Actusnews Wire - Diffuseur professionnel d'information corporate et réglementée, autorisé par l'AMF et le CSSF.

  Communiqué de la société NATUREX du 26/03/2018

  26/03/2018 - 11:10

Résultats annuels 2017 : Un Groupe en ordre de marche


  • Une offre centrée sur nos 4 catégories stratégiques
  • Une discipline financière solide
  • Une organisation commerciale dynamisée

Communiqué de presse

Avignon, le 26 mars 2018 - NATUREX, leader mondial des ingrédients naturels de spécialité d'origine végétale, présente ses résultats annuels consolidés[1] de l'exercice 2017 :

Chiffres clés

En M€
 
Année 2017 Année 2016
Chiffre d'affaires 404,9 404,4
EBITDA opérationnel courant 64,0 61,4
% marge opérationnelle courante 15,8% 15,2%
Résultat opérationnel courant 33,9 31,5
% marge opérationnelle courante 8,4% 7,8%
Résultat net, part du Groupe 11,8 17,9
Besoin en Fonds de roulement  (% des ventes) 41,3% 48,6%
Levier financier
(Dette financière nette / EBITDA opérationnel courant)
2,67 2,83

Commentaire d'Olivier RIGAUD, Directeur Général et Administrateur

« NATUREX a engagé depuis deux ans une profonde transformation dans le but de créer les conditions optimales en faveur de la croissance et de l'efficacité opérationnelle. En 2017, nous pouvons mesurer le travail accompli grâce à l'engagement de l'ensemble de nos équipes : notre modèle managérial est optimisé et aligné sur nos objectifs stratégiques et notre organisation commerciale régionale est renforcée pour davantage de proximité avec nos clients. Notre situation financière assainie nous a également permis de réaliser deux acquisitions en phase finale d'intégration qui viennent compléter notre portefeuille de produits simplifié et recentré sur nos catégories clés.

Pour l'année 2018, l'exécution commerciale est notre priorité dans le but d'assurer une croissance durable du chiffre d'affaires, dans un environnement de change particulièrement défavorable principalement concernant le dollar américain. Nous poursuivrons nos efforts pour améliorer notre rentabilité en activant les leviers de performances identifiés, et notamment en accélérant l'adaptation de notre outil industriel aux évolutions de nos marchés et aux performances améliorées de nos usines. »

Analyse des résultats annuels consolidés 2017

Une offre centrée sur nos 4 catégories de produits

Sur l'année 2017, le Groupe a accéléré les mesures de rationalisation des références de produits dans le but de valoriser son portefeuille autour des quatre catégories stratégiques[1]. Cette simplification a représenté 140 bps sur le chiffre d'affaires annuel, pesant en partie sur le niveau de croissance des trois premiers trimestres. Dans le même temps, la volatilité de certaines zones géographiques, dont notamment les Etats-Unis sur le segment nutraceutique, a également impacté le niveau de chiffre d'affaires.

Le 4ème trimestre, favorisé par une offre recentrée, une gouvernance régionale stabilisée et de meilleures conditions de marché, a permis d'équilibrer le séquencement de l'année avec un 1er semestre en légère décroissance (-2,1% à devises et périmètre constants) et un 2ème semestre mieux orienté (+1,5% à devises et périmètre constants).

La seconde partie de l'année a également été marquée par la réalisation de deux acquisitions :

  • en septembre 2017, une acquisition spécialisée dans les solutions naturelles à base de légumes[2], qui vient renforcer le positionnement de Vegetable Juices Inc. en intégrant un savoir-faire technologique additionnel de roasting (braisage de légumes) ;
  • en novembre 2017, l'acquisition de Swedish Oat Fiber, industriel suédois spécialisé dans les fibres alimentaires à base d'avoine, offrant un positionnement différenciant sur le segment nutrition.

Le chiffre d'affaires[3] de l'année 2017 s'est ainsi élevé à 404,9 millions d'euros, stable comparé à 2016, intégrant 5,7 millions d'euros d'effet périmètre[4] et 4,1 millions d'euros d'effet devises défavorable. A périmètre et taux de change constants, le chiffre d'affaires s'est établit à 403,3 millions d'euros.

Activation des principaux leviers de performance

Les principales actions entamées ces dernières années en faveur de l'optimisation de la valorisation du mix produits, l'optimisation de la structure de coûts, la simplification et l'amélioration de l'outil industriel ont eu des effets globalement bénéfiques sur la rentabilité en 2017. Néanmoins, la rationalisation du nombre de références et la politique volontariste sur la dépréciation de stocks ont pesé pour environ 50 bps sur l'EBITDA opérationnel courant et le résultat opérationnel courant.

La marge brute sur produits vendus s'élève à 113,2 millions d'euros contre 112,6 millions d'euros en 2016, soit un taux de marge brute de 28,0%, légèrement supérieur au 27,8% l'année précédente.

La répartition des dépenses par destination illustre la bonne maîtrise de nos dépenses opérationnelles et une meilleure allocation de nos ressources :

  • les dépenses commerciales et marketing s'élèvent à 28,2 millions d'euros contre 29,7 millions d'euros en 2016, compte tenu de la finalisation du déploiement régional de la force de vente et des efforts soutenus concernant les dépenses marketing. Celles-ci représentent 7,0% du chiffre d'affaires contre 7,3% un an auparavant ;
  • les dépenses de Recherche & Développement sont plus ciblées et demeurent stables comparées à 2016, à 14,0 millions d'euros, représentant 3,5% des ventes ;
  • les dépenses générales et administratives s'élèvent à 35,2 millions d'euros contre 36,2 millions d'euros en 2016 et représentent 8,7% du chiffre d'affaires contre 9,0% un an plus tôt confirmant un contrôle strict des dépenses et la rationalisation des fonctions supports.
  • Les stocks devenus obsolètes s'élèvent à 4,2 millions d'euros contre 3,1 millions d'euros en 2016, augmentation liée principalement à l'accélération de la réduction du nombre de références sur la période.

    L'EBITDA[1] opérationnel courant s'établit ainsi à 64,0 millions d'euros, en hausse de 4,3%, pour une marge de 15,8% contre 15,2% en 2016.

    Le résultat opérationnel courant s'élève à 33,9 millions d'euros contre 31,5 millions d'euros un an plus tôt, et dégage une marge opérationnelle courante de 8,4%.

    Le résultat opérationnel consolidé ressort à 23,3 millions d'euros contre 26,7 millions d'euros en 2016. Il inclut 10,7 millions d'euros de charges opérationnelles non courantes dont 2,6 millions d'euros de frais liés à la croissance externe et 7,8 millions d'euros de dépréciation d'actifs des sites industriels de Valence en Espagne et Roha en Inde.

    Le coût de l'endettement financier net s'élève à -7,4 millions (1,8% du CA) contre -6,3 millions d'euros (1,6% du CA) en 2016, impacté à hauteur de 1,7 million d'euros par les frais d'émission d'emprunt du précédent crédit structuré restant à étaler à la date de renégociation.

    Les autres produits et charges financiers constituent un produit financier qui s'élève à 1,2 million d'euros contre 4,6 millions d'euros en 2016, intégrant principalement 2,1 millions d'euros liés à la plus-value de cession de titres de la société Biopolis.

    Enfin, après prise en compte d'une charge d'impôt de 5,3 millions d'euros (taux d'impôt effectif de 31,1%) contre 7,2 millions d'euros en 2016, le résultat net, part du Groupe s'élève à 11,8 millions d'euros, contre 17,9 millions d'euros un an auparavant. La réforme fiscale adoptée aux Etats-Unis a eu un impact favorable de 2,2 millions de dollars en 2017 compensé par l'absence de reconnaissance de certains impôts différés actifs en Espagne et en Inde.

    Simplification et discipline financière portent leurs fruits

    Le Besoin en Fonds de Roulement s'élève à 170,8 millions d'euros, soit 41,3% du chiffre d'affaires contre 196,4 millions d'euros en 2016 (48,6% du chiffre d'affaires). Cette baisse s'inscrit dans une gestion proactive de nos flux de trésorerie opérationnels :

  • Maîtrise du risque de crédit clients, avec une réduction des encours clients à 54 jours de chiffre d'affaires ;
  • Réduction des stocks à 38,3% du chiffre d'affaires[1] contre 46,3% au 31 décembre 2016, qui reflète les effets positifs du déploiement de la catégorisation des stocks et l'accélération de la réduction du nombre de références ; Bonne gestion des délais de paiement fournisseurs grâce à la gouvernance et au suivi des procédures mises en place.

    La dette financière nette au 31 décembre 2017 s'élève à 171,1 millions d'euros contre 173,9 millions d'euros au 31 décembre 2016. Le levier financier[2] au 31 décembre 2017 est de 2,67 x contre 2,83 x au 31 décembre 2016.

    Tendances et perspectives 2018

    Bien positionné pour anticiper les évolutions de nos marchés

    L'engouement des consommateurs pour des produits plus naturels, plus sains, plus fonctionnels et plus responsables s'accélère et ce qui n'était alors qu'une tendance devient le nouveau standard. Face à cette mutation de la demande et à une pression réglementaire grandissante, les industriels se doivent d'imaginer des alternatives à leurs produits de consommation, encore trop souvent d'origine synthétique.

    Contribuer activement à la transition mondiale du synthétique vers le naturel, c'est la mission que NATUREX s'est fixée depuis 25 ans. Le Groupe bénéficie aujourd'hui d'un modèle plus solide et de fondations plus saines lui permettant de se concentrer sur ses priorités stratégiques en accélérant le développement de ses catégories clés[3] et en tirant pleinement parti des synergies existantes.

    2018, année d'exécution et de progression sur nos priorités stratégiques

    Sur l'année 2018, l'exécution commerciale sera une priorité pour progresser sur nos catégories stratégiques et assurer une croissance durable du chiffre d'affaires. Le Groupe anticipe néanmoins la poursuite des effets de la volatilité des devises, en particulier le dollar américain, avec des impacts importants sur le chiffre d'affaires et la marge d'EBITDA courant opérationnel.

    NATUREX poursuivra également sa transformation dans le but d'améliorer sa rentabilité tout en investissant pour la croissance future, avec une attention particulière sur son outil industriel.

    Le Groupe rappelle qu'aucune prévision chiffrée ni objectifs ne sont publiés au titre de l'exercice 2018.

     

    [1] Ratio stock/Chiffre d'affaires sur la base d'un chiffre d'affaires sur 12 mois glissants hors activité Toll Manufacturing. Effet devise favorable, soit un ratio de 41,6% du chiffre d'affaires sur la base du taux au 31 décembre 2016

    [2] Dette financière nette / EBITDA opérationnel courant

    [3] 4 catégories clés de produits : les couleurs naturelles, les conservateurs naturels, les fruits et légumes de spécialité, les phytoactifs


    [1] Afin de mieux refléter la performance annuelle dénuée d'impact de la gestion des stocks qui n'ont pas été générés sur la période, Naturex communique sur un nouvel indicateur alternatif de performance. Les destructions et provisions sur stocks de plus de deux ans sont désormais retraitées de l'EBITDA sous le terme d'EBITDA opérationnel courant. L'EBITDA courant anciennement communiqué ne tenait compte que du retraitement des amortissements, dépréciations et pertes de valeur sur les actifs immobilisés qu'ils soient corporels ou incorporels.

 

[1] Catégories stratégiques : Couleurs naturelles, conservateurs naturels, fruits et légumes de spécialité, phytoactifs.

[2] Acquisition fonds de commerce, savoir-faire et équipements industriels de Haliburton International Foods.

[3] Le communiqué de presse détaillé sur le chiffre d'affaires annuel 2017 a été publié le 6 février 2018

[4] Effet périmètre sur l'année 2017 : 3,8 millions d'euros (acquisition fonds de commerce, savoir-faire et équipements industriels de Haliburton International Foods) et 1,8 million d'euros (acquisition Swedish Oat Fiber)

 

[1] Les comptes annuels de NATUREX S.A et les comptes consolidés du Groupe (états financiers et annexes) ont été présentés au Comité d'audit le 22 mars 2018 et ont été arrêtés par le Conseil d'administration de la Société réuni le 27 mars 2018. Les procédures d'audit sur les comptes consolidés ont été effectuées par nos Commissaires aux comptes et le rapport de certification sera émis après finalisation des procédures requises pour les besoins du dépôt du Document de référence au plus tard le 27 avril 2018.

Les états financiers consolidés au 31 décembre 2017 sont publiés en annexe du présent document.