Actusnews Wire - Diffuseur professionnel d'information corporate et réglementée, autorisé par l'AMF et le CSSF.

  Communiqué de la société GLOBAL ECOPOWER du 04/04/2018

  04/04/2018 - 08:30

Construction d'un complexe énergétique de nouvelle génération dans l'Aude


Aix-en-Provence (France), le 4 avril 2018. Global EcoPower (Euronext Growth - FR0011289198 - ALGEP) annonce avoir démarré les travaux d'un complexe énergétique innovant, situé à Payra-sur-l'Hers dans l'Aude (11). La 1ère tranche du projet, d'une capacité de 20 MW, combine plusieurs technologies de production d'électricité sur le même site, associées à la production d'une spiruline (microalgue) produite selon les principes de l'agriculture biologique :

  • Une centrale photovoltaïque au sol de 4,979 MWc
  • Un ensemble de deux serres agricoles (53 000 m2 environ) recouvertes de panneaux solaires sur les versants sud de la toiture, soit 6,59 MWc
  • Deux centrales de cogénération de 4,375 MWe chacune, soit 8,75 MWe

 

Jean-Marie Santander, Président Directeur Général de GEP déclare : « Nous sommes fiers de réaliser un projet innovant, emblématique du savoir-faire technologique du Groupe, qui regroupe diverses méthodes de production d'électricité et dont le développement a été intégralement réalisé par le bureau de recherches et développement de GEP. Une collaboration avec CEA TECH est envisagée dans les domaines de la culture de la spiruline et des systèmes énergétiques innovants. Les discussions entamées devraient aboutir rapidement à la signature d'un contrat de partenariat. De plus, les sociétés Scirsée Conseil (spécialiste de la spiruline installé en Normandie) et VR.Ingénierie (spécialiste des études techniques et économiques des centrales de cogénération) vont accompagner GEP dans la partie réalisation et exploitation. Ce complexe fera cohabiter production de spiruline et production d'électricité issue de différentes sources renouvelables et servira de référence technologique pour la région Occitanie Pyrénées-Méditerranée. Le savoir-faire de GEP dans la construction de centrales photovoltaïques, et notamment la réussite du complexe agro-solaire de 60 000 m2 de serres, réalisé près d'Angers et en parfait fonctionnement depuis 2012, est un gage de réussite pour cette opération qui allie créativité et écologie. »

 

Historique du projet

GEP a obtenu fin 2017 cinq permis de construire purgés de recours des tiers, soit la 1ère tranche du projet pour 20 MW. Cette réussite est le fruit d'un long travail de recherche et de développement qui a démarré en 2010 avec la maîtrise du foncier (signature d'un bail emphytéotique avec le fermier local) en passant par toutes les étapes pour obtenir les autorisations administratives et règlementaires. Le projet est situé sur le domaine agricole du «  Brezil » sur la commune de Payra-sur-l'Hers dans l'Aude.

Une deuxième tranche du projet est en cours de développement sur le même site pour une centrale éolienne composée de 9 turbines de 3 MW chacune, soit une puissance installée de 27 MW pour cette deuxième tranche.

 

Organisation juridique

Une société support de projet a été constituée pour chaque unité.

 

Un projet innovant

La 1ère tranche du projet combine :

  • La production d'électricité par une centrale photovoltaïque au sol de 4,979 MWc, composée de 12 800 panneaux, fixés sur des structures métalliques, ancrés par pieux dans le sol. Le projet occupe 6 hectares de terres en friche ou à faible rendement agricole.
    L'électricité produite par cette centrale au sol sera utilisée en « autoconsommation » pour couvrir le besoin en électricité et en chaleur pour l'activité alguicole (production de microalgues) à l'intérieur des serres.
  • La production d'électricité par l'installation de panneaux photovoltaïques en toiture sur deux ensembles de serres construites sur 7 hectares (3,108 MWc et 3,482 MWc). GEP a été lauréat de l'appel d'offres tarifaires de la Commission de régulation de l'énergie (CRE) en février 2018 et bénéficiera d'un tarif de 8 cts€/Kwh pendant 20 ans pour ces deux centrales.
  • La production d'électricité et de chaleur par deux centrales de cogénération de 4,375 MWe chacune. GEP bénéficiera d'un tarif C13 (obligation d'achat de la totalité de la production) pendant 12 ans pour ces deux centrales.
  • La récolte de microalgues dans des bassins de culture à l'intérieur des serres avec pour objectif de produire de 40 à 45 tonnes de spiruline par an. La récupération de la chaleur produite par les unités de cogénération permettra de maintenir une température idéale d'environ 35°C à l'intérieur des serres afin d'optimiser la croissance des algues dans les bassins de production.

Les besoins électriques (chauffage hors période de fonctionnement des cogénérations et électricité nécessaire pour les pompes des bassins) seront couverts par la production de la centrale photovoltaïque au sol.

 

Focus sur la spiruline

La spiruline qui sera cultivée sous les serres photovoltaïques du complexe de Payra-sur-l'Hers est une micro algue de couleur bleu-vert, qui se reproduit par photosynthèse en bassin d'eau douce.

L'exploitation de la spiruline sera assurée par une filiale, la SAS Spiruline de l'Hers, créée à cet effet et détenue majoritairement par GEP, dans laquelle la société Scirsée Conseil détiendra une participation minoritaire. Cette association permettra l'élaboration d'une spiruline de grande qualité qui sera vendue en vrac et sous forme de produits transformés (compléments alimentaires).

A contrario d'une spiruline industrielle, la spiruline cultivée à Payra-sur-l'Hers suivra les principes de l'agriculture biologique et un mode de production respectueux des contraintes écologiques afin d'obtenir un produit de très haute qualité 100% végan, « une spiruline française » !

Naturellement riche en nutriments essentiels bénéfiques pour la vitalité, en protéines végétales, en fer, en magnésium, vitamines et minéraux, la consommation quotidienne de spiruline stimule l'organisme et contribue à une alimentation saine et équilibrée.

Sa culture vertueuse protège la planète. Elle consomme peu de ressources pour pousser et ne génère aucun impact pour l'environnement : aucun rejet, pas de pesticides, pas d'OGM.

Une des serres du complexe, dite de recherche, sera dédiée au centre de recherche du CEA TECH et plusieurs études seront menées afin d'optimiser le rendement et la qualité de la spiruline produite à partir des énergies renouvelables et de la chaleur générée sur site par cogénération. L'intervention du CEA TECH facilitera l'accès au marché de la vente de la spiruline pour la pharmacologie et poussera l'équipe de GEP à rechercher l'excellence dans la culture de la spiruline.

 

Calendrier

Un accord a été convenu avec Eiffage Energie Systèmes pour la construction des deux centrales de cogénération qui devront être achevées fin octobre 2018. Le groupe GEP a décidé de retenir des moteurs GE JENBACHER 624 24b.

GEP prévoit le début des travaux des serres et de la centrale au sol cet été, à la fin des récoltes céréalières.

Les contrats avec Scirsée Conseil (Etude globale du projet de spiruline, de la conception à la phase d'exploitation) et VR Ingénierie (Etude des centrales de cogénération et études thermiques) sont en cours d'exécution.

 

Prochaine communication

GEP publiera ses comptes annuels consolidés 2017 le lundi 16 avril 2018, à 8h30.

 


A propos de Global EcoPower (GEP)
Global EcoPower, société basée à Aix-en-Provence, est un constructeur "clés en main" de centrales autonomes de production d'électricité mettant en œuvre des énergies renouvelables, notamment éolienne et photovoltaïque.
GEP est cotée sur le marché Euronext Growth à Paris (code ISIN : FR0011289198 - mnémo : ALGEP).
GEP est éligible au PEA-PME.


Contacts

Global EcoPower
Philippe PERRET
Directeur Général Délégué
Tél. : 04 42 24 50 16
contact@global-ecopower.com
ACTUS Finance
Vivien FERRAN
Relation presse
Tél. : 01 53 67 36 34
vferran@actus.fr