Actusnews Wire - Diffuseur professionnel d'information corporate et réglementée, autorisé par l'AMF et le CSSF.

  Communiqué de la société OL GROUPE du 12/05/2020

  12/05/2020 - 18:00

ACTIVITÉ DES NEUF PREMIERS MOIS DE L'EXERCICE 2019/2020


RECORD DE PRODUITS DES ACTIVITÉS SUR 9 MOIS : 265,7 M€ (+19% vs N-1)

ACTIVITÉS TEMPORAIREMENT STOPPÉES PAR LA PANDÉMIE COVID-19

IMPACT COVID SUR CA T3 19/20 : ENVIRON -9 M€

Lyon, 12 mai 2020

Au 31 mars 2020, le total des produits des activités connaît un nouveau record et s'établit à 265,7 M€, en forte progression de 41,9 M€, soit +19% par rapport aux neuf premiers mois de l'exercice précédent (223,8 M€ au 31 mars 2019). Cette performance résulte notamment de la forte progression des produits de cessions de contrats joueurs sur la période mais subit d'ores et déjà l'impact de la crise Covid-19 pour un montant estimé à environ 9 M€ au 31 mars 2020.


1/ PRODUITS DES ACTIVITÉS : 265,7 M€, EN PROGRESSION DE 41,9 M€ (+19%)

En M€ (du 1er juillet au 31 mars) 31/03/2020
9 mois
31/03/2019
9 mois
Var.
en M€
Var.
en %
BILLETTERIE 35,1 34,9 +0,3 +1%
dont championnat et autres matchs 23,2 24,7 -1,5 -6%
dont Europe 12,0 10,2 +1,8 +17%
DROITS TV ET MARKETING 99,5 109,9 -10,4 -9%
dont LFP-FFF 30,7 39,4 -8,7 -22%
dont UEFA 68,7 70,5 -1,7 -2%
PARTENARIATS-PUBLICITÉ 22,7 23,2 -0,5 -2%
PRODUITS DE LA MARQUE 11,3 11,7 -0,4 -4%
dont produits dérivés 7,1 7,7 -0,5 -7%
dont produits images et divers 4,2 4,1 +0,1 +2%
PRODUITS DE CESSIONS DES CONTRATS JOUEURS 90,6 38,9 +51,7 +133%
EVENTS 6,5 5,2 +1,3 +24%
dont séminaires et visites 4,3 4,6 -0,3 -7%
dont grands événements 2,3 0,7 +1,6 +245%
TOTAL DES PRODUITS DES ACTIVITÉS 265,7 223,8 +41,9 +19%


Sur les neuf premiers mois de l'exercice 2019/2020, le Groupe a réalisé un record en termes de produits de cessions de contrats joueurs à 90,6 M€ (+51,7 M€, +133%) avec principalement les transferts de Tanguy Ndombelé à Tottenham (47,6 M€ normes IFRS) et Nabil Fékir au Betis Séville (19,8 M€ normes IFRS) lors du mercato estival, et plus récemment Lucas Tousart au Hertha Berlin (21,1 M€ normes IFRS) lors du mercato d'hiver de janvier dernier.

Cette excellente performance confirme la pertinence de la stratégie d'OL Groupe, basée sur un centre de formation de premier plan et le recrutement de jeunes talents, et sa capacité à valoriser ces potentiels sur les plans sportif et économique.

L'activité « Events » affiche une croissance de +24% au 31 mars 2020 avec des produits s'établissant ainsi à 6,5 M€ (vs. 5,2 M€ en N-1). Cette activité a notamment bénéficié des revenus issus des demi-finales et de la finale de la Coupe du Monde féminine de football disputées en juillet 2019 au Groupama Stadium (un match de Coupe de France en N-1).

Sur la période, le Groupe affiche des niveaux élevés de revenus de billetterie (35,1 M€ au 31 mars 2020, +1%) et de droits TV (99,5 M€* au 31 mars 2020, -9%) avec la participation du club à la phase finale de la Ligue des Champions (1/8ème de finale contre la Juventus), un excellent parcours en Coupe de France (1/2 finale) et en Coupe de la Ligue (qualification en finale, qui reste à jouer). Le Groupe a établi un nouveau record de revenus Matchday lors du match de 1/8ème de finale de Champions League contre la Juventus (supérieur à 6 M€). Ces lignes de revenus subissent néanmoins l'impact du classement actuel en Ligue 1 (7ème place à fin mars 2020 vs. 3ème en N-1) et d'un nombre de matches de Ligue 1 à domicile inférieur à N-1 en relation avec l'arrêt des activités depuis mi-mars en raison de la crise sanitaire liée au Covid-19. Au 31 mars 2020, les droits TV LFP sont également impactés par l'arrêt des versements à la LFP par Canal+ et BeIN, liés aux contrats de diffusion et de l'accord transactionnel obtenu avec Canal+. Les revenus de Partenariats-Publicité, également impactés par l'arrêt des activités depuis mi-mars, se maintiennent à un niveau quasi stable (-2%).

Le chiffre d'affaires réalisé sur l'activité Produits de la marque est quant à lui quasi stable à 11,3 M€ (vs 11,7 M€ en N-1).

*Notes sur les revenus de droits TV au 31 mars 2020 :

Les revenus de droits TV LFP au 31 mars 2020 ont été calculés d'après nos estimations de la répartition du solde de versement des droits TV de Ligue 1 pour la saison 2019/2020, en relation avec les récents accords entre la LFP et Canal+.

Les droits TV UEFA au 31 mars 2020 ont été estimés sur la base de l'objectif de l'UEFA à date, qui est de terminer courant août 2020, les compétitions européennes en cours. Si ces compétitions n'allaient pas à leur terme, les revenus des droits UEFA pourraient être revus d'ici au 30 juin 2020.

Covid-19

Face à la crise sanitaire mondiale majeure et inédite du Covid-19, et en réponse aux décisions de suspension totale par les instances sportives de l'ensemble des compétitions, puis aux annonces faites lundi 16 mars 2020 par le Président de la République, toutes les activités d'OL Groupe ont été suspendues depuis mi-mars 2020 (hors e-commerce pour le merchandising). L'impact financier correspondant au manque à gagner sur les produits des activités au cours de la 2ème quinzaine du mois de mars 2020 est estimé à 9 M€ environ.

Le Groupe a pris, dès les premiers jours de la crise, l'ensemble des mesures possibles visant à protéger prioritairement la santé de tous et à réduire l'impact de la crise sanitaire sur la performance financière de l'exercice 2019/2020. Différents dispositifs ont été activés tels que le chômage partiel (pour les effectifs sportifs et une partie des effectifs administratifs), le report des échéances de charges sociales, d'impôts directs et d'emprunts. Le Groupe a également entamé une démarche de recours au dispositif PGE (Prêt Garanti par l'État) dont les procédures d'autorisation auprès de ses prêteurs actuels et de mise en œuvre sont actuellement en cours. Par ailleurs, la ligne RCF a été temporairement portée depuis mi-avril 2020 à 130 M€ jusqu'au 31 août 2020, puis 115 M€ jusqu'au 31 janvier 2021 (vs 100 M€ auparavant).

Au 30 avril 2020, OL Groupe disposait d'une trésorerie de 60 M€ (plus une réserve de tirage RCF de 30 M€), soit une trésorerie globale disponible de 90 M€.

Dans le cadre des mesures gouvernementales interdisant les grands rassemblements, le Groupe a dû renoncer à une programmation événementielle estivale au Groupama Stadium particulièrement riche. La 1ère édition du festival de musique « FELYN » est ainsi reportée aux 18 & 19 juin 2021, le Monster Jam prévu le 27 juin 2020 et le concert de Paul McCartney prévu le 7 juin 2020, ont été annulés par les organisateurs. D'autres grands événements comme le concert privé pour Groupama (5 juin 2020), ou le concert de Rammstein (9 et 10 juillet 2020) seront également annulés ou reportés.

2/ PERSPECTIVES POUR LA FIN DE L'EXERCICE 2019/2020 ET LE DÉBUT DE SAISON 2020/2021

Consécutivement aux mesures gouvernementales du 28 avril dernier, qui interdisent tout rassemblement de plus de 5 000 personnes avant le mois de septembre, les principales activités demeurent à l'arrêt pour la fin de l'exercice.

Au cours du 4e trimestre de l'exercice (du 1er avril au 30 juin 2020), les activités de billetterie, de droits TV/marketing (hormis reliquats et impact éventuel lié à la répartition définitive de l'accord LFP/Canal+ qui devrait être validée dans les prochaines semaines) et d'events, ne devraient pas enregistrer de revenus courants. L'impact de l'absence de ces revenus d'ici au 30 juin 2020, est estimé à 50 M€ environ (hors trading et sur la base d'une place de 7ème du Championnat de Ligue 1).

Selon les modalités finales de comptabilisation du dispositif PGE/LFP* encore imprécises à ce jour, le Groupe pourrait le cas échéant, enregistrer un complément de revenu (20,4 M€) qui compenserait notamment les droits TV relatifs aux matchs de Championnat de fin de saison non disputés.

Seuls les produits de la marque bénéficieront d'une reprise d'activité progressive des boutiques à partir de mi-mai. L'activité de trading pourrait bénéficier quant à elle de l'ouverture possible du mercato courant juin prochain.

Le Groupe a engagé les mesures nécessaires pour tenir compte de l'arrêt des activités depuis mi-mars. Ces mesures devraient permettre de générer une réduction des charges d'exploitation (y compris masse salariale) de l'ordre de 35 à 40 M€ d'ici au 30 juin 2020.

Le Groupe collabore avec l'ensemble des instances sportives et les autorités françaises pour œuvrer à la reprise de l'ensemble de ses activités dans les conditions de sécurité sanitaire optimale pour l'ensemble des collaborateurs.

Selon les déclarations de la ministre des sports, si les conditions sanitaires le permettent, les matchs pourraient reprendre courant août 2020 avec théoriquement un nombre maximum de 5 000 personnes.

 À date, selon les déclarations des instances (LFP/FFF/UEFA), le club devrait alors disputer :

  • la finale de la Coupe de la Ligue contre le PSG. Une victoire pourrait lui donner un accès potentiel à l'Europa League 2020/2021 (après passage du 3ème tour de qualification et des barrages),
  • le match retour des 1/8 ème de finale de Champions League contre la Juventus (victoire 1-0 au match aller),
  • les matchs du Championnat de France de Ligue 1 de la saison 2020/2021 qui devrait reprendre le week-end du 23 août,
  • les 1/4 de finale de Womens Champions League contre le Bayern,
  • la 1/2 finale de Coupe de France féminine (contre Guingamp). 

Deux grands événements sont d'ores et déjà programmés : le match France/Suède le 15 novembre 2020 et le festival Felyn les 18 & 19 juin 2021, si les conditions sanitaires le permettent.

La reprise des activités « Séminaires et Visites » n'est pas encore envisagée à date.

Les droits TV de Ligue 1 vont bénéficier de la mise en application des contrats signés avec Mediapro, beIN et Free représentant un montant global de 1,2 Md€ par saison pour la période 2020/2024, soit +60% par rapport à la période précédente. La répartition par club n'a pas encore été arrêtée par la LFP.

Le Groupe avait annoncé, en février dernier, un objectif de revenus de partenariats compris entre 43 et 46 M€ dès l'exercice 2020/2021 (vs 31,3 M€ réalisé en 2018/2019). Dans le contexte de crise sanitaire actuelle et sans visibilité suffisante sur la reprise de ses activités, OL Groupe ne réitère pas cet objectif, et vise désormais une progression significative de cette ligne de revenus (vs réalisé 2018/2019) grâce au nouveau contrat de partenariat signé avec Emirates pour 5 ans, à compter de la saison prochaine. Un nouveau contrat de naming à compter du 1er aout 2020 est toujours en cours de discussion avec plusieurs partenaires.

Le 30 avril la LFP a officialisé la fin des Championnats de Ligue 1 et Ligue 2, et validé le classement des clubs calculé sur la base du quotient « nombre de points gagnés/nombre de matchs joués », l'Olympique Lyonnais figure ainsi à la 7ème place du classement de Ligue 1.

L'OL a déposé le 7 mai 2020 un recours devant le Tribunal Administratif de Paris afin d'obtenir la suspension de la décision de la LFP d'arrêt des Championnats de Ligue 1 et Ligue 2 et d'homologation d'un classement au quotient, d'enjoindre la LFP de réexaminer les conditions permettant d'envisager une reprise des compétitions au mois d'août ou à défaut de prononcer la saison « saison blanche ».

* L'Assemblée Générale de la LFP a adopté le 4 mai 2020 une résolution permettant à la LFP de contracter auprès de son établissement bancaire un prêt garanti par l'état (PGE) d'un montant de 224,5 M€. À date, les modalités de comptabilisation de ces dispositifs sont encore très imprécises (endettement ou revenu). Les clubs seront libres de souscrire ou non à ce PGE/LFP.

3/ FEUILLE DE ROUTE 2023/2024

Dans le cadre de sa stratégie de développement basée sur un concept de « Full Entertainment » autour de son cœur d'activité football, mais également sur le développement, la récurrence et la diversification de son offre « Events », notamment avec l'exploitation d'une nouvelle Arena, le Groupe reste confiant, à date, dans sa capacité à atteindre les objectifs à horizon 2023/2024, présentés en février dernier, de 420 M€ à 440 M€ de Produits des activités et d'un EBE supérieur à 100 M€.


« Le présent document contient des indications sur les objectifs d'OL Groupe. L'attention du lecteur est attirée sur le fait que la réalisation de ces objectifs peut être affectée par des risques connus et inconnus, des incertitudes et d'autres facteurs qui pourraient faire en sorte que les résultats futurs, les performances et les réalisations d'OL Groupe soient significativement différents des objectifs formulés ou suggérés. Ces facteurs peuvent inclure les évolutions de la conjoncture économique et commerciale, de la réglementation, ainsi que des facteurs de risques détaillés au sein du Document d'Enregistrement Universel 2018/2019 d'OL Groupe. »


Prochain communiqué : Chiffre d'affaires de l'exercice 2019/2020, le 21 juillet 2020, après la clôture des marchés d'Euronext.
 

 
OL Groupe

Tel :
+33 4 81 07 55 00
Fax : +33 4 81 07 45 65
 
Email : investisseurs@ol.fr
 
www.ol.fr
 
Euronext Paris - compartiment B
 
Indices : CAC Small - CAC Mid & Small - CAC All–Tradable - CAC All-Share – CAC Consumer Services
Code ISIN : FR0010428771
Reuters : OLG.PA
Bloomberg : OLG FP
ICB : 5755 Services de loisirs
 




ANNEXES

RÉSULTATS SPORTIFS 13 MARS 2020 (date d'arrêt des compétitions)

  ÉQUIPE MASCULINE ÉQUIPE FEMININE
CHAMPIONNAT 7ème 1ère
EUROPE CHAMPIONS LEAGUE
Qualification 1/8ème
Juventus (Victoire 1-0 Aller / Retour à jouer)
CHAMPIONS LEAGUE
Qualification 1/4
Bayern Munich (initialement prévus les 25/03 & 01/04/20)
COUPE DE FRANCE  Défaite en 1/2 (contre PSG) Qualification 1/2
Guingamp (initialement prévue le 21/03/20)
COUPE DE LA LIGUE Qualification Finale
PSG/OL (initialement prévue le 04/04/20)
-

Cette publication dispose du service "Actusnews SECURITY MASTER".
- SECURITY MASTER Key : m5xvZsVplWiVx2pvZ8lrmmGVa2eWx2LHbmedl2JulsvHb56Rx5hmbsiYZm9kmWxs
- Pour contrôler cette clé : https://www.security-master-key.com.



  Original Source : OL GROUPE