Actusnews Wire - Entreprise française spécialisée dans la diffusion d'information réglementée

  Communiqué de la société AGROGENERATION du 30/11/2022

  30/11/2022 - 08:00

Résultats semestriels 2022


  • La guerre en Ukraine a entraîné une détérioration significative de la performance financière du Groupe au premier semestre 2022 en raison de pertes estimées à 17 M€, d'une baisse significative des prix des cultures, d'une augmentation du coût des intrants et d'un périmètre d'activité réduit ;
  • Attentes modérées pour la récolte 2022 en raison de défis opérationnels sur la campagne des semis et les récoltes en raison des activités militaires, des dommages dans les champs, de la perturbation causée sur les technologies de cultures appliquées (en raison de la guerre) et des conditions météorologiques.

Paris, le 30 Novembre 2022

AgroGeneration, producteur de céréales et d'oléagineux en Ukraine, publie ses résultats semestriels 2022, arrêtés par le Conseil d'administration du 29 novembre 2022. Ces comptes semestriels n'ont pas fait l'objet d'un examen limité des commissaires aux comptes.

Au cours de cette période de six mois, la performance financière d'AgroGeneration s'est fortement détériorée en raison de la guerre lancée par la Russie le 24 février. Depuis le début de la guerre, AgroGeneration a perdu une partie importante de ses actifs, situés soit dans les zones temporairement occupées, soit dans les zones d'activités militaires. Les pertes totales s'élèvent à 17,1 M€, y compris les récoltes, les stocks, les machines et l'équipement. Le Groupe n'a pas été en mesure de vendre tous ses stocks de la saison 2021 à la fin de la période de référence en raison du blocus des ports maritimes ukrainiens depuis le tout début de la guerre, suivi de contraintes logistiques dans tout le pays et d'une baisse importante des prix. Par ailleurs, une partie des stocks a été perdue (6 700 tonnes). Sur le plan opérationnel, le Groupe a réduit son périmètre de moitié, cessant les activités dans les zones de première ligne ou dans les zones sous occupation. Une campagne de semis de printemps difficile, associée à une hausse significative des prix des intrants, ainsi qu'à des activités militaires, des dommages aux champs et une perturbation des technologies de culture appliquées, a conduit à des attentes défavorables pour la récolte 2022. Par conséquent, l'EBITDA du premier semestre 2022 a fortement diminué, et malgré le fait que les pertes ponctuelles d'actifs de 17,1 M€ n'ont pas été incluses, il est devenu négatif et s'élève à (6,8) M€ (contre 7,2 M€ au premier semestre 2021 retraité).

Grâce à la solide situation financière en fin d'année 2021, la Société n'a pas eu recours au financement externe au cours du premier semestre 2022, ce qui a entraîné une nouvelle réduction des charges financières (hors effet de change) d'AgroGeneration. Au total, au premier semestre 2022, dans des conditions de guerre, le résultat net du Groupe s'établit à une perte de (27,2) M€ (contre un résultat net de 3,7 M€ au premier semestre 2021 retraité).

Depuis mi-novembre 2022, le Groupe a poursuivi la récolte des cultures tardives. À la date de ce communiqué, 100% du soja et environ 97% du tournesol ont été récoltés. La récolte du maïs vient de commencer. Outre les difficultés liées à la guerre, les conditions météorologiques en automne, en particulier les pluies abondantes de septembre-octobre, ont entraîné un report important des délais d'achèvement de récolte et donc des difficultés avec la campagne de semis de blé d'hiver, qui a été menée sur une surface deux fois inférieure par rapport au plan initial.

Résultats semestriels 2022

Les comptes semestriels 2022 seront déposés au plus tard le 30 novembre 2022 sur le site www.agrogeneration.com

(en K€) S1 2021 S1 2021
Retraité (1)
S1 2022
Chiffre d'affaires 13 880 13 880 16 378
Actifs biologiques et produits finis - écart de juste valeur (181) 310 (7 385)
Coût des ventes (7 730) (7 730) (15 501)
Marge Brute 5 969 6 460 (6 508)
Frais commerciaux, généraux et administratifs (1 414) (1 414) (2 223)
Autres produits et charges (33) (33) 18
Pertes et dépenses ponctuelles dues à la guerre - - (17 048)
Résultat opérationnel 4 522 5 013 (25 761)
Résultat financier (866) (1 282) (1 431)
Impôt - - -
Résultat net 3 656 3 731 (27 192)

 

(en K€) Exercice 2021 S1 2021 S1 2021 Retraité (1) S1 2022
EBITDA (2) 35 183 7 130 7 171 (6 818)
Capitaux propres 50 145 39, 887 39 028 22 575
Endettement net (3) 17 500 27 512 27 799 20 409
Dette nette hors IFRS16 632 8 995 8 995 (1 377)


(1) Au cours de l'année 2021, le Groupe a modifié son approche de l'évaluation des actifs et passifs de location liés aux baux fonciers selon IFRS 16. Cette modification prévoyait d'inclure le paiement total réel du bail foncier (y compris celui en dehors des conditions contractuelles) qui reflète le taux du marché. Le Groupe estime que l'approche modifiée fournit une information plus complète, pertinente et utile aux parties prenantes. Cette modification représente un changement de méthode comptable et est appliquée de manière rétrospective (IAS 8) en retraitant les chiffres comparatifs du premier semestre 2021. Pour plus d'informations, se référer à la Note 5 des États financiers consolidés 2021.

(2) EBITDA = résultat net augmenté des impôts, du résultat financier net, des dotations aux amortissements et provisions et du résultat net des ventes d'immobilisations et de la part additionnelle non contractuelle des engagements locatifs. Au premier semestre 2022, les pertes et dépenses dues à la guerre étaient considérées comme des dépenses ponctuelles et n'étaient pas incluses dans le calcul de l'EBITDA - voir détail en annexe du communiqué

(3) Endettement brut diminué de la trésorerie disponible et des dépôts de garantie affectés au remboursement de la dette bancaire et de la part additionnelle non contractuelle des engagements locatifs - voir détail en annexe du communiqué

AgroGeneration enregistre un chiffre d'affaires de 16,4 M€ au premier semestre 2022, en hausse de +18,0% par rapport au premier semestre 2021, principalement due à une augmentation de 40% des volumes des ventes par rapport au premier semestre 2021. Néanmoins, la marge brute est devenue négative et s'élève à (6,5) M€ contre 6,0 M€ au premier semestre 2021 soit en baisse de 12,5 M€. Cette réduction importante se décompose de la manière suivante :

  • - 7,2 M€ liés à la variation de juste valeur des actifs biologiques dont :
    • -4,3 M€ liés à la forte hausse des coûts de production par 1 hectare par rapport à 2021 (pour le blé d'hiver +29%, pour le tournesol +38%),
    • -2,3 M€ qui s'explique par réduction des surfaces agricoles cultivées jusqu'à 50% (28 900 hectares contre 56 100 hectares au premier semestre 2021),
    • -0,6 M€ liés à une baisse du rendement du blé d'hiver par rapport à 2021 (les résultats de la récolte du blé ont été annoncés dans le communiqué du 16 septembre).
    • -0,5 M€ liés à d'autres facteurs, dont l'effet de change, l'effet IFRS 16 et autres.
  • -5,7 M€ liés à la vente de stocks (tournesol et blé principalement) avec une augmentation des coûts, qui s'explique par des prix nettement plus élevés (à la date de récolte) et donc une comptabilisation à une juste valeur plus élevée en 2021 par rapport à 2020.
  • -3,3 M€ liés à l'effet de la baisse des prix au premier semestre 2022 en raison du blocus des ports maritimes ukrainiens, principalement pour le tournesol et le blé (récolté en 2021), dont jusqu'à 38 000 tonnes ont été vendues au premier semestre 2022.
  • -0,2 M€ liés à l'augmentation des coûts de production d'environ 10 %, liée aux stocks 2021 vendus au premier semestre 2022 (2021 par rapport à 2020).
  • +3,9 M€ d'impact positif dû à la hausse des ventes (40 000 tonnes contre 29 000 tonnes vendues au premier semestre 2021) et à l'effet de change.

Les frais commerciaux, généraux et administratifs ont augmenté de 0,8 M€ par rapport au premier semestre 2021, passant de 1,4 M€ à 2,2 M€ au premier semestre 2022, principalement en raison de la hausse des frais de vente soutenue par (1) la hausse des coûts de transport car le Groupe a vendu des récoltes (principalement du tournesol) à des acheteurs dans toute l'Ukraine (et non dans la région de Kharkiv où elles étaient vendues auparavant) ; la demande étant tombée à zéro dans la région de Kharkiv depuis le début de la guerre ; et (2) l'augmentation générale des tarifs logistiques dans toute l'Ukraine en raison de la guerre.

En raison de ces facteurs défavorables, l'EBITDA de la Société est devenu négatif et atteint un total de (6,8) M€ contre 7,2 M€ au premier semestre 2021.

Les pertes courantes de la Société sont survenues en raison de la guerre en Ukraine et ont été comptabilisées dans les résultats du premier semestre 2022 pour un montant de 17,1 M€, ventilées comme suit :

  • 7,6 M€ (amortissements compris) liés aux pertes de récoltes : le Groupe a perdu ≈26 000 hectares de terres agricoles exploitées pour la campagne 2022, comprenant à la fois une partie des terres engagées dans les semis de blé d'hiver (semé à l'automne 2021) et une partie des terres préparées pour la campagne de semis de printemps mais où elle n'a pas été exécutée en raison de la guerre ;
  • 5,0 M€ liés à la valeur comptable des immobilisations perdues;
  • 2,7 M€ liés aux stocks et inventaires perdus : 6 700 tonnes de stocks de la récolte 2021, situés dans les régions partiellement contrôlées par la Russie ou en première ligne, ont été détruits, volés par les troupes russes, ou considérés comme perdus à fin juin 2022 ;
  • 0,9 M€ liés à la baisse des prix des stocks disponibles (au 30 juin 2022 – 6 200 tonnes) suite à la baisse des prix des produits de marché, en raison du blocus des ports maritimes ukrainiens depuis février 2022 ;
  • 0,9 M€ ont été dépensés par le Groupe au premier semestre 2022 pour des activités caritatives, à savoir l'aide aux Forces armées de l'Ukraine et les dons aux fonds caritatifs ukrainiens.

Par conséquent, la perte d'exploitation atteint (25,8) M€ contre un résultat opérationnel de 5,0 M€ au premier semestre 2021 retraité, soit une baisse de 30,8 M€.

Les charges financières nettes s'établissent à (1,4) M€ contre (1,3) M€ au premier semestre 2021 retraité. La hausse de 0,1 M€ est attribuée aux variations de change, tandis que les charges financières ont diminué en raison de l'absence de financements attirés par le Groupe sur la période de reporting.

Au total, le résultat net du Groupe s'élève à (27,2) M€ au premier semestre 2022 contre 3,7 M€ au premier semestre 2021 retraité.

Structure financière

En termes de financement, l'endettement est traditionnellement plus élevé au premier semestre en raison d'un besoin en fonds de roulement plus significatif lorsque les cultures sont encore en terre. Le Groupe a réduit son endettement net qui s'établit à 20,4 M€ contre 27,8 M€ au 30 juin 2021 retraité. Ce montant devrait être inférieur à la fin de l'exercice. De plus, l'endettement net sera réduit d'ici la fin de l'année car après la cession des droits sociaux des actifs toxiques (comme indiqué dans le communiqué du 7 octobre, le Groupe a lancé la procédure de liquidation des actifs toxiques début octobre 2022) AgroGeneration transférera sa responsabilité sur les obligations liées à ces actifs toxiques.

Déroulement de la campagne de récoltes tardives 2022 et la campagne de semis d'hiver 2023

La campagne de récolte tardive était toujours en cours à la mi-novembre. Environ 400 hectares de tournesol (sur un total de 11 700 hectares semés au printemps) étaient encore en cours de récolte. La récolte du maïs vient de commencer. En parallèle, le Groupe a terminé la récolte de soja avec environ 480 tonnes de soja produites avec un rendement net moyen de 2,5 tonnes/ha. Les fortes pluies en septembre-octobre ont considérablement retardé l'achèvement de la récolte et pourraient affecter la qualité des cultures qui n'ont pas encore été récoltées.

En outre, des conditions météorologiques défavorables suivies d'un retard dans l'achèvement de la récolte ont conduit à l'impossibilité d'exécuter la campagne de semis d'hiver 2023 dans la surface initialement prévue. Ainsi, à la date de ce communiqué, le Groupe a réussi à semer environ 6 000 hectares en blé d'hiver sur les 12 600 hectares prévus. Les surfaces non ensemencées seront engagées dans les cultures de printemps. Comme indiqué dans le communiqué du 7 octobre, au cours de la campagne agricole 2023, le Groupe disposera au total d'environ 30 000 hectares de terres agricoles en exploitation.

A propos d'AGROGENERATION

Créé en 2007, AgroGeneration est un producteur international de céréales et oléagineux. L'activité principale de la société est l'agriculture céréalière, exploitant près de 30 000 hectares de terres agricoles de grande qualité dans l'Est de l'Ukraine .

Retrouvez toutes les informations sur le site AgroGeneration : www.AgroGeneration.com

 Recevez gratuitement toute l'information financière d'AgroGeneration par e-mail en vous inscrivant sur : www.actusnews.com

 AgroGeneration
+33 (0) 1 55 27 38 40
investisseurs@AgroGeneration.com
www.AgroGeneration.com
Actus Finance
Anne-Pauline Petureaux, Relations investisseurs
+33 (0) 1 53 67 36 72

ANNEXE

Calcul de l'EBITDA

(en K€) Exercice 2021 S1 2021 S1 2021 Retraité (1) S1 2022
Résultat opérationnel(1) 16 743 4 522 5 013 (8 713)
Amortissement des actifs immobilisés 7 123 2 130 2 130 1 898
Provisions, résultat net des ventes d'immobilisations et dépréciations d'actifs immobilisés 11 317 28 28 (3)
Part additionnelle non contractuelle des locations de terres agricoles(2) - 450 - -
EBITDA 19 558 7 130 7 171 (6 818)
  1. Pour le premier semestre 2022, hors pertes et dépenses ponctuelles dues à la guerre de 17 048 K€.
  2. La part additionnelle non contractuelle des locations n'a pas été retraitée en droits d'utilisation / engagements locatifs dans les comptes publiés au 30 juin 2021. Il représentait un loyer de 889 K € au S1 2021. Dans le périmètre de la norme IFRS 16, elle aurait représenté un impact de 450 K€ sur l'EBITDA et un engagement locatif supplémentaire de 5 210 K€.

Au cours de l'année 2021, le Groupe a modifié son approche de l'évaluation des actifs et passifs de location liés aux baux fonciers selon IFRS 16. Cette modification prévoyait d'inclure le paiement total réel du bail foncier (y compris celui en dehors des conditions contractuelles) qui reflète le taux du marché. Le Groupe estime que l'approche modifiée fournit une information plus complète, pertinente et utile aux parties prenantes. Cette modification représente un changement de méthode comptable et est appliquée de manière rétrospective (IAS 8) en retraitant les chiffres comparatifs du premier semestre 2021. L'application de l'approche modifiée par la comptabilisation de l'intégralité des loyers fonciers pour les besoins des actifs et passifs de location selon IFRS 16 conduit au fait que pour le S1 2021 (retraité) et pour le S1 2022, «la part additionnelle non contractuelle des locations de terres agricoles» ne sont plus nécessaires, car sont reconnus dans la comptabilité. Pour plus d'informations, se référer à la Note 5 des États financiers consolidés 2021.

Calcul de la Dette nette

(en K€) Exercice 2021 S1 2021 S1 2021 Retraité (1) S1 2022
Emprunts hors engagements locatifs 7 731 12 748 12 748 8 100
Engagements locatifs pour les droits d'utilisation de l'actif 16 868 13 307 18 ,804 21 786
Dette supplémentaire par rapport à la part additionnelle non contractuelle des engagements locatifs (2) - 5 210 - -
Dette financière 24 599 31 265 31 552 29 886
Trésorerie disponible (4 408) (3 690) (3 690) (9 314)
Dépôts à terme (3) (2 691) (63) (63) (163)
Dette nette 17 500 27 512 27 799 20 409

(3) Dépôts de garantie affectée à la dette bancaire


Cette publication dispose du service " 🔒 Actusnews SECURITY MASTER ".
- SECURITY MASTER Key : l2qclZWblGaZy56faZtsbmaWa25lxJKbm5LHxGmdZ57FapthlWpomp2ZZnBomWdo
- Pour contrôler cette clé : https://www.security-master-key.com.



  Original Source : AGROGENERATION