Actusnews Wire - Diffuseur professionnel d'information corporate et réglementée, autorisé par l'AMF et le CSSF.

  Communiqué de la société AUPLATA du 21/01/2019

  21/01/2019 - 08:00

Point d'avancement au 21 janvier 2019


Auplata (Euronext Growth – FR0010397760 – ALAUP) réalise un nouveau point d'avancement au 21 janvier 2019.

 

Renforcement des équipes techniques et du management

Monsieur Antoine Lopvet rejoint l'équipe d'Auplata en Guyane française en tant que Directeur de projet. Ingénieur civil, Antoine Lopvet a précédemment travaillé en tant que consultant en ingénierie et en gestion chez Grassalco, une société minière et carrière d'Etat au Surinam. Il a également été Directeur administratif chez SAS Trajan et SAS GAIA (Guyane française) et possède à son actif une expérience chez Caterpillar en tant que Chef de projet. Antoine Lopvet parle couramment le français, l'anglais et le portugais. Parmi ses responsabilités, Antoine Lopvet pilotera la mise en exploitation et les opérations de l'usine de cyanuration de Dieu Merci, la reprise des activités d'exploitation de Dieu Merci et d'exploration sur Couriège, Yaou et Dieu Merci.

Monsieur Jesús Pacheco rejoint l'équipe de Brexia Gold Plata Peru (BGPP) au Pérou comme Chef d'explorations afin de renforcer ce département. Géologue, Jesús Pacheco possède plus de 15 ans d'expérience dans le secteur minier péruvien en particulier dans le porphyre (Cu, Cu-Mo, Cu-Au). Son expertise permettra à BGPP de mieux appréhender les campagnes d'exploration à venir.

 

Exploration

AUPLATA

YAOU (Guyane française)
La préparation de la première phase de validation des ressources du projet aurifère Yaou (certification NI 43-1011) a débuté. La société de conseil Innovexplo a été contactée pour effectuer ce travail, ainsi que la société de forage Pro Forage, chargée d'exécuter plusieurs trous de forage au diamant (DDh - Diamond Drill Hole). Le camp a été nettoyé et réhabilité pour recevoir une équipe d'exploration de 15 personnes. Les travaux débuteront le 1er février 2019 et un rapport pourrait être produit dans environ 3 mois.

DIEU MERCI (Guyane française)
Un programme d'échantillonnage des sols et de prélèvements « grab » a été préparé pour fermer les anomalies géochimiques historiques et une campagne de cartographie devrait débuter prochainement.

DORLIN (Guyane française)
Une Déclaration d'Ouverture des Travaux Miniers (DOTM) pour forages sur les extensions nord du gisement de Dorlin a été remis à la Direction de l'Environnement, de l'Aménagement et du Logement (DEAL) de Guyane. La campagne de sondages se poursuit sur Nivré. Reunion Gold (RGD-TSX) est l'opérateur de Dorlin dans le cadre d'un accord d'option signé avec Auplata en février 2017.

BGPP

EL SANTO (Pérou)
L'entreprise canadienne Innovexplo, parmi les plus réputées en matière de certification de ressources minières, est en phase finale de validation des ressources minérales de l'unité minière El Santo au Pérou. La réception de la première version du rapport NI 43-101 est attendue vers fin janvier 2019.

SUYCKUTAMBO (Pérou)
Les géologues se focalisent en ce moment sur l'analyse de certaines anomalies minérales basées sur les anciens registres de la société en métaux précieux (Au, Ag).

 

Opérations

DIEU MERCI (Guyane française)
Les travaux annexes de l'usine sont en cours (toiture, local de stockage des produits chimiques, magasin de pièces détachés), ainsi que la reprise des canaux de colatures des bassins de rejets miniers.
Le système d'élution, en fabrication au Pérou, progresse bien et devrait être terminé le 10 février 2019, puis expédié en Guyane française pour une arrivée prévue à la mi-mars. Pour la commande du système de broyage, la démarche a été un peu plus longue afin de s'assurer du respect des normes européennes (normes CE) des équipements. Ils devraient arriver en Guyane française d'ici mi-avril.

EL SANTO (Pérou)
En ce qui concerne le forage de El Santo, BGPP est en train de confirmer l'existence de des veines à fort potentiel afin d'améliorer encore la teneur du minerai en traitement.

 

Permis et licences

EL SANTO (Pérou)

  • Obtention de l'approbation pour l'extension du bassin de déchets situé à El Santo.
  • Au sujet des servitudes, après plusieurs réunions avec les autorités, l'approbation est attendue pour la fin du mois de janvier.
  • La liste finale des composants pour les modifications de l'étude environnementale pour le projet Suyckutambo a été établie.
  • Les discussions sur le troisième rapport technique concernant la durabilité des nouvelles plateformes et des composants auxiliaires ont débuté.

 

Communautés, social et réhabilitation

BGPP a tenu plusieurs réunions avec les nouvelles autorités pour la période 2019 - 2022. Une réunion avec les Présidents des communautés a également été organisée pour discuter des travaux et des activités que BGPP mènera en 2019.

Concernant la réhabilitation d'Auplata, entre le 11 et le 16 janvier 2019, 611 arbres de 42 espèces différentes ont été plantés sur le site de Dieu Merci.

Les plantations existantes montrent des résultats de croissance remarquables après seulement une année de plantation. Du 23 au 27 janvier 2019, la campagne de plantation d'arbres de Verdal Reforestage se poursuivra sur le Plat Bouteille à Yaou.

Une mise à jour des données sur l'eau, l'air, le sol et le bruit est en cours sur Yaou afin d'anticiper la demande de concession. Des plans ortho-photographiques ont été réalisés sur les « flats » des concessions de Saint-Elie et Paul Isnard afin de faire une évaluation précise des réhabilitations en cours et d'informer la DEAL des progrès mensuels.

 

Compagnie Minière de Touissit (CMT) (Maroc)

Pour rappel, l'accord signé avec BGPP est sujet à l'approbation du Ministère chargé des mines, qui devrait intervenir au plus tard le 11 février 2019. Au-delà de cette date, il sera considéré comme obtenu de manière tacite si l'administration ne s'est pas prononcée. Selon les termes de l'accord, une fois les conditions suspensives levées, BGPP procèdera à une augmentation de capital additionnelle de 10,5 M€ qui permettra à Auplata de détenir 18,52% du capital de CMT.

Pour rappel au 30 juin 2018, les résultats de CMT étaient les suivants :

Données en K€ 30-juin-18 30-juin-17 Variation %
Chiffre d'affaires 26 682 16 928 +58%
Résultat d'exploitation 14 270 6 512 +119%
Résultat financier 699 487 +44%
Résultat net 12 135 5 474 +122%

CMT est cotée à la Bourse de Casablanca. Sa capitalisation boursière est actuellement voisine de 210 M€.

 

Regroupement des actions Auplata

Une fois l'augmentation de capital par apport en nature de 100% des actions de BGPP (3ème résolution de l'Assemblée Générale Mixte du 19 novembre 2018) et que l'augmentation de capital en numéraire de 10,5 M€ (1ère et 2ème résolutions de l'Assemblée Générale Mixte du 19 novembre 2018) seront réalisées, à la suite de la levée des conditions suspensives tenant (i) à la dérogation à l'obligation de déposer une offre publique d'achat, octroyée par l'AMF le 28 novembre 2018 à Brexia International et (ii) à la non-opposition du Ministère chargé des mines au projet de changement de contrôle d'Auplata, au plus tard le 11 février 2019, Auplata mettra en œuvre la décision de regroupement d'actions prise par l'Assemblée Générale Mixte du 19 novembre 2018 aux termes de la 18ème résolution.

Il est anticipé que le regroupement d'actions soit réalisé par l'attribution d'une action nouvelle d'une valeur nominale de 0,8 € contre 10 actions ordinaires en circulation d'une valeur nominale de 0,08 € détenues.

Le nombre de titres avant regroupement étant de 2 742 084 995 actions d'une valeur nominale de 0,08 €, le nombre de titres après regroupement serait de 274 208 499 actions d'une valeur nominale de 0,8 €.

Les modalités précises de l'opération seront décidées par un Conseil d'administration, faisant usage de la délégation de pouvoirs conférée par l'Assemblée Générale Mixte du 19 novembre 2018 et communiquées aux actionnaires par un avis de regroupement d'actions qui sera publié au BALO dans le délai fixé par le Code de commerce.

 

Répartition du capital d'Auplata

  Actions % du capital
Brexia Gold Plata Peru (BGPP) 35 714 285 5,27%
European High Growth Opportunities Securitization Fund (EHGO) 120 744 765 17,83%
Flottant 520 987 894 76,90%
Total 677 446 944 100,00%

 


Auplata en bref
Basé en Guyane française, Auplata est le 1er producteur d'or français coté en Bourse. La société dispose de plus de 700 km² de permis et titres miniers en Guyane française. Auplata mène une stratégie industrielle et financière novatrice de mise en valeur des ressources aurifères guyanaises avec une forte implication des acteurs locaux. L'objectif de la société est ainsi de proposer une exploitation durable pour l'industrie minière guyanaise. Depuis juin 2015, Auplata est actionnaire de la société minière ivoirienne OMCI, détentrice de deux projets miniers en Côte d'Ivoire.
Auplata est coté sur le marché Euronext Growth à Paris (Euronext) – ISIN : FR0010397760 – ALAUP ; ICB : 1777 – Gold Mining.
Pour plus d'information sur la société Auplata : www.auplata.fr.


Contact
ACTUS FINANCE

Mathieu Omnes Relations investiseurs momnes@actus.fr 01 53 67 36 92
Nicolas Bouchez Relations presse nbouchez@auplata.fr 01 53 67 36 74

 


1 Le National Instrument 43-101 connu dans le jargon minier comme simplement le « NI 43.101 », est la référence mondiale dans l'industrie minière pour ce qui concerne l'obtention d'une certification de réserve minérale reconnue.