Actusnews Wire - Diffuseur professionnel d'information corporate et réglementée, autorisé par l'AMF et le CSSF.

  Communiqué de la société OCEASOFT du 24/09/2019

  24/09/2019 - 18:00

RÉSULTATS SEMESTRIELS 2019


  • Amélioration de l'EBITDA
  • Renforcement de la trésorerie disponible à 1,9 M€ au 30 juin 2019


Montpellier, le 24 septembre 2019 - Le Conseil d'administration d'Oceasoft (Euronext Growth - FR0012407096 - ALOCA), concepteur de capteurs intelligents et connectés pour l'industrie, s'est réuni ce jour, sous la présidence de Laurent ROUSSEAU, pour arrêter les comptes semestriels 2019.

Données consolidées non auditées
En k€ - normes françaises
2019   2018 Variation
6 mois   6 mois en %
Chiffre d'affaires 3 866   3 766 +3%
Achats & variation de stocks (976)   (1 003)  
Marge brute 2 889   2 763 +5%
 En % du CA 75%   73%  
Autres coûts de production (1 117)   (1 042)  
Marge de production (hors amortissements) 1 772   1 721 +3%
 En % du CA 46%   46%  
Dépenses nettes de R&D (309)   (339)  
Ventes & Marketing (789)   (999)  
Frais généraux (918)   (881)  
Autres produits/dépenses d'exploitation (27)   (59)  
EBITDA (1) (272)   (557) +51%
Amortissements des immobilisations (394)   (299)  
Dépréciations d'actifs 0   (40)  
Résultat d'exploitation (666)   (856) +22%
Résultat hors exploitation (93)   247  
Impôts sur les résultats (6)   0  
Résultat net (759)   (611) -24%

(1) L'EBITDA correspond au résultat d'exploitation avant dotations aux amortissements et dépréciations des actifs immobilisés. Cette définition est celle retenue par Oceasoft à compter de l'exercice 2018. Le calcul retenu antérieurement retraitait également les dotations et reprises aux provisions pour risques et charges.



Amélioration de l'EBITDA au 1er semestre 2019

Oceasoft réalise au 1er semestre 2019 un chiffre d'affaires consolidé de 3 866 k€, en croissance organique de +3% par rapport à la même période l'an passé.

La marge brute s'établit à 2 889 k€, représentant 75% du chiffre d'affaires du groupe, en augmentation de près de deux points du fait du poids plus important des prestations de services dans le chiffre d'affaires. Les autres coûts de production augmentent modérément sous l'effet d'un recours plus soutenu à la sous-traitance. La marge de production ressort ainsi en augmentation de +3% à 1 772 k€, en ligne avec l'évolution du chiffre d'affaires.

L'effet de la politique de réduction des coûts d'exploitation, initiée fin 2017, se fait désormais pleinement sentir. Les charges d'exploitation courantes (hors production) diminuent de près de -10% sur la période, à 2 044 k€, malgré une charge non récurrente de 50 k€ en régularisation des CIR (crédit d'impôt en faveur de la recherche) des années 2015, 2016 et 2017 à la suite des conclusions rendues par l'administration fiscale (lire le communiqué de presse du 28 août 2019).

La perte d'EBITDA semestrielle diminue ainsi de moitié, pour s'établir à -272 k€.

Les dotations aux amortissements augmentent significativement sous l'effet des investissements en R&D consentis, faisant ressortir un résultat d'exploitation en amélioration à -666 k€.

Après prise en compte d'un résultat financier de -93 k€ (contre +247 k€ au 1er semestre 2018 marqué par la liquidation d'un contrat de capitalisation), le résultat net consolidé du 1er semestre 2019 s'établit à
-759 k€ (contre -611 k€ au 1er semestre 2018).



Situation financière consolidée au 30 juin 2019

Données consolidées non auditées
En k€ - normes françaises
30 juin 2019 31 décembre 2018
Actif immobilisé 2 427 2 608
Dont R&D immobilisée 2 026 2 137
Stocks 1 441 1 478
Créances 3 257 3 303
Trésorerie 1 973 991
TOTAL ACTIF 9 098 8 380
Capitaux propres 3 985 3 820
Provisions 256 256
Dettes financières à long terme 2 182 2 254
Dettes d'exploitation 2 531 1 932
Comptes de régularisation 144 118
TOTAL PASSIF 9 098 8 380


Au 30 juin 2019, les capitaux propres consolidés s'élèvent à 3 985 k€ pour un actif immobilisé de 2 427 k€.

Les dettes financières, principalement constituées de financements long terme consentis par Bpifrance au titre des activités de R&D (prêts à taux zéro innovation), ont légèrement diminué au cours du 1er semestre à 2 182 k€. Il est rappelé qu'Oceasoft a récemment renégocié l'échéance de ses dettes à long terme (lire le communiqué de presse du 7 juin 2019).

Au 30 juin 2019, la trésorerie disponible s'établit à 1,9 m€ (contre 1 m€ à fin 2018), bénéficiant notamment de l'augmentation de capital réalisée au cours du 1er semestre pour un montant brut de 1 m€.

Les créances fiscales relatives au CIR/CII (crédit d'impôt innovation) des années 2016 à 2018, dont le versement était suspendu dans l'attente de la conclusion des opérations de vérification de comptabilité par l'administration fiscale pour la période 2015-2017, devraient être perçues d'ici la fin de l'exercice pour un montant total de 940 k€.



Perspectives

Oceasoft confirme son objectif de croissance à deux chiffres en 2019, conforme aux progressions observées sur les exercices 2016 et 2017. Couplée à l'effet année pleine de la réduction des dépenses d'exploitation, cette croissance permet de viser le retour à un EBITDA positif sur l'ensemble de l'exercice 2019.



Dickson entre en négociations exclusives pour acquérir le contrôle d'Oceasoft

Oceasoft informe par ailleurs le marché que la société Dickson/Unigage Inc. est entrée en négociations exclusives en vue d'acquérir un bloc de participation représentant 62,08% du capital d'Oceasoft dans le cadre d'une opération hors marché.

Un communiqué de presse spécifique, publié ce jour, détaille les conditions et conséquences de l'opération envisagée. Il est en outre précisé que cette opération est sans lien avec les discussions avec un partenaire industriel visées dans les communiqués de presse des 12 décembre 2018, 24 janvier et 12 mars 2019.

Prochain rendez-vous :

Jeudi 23 janvier 2020 (après Bourse) : chiffre d'affaires annuel 2019



À propos d'Oceasoft

 

Oceasoft conçoit, étalonne et commercialise des capteurs intelligents et connectés pour la surveillance de paramètres physiques tels que la température, l'humidité, le taux de CO2 ou encore la pression différentielle, à destination des industries des sciences de la vie, de l'agroalimentaire.
La société propose une offre complète et verticalisée, depuis le capteur jusqu'à l'intégration dans le système d'information en maîtrisant les 3 domaines d'expertise suivants : capteurs et étalonnage, transmission radiofréquences et développement de plateformes logicielles.
En 2018, la société a réalisé 8,1 m€ de chiffre d'affaires consolidé sur 12 mois, dont 56% à l'international.
Libellé : OCEASOFT
Code ISIN : FR0012407096
Code mnémonique : ALOCA
Lieu de cotation : Euronext Growth Paris

 Plus d'informations sur www.oceasoft.fr

 

 
 
Oceasoft
Laurent ROUSSEAU - PDG
Tél : 04 99 13 67 30
l.rousseau@oceasoft.com
 
 
Oceasoft
Nicolas MOURET - Directeur général adjoint
Tél : 04 99 13 67 30
n.mouret@oceasoft.com
   
ACTUS finance & communication
Caroline LESAGE - Relations Investisseurs
Tél. 01 53 67 36 79
clesage@actus.fr
ACTUS finance & communication
Anne-Catherine BONJOUR - Relations presse
Tél. 01 53 67 36 93
acbonjour@actus.fr


  Original Source : OCEASOFT