Actusnews Wire - Diffuseur professionnel d'information corporate et réglementée, autorisé par l'AMF et le CSSF.

  Communiqué de la société HYDROGENE DE FRANCE du 14/04/2022

  14/04/2022 - 17:45

Résultats annuels 2021 en ligne pour construire un champion français de l'hydrogène-électricité


Réalisations de l'exercice :

  • CEOG, première centrale électrique multi-mégawatts à hydrogène au monde, en phase de construction depuis septembre 2021 ;
  • 6 nouveaux projets entrés en développement depuis juin 2021, portant le portefeuille de projets à 17 ;
  • Structuration des équipes sur 5 zones géographiques avec l'arrivée de 28 talents pour soutenir l'ambition de développement international ;
  • 95 M€ de trésorerie et équivalents de trésorerie, grâce au franc succès de l'introduction en Bourse en juin 2021, pour soutenir le développement accéléré de la Société ;

Des perspectives solides :

  • Potentiel de centrales de 2 364 MW de puissance EnR et de 5 406 MWh de stockage par hydrogène;
  • Renewstable® Barbados (« RSB »), 2ème projet développé par HDF Energy à accueillir un investisseur majoritaire en février 2022 ;
  • Confirmation du calendrier de construction de l'usine de production en série de piles à combustible (PAC) de forte puissance pour une mise en service en 2023 ;
  • Investissement dans le plus grand projet de centrale de production d'hydrogène décarboné des Caraïbes à Trinité-et-Tobago ;
  • Confirmation de nos objectifs : 100 M€ de chiffre d'affaires, avec une nette accélération attendue dès 2023, pour une marge d'EBITDA d'environ 35% à horizon 2025.


Bordeaux, le 14 avril 2022 – Hydrogène de France (« HDF Energy » ou la « Société ») – Euronext Paris : HDF – pionnier dans le développement d'infrastructures permettant la production d'électricité continue ou à la demande à partir d'hydrogène issu d'énergies renouvelables (éolien ou solaire), publie ses résultats annuels 2021. Les états financiers consolidés ont été arrêtés par le Conseil d'administration en date du 14 avril 2022. Les procédures d'audit sur les comptes annuels ont été effectuées et le rapport des commissaires aux comptes est en cours d'émission. Le rapport financier annuel, incluant les comptes consolidés au 31 décembre 2021 et leurs annexes, sera disponible, d'ici le 29 avril 2022, dans la rubrique « Documents financiers » sur le site Internet de la Société (www.hdf-energy.com rubrique « Investisseurs »).


Damien Havard, Président-Directeur général de Hydrogène de France, déclare : « Sur l'exercice, HDF Energy a connu un développement sans précédent. Nos équipes se sont étoffées pour partir à la conquête de nouveaux projets à l'international dans un environnement de l'hydrogène-électricité en plein essor. Nos projets les plus avancés atteignent de nouveaux jalons, dont notamment CEOG, la première centrale Renewstable® et première mondiale, aujourd'hui en construction.

Nous avons construit un portefeuille commercial, sur le développement de centrales et sur la vente de piles à combustible de forte puissance, qui nous positionne comme un leader sur nos marchés et nous permet de générer des revenus compris entre 12% et 17% de l'investissement total dans les projets Renewstable® que nous développons.

Avec l'introduction en Bourse, la Société s'est dotée des moyens financiers pour accélérer son développement dans toutes les régions du globe où l'hydrogène-électricité représente un enjeu, économique et stratégique, structurant pour les territoires. Fort du soutien de nos deux partenaires stratégiques, RUBIS et TERÉGA, et de la confiance de nos investisseurs institutionnels et individuels, HDF Energy entend poursuivre avec ambition son développement en renforçant son leadership mondial des centrales de production d'électricité continue ou à la demande à partir d'hydrogène et issu d'énergies renouvelables. En outre, nous saisissons des opportunités pour accélérer le développement de la filière hydrogène dans le monde. »


Résultats financiers 2021 en ligne avec la structuration des activités de développement


Chiffre d'affaires 2021 relatif aux dernières étapes du développement du projet CEOG

Sur l'exercice 2021, Hydrogène de France a réalisé un chiffre d'affaires de 885 k€, contre 1 936 k€ sur l'exercice précédent. Ce chiffre d'affaires est principalement constitué, comme pour les trois derniers exercices, des revenus constatés au titre du contrat de développement du projet et d'Assistance à Maîtrise d'Ouvrage (AMO) conclu avec la société CEOG, société mise en équivalence depuis fin juillet 2018. Le projet CEOG, marqué par la fin du contrat d'AMO et l'entrée en phase de construction, a ainsi généré un moindre chiffre d'affaires en 2021.

Pour information, les acomptes encaissés mais non constatés en chiffre d'affaires sur l'exercice 2021 s'élèvent à 2,1 M€ (en passif sur contrat au bilan), dont 2,0 M€ inhérents aux contrats de fourniture des piles à combustible de la centrale CEOG. Il n'y avait pas d'acompte encaissé non constaté en chiffre d'affaires en 2020.

Pour rappel, les revenus de HDF Energy liés au développement de projets sont reconnus progressivement, sur la base des coûts réellement encourus sur une période donnée et peuvent fluctuer en fonction des phases de développement des projets. Néanmoins, la valeur créée n'est reconnue qu'à partir de la perte de contrôle dans la société projet (correspondant notamment à l'arrivée d'un actionnaire majoritaire dans le capital de la société de projet).

De même, la fourniture des piles à combustible ne contribue au chiffre d'affaires de la Société que lorsque ces piles sont livrées, alors que les temps de fabrication peuvent s'étaler sur une année ou plus et malgré le fait que les contrats de vente comprennent des droits à paiement sans recours.

Compte-tenu de son activité et des modalités de reconnaissance du chiffre d'affaires selon la norme IFRS 15, HDF Energy estime que le chiffre d'affaires ne sera pas un indicateur pertinent pour apprécier le développement de la Société sur les prochains exercices. Elle n'anticipe pas de nette accélération de son chiffre d'affaires avant l'exercice 2023.

Depuis juin 2021, des projets additionnels sont entrés dans une phase de développement portant le portefeuille de projets à une puissance cumulée de 591 MW de production d'électricité et de 1 429 MWh de stockage d'énergie.

Dans les prochaines années, la création de valeur de HDF Energy repose principalement sur le développement de projets de production d'énergie renouvelable non-intermittente. La Société estime être en mesure de générer, sur les phases de développement et de construction d'un projet, un chiffre d'affaires entre 12% et 17% du total des CAPEX portés par la SPV de ce projet, incluant les prestations de développement et la fourniture des piles à combustible lors de la construction de la centrale électrique.


Hausse des charges d'exploitation reflétant le développement de HDF Energy

Les charges d'exploitation sont en forte hausse sur l'exercice 2021 à 5,3 M€ contre 2,1 M€ sur l'exercice précédent, traduisant la trajectoire de développement de la Société et l'accélération des projets. Les efforts de structuration des équipes et les recrutements réalisés pour assoir l'ambition de développement commercial (28 talents recrutés sur 2021) expliquent la forte augmentation des charges de personnel qui atteignent 2,3 M€ pour 2021, contre 0,9 M€ en 2020. Les charges externes associées au développement des projets suivent la même tendance pour s'établir à 1,8 M€ sur 2021, contre 1,0 M€ pour l'exercice précédent. De plus, la Société a enregistré sur l'exercice pour 0,9 M€ d'honoraires liés à la recherche de financement (dont 0,8 M€ de frais d'introduction en Bourse) qui ont également pesé sur les charges externes.

Le résultat financier est lui de -0,7 M€ et intègre principalement une charge financière relative à la prime de non-conversion d'obligations convertibles (OC 2021) ayant fait l'objet d'une compensation de créance dans le cadre de l'introduction en Bourse.

Après prise en compte d'un produit d'impôts pour un montant de 1,2 M€ (dont 1,1 M€ d'impôts différés), le résultat net pour l'ensemble consolidé s'élève à -3,5 M€ pour l'exercice 2021 (comprenant 1,6 M€ de charges à caractère non récurrent, à savoir 0,9 M€ de recherche de financement et 0,7 M€ de charges financières) contre un résultat net positif de 0,4 M€ au titre de l'exercice 2020.


Renforcement de la structure financière avec le franc succès de l'IPO

En juin dernier, la Société a levé un montant net de 104 M€[1] issus de l'émission d'actions nouvelles dans le cadre de son introduction en Bourse sur Euronext Paris.

Au 31 décembre 2021, la trésorerie et équivalents de trésorerie atteignent 95,1 M€, auxquels s'ajoutent 4,0 M€ de trésorerie immobilisée (incluse dans les 4,2 M€ d'actifs financiers non courants) dans le cadre du projet CEOG, ce qui permet à la Société de disposer des moyens financiers nécessaires à la poursuite de son développement et à l'accélération de son déploiement commercial.

Les capitaux propres de la Société s'élèvent à 109,1 M€ au 31 décembre 2021.


Nouvelles centrales Renewstable®


Nouvelle phase de développement pour Renewstable® Barbados

La Société a accueilli le groupe RUBIS comme investisseur majoritaire dans le projet Renewstable® Barbados. RSB, le plus grand projet de production d'hydrogène-électricité dans les Caraïbes, fournira une électricité de base propre, jour et nuit, résiliente, stable et compétitive à 16 000 foyers. Utilisant uniquement le soleil comme source principale d'électricité (50 MW d'énergie solaire), RSB combinera un stockage de 128 MWh d'hydrogène vert et un stockage par batterie pour fournir une production continue d'énergie, toute l'année.


Renforcement du pipeline en Asie avec des projets aux Philippines et en Indonésie

HDF Energy a récemment signé un protocole d'accord avec le Mindanao Development Authority, le Gouvernement de la Province de Zamboanga, un groupement de communes de l'île d'Olutanga et la coopérative électrique Zamboanga del Sur II Electric Sibugay (province du Zamboanga Sibugay) aux Philippines, pour l'étude et le développement de plusieurs projets de centrales électriques Renewstable®.

Avec cet accord, HDF Energy renforce sa présence stratégique en Asie où la Société a structuré l'année dernière une filiale avec une équipe locale, déjà bien avancée dans le développement de centrales, avec des projets en cours en Indonésie. HDF Energy poursuit son développement dans la zone avec une présence au Cambodge et au Vietnam.


Usine de piles à combustible de forte puissance confirmée pour 2023

En parallèle, HDF Energy poursuit le développement de son usine de Blanquefort, qui fabriquera en série des piles à combustible de forte puissance, dont le permis de construire est en cours d'instruction. L'usine devrait ainsi être opérationnelle, comme prévu, dès 2023. Elle a pour vocation première d'équiper les centrales Renewstable® de piles à combustible mais elle fournira également des piles à combustible de forte puissance pour les marchés maritime, ferroviaire et data centers. Sur ces usages, HDF Energy a déjà signé des accords avec des partenaires de premier plan. Enfin, HDF Energy a été présélectionnée par le Gouvernement, dans le cadre du financement européen IPCEI (Important Project of Commun European Interest), afin de faire évoluer cette usine en Gigafactory (création de plus de 500 emplois industriels).


Poursuite de la stratégie de conquête

HDF Energy est pleinement focalisée sur l'enrichissement du portefeuille de projets et l'évolution de chaque projet dans ses principales grandes phases de développement (prospection, développement puis construction). Ce pipeline constitue l'indicateur avancé de la création de valeur par la Société dans les années à venir.

Pour l'exercice 2022, la Société entend poursuivre sa stratégie de conquête, qui s'accompagne d'une ambition soutenue de renforcement des équipes avec l'objectif d'atteindre une centaine de collaborateurs d'ici fin 2022. HDF Energy prévoit notamment un doublement de ces équipes de business développement (30 talents en février 2022, aguerris au développement de grands projets de production d'électricité) et le renforcement significatif des équipes techniques et industrielles (montée en puissance sur l'usine de Blanquefort).

Avec ces investissements humains et les partenariats stratégiques d'envergure pour le développement de ses projets conclus avec ses deux actionnaires industriels, RUBIS et TERÉGA, HDF Energy se donne les moyens adéquats pour accroître rapidement le nombre d'opportunités identifiées et assurer le développement optimal des projets.

Au-delà de la zone Caraïbes-Amérique latine et de l'Asie-Pacifique, HDF Energy obverse des développements encourageants sur la zone Afrique, qui pourraient connaître une franche accélération des projets identifiés sur l'exercice 2022.


Acteur structurant de grands projets « hydrogène », HDF Energy prend une participation majoritaire dans le projet NewGen Carbon Neutral Hydrogen à Trinité-et-Tobago

HDF Energy a, depuis plusieurs années, acquis une expertise dans le développement et le financement de grands projets hydrogène. Conscient de la nécessité d'accélérer le développement de la filière hydrogène et sa transition vers des modèles à faible émission de carbone, HDF Energy entend mettre en œuvre cette expertise dans des projets industriels stratégiques.

Dans cette perspective, HDF Energy a acquis, en avril 2022, une participation majoritaire, à hauteur de 70%, dans NewGen à Trinité-et-Tobago, porté par la société locale Kenesjay Green Ltd (« KGL »)
(cf. communiqué du 12 avril).

Une fois achevée, l'usine NewGen, représentant un investissement total de plus de 200 millions USD, sera l'une des plus grandes installations de production d'hydrogène propre au monde (électrolyseur de plus de 125 MW), grâce à une combinaison intelligente d'énergie solaire et d'énergie issue de la chaleur excédentaire de centrales électriques. Elle produira un hydrogène décarboné et compétitif pour répondre à 20% des besoins en hydrogène de l'actuelle usine d'ammoniac, de classe mondiale, dans le centre pétrochimique de Point Lisas, à Trinité.

HDF Energy prévoit de mettre en place un financement de projet classique pour le projet NewGen, avec une part majoritaire de dette et une part minoritaire de fonds propres. HDF ne conservera à terme qu'une participation minoritaire au sein du projet NewGen, après l'entrée d'investisseurs, limitant ainsi son engagement financier.


L'hydrogène vert au cœur des solutions de souveraineté énergétique

Par ailleurs, HDF Energy n'anticipe aucun impact direct du conflit actuel en Ukraine sur son activité. Elle observe néanmoins que le contexte géopolitique a mis en exergue les problématiques d'indépendance énergétique des États ou de territoires. Les réflexions actuellement menées par certains pays pourraient être justement très favorables au développement d'opportunités sur les marchés clés de HDF Energy.


Confirmation des objectifs à moyen terme

Devant le fort attrait pour ses solutions, la Société entend mener un déploiement rapide afin de sécuriser des positions stratégiques, sources de croissance et de rentabilité à long terme, avec l'objectif confirmé d'atteindre 100 M€ de chiffre d'affaires pour une marge d'EBITDA d'environ 35% à horizon 2025.

Retrouvez l'information financière de Hydrogène de France
sur www.hdf-energy.com


À PROPOS DE HYDROGÈNE DE FRANCE (HDF ENERGY)

Hydrogène de France, pionnier mondial de l'hydrogène-électricité, développe des centrales Hydrogen-Power de grande capacité et participe, au travers de sociétés projets dédiées, à leur exploitation. Ces centrales fourniront une électricité continue ou à la demande à partir d'énergies renouvelables (éolien ou solaire), associées à des piles à combustible de forte puissance fournies par Hydrogène de France.

Hydrogène de France développe deux modèles de centrales Hydrogen-Power :

  • Renewstable® (POWER-TO-POWER) : Centrales électriques multi-mégawatts, produisant de l'électricité stable, constituées d'une source renouvelable intermittente et d'une chaîne hydrogène incluant le stockage d'énergie sur place.
  • HyPower® (GAS-TO-POWER) : Centrales électrique multi-mégawatts produisant une électricité à la demande à partir d'hydrogène décarboné provenant des réseaux de transport de gaz.

Hydrogène de France intègre le savoir-faire clé de la pile à combustible, dans le cadre d'un protocole d'accord avec Ballard (accord de licence exclusive de 7 ans), et développe en France (Métropole de Bordeaux) la première usine au monde de fabrication en série de piles à combustible de forte puissance pour l'énergie qui sera mise en service en 2023. Au travers de cette activité, Hydrogène de France adressera également les marchés des mobilités, maritimes et ferroviaires, et des data centers.

Hydrogène de France se positionne ainsi comme un puissant accélérateur de la transition énergétique en fournissant une électricité renouvelable non-intermittente et compétitive, parfaitement adaptée aux réseaux et à la demande.

Les actions HDF sont cotées sur le marché réglementé d'Euronext Paris compartiment B depuis le 24 juin 2021.

Contacts

HYDROGÈNE DE FRANCE Relations Investisseurs Relations Presse
Sylvain CHARRIER
+ 33 (0)5 56 77 11 11
sylvain.charrier@hdf-energy.com
Olivier LAMBERT
+ 33 (0)1 53 67 36 33
hdf-energy@actus.fr
Serena BONI
+33 (0)4 72 18 04 92
sboni@actus.fr

ANNEXES


Récapitulatif de l'ensemble des projets initiés et développés par HDF Energy

Par zone géographique et par stade de maturité, avec la puissance à installer.

  Construction Développement Prospection
  MW
de centrales
MWh
stockage
MW
de centrales
MWh
stockage
MW
de centrales
MWh
stockage
EMEA 55 128 172 400 165 352
Amérique Latine & Caraïbes     213 566 410 1 192
Asie     91 159 358 577
Afrique australe     84 230 741 1 662
Océanie     31 74 44 106
Total 55 128 591 1 429 1 718 3 849
               


Compte de résultat synthétique

  Exercice de 12 mois clos le
(en K€) 31/12/2021   31/12/2020
       
Chiffre d'affaires 885,0   1 936,0
Autres produits liés à l'activité 375,7   716,4
Total produits de l'activité 1 260,6   2 652,4
       
Achats consommés, Variation des stocks de produits en cours et finis 423,8   0,0
Charges externes -1 843,3   -1 025,3
Frais de personnel -2 273,0   -921,8
Impôts, taxes et versements assimilés -66,1   -22,0
Amortissements et dépréciations -616,7   -102,3
Quote-part du résultat net des entreprises associées et co-entreprises 0,0   -23,8
Résultat de cession d'actifs immobilisés, de titres et d'activité 0,0   0,0
Autres produits et charges opérationnels -879,7   1,0
Résultat opérationnel -3 994,3   558,2
       
Résultat financier -683,7   5,5
Résultat avant impôt -4 678,0   563,7
       
Impôt sur les sociétés 1 157,9   -145,4
Résultat net consolidé -3 520,1   418,3


Situation financière simplifiée

(en K€) 31/12/2021   31/12/2020
       
Actifs incorporels 3 714,1   2 384,3
Actifs corporels 482,8   288,6
Autres actifs non courants 6 954,1   318,9
Actifs non courants 11 151,0   2 991,8
       
Actifs courants 104 447,8   5 091,3
dont Trésorerie et équivalents de trésorerie 95 123,3   26,2
       
TOTAL ACTIFS 115 598,8   8 083,0
       
Capitaux propres 109 145,0   3 239,9
       
Dettes financières non courantes 129,9   796,6
Avantages postérieurs à l'emploi 68,2   60,7
Autres passifs non courants 113,8   727,2
Passifs non courants 311,9   1 584,6
       
Dettes financières courantes 115,2   71,2
Dettes fournisseurs 1 111,6   888,9
Passifs sur contrat 2 110,0   0,0
Autres passifs courants 2 805,1   2 298,5
Passifs courants 6 141,9   3 258,6
       
TOTAL PASSIFS 115 598,8   8 083,0

[1] Hors conversions d'obligations et frais liés à l'opération


Cette publication dispose du service " 🔒 Actusnews SECURITY MASTER ".
- SECURITY MASTER Key : lnCdYpyYY2+YyWtvk8ltaWRrbZdkyGiZZWOZxWKaZ5qXnHFix2pha5zLZnBknm5u
- Pour contrôler cette clé : https://www.security-master-key.com.



  Original Source : HYDROGENE DE FRANCE