Actusnews Wire - Diffuseur professionnel d'information corporate et réglementée, autorisé par l'AMF et le CSSF.

  Communiqué de la société SIPH du 28/09/2018

  28/09/2018 - 08:00

Résultats semestriels au 30 juin 2018 - SIPH maintient sa stratégie de croissance en investissant à contre cycle


Courbevoie, le 28 septembre 2018


En M€ 31/12/2017 30/06/2017 30/06/2018
12 mois 6 mois 6 mois
  Publié   -1
Chiffre d'affaires caoutchouc 335,9 164,6 120,3
Chiffre d'affaires total 352,0 170,6 130,9
Coût des marchandises vendues -256,4 -124,5 -108,4
Marge sur coûts directs 95,6 46,1 22,5
Frais généraux -27,2 -13,8 -15,2
Dotations aux amortissements -17,0 -8,5 -8,8
Résultat opérationnel courant 51,4 23,8 -1,5
Résultat opérationnel 50,9 23,4 -1,4
Coûts de l'endettement net -1,7 -1,4 -2,0
Charge d'impôt sur résultat -12,8 -5,6 -0,7
Résultat net 36,4 16,5 -4,1
Résultat net part du groupe 25,7 11,1 -3,2

Contexte de marché

Le bas de cycle s'est légèrement accentué au 2ème trimestre.
Le cours moyen du caoutchouc au 2ème semestre 2018 est en recul de 29,4% par rapport à l'an dernier, et s'établit 1,18 €/kg au 2ème semestre 2018 contre 1,68 €/kg au 2ème semestre 2017.
Le marché avait en effet enregistré fin 2016 et début 2017 une embellie passagère et conjoncturelle des cours dont SIPH avait tiré parti.

Depuis juillet, le Sicom 20 s'établit en moyenne à 1,32 $/kg soit 1,14 €/kg.

 

EVOLUTION DU MARCHE DEPUIS 2010

Le Groupe reste confiant dans la perspective d'un retournement du cycle à terme.

 

Faits marquants de l'activité
L'activité de SIPH est marquée par la saisonnalité, avec une production qui se répartit à 40% au 1er semestre et 60% au 2nd semestre.

La production du semestre s'élève à 95 milliers de tonnes au 30 juin 2018, en augmentation de 4% par rapport au 1er semestre 2017, la proportion des achats extérieurs restant constante à 70% de la production totale.

Sur le 1er semestre 2018, les tonnages vendus sont stables par rapport au 1er semestre 2017.

Résultats semestriels
Le chiffre d'affaires caoutchouc s'établit à 120,3 M€, soit une baisse de -26,9% comparé au 1er semestre 2017.

Cette baisse est la conséquence de la diminution du prix unitaire, en recul de -27,45% par rapport au 1er semestre 2017, qui avait profité d'une embellie passagère et conjoncturelle du marché.

Reflet de l'évolution des cours du caoutchouc, le résultat opérationnel courant est déficitaire de - 1,5M€ contre + 23,8 M€ au 30 juin 2017.

Le résultat opérationnel ressort à -1,4 M€ contre +23,4 M€ au 30 juin 2017.

Après la prise en compte du cout de l'endettement financier net (62 M€) et de la charge d'impôt de -0,7 M€, le résultat net ressort à -4,1M€, contre un résultat net de +16,5 M€ au 1er semestre 2017.

Le résultat net part du groupe est de -3,2 M€, contre +11,1 M€ à fin juin 2017.

 

Tableau des flux de trésorerie :

Tableau de Flux de trésorerie en Million d'euros Au Au Au
30/06/2018 30/06/2017 31/12/2017
Capacité d'autofinancement avant coût de l'endettement financier net et impôt 10,7 42,7 84,4
Impôts payés -7,1 -2,2 -4,2
Variation du besoin en fonds de roulement 20,4 5,5 -1,2
FLUX NET DE TRESORERIE GENERE PAR L'ACTIVITE 24,0 46,0 79,0
FLUX NET DE TRESORERIE LIE AUX OPERATIONS D'INVESTISSEMENT -21,4 -11,8 -31,6
FLUX NET DE TRESORERIE LIE AUX OPERATIONS DE FINANCEMENT -13,4 -13,4 -26,2
Incidences des variations des cours de devise 0,3 -1,2 -2,2
VARIATION DE LA TRESORERIE -10,5 19,5 19,0
TRESORERIE ET EQUIVALENTS DE TRESORERIE A L'OUVERTURE 38,5 19,5 19,5
TRESORERIE ET EQUIVALENTS DE TRESORERIE A LA CLOTURE 28,0 19,5 38,5

Les flux opérationnels de trésorerie ressortent positifs à 24,0 M€ contre 46 M€ au 30 juin 2017 et tiennent compte d'une amélioration significative du BFR (20,4 M€ au 30 juin 2018 contre +5,5 M€ au 30 juin 2017).

Ces flux ont permis d'autofinancer les investissements de la période, qui sont en hausse sur ce semestre à 21,4 M€ contre 11,8 M€ au 30 juin 2017.

Les flux nets liés aux opérations de financement ressortent à -13,4M€, et comportent 4M€ de dividendes versés aux actionnaires de SIPH et 1,9M€ de dividendes versés aux minoritaires des filiales. 

 

Situation financière

Au 30 juin 2017, les capitaux propres ressortent à 220,1 M€ (contre 229,1 M€ au 31 décembre 2017).

La trésorerie disponible est de 32,3 M€ à fin juin 2018. L'endettement net de dette s'élève à -56 M€ au 30 juin 2018 contre - 51 M€ au 31 décembre 2017,

 

Tendances actuelles et perspectives

Le Groupe maintient ses investissements stratégiques afin d'être en mesure de bénéficier de la remontée des cours lors du retournement du cycle.

Le Groupe rappelle que sa stratégie de développement porte sur :

  • les extensions de capacité de traitement, que justifient les productions croissantes des planteurs indépendants ;
  • le renouvellement et l'extension des plantations détenues en propre par SIPH.

Le Groupe entend également confirmer son rôle de leader africain en matière de responsabilité sociale et environnementale.

Avec un taux d'endettement net sur fonds propres de 25% au 30 juin 2018, contre 22% fin 2017, le Groupe dispose d'une capacité d'endettement suffisante pour mener à bien sa stratégie de développement.

SIPH table sur une production de 400 000 tonnes en 2025 grâce à l'effort de renouvellement et d'extension de ses plantations, et surtout à la croissance des achats de caoutchouc à des producteurs extérieurs.