Actusnews Wire - Diffuseur professionnel d'information corporate et réglementée, autorisé par l'AMF et le CSSF.

  Communiqué de la société SEQUANA du 07/01/2019

  07/01/2019 - 10:30

Arjowiggins prévoit de déposer des demandes d'ouverture de procédures collectives pour certaines de ses filiales en France


Communiqué de presse

Boulogne-Billancourt, le 7 janvier 2019

Arjowiggins prévoit de déposer des demandes d'ouverture de procédures collectives
pour certaines de ses filiales en France

Dans un contexte extrêmement dégradé des conditions de marché et à la suite de l'abandon par Fineska BV de l'acquisition des activités Graphique et Papiers de création (cf. communiqué de presse du 27 décembre 2018), Arjowiggins et les sociétés Arjowiggins Papers et Arjowiggins Creative Papers en France prévoient de demander au tribunal de commerce de Nanterre l'ouverture d'une procédure de sauvegarde en leur faveur afin de protéger leurs intérêts. Certaines filiales françaises d'Arjowiggins vont déposer une demande de mise en redressement judiciaire. Ces demandes seront entendues par le tribunal de commerce le 8 janvier 2019. Les filiales Priplak et Arjobex ne sont pas concernées par ces procédures.

Les filiales d'Arjowiggins concernées par ces procédures exploitent les usines de Bessé-sur-Braye, Le Bourray et Greenfield.

Ces projets font l'objet d'une procédure d'information/consultation auprès des différentes instances représentatives du personnel concernées.

En ce qui concerne les filiales à l'international, le groupe analyse avec les dirigeants locaux ses différentes options stratégiques avec pour objectif de minimiser l'impact des procédures françaises.

La mise en sauvegarde ou en redressement judiciaire permettrait, sous l'égide des administrateurs judiciaires désignés par le tribunal de commerce, de rechercher toutes les solutions favorisant la poursuite de l'activité des divisions Graphique et Papiers de création d'Arjowiggins dans le cadre d'un plan de reprise pérenne, en préservant les intérêts de ses salariés, clients, fournisseurs et partenaires. 

Les Pouvoirs Publics ont été informés de la situation du groupe et ont d'ores et déjà indiqué qu'ils soutiendraient les différentes démarches qui seront entreprises pour trouver des repreneurs pour les différentes activités d'Arjowiggins et préserver ainsi l'emploi.

Après avoir mené une lourde restructuration de ses activités papiers d'impression et d'écriture en 2014, Arjowiggins, recentré sur les papiers techniques et de spécialité, avait démontré sa capacité à générer un cash-flow positif, notamment en 2017 ; néanmoins depuis juillet 2017, Arjowiggins subit une augmentation inédite et continue de ses coûts exogènes, en particulier de la pâte à papier qui a atteint ces derniers mois son niveau historiquement le plus élevé, dans un contexte de baisse structurelle des volumes en papiers d'impression et d'écriture. Malgré les augmentations significatives de ses prix de vente mais insuffisantes dans un marché surcapacitaire, le groupe n'a pas pu compenser la hausse de ses coûts variables.

Par ailleurs, le litige qui oppose Sequana au groupe British American Tobacco (BAT) depuis 2013, a entraîné une forte défiance de la part des partenaires du groupe, en particulier des assureurs crédit qui ont réduit leur exposition sur Arjowiggins, entraînant des tensions sur le besoin en fonds de roulement.

Dans ce contexte, Arjowiggins a donc été contraint d'engager les mesures qui s'imposaient pour poursuivre ses opérations dans les meilleures conditions.

Le groupe est confiant dans sa capacité à trouver des repreneurs pour ces activités qui disposent d'équipes de très grande qualité au savoir-faire et au professionnalisme reconnus sur leurs marchés, de marques renommées en papiers fins haut de gamme et en papiers graphiques recyclés, de fortes positions sur des marchés techniques et de spécialité et d'un outil industriel unique dans la production de pâte à papier 100% recyclée.

À propos de Sequana

Sequana (Euronext Paris : SEQ) a réalisé un chiffre d'affaires de 2,8 milliards d'euros en 2017 avec :

  • Antalis : leader européen de la distribution professionnelle de papiers et de produits d'emballage industriel et n°2 en communication visuelle. Présent dans 41 pays, Antalis emploie environ 5 500 collaborateurs.
  • Arjowiggins : producteur de papiers recyclés et de spécialité, le groupe emploie environ 2 300 personnes.
Contact Presse

Image Sept

Claire Doligez
Priscille Reneaume
01 53 70 74 25
cdoligez@image7.fr
preneaume@image7.fr
 

 

Contact Analystes & Actionnaires

Sequana

01 58 04 22 80
contact@sequana.com
www.sequana.com