Actusnews Wire - Diffuseur professionnel d'information corporate et réglementée, autorisé par l'AMF et le CSSF.

  Communiqué de la société AUPLATA du 27/04/2018

  27/04/2018 - 07:30

Résultats annuels 2017


Auplata (Euronext Growth - FR0010397760 - ALAUP), 1er producteur d'or français coté en Bourse, publie ses comptes annuels 2017, arrêtés par le Conseil d'administration lors de sa réunion du 26 avril 2018. Les procédures d'audit et de contrôle des comptes ont été effectuées. Le rapport financier annuel 2017, comprenant les états financiers annuels consolidés, le rapport de gestion, le rapport sur le gouvernement d'entreprise et les rapports des commissaires aux comptes afférents à ces états financiers annuels, sera disponible sur le site internet d'Auplata, Espace investisseurs, rubrique Documents, le 30 avril 2018.

 

Principaux faits marquants de l'exercice 2017

Réévaluation des actifs miniers

À la suite des différentes expertises et études menées au cours de l'exercice, Auplata a procédé à la réévaluation de ses actifs miniers dans ses comptes consolidés 2017.

La volonté stratégique du Groupe de se positionner, pour une partie de ses activités, comme une « junior mining », et ainsi d'éventuellement arbitrer ses actifs miniers et/ou de se positionner sur de nouveaux titres miniers, l'a conduit à considérer qu'une valorisation desdits actifs selon le modèle de réévaluation, en lieu et place du modèle du coût, apporterait une information plus pertinente de ses opérations et de son ambition.

L'expertise financière sur laquelle s'appuie la réévaluation des actifs miniers fait suite à une étude menée par le cabinet de conseil et d'ingénierie SOFRECO. Cette dernière a pris la forme d'une étude de cadrage dite « Scoping study », dont la méthodologie d'élaboration respecte les standards du code JORC (Joint Ore Reserve Committee), normes internationales majoritairement utilisées à ce jour pour estimer et rendre compte des ressources et réserves minérales intégrant les études minières et de traitement du minerai. Cette étude s'est appuyée sur la base de données documentaires d'Auplata. Elle a permis d'estimer, sur la base d'un niveau de ressources inférées, notamment la production d'or potentielle des sites de Yaou et Dorlin, les coûts d'exploitation liés et l'investissement initial nécessaire au développement de futures usines de production d'or.

Cette réévaluation dans les comptes de la société ne porte que sur les comptes consolidés établis selon les normes IFRS. Elle est assise sur une valorisation de 80,6 M€ retenue par l'expert pour les titres miniers de Yaou, Dorlin et Dieu Merci (incluant la construction de l'usine pour 9 M€ et une revalorisation des actifs miniers pour 71,5 M€). Elle génère un impact positif sur les capitaux propres de 35,3 M€.

Au cours de l'exercice 2018, la société a pour volonté de poursuivre la valorisation de ses actifs miniers avec pour objectif d'augmenter le niveau de confiance dans ses ressources, d'obtenir une étude de préfaisabilité et de déclarer des réserves.

Croissance externe

Au 3ème trimestre 2017, Auplata s'est renforcé dans les métaux précieux en procédant à l'acquisition de 4,82% du capital d'Osead Maroc Mining (OMM), laquelle acquisition est associée, dès lors qu'Auplata détiendra au moins 5% d'OMM, à une option d'achat pour l'acquisition progressive de 100% d'OMM, qui détient 38% du capital de la Compagnie Minière de Touissit (CMT), société cotée à la Bourse de Casablanca. CMT est le leader au Maroc dans la production de concentrés de plomb argentifère de haute qualité.

Auplata a donc la possibilité de devenir le principal actionnaire, à travers OMM, de la CMT.

La société ambitionne de poursuivre sa politique de croissance externe au cours de l'exercice 2018.

Construction de l'usine de dieu merci

A la suite de l'obtention des autorisations administratives en 2015 pour le site de Dieu Merci et à la décision du Conseil d'administration en 2016, Auplata a entrepris la construction de l'usine de cyanuration afin de traiter les rejets issus du traitement gravimétrique et stockés sur le site de Dieu Merci.

Les modules de l'usine ont été livrés au cours du 1er trimestre 2018. La construction de l'usine est en cours et son exploitation doit démarrer au 3ème trimestre 2018. Elle se poursuivra sur plusieurs années afin de traiter dans un premier temps les rejets gravimétriques de Dieu Merci et, dans un second temps, ceux issus de l'exploitation du minerai des permis voisins.

 

Principaux chiffres consolidés 2017

Bilan

Comptes consolidés en K€ - Normes IFRS
Données auditées - Actif
31/12/2017 31/12/2016
Actifs non courants 91 338 29 165
Actifs Courants 19 858 19 346
Total de l'actif 111 196 48 512
     
Comptes consolidés en K€ - Normes IFRS
Données auditées - Passif
31/12/2017 31/12/2016
Capitaux propres (part du groupe) 65 728 30 302
Intérêts minoritaires (116) (69)
Passifs non courants 30 825 9 708
Passifs courants 14 759 8 571
Total du passif 111 196 48 512

 

Compte de résultat

Comptes consolidés en K€ - Normes IFRS
Données auditées
31/12/2017 31/12/2016
Chiffre d'affaires 4 973 9 658
Résultat opérationnel courant (9 260) (8 605)
Résultat opérationnel (11 191) (11 427)
Résultat net part du groupe (12 093) (12 895)

 

Le chiffre d'affaires consolidé d'Auplata pour l'exercice 2017 s'est établi à 5,0 M€, en retrait de 51 % par rapport au chiffre d'affaires de l'année 2016 (9,7 M€). Les ventes d'or représentent 3,6 M€ en 2017 contre 7,7 M€ en 2016. La baisse du chiffre d'affaires est liée à l'arrêt de toute production gravimétrique conformément au changement de stratégie de la société qui se concentre désormais sur le développement de l'usine de traitement du minerai par cyanuration et à une limitation du nombre de ses sous-traitants.

Les prestations de services sont stables en comparaison avec le chiffre d'affaires. Elles s'élèvent à 1,3 M€ en 2017 contre 1,9 M€ en 2016.

Le résultat opérationnel courant s'établit en perte de 9,3 M€ en 2017, comparé à une perte de 8,6 M€ en 2016, conséquence de la réduction du chiffre d'affaires, des charges inhérentes à la construction de l'usine non immobilisées et des frais financiers liés aux opérations en capital.

Le résultat opérationnel de l'exercice ressort en perte de 11,2 M€ en 2017, contre une perte de 11,4 M€ en 2016.

Après quote-part des sociétés mises en équivalence, le résultat net consolidé d'Auplata est une perte de 12,1 M€, contre une perte de 12,9 M€ en 2016.

 


Auplata en bref
Basé en Guyane française, Auplata est le 1er producteur d'or français coté en Bourse. La société dispose de plus de 700 km² de permis et titres miniers en Guyane française. Auplata mène une stratégie industrielle et financière novatrice de mise en valeur des ressources aurifères guyanaises avec une forte implication des acteurs locaux. L'objectif de la société est ainsi de proposer une exploitation durable pour l'industrie minière guyanaise.
Depuis juin 2015, Auplata est actionnaire de la société minière ivoirienne OMCI, détentrice de deux projets miniers en Côte d'Ivoire.
Auplata est coté sur le marché Euronext Growth à Paris (Euronext). ISIN : FR0010397760 – ALAUP ; ICB : 1777 – Gold Mining.
Pour plus d'information sur la société Auplata : www.auplata.fr.


Contacts :
ACTUS FINANCE

Mathieu Omnes Relations investiseurs momnes@actus.fr 01 53 67 36 92
Nicolas Bouchez Relations presse nbouchez@auplata.fr 01 53 67 36 74