Actusnews Wire - Diffuseur professionnel d'information corporate et réglementée, autorisé par l'AMF et le CSSF.

  Communiqué de la société AGROGENERATION du 03/08/2022

  03/08/2022 - 08:00

Des résultats annuels 2021 contrebalancés par l'invasion russe en Ukraine commencée en février 2022 et toujours en cours


Assemblée générale annuelle du 30 septembre 2022


Paris, le 3 août 2022

AgroGeneration, producteur de céréales et d'oléagineux en Ukraine, publie ses résultats annuels 2021, arrêtés par le Conseil d'Administration du 2 août 2022. Les comptes annuels sont disponibles sur le site Internet de la Société. Le report de la publication des résultats 2021 est dû à l'invasion de l'Ukraine par la Russie lancée le 24 février 2022. Cette situation a provoqué une forte perturbation de l'activité et de la performance globale du Groupe, ses principaux actifs de production étant situés dans la partie orientale de l'Ukraine, précisément dans la région de Kharkiv, où le conflit militaire se poursuit à ce jour.

Malgré l'amélioration des indicateurs financiers du Groupe en 2021, avec notamment un EBITDA qui s'élève à 35,2 M€ et un résultat net de 14,2 M€, l'environnement est devenu difficile et imprévisible. À titre d'exemple, le blocage des ports a exercé une pression à la baisse sur les prix des matières premières, le marché local étant affecté par une offre excédentaire de produits, réduisant la rentabilité de la Société. Cette situation contraste avec 2021, où les résultats du Groupe avaient été principalement alimentés par des prix de marché favorables, qui ont soutenu la performance de l'EBITDA de cette année. De plus, en 2021, comme prévu, les pleins effets des initiatives d'optimisation des coûts, démarrées à la fin de 2019 et poursuivies en 2020-2021, sont devenus visibles en fin d'année et ont donc aussi contribué aux résultats d'AgroGeneration. Cela a également permis à la Société d'être mieux paré pour survivre dans l'environnement actuel. A fin 2021, le Groupe a augmenté ses fonds propres à 50,1 M€ et a encore réduit sa dette nette à 17,5 M€. En conséquence, le financement de la récolte 2022 a été entièrement sécurisé plus tôt que l'an dernier par les flux de trésorerie d'exploitation générés par l'activité du Groupe.

La guerre en Ukraine, lancée en février 2022 par les troupes russes, a réduit à néant toutes les performances antérieures du Groupe. Les perspectives à court terme de la Société, ainsi que de l'Ukraine, restent incertaines. Les résultats d'AgroGeneration en 2021 sont contrebalancés en totalité par la guerre, mais ont tout de même aidé le Groupe à poursuivre ses activités pendant la période la plus difficile de l'histoire du Groupe. Selon les attentes actuelles, dont la certitude est toutefois très faible car l'invasion de l'Ukraine se poursuit à ce jour, l'EBITDA futur de la Société sera nettement inférieur à celui de 2021 en raison d'une perte déjà constatée de 19 M€ sur les actifs du Groupe et de la réduction du périmètre d'activité (de près de moitié).

 

Avertissement : Audit des états financiers - Convocation à l'Assemblée Générale annuelle

Dans le contexte de l'invasion militaire de l'Ukraine par la Russie qui a débuté le 24 février 2022, les commissaires aux comptes des filiales ukrainiennes n'ont pas été en mesure de mettre en œuvre les procédures d'audit nécessaires pour émettre une opinion sur les comptes de ces sociétés. L'accès aux sites et aux pièces justificatives était matériellement impossible ou trop risqué car les activités du Groupe sont principalement situées en zone de conflit (Kharkiv). De ce fait, les commissaires aux comptes du Groupe n'ont pas pu obtenir d'opinion sur les comptes des sociétés opérationnelles ukrainiennes et sur les comptes des sociétés holdings chypriotes. Dans ce contexte, la quasi-totalité de l'activité du Groupe et de son patrimoine étant basée en Ukraine, les commissaires aux comptes sont dans l'impossibilité de certifier les comptes consolidés et les comptes annuels au 31 décembre 2021.

Néanmoins, l'Assemblée Générale mixte annuelle de la Société se tiendra le 30 septembre 2022 sur convocation du Président du Conseil d'administration.

En effet, faute d'être en mesure d'avoir de la visibilité quant à la date à laquelle les comptes pourront être audités, la Société a jugé qu'il convenait d'approuver les comptes et, le cas échéant, de procéder à des ajustements lors de l'assemblée générale annuelle sur les comptes 2022, si la situation le permet.

 

 


Résultats annuels 2021

Les comptes annuels 2021 seront déposés au plus tard le 05 août 2022 sur le site www.agrogeneration.com

(en K€)   2020
publié
2020 retraité (1) 2021
Chiffre d'affaires 39 146 39 146 43 896
Écart de la juste valeur des actifs biologiques et des produits finis 10 044 10 351 20 006
Coût des ventes (32 722) (32 722) (31 541)
Marge Brute 16 468 16 775 32 361
Frais commerciaux, généraux et administratifs (4 876) (4 876) (4 518)
Autres produits et charges (370) (370) (11 100)
Résultat opérationnel 11 222 11 529 16 743
Résultat financier (9 174) (9 796) (2 654)
Impôt 600 600 113
Résultat net avant résultat des activités cédées 2 648 2 333 14 202
Résultat des activités cédées - - - -
Résultat net 2 648 2 333 14 202

 

(en K€) 2020
publié
2020 retraité (1) 2021
EBITDA (2) 19 558 19 419 35 183
Capitaux propres 34 711 33 858 50 145
Dette nette (3) 25 053 26 546 17 500
Dette nette hors IFRS16 10 969 10 969 632

 


(1) Au cours de l'année 2021, le Groupe a modifié son approche de l'évaluation des actifs et passifs locatifs liés aux baux fonciers selon la norme IFRS 16. Cette modification prévoyait d'inclure le paiement total réel du bail foncier (y compris non contractuel) qui reflète le taux du marché. Le Groupe estime que l'approche modifiée fournit une information plus complète, pertinente et utile aux parties intéressées. Cette modification représente un changement de méthode comptable et est appliquée de manière rétrospective (IAS 8) en retraitant les chiffres comparatifs de 2020. Pour plus d'informations, se référer à la Note 5 des États financiers consolidés 2021.
(2) EBITDA = résultat net augmenté des impôts, du résultat financier net, des dotations aux amortissements et provisions et du résultat net des ventes d'immobilisations et dépréciation d'actifs non courants et de la part additionnelle non contractuelle des engagements locatifs - voir détail en annexe 1 du communiqué
(3) Endettement brut diminué de la trésorerie disponible, des actifs financiers à court terme et de la dette locative liée à la part additionnelle non contractuelle des loyers - voir détail en annexe 1 du communiqué



Production et chiffre d'affaires

En 2021, AgroGeneration a produit environ 166 000 tonnes de céréales et d'oléagineux (contre 169 150 tonnes en 2020) sur une surface cultivée de 56 000 hectares environ. La récolte de blé d'hiver s'est élevée à plus de 108 000 tonnes produites en poids net, avec un rendement moyen de 3,9 tonnes/hectares (contre 4,4 tonnes/hectares en 2020). Ce rendement représente un écart de 12% par rapport au bon résultat de 2020 ainsi qu'au rendement moyen en Ukraine. Néanmoins, le temps sec a favorisé la bonne qualité du blé récolté. Au total, AgroGeneration a produit 56 100 tonnes de blé meunier en 2021, ce qui représente plus de 50 % de la production totale de blé. En 2021, le Groupe a récolté plus de 51 000 tonnes de tournesol avec un rendement net moyen de 2,0 t/hectares, supérieur de 10% à celui de l'année 2020 (1,8 t/hectares en 2020). La production nette totale des autres cultures (pois, soja et maïs) s'est élevée à plus de 6 000 tonnes.

Le chiffre d'affaires d'AgroGeneration s'élève à 43,9 M€, en hausse de 4,8 M€, à comparer à 39,1 M€ en 2020, principalement due à la vente de 134 900 tonnes (40 700 tonnes de moins par rapport à 2020) de stocks de cultures de 2020, la récolte 2021 et à des prix de vente plus élevés. Les ventes se décomposent comme suit :

  • 29,6 M€ correspond au chiffre d'affaires lié à la vente de 105 800 tonnes produites en 2021, soit une baisse de 25 000 tonnes environ par rapport à 2020 représentant une baisse des ventes de blé d'hiver et de tournesol de la récolte de l'année. La différence entre le tonnage produit et vendu d'environ 60 000 tonnes correspond à une production utilisée par la Société pour ses propres besoins (semences) et à un stock d'environ 53 700 tonnes à vendre en 2022 ;
  • 13,9 M€ correspond au produit de la vente des stocks de l'année 2020 (29 200 tonnes, principalement de tournesol) ;
  • 0,4 M€ correspond aux autres produits et services (stockage, séchage).

La part des ventes à l'export (y compris la production stockée) s'est maintenue au niveau de 2020 et s'est établie à 33 % (en tonnage). Hors cultures non exportables (tournesol), la proportion serait de 47%.



Résultats de l'exercice

La marge brute s'est nettement améliorée passant de 16,8 M€ en 2020 (retraité) à 32,4 M€ en 2021, soit une amélioration de 15,6 M€ ventilée comme suit :

  • 14,0 M€ liés à la hausse remarquable des prix du blé (+30%/tonne) et du tournesol (+55%/tonne) en ligne avec les tendances du marché mondial ;
  • 5,7 M€ de variation de la juste valeur des actifs biologiques et des produits finis en 2021 par rapport à 2020 représentant un effet combiné de la hausse des prix de vente des cultures, partiellement contrebalancé par la hausse des coûts de production par rapport à 2020 ;
  • (1,7) M€ liés à l'augmentation du coût de production des cultures vendues en raison de la hausse des prix des engrais et des produits phytosanitaires principalement (pour le blé +8%/hectares par an, pour le tournesol +11%/hectares par an) ;
  •  (2,4) M€ liés à l'effet change, l'effet IFRS16, la baisse des volumes de ventes et la variation des résultats opérationnels des autres activités.

Les frais commerciaux, généraux et administratifs ont diminué de 7,3%, soit de 0,4 M€, passant de 4,9 M€ en 2020 à 4,5 M€ en 2021, liés à la réduction des frais administratifs grâce à la finalisation des actions de réduction des coûts, notamment l'optimisation de la structure des effectifs, des frais juridiques et autres frais administratifs.

Au total, grâce aux prix de vente très favorables en 2021, l'EBITDA du Groupe est de 35,2 M€ contre 19,4 M€ en 2020 (retraité).

Les autres charges nettes de (11,1) M€ en 2021 concernent principalement la dépréciation des écarts d'acquisition (sans impact sur la trésorerie). Etant donnée que le Groupe était objectivement limité dans la réalisation de tests fiables et efficaces pour confirmer la valeur comptable des écarts d'acquisition (en raison de l'absence d'hypothèses objectives/réalistes à appliquer) et se référant aux risques croissants d'escalade politique et militaire en Ukraine au 31 décembre 2021, le Groupe a comptabilisé une dépréciation des écarts d'acquisition pour un montant total de 11,2 M€.

Ainsi, le résultat opérationnel ressort à 16,7 M€ contre 11,5 M€ en 2020 (retraité), soit une hausse de +5,2 M€.

La charge financière nette s'établit à (2,7) M€ contre (9,8) M€ en 2020 (retraité). La baisse de 7,1 M€ s'explique principalement par des gains de change (variation positive de 5,9 M€ environ) compte tenu du renforcement de la Hryvnia ukrainienne en 2021 par rapport à sa dépréciation en 2020. Hors effet de change, le Groupe a continué à réduire ses charges financières (d'environ 1,2 M€ par rapport à 2020) grâce à une nouvelle réduction de l'endettement.

Au final, le résultat net du Groupe ressort à 14,2 M€ contre 2,3 M€ en 2020 (retraité).



Structure financière

Au cours de l'exercice, les capitaux propres sont passés de 33,8 M€ (retraité) à 50,1 M€. Malgré les écarts de conversion de 2,1 M€, cette amélioration a été portée par un bénéfice net réalisé de 14,2 M€.

Les flux de trésorerie générés par l'activité s'élèvent à 25,7 M€. Ces flux de trésorerie ont permis à la Société de couvrir ses investissements, le remboursement des emprunts et les intérêts de l'exercice. À la fin de l'année 2021, la trésorerie et les actifs financiers à court terme (principalement des obligations d'État ukrainiennes) s'élèvent à 7,1 M€.

Le Groupe a sensiblement diminué le montant de son endettement net qui passe de 26,5 M€ fin 2020 (retraité) à 17,5 M€ fin 2021 (-34%). Hors IFRS 16, l'endettement net s'établit à 0,6 M€ fin 2021 contre 11,0 M€ en 2020.



Perspectives 2022 et continuité de l'exploitation

L'invasion russe de l'Ukraine lancée le 24 février 2022 a radicalement changé tous les plans et attentes du Groupe pour l'année 2022. A ce jour, le Groupe a réduit ses terres agricoles en exploitation de près de moitié en raison de l'occupation temporaire partielle des terres, des dommages sur les actifs et les infrastructures, suivis par l'impossibilité d'exploiter les terres agricoles. Un communiqué de presse a été publié par le Groupe le 16 juin 2022, reflétant l'estimation préliminaire actuelle des pertes réalisées par la direction du Groupe. Le montant total des pertes en termes monétaires a été initialement évalué à environ 19 M$, y compris les récoltes perdues, les machines et infrastructures endommagées, les stocks, les intrants, etc. À ce jour, il n'y a aucune possibilité de confirmer avec précision ce montant, car d'intenses activités militaires se poursuivent à proximité des terres agricoles exploitées par le Groupe.

Les perspectives pour 2022 semblent incertaines pour le moment. Un certain nombre de facteurs fondamentaux pourraient encore significativement dégrader la performance de la Société dans un avenir proche, notamment : la poursuite de l'invasion russe de l'Ukraine sans date de fin visible ; l'augmentation significative des prix des principaux intrants (engrais, carburant, produits chimiques) soutenue en outre par la guerre en cours ; le blocus des ports maritimes suivi d'une réduction significative des prix de vente des cultures locales en raison de l'offre excédentaire en Ukraine ; les difficultés opérationnelles pour la bonne exécution des campagnes (récolte et semis), accompagnées d'une détérioration des rendements en raison des dommages sur les champs et  la non-conformité avec les technologies appliquées sur les cultures.

Le Groupe met tout en œuvre pour poursuivre ses activités. Au cours des sept premiers mois de l'exercice 2022, le Groupe a pris les mesures d'urgence suivantes :

  • Les processus ont été réorganisés pour s'adapter aux enjeux existants et assurer la continuité des activités du Groupe. Le personnel clé et les cadres dirigeants du Groupe continuent de travailler à distance.
  • Les frais commerciaux, généraux, administratifs et autres frais d'exploitation ainsi que les dépenses d'investissement ont été réduits au minimum nécessaire pour répondre aux besoins de base des activités du Groupe. En outre, la direction envisage de nouvelles mesures de réduction des coûts pour les ajuster à un périmètre d'activité réduit.
  • La campagne de semis de printemps s'est achevée en mai 2022 ; le Groupe disposait de suffisamment de semences, d'engrais, de carburant, de pesticides et d'autres intrants nécessaires pour la campagne des semis, ainsi que des véhicules, des engins agricoles et des employés. Au total, le Groupe prévoit actuellement de récolter environ 30 000 hectares (contre 56 000 hectares en 2021) de ses réserves foncières (cultures de printemps et d'hiver) en 2022. L'état des semis (principalement de blé et de tournesol) est bon ou satisfaisant, bien que de nouveaux défis puissent survenir, car les risques de nouveaux dommages aux champs sont très élevés en raison de la poursuite de la guerre.
  • Grâce à la solide position de trésorerie du Groupe à fin 2021, la direction de la Société a pu couvrir toutes les dépenses opérationnelles, y compris l'exécution de la campagne de semis de printemps 2022 dans des conditions de guerre extrêmement difficiles et avec des pertes importantes survenues au premier semestre 2022. Néanmoins, pour renforcer sa position de trésorerie, la direction de la Société envisagera de recourir à des financements externes à partir des ressources disponibles.

Le déroulement de la guerre en Ukraine et ses implications sur les opérations du Groupe au cours des prochains mois rendent la situation très incertaine. Malgré les mesures prises par le Groupe pour maintenir les opérations jusqu'à présent, il n'est actuellement pas possible de fournir des prévisions pour l'année.




A propos d'AGROGENERATION

Créé en 2007, AgroGeneration est un producteur international de céréales et oléagineux. L'activité principale de la société est l'agriculture céréalière, exploitant près de 60 000 hectares de terres agricoles de grande qualité dans l'Est de l'Ukraine .

Retrouvez toutes les informations sur le site AgroGeneration : www.AgroGeneration.com

Recevez gratuitement toute l'information financière d'AgroGeneration par e-mail en vous inscrivant sur www.actusnews.com

 
AgroGeneration
+33 1 55 27 38 40
investisseurs@AgroGeneration.com
www.AgroGeneration.com
 
Actus Finance
Anne-Pauline Petureaux, Relations investisseurs
+33 (0)1 53 67 36 72
 




ANNEXE I

Calcul de l'EBITDA

(en K€) 2020 2020 retraité 2021  
Résultat opérationnel 11 222 11 529 16 743  
Amortissement des actifs immobilisés 6 314 7 464 7 123  
Provisions, résultat net des ventes d'immobilisations et dépréciations d'actifs immobilisés 426 426 11 317  
Part additionnelle non contractuelle des locations de terres agricoles* 1 596 - -  
EBITDA 19 558 19 419 35 183  


* la part additionnelle non contractuelle des locations n'a pas été retraitée en droits d'utilisation / engagements locatifs dans les comptes publiés au 31 décembre 2020. Elle représente une charge locative de 1 671 K€ en 2020. Dans le périmètre de la norme IFRS16, elle aurait représenté un impact de 1 596 K€ sur l'EBITDA et un engagement locatif supplémentaire de 3 558 K€.
Au cours de l'année 2021, le Groupe a modifié son approche de l'évaluation des actifs et passifs de location liés aux baux fonciers selon IFRS 16. Cette modification prévoyait d'inclure le paiement total réel du bail foncier (y compris celui en dehors des conditions contractuelles) qui reflète le taux du marché. Le Groupe estime que l'approche modifiée fournit une information plus complète, pertinente et utile aux parties intéressées. Cette modification représente un changement de méthode comptable et est appliquée de manière rétrospective (IAS 8) en retraitant les chiffres comparatifs de 2020. L'application de l'approche modifiée en comptabilisant l'intégralité des loyers fonciers aux fins des actifs et passifs locatifs selon IFRS 16 a pour conséquence que pour 2020 (retraité) et pour 2021, la «la part additionnelle non contractuelle du bail foncier» n'est plus nécessaires, puisqu'ils sont comptabilisés en comptabilité. Pour plus d'informations, se référer à la Note 5 des États financiers consolidés 2021.



Calcul de la dette nette

(en K€) 2020 2020 retraité 2021  
Emprunts hors engagements locatifs 15 592 15 592 7 731  
Engagements locatifs pour les droits d'utilisation de l'actif 10 527 15 578 16 868  
Dette supplémentaire par rapport à la part additionnelle non contractuelle des engagements locatifs* 3 558 - -  
Dette financière 29 677 31 170 24 599  
Trésorerie disponible (4 282) (4 282) (4 408)  
Actifs financiers à court terme** (342) (342) (2 691)  
Dette nette 25 053 26 546 17 500  

** Dépôts et obligations d'Etats ukrainiennes remboursées en avril 2022


Cette publication dispose du service " 🔒 Actusnews SECURITY MASTER ".
- SECURITY MASTER Key : m2pvaJlpZZiWxmlqapxlb2lsaZpjk5SZmGWZxZaaaJmdnWyWxpySZpmYZnBmnW1v
- Pour contrôler cette clé : https://www.security-master-key.com.



  Original Source : AGROGENERATION