
Flux net de trésorerie lié aux activités opérationnelles -22 608 -15 055
     
Acquisitions d'immobilisations incorporelles -6 303 -3 116
Acquisitions d'immobilisations corporelles -34 101 -8 397
Cessions d'immobilisations corporelles 1 16
Acquisitions d'actifs financiers -1 538 -373
Intérêts financiers reçus - -
Incidence des variations de périmètre -2 150 -1 060
     
Flux net de trésorerie lié aux activités d'investissement -44 091 -12 930
     
Augmentations de capital, nettes des frais 3 112 558
Emissions de nouveaux emprunts, nettes des frais 31 935 10 434
Encaissements d'avances remboursables 764 857
Encaissements de subventions 7 921 1 537
Remboursements d'emprunts et de comptes courants -1 131 -285
Remboursements au titre des dettes locatives -910 -210
Cessions / (Acquisitions) d'actions propres -113 -296
Intérêts financiers nets versés / encaissés -2 011 -2 003
Variation nette des concours bancaires - -
     
Flux net de trésorerie lié aux activités de financement 36 458 122 592
     
Incidence des variations du cours des devises 1 -3
     
Variation de trésorerie -30 240 94 604
     
Trésorerie à l'ouverture 144 492 49 888
Trésorerie à la clôture 114 252 144 492

 


[1] Sur la base des hypothèses détaillées à la Section 10.2 du Document d'enregistrement universel approuvé par l'AMF le 25 avril 2023 et disponible sur le site internet de Lhyfe

[2] « Marge d'EBITDA Groupe » : quotient « EBITDA/Chiffre d'affaires » - EBITDA : résultat opérationnel courant consolidé avant amortissements et provisions, et avant charges liées aux rémunérations fondées sur des actions

[3] Correspondant aux actifs gérés par Lhyfe

[4] « Marge d'EBITDA Groupe » : quotient « EBITDA/Chiffre d'affaires » - EBITDA : résultat opérationnel courant consolidé avant amortissements et provisions, et avant charges liées aux rémunérations fondées sur des actions

[5] Projets en phases « Tender ready », « Awarded » ou « Construction ». La définition de ces phases est détaillée à la Section 10.1 du Document d'enregistrement universel approuvé par l'AMF le 25 avril 2023 et disponible sur le site internet de Lhyfe

[6] Le pipeline commercial ne comprend pas les projets offshore

[7] La définition de ces phases est détaillée à la Section 10.1 du Document d'enregistrement universel approuvé par l'AMF le 25 avril 2023 et disponible sur le site internet de Lhyfe.

[8] Projets en phases « Tender ready », « Awarded » ou « Construction »

[9] Incluant les subventions signées et les subventions attribuées et en cours de contractualisation

[10] Ensemble de financements constitué d'un crédit bancaire syndiqué vert et de deux lignes de financement

[11] EBITDA : résultat opérationnel courant consolidé avant amortissements et provisions, et avant charges liées aux rémunérations fondées sur des actions

[12] EBITDA : résultat opérationnel courant consolidé avant amortissements et provisions, et avant charges liées aux rémunérations fondées sur des actions

[13] Excluant les charges liées aux rémunérations fondées sur des actions

[14] Trésorerie nette = trésorerie disponible – dettes financières (hors dettes locatives IFRS 16)


Cette publication dispose du service " 🔒 Actusnews SECURITY MASTER ".
- SECURITY MASTER Key : lpiaaMaYl5eZy2txY5ZpaWNqmGyUxWjIbpXGx2qaZ5iWbWmTl2xlnJuZZnFlnG1s
- Pour contrôler cette clé : https://www.security-master-key.com.



  Original Source : LHYFE