Actusnews Wire - Entreprise française spécialisée dans la diffusion d'information réglementée

  Communiqué de la société EXAIL TECHNOLOGIES (ex GROUPE GORGE) du 25/03/2024

  25/03/2024 - 22:05

Résultats annuels 2023 : EBITDA courant supérieur à 20%, forte génération de trésorerie au second semestre


Communiqué de presse

Paris, 25 mars 2023 à 21h30

Éléments clés de l'année 2023

Exail Technologies a réalisé une performance de bon niveau en 2023. Le second semestre a montré une amélioration notable : plus de croissance de revenus, plus de prises de commandes et une forte génération de trésorerie opérationnelle (+59 M€). La société a ainsi engagé son désendettement, visible par la baisse du ratio de dette nette sur EBITDA courant à la fin de l'exercice.

L'année 2023 a confirmé l'intérêt du rachat de iXblue, qui a dépassé les attentes pour ce 1er exercice complet. Les activités ex-iXblue ont enregistré +20% de croissance des revenus et la tendance s'accélère pour les ventes de systèmes de navigation et de positionnement (+27% de prises de commandes en 2023). La hausse des commandes de centrales inertielles est surtout remarquable dans les applications de défense navale, mais la société perce aussi dans le domaine terrestre.

Dans le domaine de la lutte contre les mines sous-marines, Exail Technologies fait face depuis le milieu de l'année 2023 à une activité commerciale particulièrement intense. Après les années 2021 et 2022 sans résultat d'appels d'offres significatifs, de nombreuses marines avancent de manières concomitantes. Positionné comme leader sur les solutions de déminage par drones, Exail est systématiquement sollicité. La société a d'ailleurs remporté un premier programme en fin d'année 2023 au Moyen-Orient face aux grands groupes de défense concurrents. Le Groupe attend d'autres avancées, à court ou moyen terme en 2024, concernant plusieurs programmes particulièrement significatifs.

Dans ce contexte, Exail Technologies fait le choix de répondre à toutes les opportunités. Au-delà de l'augmentation des coûts de réponses à appels d'offres, ce choix a pour conséquence une charge de travail particulièrement lourde pour les équipes techniques. Cette charge crée temporairement une perturbation dans l'allocation des ressources, pénalisant la profitabilité. Le segment Navigation & Robotique maritime a ainsi généré une marge d'EBITDA courant de 22% en 2023, en-dessous des attentes sur le deuxième semestre. Ce contexte devrait se prolonger au moins durant les 6 premiers mois de l'exercice. Exail Technologies prévoit cependant une croissance en valeur absolue de son EBITDA courant en 2024.

Compte de résultat 2023

Application de la norme IFRS 3R et retraitements des informations financières de l'exercice antérieur

La norme IFRS 3R – Regroupements d'entreprises prévoit que la finalisation de l'évaluation à la juste valeur des actifs et passifs acquis doit faire l'objet de modifications rétrospectives comme si les modifications avaient été apportées à la date d'entrée dans le périmètre. Dans le cadre de l'acquisition de iXblue, entrée dans le périmètre le 1er octobre 2022, les évaluations qui avaient été réalisées en 2022 étaient provisoires, elles ont été finalisées en 2023. Les comptes 2022 ont donc été modifiés rétrospectivement pour intégrer la finalisation de ces travaux.

Les actifs incorporels relatifs à la technologie et aux relations clients ont été réévalués à la hausse à 250 M€ (+210 M€). Ces actifs sont amortissables. Le goodwill résiduel a donc diminué et s'établit à 126 M€. En conséquence, Exail Technologies comptabilise un amortissement des incorporels reconnus à la juste valeur de 18 M€ en 2023 dans la ligne « Autres éléments du résultats opérationnel ». Ce niveau d'amortissement perdurera dans les années à venir.

Par ailleurs, au niveau du bilan, le Groupe a modifié la méthode de comptabilisation des engagements de rachat d'intérêts minoritaires. Une explication de ce changement sans impact sur le résultat est disponible en annexe du présent communiqué.

La dernière cession des activités de l'ancien pôle Ingénierie & Systèmes de Protection a été réalisée à la fin du 1er trimestre 2023. Cette opération a généré un encaissement de 30 M€ pour Exail Technologies, la plus-value est intégralement constatée dans les comptes du premier semestre. Le pôle ISP ne contribuait déjà plus au compte de résultat 2022 que sur la ligne du résultat des activités non poursuivies (application de la norme IFRS 5).

(en millions d'euros) FY 2023 FY 2022
périmètre équivalent[1]
FY 2022 retraité[2] Var M€
2023
vs 2022 équiv.
Variation
 %
Carnet de commandes
à fin de période
630,2 628,3 628,3 +1,9 +0%
Chiffre d'affaires 322,8 278,2 180,1 44,7 +16%
EBITDA courant[3] 65,1 60,5 38,8 4,5 +7%
Marge d'EBITDA courant (%) 20,2% 21,8% 21,6% -1,6 pts -
Résultat d'exploitation3 39,9 37,0 22,9 2,9 +8%
Autres éléments du résultat opérationnel -32,7 -24,9 -21,8 -7,8 +31%
Résultat opérationnel 7,2 12,2 1,1 -4,9 -40%
Coût de l'endettement
financier net
-25,2 -23,8 -8,4 -1,4 +6%
Autres charges et produits financiers -1,1 4,3 3,5 -5,5 n.a
Impôts -0,1 1,7 -6,6 -1,7 n.a
Résultat net des activités non poursuivies 31,4 0,9 0,9 30,4 n.a
Résultat net consolidé 12,3 -4,7 -9,5 16,9 n.a
Résultat net part du groupe 15,9 n.a -8,1 n.a n.a

323 M€ de revenus en 2023

Exail Technologies réalise +16% de croissance des revenus en 2023, principalement réalisée dans le segment Navigation & Robotique maritime (245 M€).

Segment Navigation & Robotique maritime : une progression importante notamment dans les applications de défense

Les revenus du segment Navigation & Robotique maritime ont progressé de +16% en 2023, dont +21% au 4ème trimestre 2023. Ce segment comprend les deux activités principales du groupe, intégrées verticalement : la vente de systèmes de navigation et de positionnement et la commercialisation de drones et de systèmes de drones autonomes pour les applications maritimes. La progression des revenus est portée par trois vecteurs de croissance importants :

  • L'avancement des grands programmes de défense en cours, notamment les programmes de lutte contre les mines sous-marines. La contribution du programme pour les marines belge et néerlandaise est d'environ 55 M€ (+10 M€ par rapport à 2022, conforme au plan d'écoulement du carnet).
  • La croissance des systèmes de navigation, notamment dans le domaine maritime, avec un nombre toujours plus important d'unités livrées. Le secteur de la Défense navale a été particulièrement porteur cette année et le secteur maritime civil reste dynamique.
  • La percée sur des applications civiles en plein essor grâce à des solutions différenciantes, telles que la cartographie sous-marine par drone, notamment avec notre drone de surface DriX.

Segment Technologies avancées : une forte demande qui se traduit en livraisons record

Les composants et produits de ce segment sont vendus directement à des tiers ou intégrés dans les systèmes du segment Navigation & Robotique Maritime. La montée en puissance du rythme de production de ce segment se poursuit et a su répondre aux livraisons importantes de l'année, tant pour des besoins internes que pour des clients tiers. Les revenus de ce segment progressent ainsi de +19%.

La base de clients très diversifiée regroupe de nombreux acteurs de pointe dans les lasers, les télécommunications, l'aéronautique, le spatial, la défense ou encore le quantique, qui s'appuient sur Exail comme fournisseur stratégique et récurrent.

Plus de détails sur les revenus de 2023 sont disponibles dans le communiqué dédié publié le 26 février 2024 (lien vers le communiqué).

Des résultats financiers à un bon niveau

Résultat d'exploitation par segment[4]

(en millions d'euros) FY
2023
FY 2022
à périmètre équivalent[5]
Var
M€
Variation
 %
Navigation
& Robotique maritime
Chiffre d'affaires 245,3 210,9 +34 +16%
EBITDA courant 53,3 - - -
Marge d'EBITDA courant (%) 21,7% - - -
Résultat d'exploitation 37,7 - - -
Technologies avancées Chiffre d'affaires 84,9 71,3 +14 +19%
EBITDA courant 14,3 - - -
Marge d'EBITDA courant (%) 16,9% - - -
Résultat d'exploitation 9,3 - - -

Une marge d'EBITDA courant de 20%

Exail Technologies a réalisé 65 M€ d'EBITDA courant en 2023, avec une forte contribution du segment Navigation & Robotique maritime. Ce segment a dégagé 22% de marge d'EBITDA courant, inférieure aux objectifs du groupe au second semestre 2023. L'activité commerciale très intense pèse momentanément sur la rentabilité des programmes en cours et entraîne des coûts élevés de participation aux appels d'offres (4 M€ en 2023 pour le groupe, un niveau record). Cet élément explique principalement la baisse de taux de marge d'EBITDA courant de 1,6 point entre 2023 et 2022 à périmètre équivalent.

Le segment Technologies avancées a réalisé une marge d'EBITDA courant de 17%. Il regroupe des activités à forte rentabilité, comme les fibres optiques pour des applications lasers, et des activités en croissance (comme les drones terrestres et certains instruments quantiques) qui n'ont pas contribué à la profitabilité du groupe cette année. La rentabilité de ce pôle a aussi souffert de la faiblesse des ventes de drone autonomes pour le secteur de la logistique (AMR). Le groupe a décidé d'arrêter cette activité en raison de son développement beaucoup plus lent qu'attendu.

Un résultat opérationnel de 7 M€

Les dotations aux amortissements et provisions représentent 25 M€ en 2023, un niveau stable par rapport à l'an passé. Le résultat d'exploitation s'établit ainsi à 40 M€.

Les autres éléments du résultat opérationnel représentent une charge de 33 M€, essentiellement sans impact sur la trésorerie. Ils comprennent :

  • 18 M€ d'amortissements d'actifs reconnus à la juste valeur en application de la norme IFRS 3R (voir le paragraphe dédié à ce sujet plus haut dans le présent communiqué).
  • 8 M€ liés aux plans d'intéressement et de rétention des collaborateurs mis en place par iXblue (renommée EXAIL) avant son entrée dans le groupe, aux plans mis en place pour le management depuis l'acquisition et aux derniers coûts liés à l'acquisition de iXblue
  • 5 M€ provenant de la baisse de la valeur des actions Prodways Group[6]. La quasi-totalité des actions Prodways Group que détenait encore le groupe ont été distribuées aux actionnaires au mois de juin 2023.

En conséquence, le résultat opérationnel du Groupe s'établit à 7 M€.

Coût de l'endettement financier : 25 M€ avec un effet partiel sur la trésorerie

Le coût de l'endettement financier net s'établit à 25 M€ en 2023, en augmentation en raison de l'opération d'acquisition d'iXblue finalisée en septembre 2022. Une partie importante des intérêts constatés - les intérêts des obligations émises auprès de ICG - est capitalisée et n'a donc pas d'effet sur la trésorerie. Ce montant représente 11 M€ en 2023.

Les décaissements liés aux intérêts de la dette représentent un peu plus de la moitié de la charge figurant au compte de résultat. Ils sont en augmentation par rapport à 2022 à périmètre équivalent en raison de la hausse des taux d'intérêts. Ces coûts devraient diminuer dans les années à venir avec le désendettement progressif de la société.

Les autres produits et charges financiers s'élèvent à -1 M€ contre +4 M€ en 2022. Ils incluaient en 2022 un gain comptabilisé sur la juste valeur des instruments de couverture.

Génération de trésorerie : une nette amélioration au second semestre 2023

Exail Technologies a généré un flux de trésorerie opérationnel de +56 M€ en 2023, avec une forte progression au second semestre (+59 M€). Ce résultat est notamment dû à une nette amélioration du BFR sur la deuxième moitié de l'année, liée principalement à la saisonnalité de jalons de facturation du programme belgo-néerlandais. Le besoin en fonds de roulement est ainsi resté stable sur l'ensemble de l'année 2023.

Les capex représentent 32 M€, comprenant essentiellement les investissements en R&D (pour 22 M€), ainsi que des investissements dans certains outils de production. Ce niveau est relativement stable rapporté à l'évolution du chiffre d'affaires.

Par ailleurs, Exail Technologies a généré +9 M€ de trésorerie, principalement au travers de la cession d'un actif immobilier et de deux opérations majeures. Le pôle ISP a été cédé au 1er semestre 2023 ; le produit de cession a été utilisé en juillet pour procéder à l'acquisition de 5% de la filiale EXAIL Holding pour 24,5 M€ (plus de détails sur cette opération sont disponibles dans le communiqué du 26 juillet 2023).

Structure financière à fin 2023 : désendettement engagé

L'acquisition de la société iXblue a pu être réalisée sans augmentation de capital d'Exail Technologies grâce à un effet de levier créé au niveau de la filiale EXAIL HOLDING. Cette structure financière offre un potentiel de création de valeur important, du fait de l'amplification des effets de la croissance du groupe par le levier financier. L'opération a été financée par des emprunts bancaires pour 185 M€ et des instruments (fonds propres et obligations) souscrits par le partenaire ICG pour 231 M€. Les obligations n'ont aucun impact sur la trésorerie avant la sortie de ICG (intérêts capitalisés).

La profitabilité générée par le groupe lui permet de respecter largement ses covenants bancaires à fin 2023.

La dette nette du groupe ajustée3, en excluant les obligations ICG, a diminué en 2023. Elle s'établit à 174 M€ contre 184 M€ il y a un an. Le ratio de dette nette sur EBITDA courant du groupe est donc en baisse notable, de 3,0x à 2,7x sur un an (à périmètre équivalent).

Perspectives

324 M€ de prises de commandes en 2023, en croissance de +14%

Le segment Navigation & Robotique maritime est le moteur des commandes de l'année, avec 244 M€ de nouveaux contrats, en hausse de +24% par rapport à l'an dernier à périmètre équivalent.

Cette performance est tirée en premier lieu par la nette augmentation des commandes de systèmes de navigation, pour 144 M€ en 2023 (+27%). Elle résulte de réussites commerciales dans tous les domaines d'applications :

  • De nombreux contrats importants en défense navale, tels que la modernisation de la flotte des gardes côtes américains ou l'équipement des futurs frégates anti sous-marins des Pays-Bas ;
  • Des commandes record en maritime civil, tant pour le transport maritime que pour les opérations en mer, par bateaux ou par drones ;
  • Le développement d'applications terrestres et spatiales, notamment avec le lancement réussi du nouveau modèle Astrix-New space pour les constellations de satellites.

En robotique maritime, les prises de commandes atteignent 100 M€ avec un succès notable en fin d'année 2023, fruit d'efforts commerciaux longs et intenses : à l'issue d'un appel d'offres international pour une application de Défense, Exail Technologies a signé un contrat de 28 M€ pour fournir un système de drones à la Marine des Émirats Arabes Unis.

Dans le domaine de la défense navale, le groupe a également enregistré 63 M€ de commandes additionnelles auprès de clients existants, tels que la marine belge. Les ventes de drones pour des applications civiles ont progressé cette année, notamment avec le drone DriX dédié au survey.

Le segment Technologies avancées a enregistré 79 M€ de commandes externes en 2023, réalisant une bonne performance. Ces commandes sont générées pour moitié par des ventes de composants optiques et quantiques de pointe auprès d'une base de clients très diversifiée. L'autre moitié comprend notamment des équipements critiques pour l'aéronautique civile (tels que des balises de détresses).

Par rapport à 2022 à périmètre équivalent, le niveau de prise de commandes du segment est cependant inférieur de 9 M€ en raison d'un contrat exceptionnellement important pour ce segment (de l'ordre de 20 M€), qui avait été signé en décembre 2022.

Le carnet de commande à fin 2023 s'établit à 630 M€, soit près de deux ans de chiffre d'affaires.

Des marchés porteurs et bien orientés, notamment la défense

La croissance des dépenses de défense annuelles des pays membres de l'OTAN a atteint +10% en 2023, dont +21% pour les pays européens. Parmi ces hausses importantes, la part des budgets consacrés au développement de solutions navales dronisées augmente également. Les États-Unis sont à l'avant-garde de cette tendance, avec la Task Force 59, spécialisée dans les solutions autonomes. Déployée au Moyen-Orient, elle surveille 2,5 millions de miles carrés et a effectué plus de 60 000 heures d'opérations par drones. La France, dans sa nouvelle Loi de Programmation Militaire, prévoit explicitement des solutions autonomes pour le déminage sous-marin et les capacités de surveillance en profondeur.

Pour l'année 2024, Exail Technologies indique trois tendances majeures :

1. Le déroulement du programme pour les marines belge et néerlandaise laisse présager une activité stable en 2024. La croissance du segment Navigation & Robotique Maritime sera donc portée par la Navigation, qui devrait croitre de plus de 15%. Le segment Technologies avancées devrait lui aussi croitre de plus de 15%.

Sur l'ensemble de l'exercice 2024, Exail Technologies vise une augmentation à deux chiffres de son chiffre d'affaires.

2. Tel qu'expliqué en introduction du présent communiqué, les perturbations temporaires induites par le contexte commercial intense devraient se prolonger au moins durant les 6 premiers mois de l'exercice. Exail Technologies prévoit cependant une croissance en valeur absolue de son EBITDA courant en 2024.

3. Plusieurs programmes importants sont en cours de négociations. Le Groupe attend des avancées, à court ou moyen terme en 2024, concernant plusieurs d'entre eux.

À propos de Exail Technologies

Exail Technologies est le nouveau nom du Groupe Gorgé, adopté après la transformation du groupe à la fin de l'année 2022, désormais focalisé sur les activités de sa filiale Exail. Exail Technologies est une entreprise industrielle spécialisée dans les hautes technologies dans le domaine de la robotique autonome avec une intégration verticale des métiers. Le groupe propose des systèmes complexes de drones, de navigation, ainsi que des produits pour l'aérospatial et la photonique. Exail Technologies assure performance, fiabilité et sécurité à ses clients civils et militaires opérant dans des environnements sévères et génère ses revenus dans près de 80 pays.

Exail technologies est coté sur Euronext Paris Compartiment B (EXA).

www.exail-technologies.com

Contacts    
Relations investisseurs
Hugo Soussan
Tel. +33 (0)1 44 77 94 86
h.soussan@exail-technologies.com

Anne-Pauline Petureaux
Tel. +33 (0)1 53 67 36 72
apetureaux@actus.fr
Relations médias
Manon Clairet
Tél. +33 (0)1 53 67 36 73
mclairet@actus.fr
 

ANNEXES

Définition des indicateurs alternatifs de performance

  • EBITDA courant : Résultat opérationnel avant « dotations nettes aux amortissements et provisions », « autres éléments du résultat opérationnel » et « quote-part dans les résultats des entreprises associées ».
  • Résultat d'exploitation : Résultat opérationnel avant « autres éléments du résultat opérationnel » et « quote-part dans les résultats des entreprises associées ».
  • Capacité d'autofinancement : Flux de trésorerie généré par l'activité avant variation du besoin en fonds de roulement et après neutralisation du coût de l'endettement financier net et des impôts.
  • Dette nette ajustée : Dette nette incluant l'autocontrôle, hors dette de loyers IFRS 16.

Modification de la méthode de comptabilisation des engagements de rachat d'intérêts minoritaires

 Une dette est constatée quand le Groupe est engagé à racheter des actions détenues par un actionnaire minoritaire au sein d'une filiale, la contrepartie de cet engagement étant comptabilisée en diminution des capitaux propres (les variations de valeur des engagements sont ensuite également constatées dans les capitaux propres). Précédemment les engagements étaient constatés en contrepartie d'une diminution des « capitaux propres – part du groupe » en totalité. Pour améliorer la qualité de l'information financière et adopter une pratique préférentielle en France, le Groupe a changé la méthode de présentation pour porter les engagements en contrepartie d'une diminution des « capitaux propres - intérêts des participations ne donnant pas le contrôle » dans la limite de leur montant et en contrepartie des « capitaux propres – part du groupe » pour le solde.

L'impact au 1er janvier 2022 est un reclassement de 15,3 millions d'euros en augmentation des « capitaux propres – part du groupe ».

Compte de résultat 2023

(en milliers d'euros) 2023 2022
retraité[7]
2022 à périmètre équivalent[8]
Chiffre d'affaires 322 820 180 052 278 166
Production immobilisée 24 057 10 098 16 056
Production stockée 4 101 (222) 5 852
Autres produits de l'activité 20 247 11 869 21 218
Achats consommés et charges externes (165 952) (81 602) (133 213)
Charges de personnel (136 847) (78 754) (124 328)
Impôts et taxes (3 772) (2 264) (3 366)
Dotations aux amortissements et aux provisions nettes des reprises (25 122) (15 973) (23 497)
Autres produits et charges d'exploitation 408 (327) 161
RÉsultat d'EXPLOITATION 39 939 22 876 37 048
Quote-part dans les résultats des entreprises associées - (5) (5)
Autres éléments du résultat opérationnel (32 694) (21 806) (24 869)
RÉsultat opÉrationnel 7 245 1 065 12 174
Intérêts financiers relatifs à la dette brute (25 427) (8 509) (23 917)
Produits financiers relatifs à la trésorerie et équivalents 274 70 136
Coût de l'endettement financier net (a) (25 153) (8 438) (23 781)
Autres produits financiers (b) 310 4 075 5 562
Autres charges financières (c) (1 438) (581) (1 236)
Charges et produits financiers (d=a+b+c) (26 281) (4 944) (19 455)
Impôt sur le résultat (54) (6 580) 1 688
RÉsultat après impôts des activitÉs poursuivies (19 090) (10 459) (5 593)
Résultat net des activités non poursuivies 31 365 934 934
RESULTAT NET DE L'ENSEMBLE CONSOLIDE 12 275 (9 525) (4 660)
RESULTAT ATTRIBUABLE AUX ACTIONNAIRES DE LA MERE 15 887 (8 082) na
RESULTAT ATTRIBUABLE AUX PARTICIPATIONS NE DONNANT PAS LE CONTROLE (3 612) (1 443) na
       
Nombre moyen d'actions 17 038 353 17 105 312 nd

Etat de la situation financière consolidée - Actif

(en milliers d'euros) 2023 2022[9]
Actifs non courants 516 950 527 393
Écarts d'acquisition  145 085 145 085
Autres immobilisations incorporelles  275 739  278 637
Immobilisations corporelles  44 693  47 207
Droits d'utilisation  36 914  34 305
Participations dans les entreprises associées - -
Autres actifs financiers  9 739  19 495
Actifs d'impôt différé 2 736 572
Autres actifs non courants  2 043  2 091
Actifs courants 296 295 323 035
Stocks nets  72 913  64 284
Créances clients nettes  63 295  52 866
Actifs sur contrats  75 134  83 627
Autres actifs courants  27 204  24 494
Actifs d'impôt exigible  26 440  30 043
Autres actifs financiers courants  5 772  8 964
Trésorerie et autres équivalents  25 538  58 756
Actifs destinés à la vente - 50 352
Totaux de l'actif 813 245 900 780

Etat de la situation financière consolidée - Passif

(en milliers d'euros) 2023 20229
Capitaux propres (part du groupe) 131 266 115 096
Intérêts minoritaires 81 904 102 698
Passifs non courants 375 320 408 713
Provisions long terme  6 433  5 994
Dettes financières à long terme – part à plus d'un an  263 573  285 696
Dettes de loyer – part à plus d'un an  32 110  30 122
Passifs d'impôts différés 51 995 54 071
Engagements d'achats de titres de minoritaires  17 978 29 645
Autres passifs non courants 3 232  3 185
Passifs courants 224 756 227 046
Provisions court terme  7 277  7 367
Dettes financières à long terme – part à moins d'un an 36 015   45 377
Dettes de loyer – part à moins d'un an  7 212  6 465
Autres passifs financiers courants  4 248  5 077
Dettes fournisseurs d'exploitation  58 476  45 180
Passifs sur contrats  39 706   48 046
Autres passifs courants  71 166  69 215
Passifs d'impôt exigible  655  322
Passifs destinés à la vente - 47 226
Totaux du passif 813 245 900 780

Tableau de flux de trésorerie

(en milliers d'euros) 2023 2022 retraité
RÉsultat net des activitÉs poursuivies (19 090) (10 459)
Charges et produits calculés 48 876 20 319
Plus et moins-values de cessions 3 461 (161)
Quote-part de résultat des sociétés mises en équivalence - 5
CapacitÉ D'AUTOFINANCEMENT (avant neutralisation du cout de l'endettement financier net et des impôts) 33 247 9 705
Coût de l'endettement financier net 25 153 8 438
Charge d'impôt 54 6 580
CapacitÉ d'autofinancement (après neutralisation du cout de l'endettement financier net et des impôts) 58 454 24 724
Impôts versés (2 831) (1 589)
Variation du besoin en fonds de roulement 26  23 609
Flux net de trÉsorerie gÉnÉrÉ par l'activitÉ (a) 55 649 46 362
Opérations d'investissement    
Décaissement/acquisition d'immobilisations incorporelles (22 451) (9 856)
Décaissement/acquisition d'immobilisations corporelles (9 360) (7 255)
Encaissement/cession d'immobilisations corporelles et incorporelles 4 600 201
Investissements financiers nets des cessions 3 523 578
Trésorerie nette/acquisitions et cessions de filiales 2 762 (312 219)
Flux net de trÉsorerie liÉ aux opÉrations d'investissement (B) (20 926) (328 551)
Opérations de financement    
Augmentations de capital ou apports 2 093 151 700
Dividendes versés (128) (584)
Autres opérations portant sur le capital (2 889) (264)
Encaissements provenant d'emprunts 664 259 677
Remboursements d'emprunts (44 578) (100 833)
Remboursements des dettes de loyers (7 207) (3 488)
Coût versé de l'endettement financier net (14 861) (2 921)
Autres flux de financements (986) -
Flux net de trÉsorerie liÉ aux opÉrations de financement (C) (67 893) 303 287
Flux de trÉsorerie gÉnÉrÉ par les activitÉs poursuivies (D= A+B+C) (33 170) 21 098
Flux de trésorerie généré par les activités non poursuivies 729 2 222
Variation de trÉsorerie (32 441) 23 320
Incidence des variations de taux de change (49) (111)
TrÉsorerie à l'ouverture 58 756 38 230
Trésorerie des activités non poursuivies - (461)
TrÉsoRerie à la clôture 25 538 58 756

[1] Les chiffres 2022 à périmètre équivalent intègrent le groupe IXBLUE comme si son acquisition avait été réalisée au 1er janvier 2022. Des retraitements de normativité sont appliqués : neutralisation des coûts d'acquisition, normalisation de la charge d'intérêts en fonction de sa structuration à la date d'acquisition, neutralisation de l'impact négatif de l'évolution du périmètre sur les impôts différés de Exail Technologies, prise en compte d'un amortissement des incorporels reconnus à la juste valeur comme si l'évaluation des actifs avaient eu lieu dès le 1er janvier 2022. Ces chiffres 2022 sont données à titres indicatif et ne sont pas conformes aux normes IFRS.

[2] Compte de résultat 2022 en IFRS, intégrant IXBLUE sur 3 mois à partir du 1er octobre 2022. Ce compte de résultat a fait l'objet de modifications rétrospectives en application de la norme IFRS 3.

[3] Voir le glossaire en annexe pour la définition des indicateurs alternatifs de performance

[4] La somme des agrégats des deux divisions doit être complétée des éliminations intra-groupes et de la structure pour obtenir le résultat consolidé présenté plus haut. Le détail de ces éléments sera disponible dans le rapport annuel 2023.

[5] La société n'est pas en mesure de communiquer le compte de résultat par segment pour l'année 2022 à périmètre équivalent en raison de la complexité et du temps qui aurait été nécessaire pour reconstruire rétrospectivement les différents agrégats.

[6] Le 21 juin 2023, Exail Technologies a distribué le solde de ses actions Prodways Group aux actionnaires de Exail Technologies (il ne reste désormais que 216 440 titres à l'actif). Ces actions étaient valorisées au cours de bourse dans les comptes, une perte a été constatée en raison de la baisse du cours de Prodways Group depuis le 31 décembre 2022.

[7] Compte de résultat 2022 en IFRS, intégrant IXBLUE sur 3 mois à partir du 1er octobre 2022. Ce compte de résultat a fait l'objet de modifications rétrospectives en application de la norme IFRS 3.

[8] Les chiffres 2022 à périmètre équivalent intègrent le groupe IXBLUE comme si son acquisition avait été réalisée au 1er janvier 2022. Des retraitements de normativité sont appliqués : neutralisation des coûts d'acquisition, normalisation de la charge d'intérêts en fonction de sa structuration à la date d'acquisition, neutralisation de l'impact négatif de l'évolution du périmètre sur les impôts différés de Exail Technologies, prise en compte d'un amortissement des incorporels reconnus à la juste valeur comme si l'évaluation des actifs avaient eu lieu dès le 1er janvier 2022. Ces chiffres 2022 sont données à titres indicatif et ne sont pas conformes aux normes IFRS.

[9] L'état de la situation financière consolidée a été modifié rétrospectivement en application de la norme IFRS 3 et du fait d'un changement de comptabilisation de la contrepartie des engagements envers des minoritaires au capital de filiales.


Cette publication dispose du service " 🔒 Actusnews SECURITY MASTER ".
- SECURITY MASTER Key : nJhqaZtmZ2rJyp+fZ5dtbWRjm5ppxGaWmmiXlmNok5aYmp2Rxpdia8aVZnFlnGhp
- Pour contrôler cette clé : https://www.security-master-key.com.



  Original Source : EXAIL TECHNOLOGIES (ex GROUPE GORGE)