Actusnews Wire - Diffuseur professionnel d'information corporate et réglementée, autorisé par l'AMF et le CSSF.

  Communiqué de la société SEQUANA du 10/04/2018

  10/04/2018 - 07:30

Résultats annuels 2017


Communiqué de presse
Boulogne-Billancourt, le 10 avril 2018

Résultats de l'exercice 2017
 

  • Chiffre d'affaires à 2 765 M€, en baisse de 2,8 % (- 1,3 % à taux de change constants)
  • EBITDA à 104 M€ (- 13,2 %) ; taux de marge d'EBITDA à 3,7 % (- 0,5 point)
    • Antalis : EBITDA à 84 M€ (- 4,3 %) ; stabilité de la marge d'EBITDA à 3,6 %
    • Arjowiggins : EBITDA à 29 M€ (- 31,2 %) reflétant la baisse des volumes en papiers d'impression et la forte hausse du coût des matières premières (pâte à papier) lors du 2nd semestre
  • Résultat net – part du groupe en perte de 115 M€ après 131 M€ de charges non récurrentes nettes dont 99 M€ de dépréciation du goodwill historique de Sequana sur Antalis, sans impact sur la trésorerie du groupe
  • Endettement financier net à 335 M€ contre 315 M€ au 31 décembre 2016
  • Proposition du conseil d'administration à l'assemblée générale de ne pas verser de dividende au titre de l'exercice 2017

Le plan annoncé le 15 février 2017 pour l'exercice 2017 a été réalisé

  • L'introduction en bourse d'Antalis a eu lieu le 12 juin 2017 et son refinancement a été finalisé fin mars 2018
  • La sortie définitive du marché du papier pour billets de banque (division Sécurité), activité fortement déficitaire, est effective :
    • Arjowiggins Security BV (activité billets aux Pays-Bas) a été cédée à Oberthur Fiduciaire fin juillet 2017
    • La cession d'Arjowiggins Security (activité billets France) à Blue Motion Technologies Holding sera finalisée avant la fin avril 2018


Le conseil d'administration de Sequana, réuni à Boulogne-Billancourt le 9 avril 2018, a examiné et arrêté les comptes de l'exercice 2017 et décidé de réunir les actionnaires en assemblée générale annuelle le 24 mai 2018.


Compte de résultat analytique simplifié

En millions d'euros,
sauf résultat par action
2017(4) 2016
pro forma(1) (4)
Var. 2017 /2016 pro forma 2017(4)  
2016(4)
 
Var. 2017/2016
Chiffre d'affaires 2 764,9 2 845,2 - 2,8 % 2 764,9 2 883,0 - 4,1 %
EBITDA(2) 103,5 119,2 - 13,2 % 103,5 121,4 - 14,7 %
Marge en % 3,7 % 4,2 % - 0,5 point 3,7 % 4,2 % - 0,5 point
Résultat opérationnel courant 73,0 (3) 82,0 - 11,0 % 73,0 84,0 - 13,1 %
Marge en % 2,6 % 2,9 % - 0,3 point 2,6 % 2,9 % - 0,3 point
Résultat net - part du groupe       (114,9) (52,0) NA
Résultat net dilué par action, en euro       (1,77) (0,80)  
Nombre moyen dilué d'actions       64 885 242 64 922 962  
             

(1) Les données pro forma 2016 présentées en 2017 excluent la contribution d'Arjowiggins Healthcare cédée au 1er semestre 2016.
(2) Résultat opérationnel courant hors dotation aux amortissements et hors dotation et reprise des provisions.
(3) y inclus un gain de 2,3 millions d'euros lié à une modification d'un régime de retraite chez Antalis.
(4) Conformément à la norme IFRS 5, la division Sécurité est classée en activité abandonnée dans les comptes 2017 et 2016.


Le chiffre d'affaires consolidé s'élève à 2 765 millions d'euros, en recul de 2,8 % (- 1,3 % à taux de change constants) par rapport au 31 décembre 2016 en pro forma. Les activités Emballage et Communication Visuelle d'Antalis ainsi que les spécialités d'Arjowiggins ont connu un exercice satisfaisant, compensant partiellement la baisse structurelle des volumes en papiers d'impression. Les acquisitions réalisées par Antalis fin décembre 2016 ont contribué au chiffre d'affaires à hauteur de 25 millions d'euros. L'impact défavorable des devises sur le chiffre d'affaires (essentiellement la livre sterling), qui a affecté principalement Antalis, s'est élevé à 43 millions d'euros.

L'EBITDA atteint 104 millions d'euros (- 13,2 %) contre 119 millions d'euros au 31 décembre 2016 pro forma. Sequana a été pénalisée par la hausse du coût des matières premières et de l'énergie, la baisse des volumes en papier d'impression et l'impact défavorable des devises. A contrario, le groupe a bénéficié de l'amélioration du mix produits dans les deux métiers du groupe et de la réduction des coûts fixes chez Antalis. La marge d'EBITDA s'établit à 3,7 % (- 0,5 point).

Le résultat opérationnel courant s'élève à 73 millions d'euros (- 11,0 %) contre 82 millions d'euros au 31 décembre 2016 pro forma. La marge opérationnelle courante représente 2,6 % du chiffre d'affaires (- 0,3 point).

Sequana a enregistré des charges non récurrentes nettes pour les activités poursuivies de 131 millions d'euros, incluant principalement 99 millions d'euros de dépréciation du goodwill historique de Sequana sur Antalis (sans impact sur la trésorerie du groupe), 14 millions d'euros de coûts de restructuration nets et 8 millions d'euros liés aux frais d'introduction en bourse et au refinancement d'Antalis. Par ailleurs, le résultat des activités abandonnées représente une perte pour l'exercice 2017 de 33 millions d'euros.

Compte tenu de ces éléments, le résultat net - part du groupe en 2017 est en perte de 115 millions d'euros contre une perte de 52 millions d'euros en 2016.

Les décaissements non récurrents lors de l'exercice 2017 se sont élevés à 63 millions d'euros dont 33 millions d'euros liés aux besoins d'exploitation de la division Sécurité, 23 millions d'euros de coûts de restructuration et autres éléments exceptionnels ainsi que 7 millions d'euros liés aux frais d'introduction en bourse et de refinancement d'Antalis. Par ailleurs, la cession d'Arjowiggins Security BV a eu un impact positif de 11 millions d'euros sur la dette financière nette du groupe.

Ainsi, l'endettement financier net consolidé du groupe au 31 décembre 2017 s'élève à 335 millions d'euros contre 315 millions d'euros au 31 décembre 2016.

Les procédures d'audit sont en cours ; le rapport de certification sera émis dès qu'elles seront finalisées.
 

Faits marquants 2017 et événements récents

Sequana a mis en œuvre les mesures, annoncées le 15 février 2017, portant sur la cession de la division Sécurité et l'introduction en bourse d'Antalis.

  • Cession de la division Sécurité

Après la cession d'Arjowiggins Security BV (activité billets aux Pays-Bas) à Oberthur Fiduciaire, Arjowiggins devrait finaliser la cession d'Arjowiggins Security (activité billets France) au groupe Blue Motion Technologies Holding d'ici fin avril 2018. A l'issue de cette cession, Arjowiggins sera sorti définitivement de la production de papiers pour billets de banque, activité ayant fortement pesé sur la consommation de trésorerie du groupe au cours des deux dernières années pour un total de 72 millions d'euros, dont 33 millions d'euros sur l'exercice 2017.

Conformément à la norme IFRS 5, cette activité a été classée en activité abandonnée dans les comptes 2017 et 2016. Le résultat de cession de cette activité qui sera comptabilisé sur le 1er semestre 2018 est une perte estimée à environ 21 millions d'euros, incluant l'effet de la recapitalisation d'Arjowiggins Security par Arjowiggins qui sera effectuée préalablement à cette cession conformément aux accords passés avec l'acquéreur.

  • Introduction en bourse d'Antalis et évolution de la participation de Sequana au capital d'Antalis

L'introduction d'Antalis en bourse est effective depuis le 12 juin 2017 après la distribution de 18,3 % de son capital aux actionnaires de Sequana qui détenait de fait 81,7 % du capital d'Antalis, le solde étant détenu à hauteur de 2,8 % par Bpifrance Participations et de 15,5 % par le public.

Afin de financer les besoins d'exploitation d'Arjowiggins et répondre à ses obligations contractuelles, Sequana a contracté en avril et septembre 2017 puis en mars 2018 des prêts d'un montant total de 47 millions d'euros auprès de Bpifrance Participations, remboursables en numéraire ou en actions Antalis.

Ils complètent les prêts contractés fin 2016 auprès de Bpifrance Participations et du groupe Impala d'un montant total de 25 millions d'euros qui ont été remboursés en septembre 2017 à hauteur de 45 % en actions Antalis conformément au plan de sauvegarde. À l'issue de cette opération de remboursement en titres, la participation de Sequana au capital d'Antalis s'élève à 75,21 %, celle de Bpifrance Participations à 8,54 % et celle du public à 16,25 %.

Par ailleurs, Sequana n'ayant pas vocation à terme à rester l'actionnaire de contrôle d'Antalis, sa participation devrait évoluer via des cessions de blocs ou des placements privés qui lui permettront de disposer le moment venu des ressources nécessaires à la conduite de ses opérations et au remboursement de sa dette. Dans ce contexte, Sequana a procédé à l'évaluation de la valeur d'utilité de l'activité d'Antalis dans ses comptes qui s'est traduite par une charge de dépréciation du goodwill historique d'Antalis de 99 millions d'euros, sans impact sur la trésorerie du groupe.

  • Refinancement d'Antalis

Antalis a finalisé fin mars 2018 le refinancement de son contrat de crédit syndiqué pour un montant de 285 millions d'euros et celui de son principal contrat d'affacturage pour 215 millions d'euros à échéance du 31 décembre 2021. Ils auront pour conséquence un accroissement des charges financières au compte de résultat de l'ordre de 10 millions d'euros en rythme annuel mais avec une incidence limitée à environ 3 millions d'euros par an sur la trésorerie du groupe (le paiement d'une portion des intérêts est différé à l'échéance en 2021). Ces financements permettront à Antalis de poursuivre sa stratégie d'acquisitions ciblées, en particulier dans les secteurs porteurs de l'Emballage et de la Communication Visuelle. La documentation juridique complète sera finalisée au cours du deuxième trimestre 2018.

  • Litige BAT

Dans le litige opposant Sequana au groupe British American Tobacco (BAT), les parties ont fait appel des décisions rendues par la High Court of Justice de Londres les 11 juillet 2016 et 10 février 2017. Les audiences en appel auront lieu pendant le mois de juin 2018. La décision de la cour d'appel est attendue au cours du second semestre 2018. Sequana considère toujours avoir des arguments juridiques solides à faire valoir en appel en considération des éléments relevés dans la décision du tribunal en première instance et des avis émis par ses conseils.

En conséquence, et de même que lors des clôtures précédentes, aucune provision n'a été comptabilisée au titre du litige avec BAT dans les comptes au 31 décembre 2017à l'exception des frais engagés dans le cadre de la procédure d'appel.


Dividende

Le conseil d'administration de Sequana a décidé de proposer à l'assemblée générale du 24 mai 2018 de ne pas verser de dividende au titre de l'exercice 2017.


Perspectives

Comme en témoigne la tendance observée sur les premiers mois de l'année, la demande en papiers devrait rester à des niveaux similaires à ceux de 2017 dans un contexte économique plus favorable, à l'exception du Royaume-Uni. Les autres marchés du groupe (Emballage, Communication Visuelle, Spécialités) devraient faire preuve d'une bonne tenue.

Antalis devrait bénéficier de la poursuite de la réduction des coûts fixes liée à la flexibilisation de la chaîne logistique et de la croissance des activités Emballage et Communication Visuelle et de la progression de leur poids dans la marge brute totale du groupe. Sur l'exercice 2018, à périmètre et taux de change constants, Antalis devrait réaliser un chiffre d'affaires en léger recul par rapport à celui réalisé au titre de l'exercice 2017 et maintenir sa profitabilité à un niveau proche de celui de l'exercice 2017. Antalis devrait également conforter ses positions en reprenant sa politique d'acquisitions ciblées.

Les prix des matières premières (pâte à papier), qui continuent d'augmenter de manière significative depuis le début de l'année, ne devraient pas connaitre d'inflexion en 2018. Le prix des vieux papiers devrait lui être en retrait par rapport à 2017 ce qui impactera positivement les activités « recyclés » de la division Graphique. Arjowiggins devrait néanmoins bénéficier lors de l'exercice 2018 des hausses des prix de vente en papiers d'impression et de spécialité déjà mises en place lors du dernier trimestre 2017 et de celles prévues en avril compensant – avec décalage – l'impact négatif de la hausse des coûts des matières premières (pâte à papier, produits chimiques et énergie).

Sequana continue d'évaluer par ailleurs ses différentes options stratégiques dans un secteur qui doit poursuivre sa consolidation.


Pascal Lebard, Président Directeur général de Sequana, a commenté les résultats : « Malgré les solides performances opérationnelles d'Antalis, l'EBITDA du groupe s'inscrit en retrait en 2017, pénalisé principalement par la hausse des coûts de la pâte à papier chez Arjowiggins, l'évolution défavorable des devises et la baisse des volumes en papiers d'impression. Nous avons mis en œuvre le plan annoncé en février 2017. Cotée sur Euronext Paris depuis le 12 juin 2017, Antalis a finalisé le refinancement de sa dette initié au second semestre 2017. L'obtention de ces financements, sécurisés jusqu'au 31 décembre 2021, est une étape importante pour la poursuite de sa stratégie d'acquisitions ciblées, en particulier dans les secteurs porteurs de l'Emballage et de la Communication Visuelle. Après la cession d'Arjowiggins Security BV aux Pays-Bas en juillet 2017, Arjowiggins est en voie de finaliser dans les prochaines semaines la cession d'Arjowiggins Security en France. Cette opération marquera la sortie définitive du groupe de la production de papiers pour billets de banque et son désengagement total d'activités lourdement déficitaires.»


Situation financière

Les ratios des lignes de crédit syndiquées d'Antalis ont été respectés au 31 décembre 2017 : 
Endettement financier net / EBITDA = 2,93 (critère ≤ 3,20)
ROC / charge d'intérêts nette = 4,42 (critère ≥ 2,35)


Une présentation des résultats 2017 est disponible sur le site Internet de Sequana www.sequana.com



À propos de Sequana

Sequana (Euronext Paris : SEQ), acteur majeur du secteur papetier, détient des positions de leader dans chacun de ses deux métiers avec :
Antalis : 1er groupe de distribution professionnelle de papiers et de produits d'emballage industriel et 2ème distributeur de supports de communication visuelle en Europe. Présent dans 43 pays, Antalis emploie environ 5 500 collaborateurs.
Arjowiggins : producteur mondial de papiers recyclés et de spécialité, la société emploie environ 2 600 personnes.
Avec environ 8 200 collaborateurs dans le monde, Sequana a réalisé un chiffre d'affaires de 2,8 milliards d'euros en 2017.


Sequana
Analystes & Investisseurs
Xavier Roy-Contancin
01 58 04 22 80
Communication
Sylvie Noqué
01 58 04 22 80
contact@sequana.com
www.sequana.com

Image Sept
Claire Doligez
Priscille Reneaume
01 53 70 74 25
cdoligez@image7.fr
preneaume@image7.fr


ANNEXES

  1. Commentaires sur les activités

Répartition du chiffre d'affaires

En millions d'euros 2017 2016
pro forma(1)
Var. 2017 /
2016
pro forma
2017  
2016
 
Var. 2017 /
2016
Antalis 2 377,4 2 458,5 - 3,3 % 2 377,4 2 458,5 - 3,3 %
Arjowiggins 562,4 580,1 - 3,0 % 562,4 617,9 - 9,0 %
Eliminations & Autres (174,9) (193,4) - (174,9) (193,4) -
Total 2 764,9 2 845,2 - 2,8 % 2 764,9 2 883,0 - 4,1 %

(1) Les données pro forma 2016 présentées en 2017 excluent la contribution d'Arjowiggins Healthcare cédée au 1er semestre 2016.


Antalis

Chiffres clés

En millions d'euros 2017 2016 Var. 2017/2016
Chiffre d'affaires 2 377,4 2 458,5 - 3,3 %
EBITDA 84,4 88,2 - 4,3 %
Marge en % 3,6 % 3,6 % -
Résultat opérationnel courant 65,8 64,4 + 2,2 %
Marge en % 2,8 % 2,6 % + 0,2 point


Le chiffre d'affaires s'établit à 2 377 millions d'euros, en recul de 3,3 % (- 1,8 % à taux de change constants) par rapport au 31 décembre 2016. Les acquisitions réalisées fin 2016 ont contribué au chiffre d'affaires à hauteur de 25 millions d'euros sur l'exercice. L'impact défavorable des devises est de 38 millions d'euros (principalement la livre sterling).

Les Principaux Pays Européens (Royaume-Uni & Irlande, Allemagne & Autriche, France) ont généré un chiffre d'affaires de 1 203 millions d'euros en retrait de 4,4 % (- 1,1 % à taux de change constants), reflétant principalement la baisse des volumes en Papiers et la dépréciation de la livre sterling. Le chiffre d'affaires du Royaume-Uni et de l'Irlande s'établit à 619 millions d'euros (- 6,6 % en réel, - 0,4 % à taux de change constants), celui de l'Allemagne et de l'Autriche à 313 millions d'euros (- 1,1 %) et celui de la France à 271 millions d'euros (- 2,7 %).

Le chiffre d'affaires de la zone Reste de l'Europe s'élève à 945 millions d'euros, en baisse de 3,0 % (- 2,7 % à taux de change constants). Le chiffre d'affaires de la zone Reste du Monde s'établit à 230 millions d'euros, en hausse de 1,2 % (- 1,2 % à taux de change constants) du fait d'un impact favorable des devises (rand sud-africain).

Par secteur d'activité, le chiffre d'affaires Papiers s'élève à 1 654 millions d'euros (- 5,4 %), celui de l'Emballage à 502 millions d'euros (+ 3,4 %) et celui de la Communication Visuelle à 221 millions d'euros, en baisse de 1,8 % en raison de la priorité donnée à la marge et à la profitabilité clients dans certains pays européens.

Antalis a amélioré son taux de marge brute grâce à la bonne gestion de la marge en Papiers dans un contexte de hausses marquées des prix et à la progression continue de son taux de marge brute en Emballage et Communication Visuelle. Le poids de ces deux secteurs d'activité dans la marge brute totale d'Antalis s'établit à 35 % en hausse de 2 points par rapport au 31 décembre 2016.

Antalis a maintenu son taux de marge d'EBITDA à 3,6 % grâce à l'amélioration de son mix produits et à la réduction des coûts fixes liée à la flexibilisation de la chaine logistique et au développement du
e-commerce. L'EBITDA s'établit à 84 millions d'euros, en baisse de 4 millions d'euros par rapport au 31 décembre 2016, affecté par l'évolution défavorable des devises (essentiellement la livre sterling) à hauteur de 2 millions d'euros.

Le résultat opérationnel courant s'élève à 66 millions d'euros (+ 2,2 %) incluant un gain de 2 millions d'euros lié à une modification d'un régime de retraite en Suisse. La marge opérationnelle courante s'établit à 2,8 % (+ 0,2 point).

Grâce à une stricte gestion des besoins en fonds de roulement, Antalis a réduit son endettement financier net de 6 millions à 248 millions d'euros.

Antalis a finalisé fin mars 2018 le refinancement de son contrat de crédit syndiqué pour un montant de 285 millions d'euros et de son principal contrat d'affacturage d'un montant de 215 millions d'euros.



Arjowiggins

Chiffres clés

En millions d'euros 2017(2) 2016
pro forma(1)(2)
Var. 2017 /2016
pro forma
2017(2)  
2016
 
 
Var. 2017/2016(2)
 
Chiffre d'affaires 562,4 580,1 - 3,0 % 562,4 617,9 - 9,0 %
EBITDA 29,3 42,6 - 31,2 % 29,3 44,8 - 34,6 %
Marge en % 5,2 % 7,3 % - 2,1 points 5,2 % 7,2 % - 2 points
Résultat opérationnel courant 17,4 30,4 - 42,8 % 17,4 32,4 - 46,3 %
Marge en % 3,1 % 5,2 % - 2,1 points 3,1 % 5,2 % - 2,1 points

(1) Les données pro forma 2016 présentées en 2017 excluent la contribution d'Arjowiggins Healthcare cédée au 1er semestre 2016.
(2) Conformément à la norme IFRS 5, la division Sécurité est classée en activité abandonnée dans les comptes 2017 et 2016.


Le chiffre d'affaires s'élève à 562 millions d'euros, en recul de 3,0 % par rapport au 31 décembre 2016 en pro forma (- 1,8 % à taux de change constants). Ce retrait reflète principalement la baisse des volumes en papiers d'impression, particulièrement dans le segment des papiers fins. Les activités de spécialité (en particulier laminés, Priplak) ont fait preuve d'une bonne tenue. L'impact négatif des devises, qui a affecté essentiellement la division Graphique, s'est élevé à 8 millions d'euros.

L'EBITDA s'élève à 29 millions d'euros, en baisse de 31,2 % par rapport au 31 décembre 2016 en pro forma. Cette diminution reflète la hausse du coût des matières premières (principalement la pâte à papier) et de l'énergie, la baisse des volumes et l'évolution défavorable du mix produit en papiers fins ainsi que l'impact négatif des devises. Les hausses des prix de vente et l'amélioration du mix produits dans les deux divisions ont compensé partiellement ces impacts défavorables. La marge d'EBITDA représente 5,2 % du chiffre d'affaires (- 2,1 points).

Le résultat opérationnel courant s'établit à 17 millions d'euros à comparer à 30 millions d'euros au 31 décembre 2016 en pro forma. La marge opérationnelle courante représente 3,1 % du chiffre d'affaires (- 2,1 points).

L'endettement financier net s'élève à 35 millions d'euros au 31 décembre 2017 contre 49 million d'euros en 2016.

Après avoir cédé Arjowiggins Security BV (Pays-Bas) à Oberthur Fiduciaire fin juillet 2017, Arjowiggins devrait finaliser d'ici fin avril 2018 la cession de son usine de Crèvecœur en France à Blue Motion Technologies Holding et ainsi sortir définitivement du marché du papier pour billets de banque.


Chiffres clés par division

En millions d'euros 2017 2016
pro forma(1)
Var. 2017 /2016
pro forma
CA Graphique
CA Papiers de création
CA Autres activités
323,7
204,3
34,4
329,1
217,0
34,0
- 1,6 %
- 5,8 %
+ 1,2 %
Chiffre d'affaires 562,4 580,1 - 3,0 %
EBITDA Graphique
EBITDA Papiers de création
EBITDA Autres activités
12,2
16,6
0,5
18,5
22,5
1,6
- 34,1 %
- 26,2 %
NA
EBITDA 29,3 42,6 - 31,2 %
ROC Graphique
ROC Papiers de création
ROC Autres activités
6,2
11,7
(0,5)
18,2
12,4
(0,2)
NA
- 5,6 %
NA
ROC 17,4 30,4 - 42,8 %

(1) Les données pro forma 2016 présentées en 2017 excluent la contribution l'activité d'Arjowiggins Healthcare cédée au 1er semestre 2016.
NB : Conformément à la norme IFRS 5, la division Sécurité est classée en activité abandonnée dans les comptes 2017 et 2016.


États financiers 2017

Actif

En millions d'euros 31.12.2017 31.12.2016
Actifs non courants    
Goodwill 196,8 304,7
Autres immobilisations incorporelles 44,5 48,6
Immobilisations corporelles 124,4 134,7
Actifs financiers non courants 5,3 4,3
Actifs d'impôts différés 8,6 8,7
Autres actifs non courants 135,1 172,0
Sous-total actifs non courants 514,7 673,0
Actifs courants    
Stocks et en-cours 299,2 305,3
Clients et comptes rattachés 416,5 445,2
Autres débiteurs 110,6 117,4
Actifs financiers courants 6,7 8,9
Trésorerie et équivalents de trésorerie 128,8 162,6
Sous-total actifs courants 961,8 1 039,4
Actifs destinés à être cédés 33,7 22,5
TOTAL ACTIF 1 510,2 1 734,9


Passif

En millions d'euros 31.12.2017 31.12.2016
Capitaux propres    
Capital social 65,2 65,2
Primes liées au capital 163,2 163,2
Réserves de conversion (111,9) (94,3)
Report à nouveau et autres réserves consolidées 57,3 255,5
Capitaux propres – part du groupe 173,8 389,6
Participations ne donnant pas le contrôle 47,1 0,6
TOTAL DES CAPITAUX PROPRES 220,9 390,2
Passifs non courants    
Provisions 95,4 123,1
Emprunts et dettes financières 30,2 281,9
Passifs d'impôts différés 1,4 0,7
Autres passifs non courants 8,4 10,9
Sous-total passifs non courants 135,4 416,6
Passifs courants    
Provisions 17,8 34,4
Emprunts et dettes financières 433,3 195,5
Fournisseurs et comptes rattachés 472,8 494,5
Autres créditeurs 200,0 195,1
Sous-total passifs courants 1 123,9 919,5
Passifs associés aux actifs destinés à être cédés 30,0 8,6
TOTAL PASSIF 1 510,2 1 734,9


Compte de résultat consolidé

En millions d'euros 2017 2016
Chiffre d'affaires 2 764,9 2 883,0
Achats consommés et variation des stocks (1 938,2) (2 002,5)
Charges de personnel (417,4) (444,2)
Charges externes (295,9) (314,0)
Impôts et taxes (9,5) (10,6)
Dotations aux amortissements (29,7) (33,7)
Dotations et reprises de provisions (0,8) (3,7)
Autres produits et charges liés à l'activité courante (0,4) 9,5
Résultat opérationnel courant 73,0 83,8
Autres produits opérationnels 6,0 8,4
Autres charges opérationnelles (137,2) (62,3)
Autres produits et charges opérationnels (131,2) (53,9)
Résultat opérationnel (58,2) 29,9
Coût de l'endettement financier net (35,3) (30,9)
Autres produits et charges financiers (1,8) (3,4)
Résultat financier (37,1) (34,3)
(Charge)/produit d'impôts (10,8) (7,1)
Résultat net des activités poursuivies (106,1) (11,5)
Résultat net des activités abandonnées (32,6) (40,5)
RESULTAT NET (138,7) (52,0)
Part attribuable aux :    
 - Actionnaires de Sequana (114,9) (52,1)
 - Participations ne donnant pas le contrôle (23,8) 0,1
     
Résultat net par action    
 - Nombre d'actions moyen pondéré en circulation 64 885 242 64 922 962
 - Nombre d'actions retenues après dilution 64 885 242 64 922 962
Résultat net par action (en euros)    
 - Résultat des activités poursuivies (1,27) (0,18)
 - Résultat des activités abandonnées (0,50) (0,62)
 - Résultat de l'ensemble consolidé (1,77) (0,80)
Résultat dilué net par action (en euros)    
 - Résultat des activités poursuivies (1,27) (0,18)
 - Résultat des activités abandonnées (0,50) (0,62)
 - Résultat de l'ensemble consolidé (1,77) (0,80)


Tableau consolidé des flux de trésorerie nette

En millions d'euros 2017 2016
Flux net de trésorerie généré par les activités opérationnelles    
Activités poursuivies    
Résultat opérationnel (58,2) 29,9
Élimination des charges et produits sans incidence sur la trésorerie ou non liés à l'activité :    
Dotations nettes aux amortissements et provisions (à l'exclusion de celles liées à l'actif circulant) 95,2 2,1
Plus ou moins-values de cession (3,6) (2,0)
Capacité d'autofinancement 28,8 30,0
Impôts versés (5,6) (3,9)
Variation du besoin en fonds de roulement opérationnel (1,3) (45,8)
Variation des prêts et dépôts de garantie (1,9) 4,9
Flux net de trésorerie opérationnel des activités poursuivies 24,5 (14,8)
Flux net de trésorerie opérationnel des activités abandonnées (28,7) (31,8)
Flux net de trésorerie généré par les activités opérationnelles (i) (4,2) (46,6)
Flux de trésorerie lié aux opérations d'investissement    
Activités poursuivies    
Acquisitions d'immobilisations corporelles et incorporelles (31,8) (28,5)
Cessions d'immobilisations corporelles et incorporelles 11,5 14,3
Incidence des variations de périmètre (2,8) 13,4
Flux net de trésorerie lié aux opérations d'investissement des activités poursuivies (23,1) (0,8)
Flux net de trésorerie lié aux opérations d'investissement des activités abandonnées 12,2 1,2
Flux net de trésorerie lié aux opérations d'investissement (ii) (10,9) 0,4
Flux de trésorerie lié aux opérations de financement    
Activités poursuivies    
Variation nette des emprunts et dettes financières 13,6 34,9
Frais financiers nets (26,9) (32,1)
Flux net de trésorerie lié aux opérations de financement des activités poursuivies (13,3) 2,8
Flux net de trésorerie lié aux opérations de financement des activités abandonnées (1,3) (0,7)
Flux de trésorerie lié aux opérations de financement (iii) (14,6) 2,1
Incidence des effets de conversion (iv) (4,4) (0,4)
VARIATION DE LA TRESORERIE (i+ii+iii+iv) (34,1) (44,5)
Trésorerie à l'ouverture 159,8 204,3
Trésorerie à la clôture 125,7 159,8
AUGMENTATION (DIMINUTION) DE LA TRESORERIE (34,1) (44,5)
Analyse de la trésorerie à la clôture    
Trésorerie et équivalents de trésorerie 128,8 162,5
Concours bancaires courants et soldes bancaires créditeurs (3,1) (2,7)
Trésorerie à la clôture 125,7 159,8