Actusnews Wire - Diffuseur professionnel d'information corporate et réglementée, autorisé par l'AMF et le CSSF.

  Communiqué de la société AGROGENERATION du 24/04/2019

  24/04/2019 - 08:00

Résultats annuels 2018 : Réduction significative de la perte nette en dépit d'une météo adverse qui a affecté l'EBITDA


Paris, le 24 avril 2019

AgroGeneration, producteur de céréales et d'oléagineux en Ukraine, publie ses résultats annuels 2018, arrêtés par le Conseil d'Administration du 19 avril 2019.

Comme déjà annoncé, les récoltes de la campagne 2018 ont été très contrastées avec des conditions climatiques qui ont pénalisé fortement les récoltes précoces (blé et orge) alors que les récoltes tardives (tournesol et maïs) ont connu des rendements élevés qui n'ont toutefois pas pu compenser les pertes sur les récoltes précoces. Le Groupe affiche ainsi une réduction de 3,5 M€ de l'EBITDA qui ressort à 5,6 M€ (avant retraitement des contrats de location et des actifs destinés à la vente).

Le Groupe a mené, comme prévu, des actions sur la réduction de ses frais généraux et administratifs qui, couplées à l'amélioration du résultat financier (baisse progressive des charges d'intérêts et impacts positifs de change), permettent à AgroGeneration d'afficher une réduction significative de 5 M€ de la perte nette qui ressort à (8,2) M€ (avant retraitement des contrats de location et des actifs destinés à la vente).

AgroGeneration démarre l'exercice 2019 avec une situation de trésorerie renforcée suite aux cessions de terres agricoles et en l'absence de dette structurelle compte tenu du remboursement total des OSRANE le 1er avril 2019. En parallèle, la campagne 2019 a été entièrement sécurisée et a démarré dans de bonnes conditions.

 

Résultats annuels 2018

Préambule comptable

AgroGeneration a adopté la norme comptable IFRS 16 de manière anticipée le 1er janvier 2018. Cette norme considère tous les contrats de location sous un modèle unique selon lequel les contrats de locations sont comptabilisés dans le passif (paiement futurs escomptés), et les droits d'utilisation sont comptabilisés en tant qu'actifs.

En outre AgroGeneration, en application de la norme IFRS 5, et au vu de la revue stratégique de ces actifs entreprise en fin d'année, a comptabilisé ses activités agricoles dans les régions de Ternopil et Zhytomyr comme des actifs destinés à la vente. Les cessions effectives des fermes ont été réalisées au cours du premier trimestre 2019.

Pour plus de clarté, le Groupe présente ci-dessous les indicateurs financiers clés 2018, avant l'application des normes IFRS 16 et IFRS 5, c'est à dire avant retraitement des contrats de location et des actifs destinés à la vente (base comparable avec les données 2017) et après l'application des normes IFRS 16 et IFRS 5 (correspondant aux comptes publiés). L'impact total net des retraitements représente une augmentation de l'EBITDA de 4,6 M€ (soit 45% de l'EBITDA total) et de la Dette Nette de 20,4 M€ (soit 33% de l'Endettement net total).

Indicateurs financiers

(en k€) 2017
publié
2018
hors impact IFRS 5 et IFRS 16
2018
Publié
Chiffre d'affaires 54 195 59 970 41 007
Écart de la juste valeur des actifs biologiques et des produits finis 14 767 8 555 9 819
Coût des ventes (52 933) (58 704) (39 561)
Marge Brute 16 029 9 821 11 265
Frais commerciaux, généraux et administratifs (12 663) (11 686) (9 602)
Autres produits et charges (2 522) (590) (180)
Résultat opérationnel 844 (2 455) 1 483
Résultat financier (14 089) (5 840) (7 795)
Impôt 68 56 56
Résultat net avant résultat des activités en cours de cession (13 177) (8 239) (6 256)
Résultat des activités en cours de cession   - (2 265)
Résultat net (13 177) (8 239) (8 521)

Les comptes annuels 2018 seront déposés le 30 avril 2019 sur le site www.AgroGeneration.com

(en k€) 2017 2018
hors impact IFRS 5 et IFRS 16
2018
 EBITDA (1) 9 095 5 551 10 167
Capitaux propres 56 083 50 610 50 328
Dette nette (2) 45 436 41 703 62 155
Dette structurelle (3) 9 784 2 264 2 264

(1) EBITDA = résultat net augmenté des impôts, du résultat financier net, des dotations aux amortissements et provisions, du résultat net des ventes d'immobilisations et de la part additionnelle non contractuelle des loyers - voir détail en annexe du communiqué
(2) Endettement brut diminué de la trésorerie disponible, des dépôts de garantie affectés au remboursement de la dette bancaire et de la dette locative liée à la part additionnelle non contractuelle des loyers - voir détail en annexe du communiqué
(3) Montant en principal du prêt octroyé par le BERD et montant des intérêts futurs capitalisés liés à l'OSRANE - voir détail en annexe du communiqué

Production et chiffre d'affaires

En 2018, AgroGeneration a produit environ 328 100 tonnes de céréales et d'oléagineux (contre 359 200 en 2017) sur une superficie de 105 200 hectares équivalente à l'an dernier. La baisse de la production s'explique par les conditions climatiques difficiles qui ont affecté les rendements des récoltes précoces (en particulier blé et orge). Les rendements d'AgroGeneration restent toutefois supérieurs à ceux de la moyenne du secteur agricole ukrainien.

Comparaison des rendements bruts (source : Commission Nationale des Statistiques de l'Ukraine au 1er avril 2019)

Cultures AGG vs. Ukraine
Blé +3%
Orge +30%
Maïs +35%

Le chiffre d'affaires d'AgroGeneration s'élève à 60,0 M€ (avant impact IFRS 16 et IFRS 5) en 2018, contre 54,2 M€ en 2017, en hausse de 5,8 M€, correspondant essentiellement à la vente des stocks de l'exercice précédent. Il se décompose comme suit :

  • 42 M€ correspond au chiffre d'affaires lié à la vente de 220 000 tonnes produites sur 2018, la baisse des volumes vendus par rapport à l'an dernier (pour 20 000 tonnes) ayant été compensée par un effet mix favorable sur les prix. La différence entre le tonnage produit et vendu correspond à la production conservée par la société pour ses propres besoins et à un stock de 93 000 tonnes, en baisse de 12 000 tonnes par rapport à l'an dernier ;
  • 17 M€ correspond au produit de la vente des stocks de l'exercice précédent ;
  • 1 M€ correspond aux autres produits et services (stockage, séchage).

La part des ventes à l'export (y compris la production stockée) représente 52% des ventes (contre 57% l'an dernier). Hors cultures non exportables (tournesol) la proportion serait de 65%.

Le chiffre d'affaires des fermes destinées à la vente représentant 19,0 M€, le chiffre d'affaires publié est donc de 41,0 M€.

Résultats de l'exercice

La marge brute (avant impact IFRS 16 et IFRS 5) ressort à 9,8 M€ contre 16,0 M€ en 2017, soit une baisse de 6,2 M€ ventilée comme suit :

  • -8,8 M€ de perte de revenus imputable à l'effet des conditions climatiques adverses sur les récoltes précoces ;
  • +2,6 M€ liés essentiellement aux bons rendements des récoltes tardives et à l'impact positif sur les coûts de production de la dépréciation de la hryvnia.

En parallèle, les frais commerciaux, généraux et administratifs (avant impact IFRS 16 et IFRS 5) s'élèvent à 11,7 M€ en 2018 en baisse de 1,0 M€ grâce aux économies réalisées sur les frais généraux et administratifs.

Les autres charges et produits (avant impact IFRS 16 et IFRS 5) représentent une perte de (0,6) M€ contre une perte de (2,5) M€ en 2017 qui avait enregistré des coûts non récurrents liés notamment aux impacts non cash de la vente d'une ferme dans la région de Kharkhiv.

Ainsi, le résultat opérationnel ressort à (2,5) M€ (avant impact IFRS 16 et IFRS 5) contre 0,8 M€ en 2017 et l'EBITDA à 5,6 M€ en 2018 contre 9,1 M€ en 2017.

Après l'application des normes IFRS 5 et IFRS 16, le résultat opérationnel publié est positif à 1,5 M€ avec un impact positif de l'application de la norme IFRS 16 de 3,4 M€ et un résultat des actifs destinés à être cédés de (0,5) M€. De même, après retraitement des loyers contractuels et non contractuels, l'EBITDA est de 14,3 M€ y compris les activités destinées à la vente et de 10,2 M€ en les excluant, avec un impact positif net de 8,7 M€ et 4,6 M€ respectivement.

En parallèle, le résultat financier (avant impact IFRS 16 et IFRS 5) continue à s'améliorer significativement. Il ressort à (5,8) M€ (avant IFRS 16 et 5) contre (14,1) M€ soit une amélioration de 8,3 M€ qui se répartit comme suit :

  • +1,5 M€ de réduction du coût de la dette grâce notamment à la baisse des taux d'intérêts sur les crédits de campagne ;
  • +6,8 M€ d'effets positifs de change.

Après impact IFRS 16 et IFRS 5, le résultat financier est de (7,8) M€ avec un impact négatif de l'application de la norme IFRS 16 de 3,7 M€ et un résultat des actifs destinés à être cédés de (1,7) M€.

Au final, la perte nette du Groupe ressort à (8,5) M€ contre (13,2) M€ en 2017, en prenant en compte un impact négatif de (0,3) M€ lié à l'application d'IFRS 16.

 

Structure financière

Les capitaux propres du Groupe s'élèvent à 50,3 M€ au 31 décembre 2018.

La dette structurelle baisse significativement à 2,3 M€ (contre 9,8 M€ au 31 décembre 2017) grâce à la réduction des intérêts courus de l'OSRANE (l'OSRANE ayant été intégralement remboursée au 1er avril 2019, cette dette n'existera plus sur l'exercice 2019) et le remboursement intégral du prêt octroyé par la BERD.

Avant impact de la norme IFRS16, l'endettement net s'élève à 41,7 M€ contre
45,4 M€ au 31 décembre 2017. Après prise en compte des dettes locatives contractuelles et non contractuelles, l'endettement net s'établit à 62,1 M€.

L'adoption de la norme IFRS 16 n'a pas d'incidence cash et la trésorerie de fin de période s'élève à 1,1 M€.

 

Perspectives 2019

Début 2019, AgroGeneration a fortement renforcé sa situation de trésorerie grâce à la cession de 37 700 hectares de terres agricoles pour un montant total d'environ 25 M€ qui comprend les droits au bail et les actifs biologiques, et pour lequel elle a déjà perçu 22 M€.

La nouvelle campagne agricole a démarré dans de bonnes conditions sur une surface d'environ 70 000 hectares (nouveau périmètre suite aux cessions intervenues au premier semestre) et dans un contexte météorologique favorable. AgroGeneration a semé 31 000 hectares de semis d'hiver, essentiellement en blé, et prévoit pour les semis de printemps, une réduction par rapport à l'an dernier des pois, et une augmentation du maïs et du soja, le blé et le tournesol restant les principales cultures du Groupe.

Les besoins de financement de cette campagne tiennent compte de la réduction de la surface cultivée et ont été sécurisés grâce au renouvellement des financements auprès des partenaires habituels : (i) Alfa-Bank Ukraine pour un montant de 20 M$ (au lieu des 35 M$ habituels) et (ii) Quadra Commodites et Kernel pour des contrats de prépaiements. AgroGeneration ne prévoit pas d'investissement significatif sur ce nouvel exercice, grâce notamment au redéploiement partiel des équipements présents dans les fermes cédées sur le périmètre existant.

 

A propos d'AGROGENERATION

Créé en 2007, AgroGeneration est un producteur international de céréales et oléagineux. Suite au rapprochement avec Harmelia, le nouveau Groupe est devenu un des cinq premiers producteurs agricoles en Ukraine avec près de 70 000 hectares contrôlés en Ukraine. Le Groupe a pour objectif, en louant des terres agricoles à fort potentiel, de répondre au défi alimentaire de demain, lié au doublement de la consommation mondiale d'ici à 2050.

Retrouvez toutes les informations sur le site AgroGeneration : www.AgroGeneration.com

Recevez gratuitement toute l'information financière d'AgroGeneration par e-mail en vous inscrivant sur: www.actusnews.com

AgroGeneration
01 56 43 68 60
investisseurs@AgroGeneration.com
www.AgroGeneration.com
Actus Finance
Guillaume Le Floch, Relations investisseurs
01 53 67 36 70
Anne-Pauline Petureaux, Relations investisseurs
01 53 67 36 72
Alexandra Prisa, Relations presse
01 53 67 36 90

 

ANNEXES

Calcul de l'EBITDA

(in K€) 2017 2018 avant impact IFRS 16 et IFRS 5 2018
Résultat opérationnel 844 -2 455 1 483
Amortissement des actifs immobilisés 6 245 7 192 6 554
Provisions, résultat net des ventes et dépréciations d'actifs immobilisés 2 006 814 408
Part additionnelle non contractuelle des loyers * 1 722
EBITDA 9 095 5 551 10 167

* la part additionnelle non contractuelle des loyers n'a pas été retraitée dans les comptes publiés au 30 juin 2018 comme des droits d'utilisation / dettes locatives au bilan. Elle représente (en excluant les activités destinées à la vente) une charge locative au 30 juin 2018 de 2.038 k€. Elle aurait représenté en cas d'intégration dans le périmètre d'application de la norme IFRS 16 un impact sur l'EBITDA de 1.722 k€, et un montant complémentaire de dettes locatives de 6.093 k€.

 

Calcul de la dette nette

(in K€) 2017 2018 avant impact IFRS 16 et IFRS 5 2018
Endettement hors dettes locatives 47 204 43 875 43 875
Dettes locatives 0 0 14 111
Dettes locatives relatives à la part additionnelle non contractuelle des loyers * 0 0 6 149
Dette financière 47 204 43 875 64 135
Trésorerie disponible (1 768) (1 235) (1 074)
Dépôts de garantie ** 0 (937) (906)
Dette nette 45 436 41 703 62 155

** Dépôts de garantie affectés à la dette bancaire

 

Structure de la dette financière

(in K€) 2017 2018 avant impact IFRS 16 et IFRS 5 2018
Dette structurelle 9 784 2 264 2 264
OSRANE * 6 293 2 264 2 264
EBRD - montant en principal 3 491 0 0
Autres dettes financières 37 420 41 611 61 871
Dette financière 47 204 43 875 64 135

* Ce montant représente le montant des intérêts à payer jusqu'à la maturité de l'instrument. Il n'y a pas de principal à rembourser.