Actusnews Wire - Diffuseur professionnel d'information corporate et réglementée, autorisé par l'AMF et le CSSF.

  Communiqué de la société GAUSSIN du 18/06/2018

  18/06/2018 - 20:10

Groupe Gaussin : Publication des comptes consolidés 2017 - Perspectives 2018


Comptes Consolidés 2017

Chiffres d'affaires : 3 M€

Résultat opérationnel : - 14 M€

Ebitda : -6,8 M€

Résultat net : - 16,9 M€

Trésorerie : 7,1 M€ (au 14/06/2018)

Capitaux propres : 8,4 M€

Point sur les facteurs de risques et les litiges pouvant affecter significativement la situation du Groupe

Point sur les perspectives* :

Carnet de commandes : 6,5 M€

Produit exceptionnel au 1er semestre 2018 : 9,6 M€

GAUSSIN SA (EURONEXT GROWTH FR0010342329) - Le conseil d'administration du Groupe GAUSSIN, qui s'est tenu le 14 juin 2018, a arrêté les comptes annuels consolidés clos au 31 décembre 2017.

  1. Le chiffre d'affaires 2017 s'établit à 3 M€.

2. L'activité produite(2) augmente de 1 %. L'EBITDA ressort à – 6,7 M€, à comparer à -8,8 M€ au 31 décembre 2016. Le résultat d'exploitation ressort à – 11,8 M€, à comparer à -13,2 M€ au 31 décembre 2016.

  1. Le résultat net part du groupe en 2017 ressort à -16,9 M€, à comparer à -18,9 M€ au 31 décembre 2016, soit une amélioration de 2 M€.
  1. Les capitaux propres Groupe s'élèvent à 8,4 M€, soit une augmentation de 1,6 M€ par rapport au 31 décembre 2016.
  1. Point sur les Perspectives* : conclusion en mars 2018 d'un accord pour réduire l'emprunt AGATE de 13 M€ à 1,5 M€ et comptabilisation d'un produit exceptionnel de 9,6 M€ sur le premier semestre 2018.
  1. Point sur les facteurs de risques et les litiges.

Les procédures d'audit sur les comptes consolidés ont été effectuées. Le rapport de certification sur les comptes sera émis après vérification notamment du rapport de gestion. L'opinion des commissaires aux comptes devrait être formulée ainsi :

« Impossibilité de certifier

Nous sommes dans l'impossibilité de certifier que les comptes consolidés sont, au regard des règles et principes comptables français, réguliers et sincères et donnent une image fidèle du résultat des opérations de l'exercice écoulé ainsi que de la situation financière et du patrimoine, à la fin de l'exercice, de l'ensemble constitué par les personnes et entités comprises dans la consolidation. En effet, en raison de l'importance du point décrit dans la partie "Fondement de l'impossibilité de certifier", nous n'avons pas été en mesure de collecter les éléments suffisants et appropriés pour fonder une opinion d'audit sur ces comptes.

Fondement de l'impossibilité de certifier

La société Gaussin a acquis, en date du 15 juin 2017, 51% des actions de la société Batterie Mobile, portant à 100% la détention du groupe dans cette filiale, consolidée par intégration globale à compter de cette date (antérieurement consolidée par intégration proportionnelle). La valorisation des actifs et passifs de Batterie Mobile à leur juste valeur à la date d'acquisition a conduit à réévaluer de 12 millions d'euros des brevets comptabilisés à l'actif et à enregistrer directement en capitaux propres (à hauteur de 4,8 millions d'euros) la revalorisation des actifs et passifs correspondant aux 49% antérieurement détenus par la société Gaussin. La juste valeur de ces brevets a été estimée sur la base d'un business plan du groupe. Compte tenu de l'historique de pertes du groupe, le caractère raisonnable des hypothèses retenues pour élaborer ce business plan n'a pas pu nous être démontré. En conséquence, nous ne sommes pas en mesure d'apprécier la juste valeur des brevets présents à l'actif du bilan consolidé au 31 décembre 2017.

Incertitude significative liée à la continuité d'exploitation

Nous attirons votre attention sur l'incertitude significative liée à des événements ou à des circonstances susceptibles de mettre en cause la continuité d'exploitation décrite dans la note 3.1 « Risque de liquidité et critères de continuité d'exploitation » de l'annexe des comptes consolidés.

Observation

Nous attirons votre attention sur les points suivants de l'annexe des comptes consolidés :

- La Note 3.2. « Risques fiscaux » relative aux contrôles en cours,

- La Note 3.3. « Risques sur les litiges » relative au litige en cours avec un client,

- La Note 5.2 « Test de dépréciation » qui expose la dépréciation des écarts d'acquisition Leaderlease et Dock-it enregistrée en 2017. Ce point avait fait l'objet d'une réserve pour insuffisance d'amortissement dans nos rapports sur les comptes consolidés de l'exercice 2015 et 2016.

- La Note 10. « Stocks et encours » mentionnant l'absence de dépréciation sur les stocks (d'un montant de 1,9 million d'euros) liés à une annulation de commande clients

- La Note 11. « Clients et comptes rattachés » mentionnant l'absence de dépréciation d'une créance clients d'un montant de 1,4 million d'euros. »

1. Le chiffre d'affaires consolidé s'établit à 3 millions d'euros

Le chiffre d'affaires consolidé au 31 décembre 2017 s'établit à 3 millions d'euros, en baisse de 50 % par rapport à l'année 2016.

(Tableau : voir version pdf)

Le périmètre de consolidation regroupe les sociétés Gaussin, Event, Batterie Mobile, Leaderlease, Dock It Port Equipment, la société Port Automation System (PAS) et 5 SCI, consolidées par intégration globale, la société Métalliance, consolidée par mise en équivalence.

Le chiffre d'affaires 2017 se décompose ainsi :

ACTIVITE PORTUAIRE : Gamme ATT

L'activité portuaire s'adresse aux opérateurs des grands ports à travers le monde. Elle est constituée de véhicules de transports de containers automatiques (AGV) ou avec chauffeur (ATT), des batteries Power Pack Full Elec ou Diesel, ainsi que des Docking Stations. 

Le chiffre d'affaires de 536 K€ réalisé dans l'activité portuaire correspond à la vente de remorques, de pièces détachées et à la location d'ATT.

Les difficultés de la société CES ont impacté à la baisse le chiffre d'affaires 2017 de l'activité Portuaire du Groupe GAUSSIN qui avait prévu de livrer 5 ATT et de louer 7 POWER PACK à la société CES en 2017.

ACTIVITE MTO : Make To Order

L'activité MTO, activité historique du Groupe, est dédiée à la conception de remorques industrielles et de machines spéciales. Le chiffre d'affaires s'élève à 2,4 M€ et concerne des remorques industrielles et des automoteurs.

2. Activité produite, EBITDA et résultat d'exploitation

(Tableau : voir version pdf)

(1) Résultat exploitation avant dotations et reprises d'exploitation

L'activité produite reste stable à 9,3 millions d'euros

L'activité produite est définie comme l'addition du chiffre d'affaires, de la production stockée et de la production immobilisée.

Malgré la baisse du chiffre d'affaires de 50%, l'activité produite est stable par rapport à l'exercice 2016.

L'EBITDA est en amélioration de +23 %, mais reste négatif à - 6,8 M€

Le chiffre d'affaires baisse de 3 M€ sur l'exercice (-50%), mais des économies ont été réalisées sur les frais généraux, et notamment sur les postes suivants :

- 1,1 M€ sur les frais d'études (1,6 M€ contre 2,7 M€ au 31 décembre 2016),

- 1,1 M€ sur les charges de personnel (4,9 M€ contre 6 M€ au 31 décembre 2016).

Le groupe a engagé un plan de réduction de ses charges qui a commencé à porter ses fruits.

Le résultat d'exploitation est en amélioration de +11 % mais reste négatif à – 11,8 M€

Malgré une baisse du chiffre d'affaires de 3 M€, le résultat d'exploitation s'améliore de 1,4 M€ sur l'exercice 2017 par rapport à l'exercice 2016.

Dans le cadre de ses programmes de R&D, le groupe a immobilisé plusieurs prototypes au cours du 2ème semestre 2016 et en 2017. Ainsi, les dotations aux amortissements ont augmenté de 1,2 M€ sur l'exercice 2017 (2,9 M€ au 31 décembre 2017 contre 1,7 M€ au 31 décembre 2016).

3. Résultat net de l'exercice 2017 de – 16,9 M€ à comparer à -18,9 M€ sur 2016

(Tableau : voir version pdf)

(1) Malgré la baisse de son chiffre d'affaires de 50 %, le groupe a amélioré son résultat, notamment en réalisant des économies sur ses frais de structure.

(2) Le résultat exceptionnel 2017 ressort à - 2,2 M€ contre -1 M€ au 31 décembre 2016. Ce résultat est notamment impacté par :

a. les coûts relatifs à la renégociation de l'emprunt AGATE (réduction de l'emprunt de 13 M€ à 1,5 M€) pour 0,7 M€. Le produit de cette renégociation de 9 M€, augmenté des intérêts (0,6 M€) sera comptabilisé sur le premier semestre 2018.

b. Un complément de provision pour couvrir un risque commercial a été comptabilisé pour 1,2 M€ en 2017,

(3) Les impôts sur les résultats varient positivement de 5 M€. Le produit 2017 de 1 M€ correspond principalement à une baisse des dettes d'impôts différés alors qu'en 2016 l'ensemble des impôts différés actifs constatés au titre des exercices précédents avaient été enregistrés en charges.

(4) La société a constaté en charges en 2017 la totalité des écarts d'acquisition de 3,1 M€ sur Leaderlease et Dock IT Port Equipment.

4. Les capitaux propres augmentent de 1,6 M€ pour atteindre 8,4 M€

(Tableau: voir version pdf)

Les capitaux propres (part du groupe) s'élèvent à 8,4 M€ au 31 décembre 2017 après prise en compte du résultat consolidé de la période.

La variation de 1,6 M€ correspond à :

- des augmentations de capital en numéraire de + 3,6 M€,

- des conversions d'obligations convertibles pour + 5,6 M€,

- des apports de titres LEADERLEASE et BATTERIE MOBILE en échange de titres GAUSSIN pour +5,4 M€

- des frais liés à ces opérations et imputés sur la prime d'émission pour - 0,9 M€,

- +4,8 M€ correspondent à l'écart d'acquisition de BATTERIE MOBILE suite au changement de méthode de consolidation, de l'intégration proportionnelle à l'intégration globale,

- Le résultat déficitaire de la période de – 16,9 M€.

A la suite des apports de titres réalisés en juin 2017, le groupe GAUSSIN possède désormais 100 % du capital de la société BATTERIE MOBILE et 98,61 % du capital de la société LEADERLEASE.

A la connaissance de la société GAUSSIN, la répartition de son capital au 04 juin 2018 est la suivante:

(Tableau : voir version pdf)

* Détention directe et indirecte via la société Milestone, détenue à 100%
** Actions détenues par le contrat de liquidité au 31/05/2018

5. Point sur les perspectives* : conclusion en mars 2018 d'un accord pour réduire l'emprunt AGATE de 13 M€ à 1,5 M€ et comptabilisation d'un produit exceptionnel de 9,6 M€ sur le premier semestre 2018

1. Produit exceptionnel de 9,6 M€ comptabilisé dès le premier semestre 2018*

GAUSSIN SA a signé en mars 2018 un accord avec AGATE, l'émetteur de l'emprunt de 13 M€, en vue de réduire son montant de 11,5 M€. Les parties ont convenu de la réduction à 1,5 M€ du montant global du prêt de 13 M€ indiqué dans la convention de crédit datée du 30 avril 2014. Cette opération se traduira dans les comptes du 1er semestre 2018 par une annulation de la dette à hauteur de 11,5 M€ et par la constatation d'un produit exceptionnel de 9.6 M€ dans le compte de résultat ainsi que sur les fonds propres.

Outre le fait que cette opération permettra de réduire considérablement son endettement, le Groupe réalisera une économie de 0,9 M€ sur les intérêts annuels de cet emprunt.

2. Contrats avec le Groupe BOLLORE*

En février 2018, le Groupe GAUSSIN a signé deux contrats avec le Groupe BOLLORE (Voir Communiqué de presse en suivant le lien : http://www.gaussin.com/wp-content/uploads/2018/02/CP_Partenariat_Bolloré_19-Fev-18.pdf

- Le premier contrat, signé avec la société BLUE SOLUTIONS, vise à compléter la gamme de Powerpacks Full Elec du Groupe GAUSSIN en intégrant le Powerpack LMP de BLUE SOLUTIONS.

- Le second contrat, signé avec BOLLORE PORTS, porte sur le co-développement d'un tracteur électrique, l'APM 75T, destiné au transport portuaire. Ce véhicule intégrera les spécificités techniques utilisées sur les ports où opère BOLLORE PORTS (actuellement 20 terminaux dont 16 en Afrique).

Ce partenariat a connu sa première étape en mai 2018 avec la réussite de l'intégration des Batteries Lithium Métal Polymère (LMP) de la société BLUE SOLUTIONS dans le véhicule APM HE Full Elec Gaussin. L'APM HE LMP sera expédié dans les prochaines semaines sur une concession portuaire de BOLLORE PORTS au Congo pour effectuer des tests intensifs en opération réelle.

3. Succès de la réception des AGV par PSA*

En mars 2018, la société a annoncé le succès de la réception définitive des deux AGV PERFORMANCE FULL ELEC et des trois POWERPACKS FULL ELEC Lithium Titanate « Fast Charge » par l'opérateur portuaire PSA Port of Singapore Authority. Fort de ce succès, la société répondra à l'appel d'offre lancé par PSA Port of Singapore Authority pour la livraison de 300 AGV et de 300 POWERPACKS au cours du deuxième semestre 2018.

4. Avancée sur le POWER PACK HYDROGENE*

Au cours des dernières années, le Groupe a complété son offre, en développant en partenariat avec le Commissariat à l'Energie Atomique (« CEA ») (Voir communiqué de presse du 13 août 2012 en suivant le lien :

www.gaussin.com/wp-content/uploads/2017/03/CP_20Gaussin_20_20RD_20partenariat_20CEA_20_2013_20ao_C3_BBt_202012_20vdef.pdf

un système de motorisation modulable reposant sur des batteries interchangeables fonctionnant soit à l'électricité, soit à l'hydrogène, ainsi qu'un véhicule autonome. La réception du POWER PACK HYDROGEN est annoncée par le CEA pour la fin du mois de Juin 2018.

5. Tracteur ATM FULL ELEC*

L'ATM FULL ELEC est un tracteur électrique destiné au déplacement des semi-remorques sur les sites logistiques. C'est un véhicule maniable et éco responsable. Il présente de multiples avantages comparés aux véhicules routiers traditionnels. Le 21/11/17, ce véhicule a reçu le Prix de l'innovation développement durable dans la catégorie constructeur à l'occasion des Trophées de l'Innovation Solutrans 2017. Le jury a mis en avant l'absence totale d'émissions de CO2 ainsi que les très faibles nuisances sonores pour les utilisateurs, les personnels du site et les riverains. Ce véhicule a une capacité de traction de 44 tonnes pour une vitesse maximum de 25 km/h. En novembre 2017, la société a annoncé une nouvelle commande de 24 ATM FULL ELEC avec son distributeur BLYYD, pour des clients de la logistique (KUEHNE et NAGEL) et de la grande distribution (CARREFOUR).

6. Programme VASCO

Le Groupe GAUSSIN s'est vu attribué par le Commissariat Général à l'Investissement, une avance remboursable de 5,5 millions d'euros et une subvention de 0,3 million d'euros dans le cadre du programme Investissements d'Avenir. Le Groupe a soumis en tant que chef de file d'un consortium le projet « VASCO » (« Véhicule Automatisé Supervisé pour COnteneurs ») à l'occasion de l'appel à « projets de R&D structurants pour la compétitivité » (PSPC). Les autres participants au consortium sont BA Systèmes qui s'est vue attribuer 2,1 millions d'euros, l'Ecole Centrale de Nantes (0,3 million d'euros) et l'Université de Lille 1 (0,6 million), soit une enveloppe globale de 8,8 millions d'euros pour le projet. Le projet « VASCO » vise à développer le premier système 100 % automatisé avec guidage sans infrastructure (sans aucun équipement au sol) pour le transfert de conteneurs dans les terminaux portuaires. Il vise également à démontrer l'efficacité du système en conditions réelles.

7. Un carnet de commandes de 6,5 M€ au 6 juin 2018*

Le carnet de commandes consolidé au 06 juin 2018, dont la revue n'entre pas dans la mission des commissaires aux comptes, s'élève à 6,5 M€.

En mai 2018, la société a pris connaissance de l'ouverture d'une procédure d'insolvabilité au sens de l'article. 3 al. 1 du Règlement (UE) 2015/848 par le Amtsgericht Mannheim le 1er mai 2018 à 13 heures à l'encontre de CES Containerhandling Equipment & Solutions GmbH. La société GAUSSIN a alors constaté la cessation de paiement de la société et a annulé les commandes en cours à hauteur de 78 M€. Voir communiqué de presse du 04 mai 2018 en suivant le lien : http://www.gaussin.com/wp-content/uploads/2018/05/CP-Ouverture-dune-procèdure-dinsolvabilité-contre-CES-DEF.pdf

6. Point sur les facteurs de risques et les litiges

1. Risque de liquidité et critères de continuité d'exploitation

L'activité en 2017 a été consommatrice de trésorerie à hauteur de 8,4 M€, et les opérations d'investissements ont été consommatrices de trésorerie à hauteur de 7,5 M€. Elles concernent notamment le rachat de titres de dettes (2,5 M€) et 5 M€ d'investissements. Ces besoins de trésorerie ont été financés par le recours à des financements externes, notamment :

- Financement par emprunts obligataires : 2M€ en janvier 2017 et 6 M€ en juin 2017

Financement par augmentations de capital pour 3,6 M€

- Financement par subvention et aide remboursable :

o encaissement de 2,3 M€ correspondant au 2ème versement de l'aide accordée par le Commissariat Général à l'investissement dans le cadre du projet VASCO,

Depuis le début de l'année 2018, le Groupe a obtenu des financements permettant de couvrir ses engagements :

- en février 2018, encaissement de 2M€ accordée par le Commissariat Général à l'investissement dans le cadre du projet VASCO visant à développer des véhicules autonomes sans infrastructure au sol, correspondant à l'étape clé n°3 dudit projet,

- entre janvier et juin 2018, encaissement de 12,8 M€ consécutif à des augmentations de capital.

Au 14 juin 2018, la trésorerie s'élève à 7,1 M€.

D'ici le 31 décembre 2018, le groupe devra nécessairement faire appel à de nouveaux financements externes afin de poursuivre les investissements nécessaires à la finalisation des technologies en cours de développement et de pouvoir honorer son carnet de commandes.

Les comptes du Groupe sont ainsi présentés selon le principe de la continuité d'exploitation. Dans l'éventualité où de nouveaux financements externes ne seraient pas réalisés avant fin 2018, le principe comptable retenu pour l'établissement des comptes, basé sur la continuité d'exploitation, pourrait s'avérer inapproprié.

2. Risques relatifs au carnet de commandes

La Société communique sur un carnet de commandes qui s'étale sur une durée longue, il peut exister soit un décalage, sans remettre en cause le carnet de commande, soit des annulations totales ou partielles liées à l'activité du client, ce qui aurait alors un impact sur l'activité, les résultats et la situation financière de la Société.

3. Risques sur litiges

Un jugement, en date du 24/11/17, du tribunal de commerce de Vesoul a condamné la société GAUSSIN SA à payer à un client la somme de 1,6 M€. Une ordonnance du 09/03/18 a autorisé la société GAUSSIN à rembourser cette dette (1,6 M€) en 15 mensualités égales.

GAUSSIN SA a interjeté appel de cette décision et envisage d'engager une procédure en responsabilité envers le fournisseur du Power Pack hydride.

Compte tenu de ces éléments, la société a constaté une provision complémentaire de 1,2 M€ dans ses comptes 2017.

Risques fiscaux

Les redressements fiscaux concernant les sociétés Event et Gaussin sont désormais soldés positivement. Une reprise de provision de 149 K€ a été constatée dans les comptes 2017.

La société BATTERIE MOBILE a fait l'objet d'un redressement fiscal relatif au CIR pour un montant de 1.447 K€ majoré de pénalités de 1.157 K€. La société a constaté en 2015 une provision de 2.281 K€ afin de couvrir le risque estimé. La société a néanmoins contesté l'ensemble des rectifications.

Prochain rendez-vous

Assemblé Générale le 27 juillet 2018

A propos de GAUSSIN

GAUSSIN MANUGISTIQUE® est spécialisée dans l'audit des process de manutention et la réalisation de systèmes sur roues pour la mise en place et le transport de charges lourdes, volumineuses ou délicates. Avec plus de 50 000 véhicules de manutention à travers le monde, GAUSSIN Manugistique bénéficie d'une forte notoriété sur quatre marchés en pleine expansion : l'Energie, le Transport, l'Environnement et les Matières Premièr es. GAUSSIN MANUGISTIQUE® est coté sur Alternext depuis le 16 juin 2010. Les actions GAUSSIN sont cotées, depuis le 20 juillet 2012, sur le groupe de cotation E2 (Offre au public), depuis l'obtention du Visa AMF n°12-360 en date du 17/07/12 sur le Prospectus, disponible sans frais sur www.gaussin.com.

Contacts

GAUSSIN Ulysse Communication

Christophe Gaussin, invest@gaussin.com Nicolas Daniels, ndaniels@ulysse-communication.com

+33(0)3.84.46.13.45 +33(0)6.63.66.59.22

Retrouver toute l'information GAUSSIN sur www.gaussin.com

* Le présent document peut contenir des informations prospectives. Ces informations prospectives se réfèrent aux perspectives, développements et stratégies futures de Gaussin Manugistique et sont basées sur l'analyse de prévisions de résultats futurs et d'estimations de montants qui ne sont pas encore déterminables. Les informations prospectives recèlent par nature des risques et des incertitudes car elles sont relatives à des évènements et dépendent de circonstances qui peuvent ou non se réaliser dans le futur. Gaussin Manugistique attire votre attention sur le fait que les informations prospectives ne constituent pas des garanties quant à ses performances futures et que sa situation financière, ses résultats ainsi que l'évolution du secteur dans lequel Gaussin Manugistique opère peuvent différer de manière significative de ceux proposés ou suggérés par les déclarations prospectives contenues dans cette présentation. De plus, même si la situation financière de Gaussin Manugistique, ses résultats et l'évolution du secteur dans lequel Gaussin Manugistique opère étaient conformes aux informations prospectives contenues dans cette présentation, ces résultats ou ces évolutions peuvent ne pas être une indication fiable des résultats ou évolutions futurs de la société. Gaussin Manugistique ne prend aucun engagement à mettre à jour ou de confirmer les attentes ou estimations des analystes ou bien encore de rendre publique toute correction à une quelconque information ou événement de manière à refléter un événement ou une circonstance qui surviendrait postérieurement à cette présentation.