Actusnews Wire - Diffuseur professionnel d'information corporate et réglementée, autorisé par l'AMF et le CSSF.

  Communiqué de la société ECA du 24/10/2019

  24/10/2019 - 18:00

ECA Group : Croissance organique du chiffre d'affaires de +22,7 % au troisième trimestre 2019


(En millions d'euros) T3 20191 T3 2018 Variation (organique) 9M 2019[1] 9M 2018 Variation (organique)
Robotique 12,3 10,3 +19,1 % (+25,9 %) 48,1 38,0 +26,7 % (+32,6 %)
Aérospatial 9,5 7,4 +28,2 % (+28,2 %) 28,3 24,3 +16,4 % (+16,4 %)
Simulation 0,7 1,1 -39,7 % (-39,5 %) 3,2 7,0 -53,8 % (-52,0 %)
Structure & éliminations (0,0) (0,0) n.s (0,1) (0,0) n.s
Chiffre d'affaires consolidé 22,5 18,9 +19,1 % (+22,7 %) 79,6 69,3 +14,8 % (+18,2 %)
Carnet de commandes en fin de période 539,0 99,8 +440,3 % (+446,0 %)      

Pour les neuf premiers mois de 2019, le chiffre d'affaires consolidé d'ECA Group s'établit à 79,6 millions d'euros, en nette hausse de 14,8 % et de 18,2 % en organique, en neutralisant la contribution des sociétés SSI et EN Moteurs cédées en 2018. Le chiffre d'affaires croît de 19,1 % au troisième trimestre 2019, et près de 23 % en organique, à 22,5 millions d'euros, contre 18,9 millions d'euros au troisième trimestre 2018. Cette accélération repose sur la bonne performance des pôles Robotique et Aérospatial qui continuent de bénéficier du bon dynamisme commercial enregistré au premier semestre.

Au 30 septembre 2019, le carnet de commandes du groupe atteint 539 millions d'euros, multiplié par 5,4 par rapport au 30 septembre 2018 et apporte une visibilité exceptionnelle pour les prochaines années.

Le chiffre d'affaires du pôle Robotique s'élève à 12,3 millions d'euros au troisième trimestre 2019, en croissance de 19,1 % par rapport au troisième trimestre 2018 (+25,9 % en croissance organique, hors EN Moteurs). Le pôle affiche une nouvelle fois une performance remarquable au troisième trimestre principalement grâce au bon niveau du carnet de commandes, avec également le début d'exécution du contrat de chasse aux mines pour les marines belge et néerlandaise.

Le carnet de commandes du pôle Robotique est multiplié par 7,2 et s'établit à 512,6 millions d'euros au 30 septembre 2019, contre 71,6 millions au 30 septembre 2018. Au cours du troisième trimestre, le pôle a notamment remporté deux contrats en robotique terrestre pour plus de 3 millions d'euros pour le Canada et la France. Il s'agit des premiers succès des robots CAMELON LG dont la commercialisation a débuté en 2019.

Le chiffre d'affaires du pôle Aérospatial ressort en hausse de 28,2 % à 9,5 millions d'euros au troisième trimestre 2019. Cette performance remarquable est liée à l'exécution des contrats remportés au premier semestre et au dynamisme dans les équipements embarqués

Le carnet de commandes ressort à 24,9 millions d'euros au 30 septembre 2019, en hausse de 5,1 % par rapport au 30 septembre 2018. 

Le chiffre d'affaires du pôle Simulation s'établit à 0,7 million d'euros au troisième trimestre 2019, contre 1,1 million d'euros au troisième trimestre 2018, pénalisé par l'achèvement d'un gros contrat de simulateurs de conduite militaire. La Simulation représente 4 % du chiffre d'affaires du groupe sur les neuf premiers mois de l'année.

Le carnet de commandes du pôle est de 1,5 million d'euros au 30 septembre 2019, contre 4,5 millions d'euros au 30 septembre 2018.

Perspectives 2019

Pour 2019, le groupe confirme son objectif d'une croissance du chiffre d'affaires supérieure à 5 %.

Dans la Robotique, la performance devrait continuer d'être de très bon niveau. De nouvelles opportunités de contrats de chasse aux mines sont d'ores et déjà identifiées dans plusieurs pays.

Dans le pôle Aérospatial, le bon niveau du carnet de commandes permet d'anticiper une performance solide au second semestre. La dynamique commerciale reste favorable notamment dans le secteur des Automated Guided Vehicles, déclinaison du savoir-faire du groupe dans les drones et véhicules terrestres. ECA Group anticipe un potentiel significatif à moyen terme pour ces nouveaux développements qui suscitent des marques d'intérêt importantes notamment dans le secteur aéronautique.

Dans la Simulation, le groupe attend des appels d'offres significatifs qui devraient contribuer au redressement de l'activité. Le pôle a développé son activité Défense au cours des dernières années. Ses activités au profit de la robotique sont appelées à croître, notamment avec le contrat belgo-néerlandais. Fort de ces constats, le groupe envisage de rapprocher les pôles Robotique et Simulation afin de développer plus facilement et rapidement les synergies entre ces deux pôles.

Suivez-nous:

Visitez notre site web pour suivre nos Actualités & évènements

facebook linkedin

youtube twitter

Avertissement

Ce communiqué peut contenir des déclarations sur des faits passés mais aussi des déclarations prospectives y compris des objectifs ou buts pour le futur. Les déclarations prospectives reflètent les attentes actuelles concernant les résultats et les événements futurs.

Ces déclarations et objectifs dépendent cependant de risques connus ou non, et d'éléments aléatoires et d'autres facteurs qui peuvent entraîner une divergence significative entre les résultats, performances ou événements effectifs et ceux envisagés. Ces risques et éléments aléatoires pourraient affecter la capacité du Groupe à atteindre ses objectifs. Les risques, aléas et autres facteurs qui pourraient faire que les résultats réels diffèrent significativement de nos déclarations prospectives et objectifs comprennent notamment: les risques et aléas éventuellement rappelés dans le communiqué ; la vigueur de la concurrence ; le développement du marché ; les variations de devises ; les variations des taux d'intérêt ; les variations des cours des matières premières ; les conflits armés ou l'instabilité politique ; le contrôle des coûts et des dépenses ; des changements en matière de législation fiscale, de lois, de réglementations ou de leur application ; notre capacité à suivre le rythme des avancées technologiques ; notre capacité à attirer et fidéliser le personnel compétent et les hommes-clé ; l'évolution, l'interprétation et l'application uniforme et la mise en œuvre des normes International Financial Reporting Standards (IFRS) auxquelles nous nous conformons pour établir nos états financiers ; les goulots d'étranglement dans la chaîne d'approvisionnement et de fabrication ; la performance de nos partenaires commerciaux (sous-traitants, agents, fournisseurs, etc.).

Certains de ces risques sont repris et présentés de façon détaillée dans notre Document de référence. Ces risques, aléas et autres facteurs ne sont pas exhaustifs. D'autres facteurs non-anticipés, inconnus ou imprévisibles pourraient également avoir des effets négatifs significatifs sur nos objectifs.


ECA Group Contacts  
Reconnu pour son expertise dans la robotique, les systèmes automatisés, la simulation et les processus industriels, ECA Group développe depuis 1936 des solutions technologiques innovantes et complètes pour les missions complexes dans des environnements hostiles ou contraints. Son offre s'adresse à une clientèle internationale exigeante en termes de sécurité et d'efficacité, essentiellement dans les secteurs de la défense, du maritime, de l'aérospatial, de la simulation, de l'industrie et de l'énergie.
En 2018, le Groupe a réalisé un chiffre d'affaires de 102,1 M€ sur ses trois pôles d'activité : Robotique, Aérospatial et Simulation.
ECA Group est une société du Groupe Gorgé.
La société ECA Group est cotée sur Euronext Paris Compartiment C.
Code ISIN : FR0010099515 | Mnémo : ECASA - Code Bloomberg : ECASA:FP
Relations Presse

Meliha BOUCHER
Directrice Marketing Communication et Presse
T : +33 (0) 4 94 08 90 00
boucher.m@ecagroup.com
 
Manon CLAIRET
Relations presse
T : +33(0)1 53 67 36 73
mclairet@actus.fr
Relations Investisseurs

Elodie ROBBE-MOUILLOT
Relations analystes/ investisseurs
T : +33 (0)1 44 77 94 77
investors@groupe-gorge.com

Anne-Pauline PETUREAUX
Relations actionnaires
T : +33 (0)1 53 67 36 72
apetureaux@actus.fr

[1] Données non auditées



  Original Source : ECA