Actusnews Wire - Diffuseur professionnel d'information corporate et réglementée, autorisé par l'AMF et le CSSF.

  Communiqué de la société OENEO du 04/12/2019

  04/12/2019 - 18:00

RÉSULTATS SEMESTRIELS 2019-2020 : BONNE CROISSANCE AU PREMIER SEMESTRE : +9,5% - FORTE PROGRESSION DU RÉSULTAT OPÉRATIONNEL COURANT : +26% - MARGE OPÉRATIONNELLE COURANTE : 16% (+2 POINTS)


Compte de résultat consolidé (M) s1 2018-2019 Publie S1 2018-2019 RETRAITE* S1 2019-2020 Variation
Chiffre d'affaires 130,0 130,6 143,0 +9,5%
Dont Bouchage 82,5 83,1 92,1 +10,9%
Dont Elevage 47,5 47,5 50,9 +7,2%
Résultat opérationnel courant 18,1 18,5 23,3 +26,0%
Dont Bouchage 11,5 11,9 16,6 +39,5%
Dont Elevage 7,8 7,8 7,8 =
Dont Siège (1,2) (1,2) (1,1)  
Résultat opérationnel non courant (0,1) (0,1) (0,3)  
Résultat opérationnel 18,0 18,4 23,0 +25,0%
Résultat financier (0,9) (0,9) (0,6)  
Impôts (4,8) (4,8) (6,5)  
Résultat Net 12,3 12,7 16,0 +26,0%
Résultat net des activités abandonnées (1,5) (1,9) (1,1)  
Résultat Net part du Groupe 10,9 10,9 14,8 +35,8%
         
Capitaux Propres 241.3 241,3 271,6 +12,6%
Endettement Net 74,6 74,6 80,6 +8,0%

* L'activité de la filiale portugaise SA Sobrinho (achat-revente de liège et dérivés), était classée en activité abandonnée conformément à la norme IFRS 5. Après décision de conserver cette activité, celle –ci a été reclassée en activités poursuivies sur la période comparative 2018-2019.

L'application de la norme IFRS 16 n'a pas d'impact significatif sur les indicateurs présentés.

Les comptes consolidés semestriels de l'exercice 2019-20 - qui ont fait l'objet d'un examen limité des Commissaires aux Comptes - ont été arrêtés par le Conseil d'Administration d'Oeneo du 4 décembre 2019. Le rapport financier semestriel sera consultable sur le site www.oeneo.com le 5 décembre 2019.

 

Le Groupe Oeneo réalise un bon premier semestre 2019-2020, alliant une croissance solide et une nette amélioration de la rentabilité. Cette performance valide à la fois l'orientation du Groupe vers le milieu/haut de gamme et les actions mises en place pour absorber des coûts élevés de matières premières.

Le chiffre d'affaires ressort sur ce semestre en hausse de + 9,5% à 143,0 M€, une croissance réalisée à périmètre constant. Les deux divisions ont contribué à cette performance. La Division Bouchage délivre une croissance à 2 chiffres, toujours portée par le succès mondial des bouchons Diam en forte progression volume et valeur. La Division Elevage affiche une belle dynamique en particulier dans ses activités de Tonnellerie.

Le résultat opérationnel courant est en hausse significative de +26%, à 23,3 M€, après un faible impact de l'application de la norme « IFRS 16 – contrat de location » (+0,1 M€).

La progression provient intégralement de la Division Bouchage grâce aux actions commerciales mais aussi grâce aux mesures d'optimisation de la productivité qui ont permis une meilleure absorption des coûts toujours élevés du liège. La contribution de la Division Elevage est stable, mais intègre une perte sur les établissements Cenci. Par ailleurs, le coût lié aux plans d'intéressement à long terme des principaux managers, sous forme d'actions de performance, s'élève à -1,1 M€ sur ce semestre (dont 0,8M€ issu des plans mis en place en juillet 2019).

En l'absence de charges non courantes significatives, le résultat opérationnel ressort à 23,0 M€. Le résultat financier s'améliore à -0,6 M€ (vs -0,9M€ sur le premier semestre de l'exercice précédent). Après comptabilisation d'une charge d'impôt de 6,5 M€, le résultat net s'élève à 16,0 M€, soit une hausse de 3,3 M€.

Les capitaux propres continuent de progresser pour s'établir à 271,6 M€ contre 241,3 M€ au 30 septembre 2018. L'endettement net (hors dettes liées aux loyers de 4,1 M€ résultant de l'application de la norme « IFRS 16 – contrat de location ») ressort à 76,5 M€ au 30 septembre 2019, soit un taux d'endettement net maîtrisé de 28,2%. Les investissements sur la période se sont élevés à 7,9 M€ couvrant principalement le plan Opticork (plan qui vise à améliorer le rendement matière et l'efficacité industrielle) et le lancement d'une merranderie aux US. Le BFR atteint comme chaque année un pic saisonnier au 30 septembre (+29,3 M€ par rapport au 31 mars 2019) avec des niveaux de stocks toujours élevés à cette période de l'année.

Le Groupe entend poursuivre sa dynamique au second semestre en s'appuyant sur sa performance commerciale globale et en bénéficiant de la détente progressive du prix du liège. La génération de cash-flow, traditionnellement plus forte sur le second semestre permettra également une réduction du taux d'endettement net à la fin de l'exercice.

 

 

commentaires sur la performance par Division

 

BOUCHAGE : Nette amélioration de la rentabilité – les actions portent leurs fruits

La Division Bouchage réalise un très bon premier semestre, avec une croissance de +11%, toujours tirée par le succès mondial des bouchons Diam.

Le prix moyen du liège consommé durant tout le semestre est resté élevé compte tenu des stocks constitués en amont, très proche de celui constaté en 2018-2019. Dans ce contexte, la Division est toutefois parvenue à faire progresser de 4,7 M€ son résultat opérationnel courant, à 16,6 M€, grâce à la progression des volumes, aux augmentations des tarifs ainsi qu'à l'évolution favorable du mix produit, et enfin à l'optimisation des coûts de production dans le cadre du plan dénommé « Opticork ».

La marge opérationnelle courante semestrielle remonte à 18,0%, soit + 3,7 points par rapport au 1er semestre 2018-2019. Cette amélioration devrait se poursuivre au fur et à mesure de la détente progressive sur le prix du liège.

La Division entend poursuivre lors des prochains semestres sa stratégie de conquête de parts de marché, en s'appuyant sur la grande fidélité de ses clients et sur le gain régulier de nouveaux comptes sur l'ensemble des zones géographiques mondiales.

 

ELEVAGE : Belle Performance atténuée par les difficultés ponctuelles de Cenci

La division Elevage a connu une croissance dynamique et solide sur le premier semestre (+7,2% dont +6,4% à change constant). L'activité a été particulièrement dynamique en futaille avec une belle progression des volumes chez Seguin Moreau mais aussi chez Millet acquis en 2018. Les grands contenants ainsi que Galileo (cuves sphériques en béton), acquis en 2018, continuent de faire progresser leur impact dans la performance de la division. L'activité de services de Vivelys est également en croissance, confortant le positionnement du Groupe sur l'ensemble de la chaîne de valeur du vin.

L'effet vertueux de la croissance sur la rentabilité opérationnelle courante, avec notamment une meilleure absorption des coûts fixes, est cependant impacté par la perte semestrielle de 1,4M€ pour un CA de 2,2M€ des établissements Cenci, acquis en 2018, pénalisés par un manque d'activité sur son principal marché. Le résultat opérationnel courant publié de la division est ainsi stable à 7,8 M€.

Une complète réorganisation managériale et l'accélération des synergies (développement (i) d'une merranderie en propre sur le site, (ii) du sciage de plots pour les grands contenants et (iii) de l'usinage des produits alternatifs) devraient permettre un retour à l'équilibre à court terme, puis un effet positif des synergies.

Le Groupe entend ainsi confirmer sa dynamique au second semestre avec l'ambition à moyen terme de se rapprocher progressivement du cap des 100 M€ de chiffre d'affaires pour la Division, en délivrant une performance opérationnelle solide.

 

Le groupe Oeneo publiera le 21 janvier 2020 après bourse son chiffre d'affaires du 3eme trimestre de l'exercice 2019-2020.

 

À propos du Groupe OENEO

OENEO est un acteur majeur de la filière vitivinicole, grâce à ses marques haut de gamme et innovantes. Présent dans le monde entier, le groupe couvre l'ensemble des étapes de l'élaboration du vin, avec deux divisions majeures et complémentaires :

  • Le Bouchage, avec la fabrication et la commercialisation de bouchons en liège technologiques à forte valeur ajoutée avec notamment la gamme DIAM et la gamme PIETEC
  • L'Elevage, en fournissant avec ses marques de tonnellerie Seguin Moreau, Boisé, Millet, Fine Northern Oak et Galileo des solutions haut de gamme d'élevage du vin ou de spiritueux aux principaux acteurs du marché et en développant avec Vivelys des solutions innovantes au service du vin (R&D, conseil, systèmes).

Avec passion, nos solutions contribuent à élaborer, élever, préserver et magnifier le vin ou les spiritueux de chaque vigneron, en transmettant leur émotion et en renforçant leurs performances.

 

WE CARE ABOUT YOUR WINE

 

INFORMATIONS ET RELATIONS PRESSE

Oeneo Actus Finance
Philippe Doray
Directeur Administratif et Financier
+33 (0) 5 45 82 99 93
 
Guillaume Le Floch
Analystes – Investisseurs
+33 (0) 1 53 67 36 70
Alexandra Prisa
Presse – Media
+33 (0) 1 53 67 36 90

 

 

 

 

 

Annexes

BILAN

En milliers d'euros 30/09/2018 30/09/2019
     
Ecarts d'acquisition 46 244 47 474
Immobilisations incorporelles 4 800 4 688
Immobilisations corporelles 124 497 127 841
Immobilisations financières 845 938
Impôts différés et autres actifs LT 340 1 456
Total Actifs Non Courants 176 730 182 397
     
Stocks et en-cours 121 088 140 924
Clients et autres débiteurs 80 790 94 184
Créances d'impôt 487 524
Autres actifs courants 2 875 2 799
Trésorerie et équivalents de trésorerie 47 651 25 632
Total Actifs Courants 252 891 264 062
Actifs liés aux activités destinées à être cédées 12 975 1 577
Total Actif 442 597 448 037
     
     
En milliers d'euros    
     
Capital apporté 64 104 65 052
Primes liées au capital 28 000 35 648
Réserves et report à nouveau 138 210 156 060
Résultat de l'exercice 10 854 14 846
Total Capitaux Propres (Part du Groupe) 241 167 271 607
     
Intérêts minoritaires 84 6
Total Capitaux Propres 241 250 271 612
Emprunts et dettes financières 58 351 36 062
Engagements envers le personnel 3 284 3 586
Autres provisions 960 612
Impôts différés 4 462 3 899
Autres passifs non courants 8 414 8 392
Total Passifs non courants 75 472 52 551
     
Emprunts et concours bancaires (part <1 an) 63 861 70 233
Provisions (part <1 an) 650 662
Fournisseurs et autres créditeurs 45 524 49 923
Autres passifs courants 12 087 3 055
Total Passifs courants 122 122 123 873
Passifs liés aux activités destinées à être cédées 3 754 -
     
Total Passif 442 597 448 037

 

COMPTE DE RESULTAT

En milliers d'euros 30/09/2018 Retraité * 30/09/2019
     
Chiffre d'affaires 130 574 143 027
Autres produits de l'activité 392 132
Achats consommés (58 598) (60 136)
Charges externes (20 894) (23 270)
Charges de personnel (24 094) (26 118)
Impôts et taxes (1 228) (1 300)
Dotation aux amortissements (5 799) (6 739)
Dotation aux provisions (1 515) (2 789)
Autres produits et charges courants (346) 481
     
Résultat Opérationnel Courant 18 492 23 288
     
Autres produits et charges opérationnels non courants (115) (265)
Résultat Opérationnel 18 376 23 024
     
Produits de trésorerie et équivalents de trésorerie 131 129
Coût de l'endettement financier brut (618) (676)
Coût de l'endettement financier net (486) (548)
Autres produits et charges financiers (409) (43)
Résultat avant impôt 17 481 22 432
     
Impôts sur les bénéfices (4 794) (6 505)
     
Résultat après impôt 12 686 15 927
     
Résultat des sociétés mises en équivalence 49 39
Résultat net des activités poursuivies 12 735 15 966
     
Intérêts des minoritaires (41) 21
Résultat net des activités poursuivies (Part du groupe) 12 776 15 945
Résultat net des activités abandonnées (1 923) (1 141)
Résultat net de l'ensemble consolidé 10 812 14 825
     
Résultat net Part du Groupe 10 853 14 846

* L'activité de la filiale portugaise SA Sobrinho (achat-revente de liège et dérivés), était classée en activité abandonnée conformément à la norme IFRS 5. Après décision de conserver cette activité, celle –ci a été reclassée en activités poursuivies sur la période comparative 2018-2019 au compte de résultat et au tableau de flux de trésorerie.

L'application de la norme IFRS 16 n'a pas d'impact significatif sur les indicateurs présentés.

 

TABLEAU DES FLUX DE TRESORERIE

En milliers d'euros 30/09/2018
Retraité*
30/09/2019
     
FLUX DE TRESORERIE LIES A L'ACTIVITE    
Résultat net consolidé 10 812 14 825
Résultat net consolidé des activités abandonnées (1 923) (1 141)
= Résultat net consolidé des activités poursuivies 12 735 15 966
Elimination de la quote-part de résultat des mises en équivalence (49) (39)
Elimination des amortissements et provisions 5 370 6 256
Elimination des résultats de cession et pertes et profits de dilution 43 (46)
Charges et produits calculés liés aux paiements en action 546 1 053
Autres produits et charges sans incidence sur la trésorerie 139 (82)
 = Capacité d'autofinancement après coût de l'endettement financier net et impôt 18 784 23 108
Charge d'impôt 4 794 6 505
Coût de l'endettement financier net 486 548
 = Capacité d'autofinancement avant coût de l'endettement financier net et impôt 24 064 30 161
Impôts versés (2 478) (6 590)
Variation du besoin en fonds de roulement lié à l'activité (33 883) (29 316)
Flux net de trésorerie opérationnels liés aux activités poursuivies (12 297) (5 745)
Flux net de trésorerie opérationnels liés aux activités abandonnées 80 (423)
= Flux net de trésorerie généré par l'activité (12 217) (6 168)
     
FLUX DE TRESORERIE LIES AUX OPERATIONS D'INVESTISSEMENT    
Incidence des variations de périmètre (3 995) -
Acquisitions d'immobilisations corporelles et incorporelles (7 090) (7 934)
Acquisitions d'actifs financiers (2) -
Cessions d'immobilisations corporelles et incorporelles, et d'actifs financiers 29 65
Variation des prêts et avances consentis 14 (1)
Flux net de trésorerie lié aux opérations d'investissement des activités poursuivies (11 044) (7 870)
Flux net de trésorerie lié aux opérations d'investissement des activités abandonnées (9) 486
= Flux net de trésorerie lié aux opérations d'investissement (11 053) (7 384)
     
FLUX DE TRESORERIE LIES AUX OPERATIONS DE FINANCEMENT    
Acquisition et cession d'actions propres 106 28
Emissions d'emprunts 9 336 6 072
Remboursements d'emprunts (16 892) (18 670)
Intérêts financiers nets versés (486) (547)
Dividendes versés par la société mère (1 244) (969)
Dividendes versés aux minoritaires - (102)
Flux net de trésorerie lié aux opérations de financement poursuivies (9 180) (14 188)
Flux net de trésorerie lié aux opérations de financement des activités abandonnées (71) (63)
= Flux net de trésorerie lié aux opérations de financement (9 251) (14 251)
     
Incidence de la variation des taux de change 101 21
Variation de trésorerie liée aux activités poursuivies (32 420) (27 782)
Variation de trésorerie liée aux activités abandonnées - -
Variation de trésorerie (32 420) (27 782)

Cette publication dispose du service "Actusnews SECURITY MASTER".
- SECURITY MASTER Key : x3CeaJ1mkpucmG+aap1lmGmXbWhnl2mdlpbGxGJsmMyYbWyRyZeTaZadZm9il2hu
- Pour contrôler cette clé : https://www.security-master-key.com.



  Original Source : OENEO