Actusnews Wire - Diffuseur professionnel d'information corporate et réglementée, autorisé par l'AMF et le CSSF.

  Communiqué de la société GASCOGNE du 24/09/2020

  24/09/2020 - 18:00

Résultats semestriels 2020


Le Conseil d'Administration de Gascogne, réuni le 24 septembre sous la Présidence de Dominique Coutière, a arrêté les comptes du premier semestre 2020. Les comptes ont fait l'objet d'un examen limité des commissaires aux comptes.

 

La crise sanitaire Covid-19 a logiquement pesé sur l'activité à partir de mi-mars, bien que le Groupe ait été en mesure d'assurer globalement la continuité de ses opérations et la qualité de ses services dans le respect des règles sanitaires préconisées par les autorités. Seule la papeterie a dû arrêter son activité près de 3 semaines entre mi-mars et début avril.

 

Durant cette période, la Division Emballage a fait preuve de résilience, avec un recul de son chiffre d'affaires limité à 6,2%, grâce à sa présence sur les marchés agroalimentaire humain et animal et de la santé qui sont restés dynamiques.

 

La Division Bois a été plus fortement touchée compte tenu de l'impact de la crise sur ses débouchés (fermeture des magasins de décoration, arrêt des chantiers de construction).

 

Au final, le chiffre d'affaires semestriel recule très modérément, de 10% au 1er semestre.

 

Malgré cette baisse d'activité, le Groupe est parvenu à faire progresser ses résultats, grâce à la bonne performance de la Division Emballage qui compense la perte de la Division Bois, qui ne représente plus que 10% du chiffre d'affaires consolidé. Le Groupe récolte les fruits de sa politique industrielle et commerciale de long terme, de sa gestion rigoureuse et de son investissement massif dans la production d'énergie de la papeterie (la chaudière biomasse en juillet 2016 puis les turbines de production d'électricité en novembre 2019 pour un montant global de l'ordre de 50 M€) qui permet de générer de façon récurrente des revenus significatifs.

 

Le Groupe s'est attaché également à préserver sa situation financière pendant cette période. La trésorerie au 30 juin 2020 s'élève à 57,7 M€ après encaissement du Prêt Garanti par l'Etat de 22 M€. L'endettement net s'est légèrement réduit sur le 1er semestre grâce à un bon niveau d'EBITDA, aux investissements maîtrisés et à un BFR en baisse.

 

 

Compte de résultat

 

En M€ 1er semestre 2020 1er semestre 2019
Chiffre d'affaires 182,7 204,1
EBITDA 14,1 11,0
Résultat opérationnel courant 6,4 4,5
Résultat opérationnel 2,6 4,9
Résultat financier -2,2 -2,2
Résultat avant impôt 0,4 2,8
Résultat net consolidé 0,4 2,8

 

Le chiffre d'affaires est en recul de 10,5% à 182,7 M€, dont 6,6% au 1er trimestre 2020 et 14,5% au 2nd trimestre 2020.

 

Le chiffre d'affaires de la Division Bois (10% du chiffre d'affaires consolidé) est en retrait de 36% très fortement impacté par la fermeture des magasins de bricolage et l'arrêt des chantiers de construction pendant plusieurs semaines à partir de mi-mars.

 

Le chiffre d'affaires de la Division Emballage (90% du chiffre d'affaires consolidé) est en baisse de seulement 6,2%.

 

L'EBITDA[1] progresse de 3,1 M€ (soit près de 30%) de 11,0 à 14,1 M€.

 

Le résultat opérationnel courant progresse de 1,9 M€ en raison de l'augmentation de l'EBITDA, minorée principalement par l'augmentation des amortissements liée à la mise en service des nouvelles turbines de production d'électricité de la papeterie de Mimizan fin 2019.

 

Le résultat opérationnel s'établit à 2,6 M€, en recul de 47% par rapport au 1er semestre 2019, compte tenu de la provision comptabilisée en charges non courantes au titre du Plan de Sauvegarde de l'Emploi du site de Castets.

 

Le résultat financier est stable à – 2,2 M€.

 

Le résultat net de l'ensemble consolidé s'établit à 0,4 M€.

 

 

Analyse par activité

 

En M€ Division BOIS Division EMBALLAGE Dont Activité Papier Dont Activité Sacs Dont Activité Flexible
2020 2019 2020 2019 2020 2019 2020 2019 2020 2019
Chiffres d'affaires 18 ,7 29,2 164,0 174,9 51,7 49,4 56,2 59,3 56,1 66,0
EBITDA (1,2) 0,4 15,2 10,6 3,9 0,3 6,0 3,8 5,1 6,2
Résultat opérationnel courant (1,8) 0,2 8,2 4,3 1,0 -1,7 4,0 1,8 3,1 4,2

 

 

La Division Bois a fortement souffert de la période de confinement. Le chiffre d'affaires a reculé de 25% au 1er trimestre puis 46% au 2nd trimestre. Malgré les mesures d'activité partielle, le niveau de chiffre d'affaires était trop faible pour permettre de maintenir un EBITDA positif. Cette Division reste pénalisée de surcroit par un prix du bois en Aquitaine toujours élevé, malgré une légère décrue depuis le pic atteint début 2019.

 

Le projet de restructuration industrielle (suppression de 84 postes), qui comprend principalement la fermeture du site de Castets, a été annoncé fin février aux partenaires sociaux et le Plan de Sauvegarde de l'Emploi a été finalisé au mois de mai.

 

 

La Division Emballage poursuit sa progression avec une amélioration de l'EBITDA1 de 4,1 M€ (+ 43%).

 

  • L'Activité Papier augmente son EBITDA de 3,6 M€.

Cette performance aurait pu être meilleure sans la fermeture pendant près de 3 semaines de la papeterie au début de la crise sanitaire. Cet aléa a obéré la croissance attendue. Pour rappel, la base de comparaison était favorable sur le semestre compte tenu de l'arrêt réglementaire qui avait impacté le 1er semestre 2019.

 

  • L'Activité Sacs augmente son EBITDA de 2,2 M€ (+ 58%), grâce à la progression des sacheries de Mimizan et Saint Herblain en France et de la sacherie en Grèce. Les actions industrielles et commerciales mises en place portent leurs fruits, dans un contexte de demande commerciale soutenue.

Les sacheries en Allemagne et en Tunisie ont maintenu un EBITDA quasi-constant dans des contextes de marché moins dynamiques.

Globalement, l'Activité Sacs a été peu impactée par la crise sanitaire.

 

  • L'Activité Flexible voit son EBITDA baisser de 1,2 M€ (- 19%).

La société Gascogne Flexible à Dax est la société de la Division Emballage la plus impactée par la crise sanitaire avec un chiffre d'affaires en recul de 6,5% au 1er trimestre puis 13,5% au 2nd trimestre, avec 3 marchés spécifiquement touchés : les marchés de l'isolation des bâtiments et l'industrie (adhésifs), de façon temporaire avec l'arrêt des chantiers et le ralentissement industriel, et le marché des composites pour l'aéronautique, probablement de façon plus durable.

Les résultats du site allemand restent en phase avec ceux du premier semestre 2019.

 

 

Structure financière

 

Bilan 30.06.20 31.12.19
Capitaux propres (M€) 135,0 134,7
Capitaux propres par actions (€) 5,6 5,2
Endettement net (M€) 107,7 112,8
Besoin en Fonds de Roulement (M€) 94,9 96,7
     
     
Tableaux de flux 1er semestre 2020 1er semestre 2019
Flux de trésorerie opérationnels (M€) 15,3 6,6
Flux de trésorerie d'investissement (M€) (7,6) (14,5)
Flux de trésorerie de financement (M€) 33,3 14,1
Variation de trésorerie (M€) 41,0 6,1

 

 

Les flux opérationnels augmentent fortement (+ 8,7 M€) à 15,3 M€, grâce à la progression de l'EBITDA et une diminution du BFR sur le 1er semestre 2020.

 

Ces flux couvrent largement les flux d'investissement de 7,6 M€, les investissements du semestre ayant été limités par la période de confinement.

 

Les flux de financement s'élèvent à 33,3 M€ comprenant le tirage du solde de la ligne de crédit capex, le tirage du crédit revolving et la mise en place du Prêt Garanti par l'Etat, le Groupe ayant choisi de renforcer sa trésorerie dans ce contexte incertain. Avec le report de l'échéance semestrielle du crédit syndiqué, les remboursements ont été limités.

 

La variation de trésorerie est positive à + 41 M€ et la trésorerie disponible au 30 juin 2020 s'élève à 57,7 M€.

 

L'endettement net diminue légèrement sur le semestre grâce à un bon niveau d'EBITDA, des investissements maîtrisés et un BFR en baisse.

 

 

Perspectives du 2nd semestre

 

L'activité commerciale reste correcte sur le 3ème trimestre, sans toutefois être revenue au niveau d'avant la crise sanitaire et avec une visibilité limitée et variable en termes de carnet de commandes suivant les activités.

 

Les fondamentaux commerciaux (résilience de la plupart des marchés), industriels (efficience industrielle) et financiers (liquidité et niveau d'endettement maîtrisé) du Groupe sont des atouts pour traverser le mieux possible cette période inédite.

 

 

Responsable de l'information financière

Julien Ellie – Directeur Financier Tél : 05 58 04 28 44

 

A propos du groupe Gascogne :

Principal acteur de la filière bois en France, le groupe Gascogne est présent à tous les stades de la valorisation de la ressource forestière et est le seul acteur français totalement intégré sur l'ensemble de la chaîne bois-papier-transformation. Le groupe Gascogne, qui s'appuie sur 4 activités complémentaires, est le 1er opérateur multi spécialiste du bois en France, 1er producteur mondial de papier kraft naturel frictionné, le 3ème producteur européen de sacs industriels et grand public et un des premiers producteurs mondiaux de complexes d'emballage et de protection.

 

ISIN :FR0000124414 / Reuters : GASP.PA / Bloomberg : BI FP / FTSE : 460

www.groupe-gascogne.com

 

 


[1] EBITDA : Résultat opérationnel courant + dotations nettes aux amortissements + dotations nettes aux provisions et dépréciations d'exploitation


Cette publication dispose du service "Actusnews SECURITY MASTER".
- SECURITY MASTER Key : mp1yYspmZ5rFlnJwlJVsbmeWaG9ixmjImWqVmmduaseWaG2SmpuWZ5ubZm9ml2Vo
- Pour contrôler cette clé : https://www.security-master-key.com.



  Original Source : GASCOGNE