Actusnews Wire - Diffuseur professionnel d'information corporate et réglementée, autorisé par l'AMF et le CSSF.

  Communiqué de la société ARCHOS du 10/06/2020

  10/06/2020 - 18:15

RESULTATS 2019 ET CHIFFRE D'AFFAIRES 1ER TRIMESTRE 2020


Le Groupe enregistre un chiffre d'affaires de 35,4 M€ sur l'exercice 2019, contre 63,3 M€ sur l'exercice 2018.

Chiffre d'affaires consolidé (en M€) 2019 2018 Variation Variation en %
ARCHOS 23,3 52,2 -28,9 -55%
LOGIC INSTRUMENT 12,1 11,1 +1,0 +9%
Total 35,4 63,3 -27,9 -44%

Cette décroissance provient essentiellement de la baisse des ventes de smartphones et de tablettes sur un marché européen en recul, qui est marqué par la concurrence exacerbée des grandes marques.

Compte de résultat simplifie

Compte de résultat consolidé synthétique, en M€ 2019 2018 Variation Variation en %
Chiffre d'affaires 35,4 63,3 -27,9 -44%
Marge Brute 5,3 7,6 -2,4 -31%
en % du chiffre d'affaires 14,8% 12,1%  n/a n/a
Charges opérationnelles courantes (hors amortissements et autres charges courantes) 15,4 20,4 n/c n/c
EBITDA -10,2 -12,7 n/c n/c
en % du chiffre d'affaires -28,7% -20,1% n/c n/c
Amortissements et autres charges courantes 1,1 0,5 n/c n/c
Résultat opérationnel courant -11,3 -13,2 n/c n/c
Charges et produits opérationnels non courants -24,0 -9,2 -14,8 n/a
Résultat financier -1,1 -0,3 n/c n/c
Impôt sur les résultats -0,1 -0,2 n/c n/c
Résultat net -36,5 -23,0 n/c n/c
Nota bene : l'application d'IFRS 16 au 1er janvier 2019 rend non immédiatement comparable "n/c" la plupart des éléments du compte de résultat 2019 avec ceux de 2018.

Les comptes ont été arrêtés par le Conseil d'administration du 10 juin 2020.

Le taux de marge brute[1] du Groupe progresse à 14,8 %, contre 12,1 % en 2018.

Les charges opérationnelles courantes (hors amortissements et autres charges courantes) s'établissent à 15,4 M€. L'application d'IFRS 16 au 1er janvier 2019 rend non immédiatement comparable le montant publié en 2019 avec celui de 2018. Néanmoins, IFRS 16 contribue à réduire le montant 2019 de -0,4 M€ seulement. Ainsi, les économies entamées se poursuivent et les charges de la période sont en baisse de -4,5 M€, soit -22%.

L'EBITDA[2] du Groupe s'établit à -10,2 M€ sur l'exercice, en hausse de 2,1 M€ hors impact d'IFRS 16 de 0,4 M€.

Les amortissements et autres charges courantes s'élèvent à 1,1 M€. L'application d'IFRS 16 au 1er janvier 2019 rend non immédiatement comparable le montant publié en 2019 avec celui de 2018. IFRS 16 contribue à augmenter les amortissements 2019 de 0,4 M€.

Le résultat opérationnel courant est de -11,3 M€. L'application d'IFRS 16 au 1er janvier 2019 rend non immédiatement comparable le montant publié en 2019 avec celui de 2018. Néanmoins, IFRS 16 contribue à augmenter le montant 2019 de 45 K€ seulement. Hors impact d'IFRS 16, le résultat opérationnel courant publié augmente de 1,9 M€.

Les autres charges et produits opérationnels non courants s'élèvent à -24 M€ sur l'exercice (dont -20,6 M€ déjà constatés au premier semestre 2019). Ce montant correspond pour -17,6 M€ à des éléments non courants relatifs aux stocks, composés (i) d'une part d'une variation nette de dépréciations non courantes de stocks de -8,7 M€ pour les produits considérés comme non réparables (soit du fait d'une trop grande antériorité ou de l'obsolescence de leurs composants, soit du fait de fournisseurs asiatiques qui ont arrêté leur activité et conduisant à une incapacité d'acheter les composants nécessaires à la réparation), et (ii) d'autre part d'une charge nette non courante de -8,9 M€ consécutive à la sortie et à la vente durant le second semestre 2019 d'importants volumes de produits dans des conditions économiques très significativement dégradées par rapport aux années précédentes.

Le reste est essentiellement afférent à une dépréciation non courante suite à un litige avec un client Egyptien pour le recouvrement d'une créance impayée (pour -1,3 M€), à l'impact net (pour -2,2 M€) de l'amortissement exceptionnel des immobilisations incorporelles sur les projets de R&D, à l'enregistrement d'une perte de valeur sur l'écart d'acquisition de Logic Instrument (pour -0,8 M€), car les BSA Logic Instrument sont caduques et le cours de l'action Logic Instrument est significativement inférieur au prix d'acquisition historique. Enfin, une provision a été constituée (pour -1,4 M€) au titre des coûts de mise en œuvre du plan de sauvegarde de l'emploi et des coûts (pour -0,4 M€) ont été enregistrés relatifs aux salariés déjà partis au 31 décembre 2019.

Le résultat financier s'établit à -1,1 M€. L'application d'IFRS 16 au 1er janvier 2019 rend non immédiatement comparable le montant publié en 2019 avec celui de 2018. Néanmoins, IFRS 16 contribue à réduire le montant 2019 de -59 K€ seulement. Ainsi, hors impact d'IFRS 16, le résultat financier est en baisse de -0,7 M€.

Le résultat net consolidé, après prise en compte de l'impôt sur les résultats pour -0,1 M€, s'établit à -36,5 M€ contre ?23,0 M€ en 2018. L'impact de l'application d'IFRS 16 sur cet indicateur en 2019 s'élève à seulement -14 K€.

Principaux éléments bilanciels consolidés

ACTIF, en millions d'euros 31 décembre 2019 31 décembre 2018
Actifs non courants 3,3 6,3
Actifs courants 27,1 63,6
- Stocks 3,4 26,7
- Clients 11,5 18,3
- Autres actifs courants 5,1 4,4
- Disponibilités 7,1 14,2
TOTAL ACTIF 30,3 69,9
     
PASSIF, en millions d'euros 31 décembre 2019 31 décembre 2018
Capitaux propres attribuables aux actionnaires d'ARCHOS SA -14,7 17,5
Intérêts ne conférant pas le contrôle 4,9 4,9
Passifs non courants 11,9 11,7
Passifs courants 28,2 35,8
- Dettes financières courantes - factors 0,0 4,3
- Dettes financières courantes 3,0 6,9
- Fournisseurs 12,5 12,7
- Autres dettes et autres provisions 12,8 11,9
TOTAL PASSIF 30,3 69,9

Trésorerie nette[3]

Elle s'établit à 7,1 M€ en baisse de -7,1 M€ sur l'exercice. La variation de la trésorerie sur cette période résulte principalement des flux suivants (le sens des signes indique l'impact sur la trésorerie) :

  • Une capacité d'autofinancement dégagée de -31,0 M€,
  • Une variation du besoin en fond de roulement d'exploitation de +31,0 M€,
  • De flux nets d'investissements négatifs de -0,6 M€,
  • Des flux de financements suivants pour un montant net de -6,5 M€ composés des éléments suivants :
    • Encaissements nouveaux emprunts pour +1,9 M€,
    • Remboursements d'emprunts pour -0,4 M€,
    • Intérêts financiers versés pour -0,4 M€,
    • Financement Factoring & industriels chinois pour -7,6 M€ (en raison de la baisse de l'activité).

Chiffre d'affaires premier trimestre 2020

en M€ Q1 2020 Q1 2019 VAR Var° en %
ARCHOS 2,7 8,8 -6,1 -69%
LOGIC INSTRUMENT 2,1 2,8 -0,7 -27%
TOTAL 4,8 11,6 -6,8 -59%

Comme la plupart des entreprises, le Groupe ARCHOS est confronté à la crise du COVID-19 qui a impacté son activité du premier trimestre. En effet, les fournisseurs asiatiques du groupe sont impactés depuis le mois de janvier 2020, ce qui a entrainé des interruptions d'approvisionnement puis des perturbations logistiques. Une très forte baisse des ventes a été subie en mars 2020 quand l'Europe a entamé les mesures de confinement.

Evènements 2019 et Perspectives 2020

PLAN DE RESTRUCTURATION LANCE AU SECOND SEMESTRE 2019

Depuis la fin des discussions avec Vingroup en juillet 2019 et compte tenu de la baisse importante du chiffre d'affaires, le Groupe a mis en place au second semestre 2019 les actions de restructuration suivantes :

  • Chiffre d'affaires et marge brute
    • Recentrage sur la France, le Benelux, l'Allemagne et l'Angleterre,
    • Création d'une offre de produits et de services, qui exploite toute l'expertise d'ARCHOS en distribution de produits électroniques en Europe,
  • Optimisation de la chaîne de valeur logistique : réorganisation autour d'un pôle unique d'expédition et de réception en Europe, afin d'économiser en temps, flux et prix par pièce,
  • Plan de réduction de tous les frais indirects : la société a lancé un plan d'économies très agressif visant à réduire ses frais indirects de plus de moitié et un plan de départ de 25 personnes (PSE) annoncé en décembre 2019 et mis en œuvre début 2020.

Un financement par émission d'OCA-BSA a été mis en place[4] afin de financer ce plan de restructuration. A ce jour, les 4 premières tranches ont été tirées pour un montant net de 3,7 M€.

Compte tenu des actions mises en place, la société n'identifie pas de problématique de continuité d'exploitation à l'horizon des 12 mois de l'exercice 2019.

IMPACT DE L'EPIDEMIE DE CORONAVIRUS OU COVID-19

L'épidémie du coronavirus a engendré d'importants impacts sur l'environnement économique mondial, avec notamment la fermeture de certaines zones d'activités, la modification des rythmes de production mais également la modification des modes de vie et de consommation. Cette épidémie impacte de manière significative le Groupe ARCHOS depuis le mois de janvier 2020. En effet, les principaux fournisseurs du Groupe sont situés en Chine et ils ont été impactés dès janvier 2020, entrainant des interruptions d'approvisionnement puis des perturbations logistiques pour le Groupe. Une très forte baisse des ventes a été subie en mars 2020 quand l'Europe a entamé les mesures de confinement. Les principaux clients d'ARCHOS sont pour la plupart des distributeurs physiques en France, et ils ont fait l'objet d'une fermeture administrative dans le cadre des mesures de confinement décidées par le Gouvernement français.

Le groupe met actuellement en œuvre toutes les mesures afin de protéger ses collaborateurs tout en poursuivant son activité auprès des clients dans les meilleures conditions possibles.

En France, ARCHOS et LOGIC INSTRUMENT ont eu recours à l'activité partielle jusqu'au 10 mai 2020. ARCHOS a reporté des échéances fiscales et sociales tandis que LOGIC INSTRUMENT a reporté seulement des échéances de charges sociales. ARCHOS s'est vu refuser l'octroi d'un prêt garanti par l'Etat. LOGIC INSTRUMENT est en discussion avec ses banques en vue d'obtenir un prêt garanti par l'Etat. Néanmoins, à ce stade, les impacts opérationnels, économiques et financiers de cette épidémie à moyen et long terme restent difficiles à évaluer avec précision.

A ce jour, les approvisionnements sont en voie d'amélioration mais avec des hausses de prix sur les composants et les prestations de transport et de logistique. Sur le plan commercial, les ventes de produits sont restées très perturbées en avril et mai et le resteront probablement au moins sur tout le second trimestre 2020.

PERSPECTIVES DU GROUPE ARCHOS

Il est très difficile d'estimer à ce stade l'impact à venir de l'épidémie de Covid-19 mais le groupe ARCHOS compte poursuivre au mieux le développement de sa stratégie et utiliser sa connaissance acquise au cours des 20 dernières années du tissu économique chinois pour nouer des partenariats avec de nouveaux acteurs asiatiques sur des segments de marché à forte croissance.

ARCHOS sera positionnée comme une plateforme d'accélération du déploiement de ces nouveaux acteurs en Europe, ces derniers disposant de moyens très importants pour prétendre accéder rapidement au top 5 de leur segment d'activité. ARCHOS offrira une palette de compétences couvrant la chaîne de valeur logistique, le marketing, la vente et le service. Un premier partenariat de représentation commerciale a été signé en janvier 2020 avec le groupe chinois Etekcity, qui commercialise des produits technologiques électroménagers et IOT aux USA et souhaite développer avec ARCHOS sa distribution en Europe.

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

A propos d'ARCHOS :

ARCHOS, pionnière dans l'électronique grand public, a sans cesse révolutionné ce marché. La marque française a ainsi été la première à proposer un lecteur MP3 à disque dur en 2000, un baladeur multimédia en 2003, des tablettes Google Android™ en 2009, un écosystème pour la maison intelligente dès 2014 et PicoWAN, le 1er réseau collaboratif dédié aux objets connectés, en 2016. Aujourd'hui, ARCHOS démocratise au niveau mondial des produits à forte valeur d'innovation : solutions mobiles, intelligence artificielle & IoT et blockchains. Avec un siège social en France, des bureaux en Europe et en Asie, ARCHOS s'affirme comme un acteur paneuropéen incontournable, coté au compartiment C d'Eurolist, Euronext Paris, ISIN Code : FR0000182479. www.archos.com.

Contact Investisseurs :

Loïc Poirier – Directeur Général – poirier@archos.com - 01 69 33 16 90

Toutes les marques commerciales ou déposées mentionnées dans ce document sont la propriété de leurs propriétaires respectifs.


[1] Y compris dépréciations de stocks présentées en éléments courants

[2] L'EBITDA - Résultat opérationnel courant avant amortissements et dépréciations est un indicateur utilisé par la Direction pour mesurer la performance opérationnelle et financière et prendre des décisions d'investissement et d'allocation des ressources. Le sous-total EBITDA n'est pas nécessairement comparable à des indicateurs à l'appellation similaire présentés par d'autres entreprises. Il ne saurait se substituer au résultat opérationnel courant car les effets des amortissements et des dépréciations qui en sont exclus peuvent l'impacter de manière significative

[3] Trésorerie nette = disponibilités moins découverts bancaires

[4] Voir communiqué du 26 septembre 2019


Cette publication dispose du service "Actusnews SECURITY MASTER".
- SECURITY MASTER Key : l2hvaZVpaZjGym1yaJhtmpdlnGZixJKVl5TIlZNuZcuWa3JjlW+UmMeXZm9knWhs
- Pour contrôler cette clé : https://www.security-master-key.com.



  Original Source : ARCHOS