Actusnews Wire - Diffuseur professionnel d'information corporate et réglementée, autorisé par l'AMF et le CSSF.

  Communiqué de la société UNION FIN.FRANCE du 06/03/2018

  06/03/2018 - 18:00

Résultats 2017 : un bénéfice net de 36,5 M EUR en progression de 24%


  • Croissance de 13% du résultat d'exploitation
  • Poursuite du plan « Odyssée 2020 »
  • Proposition de dividende de 1,95 € par action

« L'année 2017, portée par un environnement global favorable, nous a permis de réaliser notre meilleure performance depuis les années 2000.

Deux ans après son lancement, le premier bilan du plan stratégique « Odyssée 2020 » est également positif puisque nous avons d'ores et déjà renforcé notre capacité de distribution, déployé de nouveaux outils digitaux et préparé le lancement de notre activité de Crédit et de Dépôt à terme, confortant ainsi notre ambition d'être le leader français du Conseil en Gestion de Patrimoine », déclare Paul Younès, Directeur Général de l'UFF.

C'est dans cette dynamique que l'UFF aborde l'année 2018, tout en restant vigilante aux évolutions fiscales et réglementaires afin de préserver au mieux les intérêts de ses clients. Ce contexte, associé à la volatilité accrue sur les marchés financiers, renforce encore le rôle essentiel des conseillers auprès de la clientèle. 


Activité commerciale :

Collecte commerciale 2016 2017 Variation 2017/ 2016
 - Réseau Salarié 1 500 1 625 8%
 - Réseaux d'indépendants et partenariats 76 199 163%
Collecte commerciale globale (M€) 1 576 1 824 16%

L'activité commerciale[1] globale de 1 824 M€, en croissance de 16%, a bénéficié d'un contexte de marché favorable tout au long de l'année. Tous les secteurs progressent à l'exception de l'immobilier direct, en repli, après deux années de forte hausse.

  • Le réseau Salarié, affiche une performance de +8% par rapport à 2016 tirant parti du regain d'intérêt de la clientèle pour les produits plus exposés aux marchés financiers. Ainsi, les « valeurs mobilières » comme l'activité « entreprise » affichent-elles de forts niveaux de croissance, respectivement +15% et +20%. L'assurance vie et la prévoyance progressent, quant à elles, de +7% et + 16% avec un taux d'unité de compte sur la collecte en assurance de 69%, très au-delà des niveaux observés sur le marché. Le secteur de l'immobilier est plus contrasté avec, d'une part, les SCPI en hausse constante (+31%) et, d'autre part, l'immobilier direct qui recule de 10%. Cette baisse, s'explique par la raréfaction du nombre de logements neufs mis en vente, particulièrement marquée au deuxième semestre 2017.
  • Les réseaux d'indépendants[2] et partenaires enregistrent une forte progression sous l'effet de l'intégration du groupement Infinitis acquis en octobre 2016. Hors effet de périmètre, la collecte sur ce secteur est en léger recul (-2%).

Ce canal représente désormais 11% de l'activité commerciale du groupe.


Forte hausse des résultats financiers 2017 :

Résultats financiers 2016 2017 Variation 2017/ 2016
PNB (M€)      
 - 1er trimestre 47,5 53,3 12%
 - 2ème trimestre 49,2 54,5 11%
 - 3ème trimestre 49,8 53,6 8%
 - 4ème trimestre 63,2 70,3 11%
       
PNB (M€) 209,7 231,7 11%
- dont commissions de placement 99,7 111,4 12%
- dont commissions sur en-cours 110,3 118,1 7%
       
Résultat d'exploitation (M€) 39,2 44,4 13%
Résultat net consolidé part du Groupe (M€) 29,4 36,5 24%
       
Actifs administrés en fin de période (Md€) 11,6 12,1 5%
       
  • Une collecte nette[3] de 92 M€ en progression de 30% par rapport à 2016, tirée par l'activité commerciale et malgré un volume important de remboursements de fonds à terme arrivés à échéance (75 M€) et une hausse du volume de sorties (rachat et sinistres) de 8%.
  • Des actifs administrés [4] en fin de période qui s'élèvent à 12,1 Md€, en hausse de 5% et qui bénéficient notamment d'un effet prix très favorable (+451 M€) comparé à 2016 grâce à l'appréciation des marchés financiers depuis le début de l'année.
  • Un Produit Net Bancaire de 231,7 M€, en hausse de 11%. Les commissions de placement augmentent sur l'ensemble des secteurs, portées par les SCPI (+30%), l'assurance (+13%) et, dans une moindre mesure, par les valeurs mobilières (+5%) et l'immobilier (+6%) grâce à la facturation de lots issus de l'année 2016. Les commissions sur en-cours (+7%) profitent de la hausse des actifs moyens administrés (+6%). Les produits financiers s'élèvent à 2,2 M€ du fait, principalement, du débouclage de parts fondateurs sur un fonds Innovation. 
  • Un résultat d'exploitation de 44,4 M€, en augmentation de 13%. Les charges sont en augmentation de 10% avec, d'une part, la hausse des rémunérations commerciales directement liée au fort niveau de l'activité de l'année et, d'autre part, l'augmentation des autres charges du fait des investissements engagés dans le cadre du déploiement du plan « Odyssée 2020 » (digitalisation du parcours client, projets réglementaires, renforcement des expertises). 
  • Un bénéfice net de 36,5 M€ (+24%). Le coût du risque est quasi nul sur la période et la quote-part de résultat de la société Primonial Reim, détenue à 30%, contribue à hauteur de 6,4 M€ (+43%).

Le taux d'imposition sur les sociétés est en baisse sur l'exercice compte tenu de la prise en compte d'un produit à recevoir en 2017, relatif au remboursement de la contribution additionnelle à l'I.S. de 3% sur les dividendes pour 2,2 M€ hors intérêts moratoires.


Proposition de dividende de 1,95 € par action

Le Conseil d'administration, réuni le 5 mars 2018 pour arrêter les comptes, a décidé de proposer à l'Assemblée Générale des actionnaires qui sera convoquée le 24 mai prochain, le versement d'un dividende de 1,95 € par action comparé à 1,80 € en 2016, soit 87% de son résultat net consolidé, réaffirmant ainsi sa politique de retour aux actionnaires ainsi que sa volonté de renforcer ses fonds propres pour accompagner son développement. Le dividende distribué offrirait ainsi un rendement de 6,7%, sur l'exercice, calculé sur la base du cours moyen de l'année 2017.

Sous réserve de l'approbation par l'Assemblée Générale des actionnaires et compte tenu du versement d'un acompte de 0,70 € le 2 novembre 2017, le solde du dividende, versé le 31 mai 2018, s'élèverait à 1,25 € par action.


Structure financière

La structure bilancielle consolidée est saine avec une trésorerie (placements et liquidité) de 139 M€ (contre 117 M€ au 31/12/2016) et 92% des placements investis en supports monétaires. Par ailleurs, les dettes et les créances d'exploitation sont exclusivement à court terme.

Les capitaux propres consolidés, avant distribution du solde du dividende, s'élèvent à 107 M€, contre 102 M€ au 31 décembre 2016.

Ces éléments traduisent la solidité financière de l'UFF, satisfaisant ainsi les exigences réglementaires avec un ratio de solvabilité CRD IV Bâle 3 de 11,8% et un ratio de liquidité à un mois (LCR) de 873%.


Perspectives

L'environnement patrimonial a été singulièrement bouleversé en fin d'année 2017 et d'autres changements à venir, tels que le prélèvement à la source, devraient encore venir modifier le panorama. Ainsi, les premiers objectifs de l'année 2018 seront-il tournés, plus que jamais, vers l'accompagnement des clients afin de :

  • Les aider à décrypter les impacts de ces « nouveautés » sur leur situation et leur permettre de réagir rapidement afin de réorienter, le cas échéant, leur stratégie d'investissement ;
  • Poursuivre l'enrichissement de notre gamme de produits en tenant compte de cette nouvelle donne et en proposant des solutions toujours plus agiles.

Par ailleurs, la poursuite du déploiement du plan stratégique « Odyssée 2020 » restera au cœur des préoccupations de l'UFF et les priorités de l'année seront orientées vers :

  • La deuxième phase du « pilote » concernant une offre de crédit destinée aux particuliers acquéreurs d'immobilier locatif et une offre de dépôt à terme à l'attention de la clientèle entreprise. Ces nouvelles activités devraient compléter la gamme disponible et renforcer la présence de l'UFF sur la chaine de valeur ;
  • La poursuite des investissements dans la transformation des systèmes d'information ;
  • L'investissement continu dans le dispositif de maîtrise des risques pour améliorer sans cesse la protection de la clientèle.

Face à la nécessaire poursuite des investissements informatiques et règlementaires, la maîtrise des coûts restera également au cœur des préoccupations du Groupe.


Autres informations

Les procédures d'audit sur les comptes annuels et consolidés ont été effectuées par les commissaires aux comptes. Les rapports de certification seront remis après vérification du rapport de gestion et après réalisation des autres procédures requises. Le rapport financier annuel sera déposé auprès de l'AMF et mis à la disposition du public sur le site Internet de la société dans les délais réglementaires.

La présentation détaillée des résultats annuels 2017 sera également disponible sur le site internet de l'UFF à la rubrique « Actionnaires » (http://www.uff.net/actionnaires-investisseurs/74) le 8 mars 2018. 

En raison de l'intégration opérationnelle des activités du Groupe, les chiffres de la société mère sont difficilement interprétables isolément. Le résultat individuel de l'exercice 2017 de l'Union Financière de France Banque s'élève à 23,8 M€.

Le Groupe Aviva France, société mère de l'Union Financière de France Banque, est considéré comme « partie liée ». Les relations opérationnelles entre les sociétés du Groupe de l'Union Financière de France Banque et le Groupe Aviva France concernent l'activité d'assurance vie, la gestion financière de certains OPC, des opérations de placement et des prestations informatiques.



L'UFF en quelques mots

Créée en 1968, l'Union Financière de France fêtera ses cinquante ans en juin prochain.

L'Union Financière de France est une banque spécialisée dans le conseil en gestion de patrimoine, qui propose des produits et services adaptés aux clients particuliers et aux entreprises. Sa gamme de produits, construite en architecture ouverte, comprend l'immobilier, les valeurs mobilières et l'assurance vie ainsi qu'un large éventail de produits destinés aux entreprises (plan d'épargne retraite, plan d'épargne salariale, gestion de liquidités à moyen terme, etc.).

L'Union Financière de France dispose d'un réseau dense présent partout en France et est composée de
1 500 salariés, dont plus de 1 200 dédiés au conseil.

Au 31 décembre 2017, l'Union Financière de France compte 210 000 clients, dont 185 000 particuliers et
25 000 entreprises.

Union Financière de France Banque est cotée sur Euronext Paris Compartiment B

Code Euroclear 3454

Code ISIN FR0000034548.


Pour toutes informations complémentaires, veuillez prendre contact avec :


UFF

Karyn Bayle

Directrice Générale Déléguée

Tél : 01 40 69 64 47

karyn_bayle@uff.net


UFF

Françoise Paumelle

Directrice de la Communication

Tél : 01 40 69 63 75

francoise_paumelle@uff.net


PLEAD

Etienne Dubanchet

Relations Presse

Tél : 06 62 70 09 43

etienne.dubanchet@plead.fr

 

[1] Versements clients sur les produits commercialisés par le groupe UFF (Titres financiers, Assurance vie et Immobilier) au travers de son réseau salarié, de ses réseaux d'indépendants et de ses partenariats

[2] La collecte commerciale des réseaux d'indépendants s'entend nette des transferts de portefeuille qui avaient été inclus fin 2016 pour 4 M€.

[3] Investissements des clients, nets des désinvestissements des clients, dans l'actif administré sur la période

[4] Investissements des clients dans des titres financiers ou en assurance vie gérés ou conseillés par le groupe UFF