Actusnews Wire - Diffuseur professionnel d'information corporate et réglementée, autorisé par l'AMF et le CSSF.

  Communiqué de la société AUPLATA du 08/01/2019

  08/01/2019 - 07:30

Point d'avancement au 8 janvier 2019


  • Résultats financiers à neuf mois de BGPP

Auplata (Euronext Growth – FR0010397760 – ALAUP) présente les résultats à neuf mois de Brexia Gold Plata Peru (BGPP) au 30 septembre 2018. Le chiffre d'affaires et l'EBITDA sont en forte hausse par rapport à l'exercice 2017. Cette amélioration est due :

  • à l'augmentation du minerai traité (+94%) par l'usine ;
  • à un meilleur contrôle des couts opérationnels et administratifs.
[Eur€ '000] 30-sept-18 30-sept-17 Variation %
Chiffre d'affaires 15 399 7 956 94%
EBITDA 4 415 1 097 303%
  • Résultats opérationnels de BGPP

Les géologues de BGPP se sont concentrés sur la qualité des teneurs en zinc, plomb et argent alors que sur ces même veines la teneur aurifère devenait plus faible. L'objectif est à présent de réajuster la teneur en or du concentré afin d'augmenter la marge EBITDA.

Ces résultats sont satisfaisants du fait d'une nette amélioration du volume de concentrés produit, obtenu par l'optimisation de la qualité du minerai (contenu métallique).

Il en est de même pour les taux de récupération qui augmentent pour tous les métaux, excepté l'or pour lequel il est très difficile de maintenir un bon taux tout en se focalisant sur la récupération de nos principaux produits (Zn, Pb et Ag).

    30-sept-18 30-sept-17 Variation %
Minerai total traité (TMS) 80 131 41 406 94%
         
Concentré de Pb (TMS) 4 615 2 180 112%
Pb (TMS) 2 796 1 303 114,6%
Récupération (%) 94,6% 91,0% 4,0%
Ag (g) 4 263 201 2 469 120 72,7%
Récupération (%) 79,1% 71,7% 10,3%
Au (g) 48 765 48 500 0,5%
Récupération (%) 76,7% 80,6% -4,8%
         
Concentré de Zn (TMS) 7 839 3 825 104,9%
Zn  (TMS) 4 044 1 986 103,6%
Récupération (%) 89,1% 87,8% 1,5%

Note explicative : BGPP exploite des veines polymétalliques dont les compositions métalliques principales sont le zinc, le plomb et l'argent provenant de la mine sous-terraine d'El Santo. Ces métaux sont extraits d'un minerai sulfuré et parfois oxydé, composé principalement de sphalérite (Zn), de galène (Pb), galène argentifère (Pb-Ag), argentite (Ag) et d'autres minéraux associés : des « buy product » electrum (Au-Ag), et chalcopyrite (Cu).

Nos études montrent une probable paragenèse du gisement avec pyrite – sphalérite – chalcopyrite – « cuivre gris » – galène – argentite – electrum. La principale association de l'or provient d'un remplissage de veines quartz gris rubané en inclusion dans la sphalérite. L'argent est présent en association avec la galène argentifère et aussi en association avec le « cuivre gris ».

Le cuivre, dont les teneurs peuvent aller jusqu'à 0,80%, sera récupéré pour la première fois au cours de l'année 2019. Cela a néanmoins nécessité l'étude d'une ligne métallurgique distincte afin de ne pas affecter la récupération de certains métaux.

Ce minerai dit polymétallique, comprenant plusieurs métaux, est d'abord préparé sur une ligne de broyage puis concentré par méthode de flottation en un premier concentré de zinc et en un concentré « bulk » qui contient le plomb et tous les autres métaux : argent, or et cuivre.

Une parfaite maîtrise du traitement permet d'optimiser la « balance métallurgique » et de maximiser la récupération des différents métaux dans les concentrés (Zn, Pb, Ag, Au). L'objectif d'une balance métallurgique est de maximiser la récupération des principaux métaux économique (Zn, Pb et Ag) tout en optimisant la récupération des autres métaux (« buy product »).

 

  • Point d'étape de l'usine de cyanuration d'Auplata

Le système d'élution est en phase de pré-assemblage chez le fournisseur. Il est prévu que la livraison se fasse sur site au mois de mars 2019. La livraison du broyeur à boulets est prévue au cours de la même période.

La société est entrée dans la dernière ligne droite pour le feu vert de la DEAL (Direction de l'Environnement, de l'Aménagement et du Logement) de Guyane française afin de pouvoir débuter la production d'or entre avril et mai 2019.

  • Questions des actionnaires à la direction d'Auplata

Auplata a reçu de nombreuses questions de la part de ses actionnaires. Son Président-Directeur général (PDG) Luc Gerard y répond dans la nouvelle rubrique « FAQ » du site internet qui sera disponible dans le courant de la semaine.

Cette démarche s'inscrit dans le cadre de la nouvelle stratégie de communication d'Auplata, basée sur une plus grande information vis-à-vis du marché. Cette communication est complémentaire aux communiqués de presse et au compte Twitter de la société (@AUPLATA1).

Auplata invite ses actionnaires à consulter cette nouvelle rubrique fréquemment.

 


Auplata en bref
Basé en Guyane française, Auplata est le 1er producteur d'or français coté en Bourse. La société dispose de plus de 700 km² de permis et titres miniers en Guyane française. Auplata mène une stratégie industrielle et financière novatrice de mise en valeur des ressources aurifères guyanaises avec une forte implication des acteurs locaux. L'objectif de la société est ainsi de proposer une exploitation durable pour l'industrie minière guyanaise. Depuis juin 2015, Auplata est actionnaire de la société minière ivoirienne OMCI, détentrice de deux projets miniers en Côte d'Ivoire.
Auplata est coté sur le marché Euronext Growth à Paris (Euronext). ISIN : FR0010397760 – ALAUP ; ICB : 1777 – Gold Mining.
Pour plus d'information sur la société Auplata : www.auplata.fr.


Contacts :
ACTUS FINANCE

Mathieu Omnes Relations investiseurs momnes@actus.fr 01 53 67 36 92
Nicolas Bouchez Relations presse nbouchez@auplata.fr 01 53 67 36 74