Actusnews Wire - Diffuseur professionnel d'information corporate et réglementée, autorisé par l'AMF et le CSSF.

  Communiqué de la société DMS du 30/09/2021

  30/09/2021 - 18:00

Résultats semestriels 2021


  • Croissance organique soutenue de +17% de l'activité

  • Progression de +1,0 M€ de l'EBITDA

  • Marge d'EBITDA semestrielle record de 5,1%, dont 9,7% pour la division DMS Imaging (1,7 M€)

 

Le Conseil d'administration de Diagnostic Medical Systems Group (Euronext Paris - FR0012202497 - DGM) a arrêté le 28 septembre 2021 les comptes semestriels 2021. Les procédures d'examen limité des comptes ont été finalisées et le rapport des commissaires aux comptes sur l'information financière semestrielle a été émis. Le rapport financier semestriel 2021 est disponible sur le site internet de la société, www.dms.com, dans l'Espace actionnaires.

 

Croissance organique soutenue au 1er semestre 2021 : +17%

Au 1er semestre 2021, DMS a enregistré un chiffre d'affaires consolidé de 18,3 M€, en croissance exclusivement organique de +17%, d'autant plus satisfaisante que le 1er semestre 2020 avait déjà été marqué par une croissance à deux chiffres (+11%).

La division DMS Imaging a enregistré une progression semestrielle soutenue de +17%, à la fois en radiologie (+15%) porté par des ventes à l'export dynamiques, et en ostéodensitométrie (+33%), grâce à la reprise des ventes avec Fujifilm Europe et alors que le 1er semestre 2020 avait été impacté par la crise sanitaire.

La division DMS Wellness est restée fortement pénalisée par l'activité encore très ralentie dans les hôtels de luxe et des centres esthétiques haut de gamme.

Enfin, la division DMS Biotech a enregistré une hausse de +42% de son activité au 1er semestre, bénéficiant d'un effet de base favorable sur la période.

 

9,7% de marge d'EBITDA semestrielle pour la division DMS Imaging

Le tableau ci-après détaille la contribution des différentes divisions à la performance opérationnelle (EBITDA) :

Données consolidées en M€
Normes IFRS
DMS Imaging DMS Wellness DMS Biotech DMS Holding   DMS Group
S1 2020 proforma1 S1 2021 S1 2020 proforma1 S1 2021 S1 2020 proforma1 S1 2021 S1 2020 proforma1 S1 2021   S1 2020 proforma1 S1 2021
Chiffre d'affaires 15,4 17,9 0,0 0,1 0,2 0,3 - -   15,6 18,3
EBITDA2 0,7 1,7 -0,4 -0,2 -0,2 -0,2 -0,2 -0,5   -0,1 0,9
Marge d'EBITDA2 4,7% 9,7% n.a. n.a. n.a. n.a. n.a. n.a.   n.a. 5,1%

1 Les plus-value de cession sur les titres Hybrigenics comptabilisées en autres produits opérationnels non courants au 30 juin 2020, ont été reclassées en capitaux propres au 31 décembre 2020, conformément à la norme IAS 27.
2 L'EBITDA correspond au résultat opérationnel courant retraité des dépréciations et dotations nettes aux amortissements et provisions.

  • La marge d'EBITDA de la division DMS Imaging a plus que doublé au 1er semestre 2021, passant de 4,7% au 1er semestre 2020 à 9,7% au 1er semestre 2021, représentant une progression de +1,0 M€ de son EBITDA en valeur à 1,7 M€.
    Cette forte amélioration de la rentabilité opérationnelle est le fruit de la progression soutenue de l'activité (+17%) conjuguée à l'augmentation du taux de marge commerciale, sous l'effet (i) de l'accélération des ventes de la nouvelle solution d'imagerie Adam en radiologie, (ii) de l'évolution du mix activités (radiologie-ostéodensitométrie) et (iii) de coûts fixes et de charges de personnel maîtrisés dans le cadre du plan de rationalisation des coûts mis en place depuis le début de l'année
    La division enregistre également un résultat net positif sur le semestre, à hauteur de 0,5 M€, à comparer à une perte nette de -0,3 M€ sur la même période l'an dernier.
  • Dans un contexte d'activité atone, la division DMS Wellness a œuvré à la réduction de ses coûts permettant de diviser par deux sa perte d'EBITDA, à -0,2 M€ au 1er semestre 2021, contre -0,4 M€ un an plus tôt. Le groupe continue d'étudier différentes alternatives stratégiques afin de permettre à cette division d'atteindre la taille critique.
  • La division DMS Biotech a légèrement réduit sa perte d'EBITDA d'un semestre à l'autre (-50 K€), alors que l'activité n'a pas encore renoué avec le niveau qui prévalait avant la crise sanitaire.

Au total, après prise en compte des charges de holding, DMS Group a enregistré un EBITDA de 0,9 M€, en progression de +1,0 M€ par rapport au 1er semestre 2020 (-0,1 M€), représentant une marge d'EBITDA de 5,1%.

 

Résultats semestriels 2021 consolidés de DMS Group

 Données consolidées en M€
Normes IFRS
S1 2020 proforma1 S1 2021
 Chiffre d'affaires 15,6 18,3
 EBITDA2 -0,1 0,9
 Marge d'EBITDA2 n.a. 5,1%
 Résultat opérationnel courant (I) -1,1 -0,6
 Résultat opérationnel (II) -1,3 -0,6
 Résultat net part du groupe (III) -1,6 -0,6

1 Les plus-values de cession sur les titres Hybrigenics comptabilisées en autres produits opérationnels non courants au 30 juin 2020, ont été reclassées en capitaux propres au 31 décembre 2020, conformément à la norme IAS 27.
2 L'EBITDA correspond au résultat opérationnel courant retraité des dépréciations et dotations nettes aux amortissements et provisions.

(I) Après prise en compte des dotations nettes aux amortissements et provisions, en augmentation du fait des amortissements des nouveaux projets de R&D et du nouveau bâtiment de Gallargues-le-Montueux et d'une reprise de provision au 1er semestre 2020, le résultat opérationnel courant s'établit à -0,6 M€, en amélioration de +0,5 M€ d'un semestre à l'autre.

(II) En l'absence d'autres produits et charges opérationnels, le résultat opérationnel est identique au résultat opérationnel courant à -0,6 M€.

(III) Le résultat net part du groupe du 1er semestre 2021 ressort à -0,6 M€, après comptabilisation d'un résultat financier -0,1 M€, contre -0,5 M€ un an plus tôt, et des intérêts minoritaires.

 

Résultats semestriels sociaux de DMS SA : plus-value de 3,1 M€ sur la cession des titres Hybrigenics

Consécutivement aux cessions d'actions Hybrigenics intervenues cours du 1er trimestre 2021, il a été constaté une plus-value de cession d'un montant de 3,1 M€ au 1er semestre 2021. Comme au 31 décembre 2020, cette plus-value de cession a été comptabilisée en capitaux propres consolidés, traitement requis par la norme IAS 27, et n'a pas impactée le compte de résultat consolidé de DMS Group.

Elle a néanmoins conduit à l'enregistrement d'un résultat net social semestriel positif, de +1,9 M€, pour l'entité DMS SA.

 

Situation bilancielle au 30 juin 2021

A l'issue du 1er semestre 2021, la trésorerie disponible a été portée à 2,2 M€, contre 1,7 M€ à fin 2020. Elle intègre entre autres le produit de cession des titres Hybrigenics, pour un montant de +3,5 M€, et le décaissement de
-3,3M€ lié à la prise de participation et à la souscription de BSA Air (bons de souscription en actions) par DMS Group, à travers sa filiale Hybrigenics, dans Inoviem Scientific, société de biotechnologie française. Au cours du 1er semestre, DMS Group a acquis 33,3% du capital d'Inoviem Scientific et pourrait détenir à terme, au travers de l'exercice des BSA Air, 46,6% de la société d'ici fin 2023 (lire le communiqué de presse Hybrigenics du 17 mai 2021).

Au 30 juin 2021, les capitaux propres de DMS Group s'élevaient à 21,5 M€, contre 17,0 M€ au 31 décembre 2020, sous l'effet des cessions de titres Hybrigenics.

Données consolidées en M€
Normes IFRS
31/12
2020
30/06
2021
  Données consolidées en K€
Normes IFRS
31/12
2020
30/06
2021
Actifs non courants 15,6 19,0   Capitaux propres 17,0 21,5
Droits d'utilisation (IFRS 16) 5,8 5,6   Passifs financiers 8,9 10,3
Stocks 12,9 13,3   Passifs locatifs (IFRS 16) 6,0 5,7
Clients 6,5 7,3   Fournisseurs et autres dettes 13,4 13,9
Autres actifs 3,2 4,5   Autres passifs 0,5 0,5
Trésorerie 1,7 2,2        
Total Actif 45,8 51,9   Total Passif 45,8 51,9

 

Perspectives

Dans le sillage du 1er semestre, la dynamique commerciale de la division DMS Imaging reste soutenue au 3ème trimestre, en particulier pour l'activité de radiologie. Comme de nombreuses autres industries, le groupe fait néanmoins face à de fortes tensions en matière d'approvisionnement pour certains composants électroniques, susceptibles de freiner la production des tables de radiologie. Face à cette situation, DMS a diversifié son sourcing et anticipé ses commandes pour certains composants.

Le groupe a livré au 3ème trimestre les premières tables de radiologie Platinum Adam (homologuées par la FDA) aux Etats-Unis dans le cadre de l'accord commercial avec FUJIFILM Medical Systems U.S.A sur le marché nord-américain. Parallèlement, l'extension de l'accord avec Fujifilm Europe pour la distribution de sa table de radiologie à la zone Afrique et Moyen-Orient, conclu en juin 2021 dans le cadre du salon Arab Health 2021, devrait déboucher sur des premières ventes et livraisons au 1er trimestre 2022.

A l'occasion des Journées Francophones de la Radiologie (JFR), qui se dérouleront à Paris du 8 au 11 octobre 2021, DMS Imaging présentera sa nouvelle table de radiologie, la Platinum Néo. Version haut de gamme de la table Platinum, la Platinum Néo est basée sur une toute nouvelle plate-forme logicielle dotée d'une capacité à embarquer de l'intelligence machine. Associée à la plate-forme Adam, cette nouvelle solution va permettre d'accroître la proposition de valeur de la gamme d'équipements de radiologie, en y intégrant entre autres des fonctionnalités d'IA et de nouvelles options à valeur ajoutée.

En ostéodensitométrie, le groupe a débuté au 3ème trimestre le rapatriement de l'ensemble de la production des systèmes d'ostéodensitométrie au sein de sa nouvelle unité de production et d'assemblage de Gallargues-le-Montueux. La fabrication de ces systèmes était jusqu'alors sous-traitée dans la région de Montpellier. Finalisé d'ici la fin de l'année 2021, ce rapatriement constituera un vecteur important d'efficacité opérationnelle, de gains de marge et de mutualisation des coûts à l'échelle du groupe. Pour opérer ce rapatriement, DMS Group a bénéficié d'un prêt de l'Etat d'un montant de 870 K€.

Avant l'été 2021, DMS Group, à travers son pôle DMS Imaging, a été sélectionné parmi les lauréats de l'appel à projets du Ministère de l'Industrie « Plan de relance pour l'industrie - secteurs stratégiques » pour son projet « MC2 ». Celui-ci vise à localiser en France la production de solutions mobiles d'imagerie médicale d'urgence afin d'assurer la continuité des soins dans les sites hospitaliers avec plus de flexibilité et sécurité sanitaire. Outre la création d'une trentaine d'emplois d'ici 2025, le projet embarquera plus de 80 sociétés françaises en tant que fournisseurs ou partenaires. Le montant de la subvention à percevoir dans le cadre de cet appel à projets s'élève à 50% du coût total du projet, soit 2,1 M€.

Enfin dans le cadre du projet d'apport partiel d'actifs de la division imagerie médicale à la société ASIT biotech, la Cour d'appel de Liège a confirmé au mois de septembre la décision du tribunal de l'entreprise de Liège homologuant le plan de réorganisation d'ASIT biotech (lire le communiqué de presse du 14 septembre 2021). L'homologation de ce plan de réorganisation constituait l'une des conditions de la réalisation de l'apport. DMS et ASIT biotech continuent à travailler en vue d'une réalisation de l'apport dans le courant de l'automne 2021.

S'agissant de la division DMS Biotech, le groupe a relancé, appuyé par Business France, la mission de prospection de nouveaux partenaires américains (initiée début 2020 mais stoppée par la crise sanitaire mondiale) pour la commercialisation de leurs dispositifs médicaux dans les domaines de la chirurgie plastique et orthopédique.

DMS Biotech poursuit l'industrialisation de son nouveau dispositif médical destiné aux chirurgies du sein qui devrait être commercialisé en Europe suivant le planning initial en début d'année 2022, même si les tensions mondiales d'approvisionnement des matières premières ont ralenti le processus de fabrication. 

En matière de recherche, les efforts sont consacrés à l'étude de nouvelles solutions thérapeutiques à partir de l'utilisation du tissu adipeux et de ses composés notamment dans le syndrome de détresse respiratoire aigüe en attendant les accords règlementaires pour les pathologies évoquées dans les précédents communiqués de presse.

 


A propos de DMS Group

DMS Group est constitué de sociétés à fort potentiel d'innovation. D'abord concentré sur l'industrie de l'imagerie médicale, il s'étend désormais vers de nouveaux horizons. En investissant sur l'avenir et en faisant le pari de la recherche, DMS Group espère apporter les solutions de demain.

  • Spécialisé dans la haute technologie au service du diagnostic médical, DMS Imaging se positionne aujourd'hui comme le leader français dans le développement, la conception et la fabrication de systèmes d'imagerie dédiés à la radiologie, à l'ostéodensitométrie, la modélisation 3D et la posturologie.

  • DMS Wellness regroupe les activités dédiées au secteur de la santé et du bien-être, s'adressant aux spécialistes de la physiothérapie, de la beauté, de l'esthétique et du sport.

  • DMS Biotech, constitué d'Hybrigenics et de ses filiales, porte la stratégie de développement du groupe dans le domaine des biotechnologies, et particulièrement des technologies de traitement de l'arthrose et de médecine régénératrice basée sur l'injection de cellules souches adipeuses. Hybrigenics est coté sur le marché Euronext Growth à Paris (ISIN : FR0004153930 - mnémo : ALHYG).

DMS Group est présent sur l'ensemble des continents à travers un réseau de plus de 140 distributeurs nationaux, de filiales et de joint-venture.

DMS Group est coté sur le marché Euronext à Paris (ISIN : FR0012202497 - mnémo : DGM).

Plus d'informations sur www.dms.com.


Contacts :

DMS Group
Jean-Paul ANSEL
Président Directeur-général
04 67 50 49 00
ACTUS FINANCE
Mathieu OMNES
Relations Investisseurs
01 53 67 36 92
ACTUS FINANCE
Vivien FERRAN
Relations Presse
01 53 67 36 34

Cette publication dispose du service " 🔒 Actusnews SECURITY MASTER ".
- SECURITY MASTER Key : lm5uYp2YaWudmZ5vY5yaaWiYa5mSk2aWmpPGmWdvk5nFmW2VlZqWmJyWZnBil21v
- Pour contrôler cette clé : https://www.security-master-key.com.



  Original Source : DMS