Actusnews Wire - Diffuseur professionnel d'information corporate et réglementée, autorisé par l'AMF et le CSSF.

  Communiqué de la société AGROGENERATION du 16/06/2022

  16/06/2022 - 18:00

Information sur la situation en Ukraine


Paris, le 16 juin 2022

 

• Plus de 45% des terres agricoles d'AgroGeneration ne sont pas exploitées pour les raisons suivantes :

  • Occupation partielle des terres par les troupes russes
  • Localisation sur la ligne de front

• Risque élevé pour la sécurité des personnes en place alors que la guerre se poursuit et que des bombardements ont lieu quotidiennement à Kharkiv et dans la région de Kharkiv

• À ce stade, il n'est pas possible d'évaluer avec précision le coût total et l'étendue des dommages et des pertes

L'estimation actuelle préliminaire des pertes de la Société, établie sur la base des informations dont dispose la direction du Groupe, s'élève à environ 19 millions de dollars (y compris les pertes de récoltes, de stocks, de machines, de matériaux, etc.).

 

 

AgroGeneration, producteur de céréales et d'oléagineux basé en Ukraine, fait le point sur la situation actuelle de la Société et sur les conséquences de l'invasion militaire russe de l'Ukraine lancée le 24 février 2022.

Comptes annuels 2021

Compte tenu de la poursuite de l'invasion militaire russe en Ukraine, AgroGeneration ne sera pas en mesure de publier les comptes 2021 du Groupe dans un avenir proche. Une nouvelle date sera déterminée en temps voulu, par communiqué de presse. En parallèle, la convocation de l'Assemblée Générale des actionnaires en charge d'examiner et d'approuver ces états financiers a déjà été reportée par le Tribunal de commerce de Paris au 30 septembre 2022.

Actifs immobilisés et stocks

La région de Kharkiv, où se trouvent les terres agricoles gérées par le Groupe, fait partie des territoires où se poursuit le conflit militaire actif. Des bombardements et des explosions à Kharkiv et dans la région de Kharkiv se poursuivent quotidiennement. Début juin 2022, plus de 30 % du territoire de la région de Kharkiv étaient occupés par les troupes russes. Jusqu'à 7 500 bâtiments dans le territoire inoccupé de la région ont été détruits ou considérablement endommagés. Jusqu'à 4 000 civils dans la région de Kharkiv ont été blessés et plus de 1 500 civils sont morts.

En conséquence de ces événements, et à la date du présent communiqué, sur l'ensemble des terres gérées par AgroGeneration au début de l'invasion militaire russe de l'Ukraine :

  • Près de 20 % des terres agricoles sont actuellement situées dans des zones non contrôlées par l'Ukraine. Toutes les activités opérationnelles dans ces zones ont été suspendues par le Groupe.
  • Environ 27% des terres agricoles se trouvent dans la zone d'activités militaires, elles font régulièrement l'objet de raids aériens, d'artillerie et d'attaques au lance-roquette, ainsi, toutes les activités ont été temporairement suspendues dans ces zones également pour des raisons de sécurité.
  • Sur environ 53 % des terres agricoles gérées par le Groupe, tous les travaux se poursuivent comme prévu.

A ce jour, le Groupe a perdu environ 26 000 hectares de terres exploitées pour la récolte 2022, comprenant à la fois du blé d'hiver semé (à l'automne 2021) et les terres destinées aux semis de printemps et qui n'ont pu être semées en raison de la guerre. Le total des coûts et des pertes encourus sur les terres agricoles d'AgroGeneration est provisoirement estimé à 6,4 millions de dollars.

Environ 40 % de toutes les machines, équipements, bâtiments et autres infrastructures se trouvent dans la zone d'occupation ou sont détruits/fortement endommagés à la suite de raids aériens, d'artillerie et d'attaques au lance- roquette. L'impossibilité d'accéder à la plupart des biens situés dans le territoire temporairement occupé soulève des inquiétudes quant à l'état futur de ces actifs et à la sécurité des stocks qui y sont entreposés.

En outre, la direction de la Société est informée de vol de machines et d'équipements par les troupes russes, qui ont été déplacées du territoire de l'Ukraine vers la Russie. À ce jour, les attaques au lance-roquette ont causé des dommages aux installations et infrastructures critiques du Groupe situées dans les territoires contrôlés par l'Ukraine, dans la zone des hostilités et à 30-40 km au-delà de ces frontières.

Cependant, à l'heure actuelle, il est impossible d'estimer avec précision le montant et le coût des dommages totaux et des pertes de machines agricoles (y compris les pièces de rechange) et d'infrastructures à cause de l'accès limité aux fermes en raison des bombardements réguliers. Selon les estimations préliminaires internes du Groupe, la valeur comptable des équipements considérés comme perdus s'élève à environ 6 millions de dollars. Le coût de remplacement de ces équipements pourrait s'élever à plus de 20 millions de dollars.

À ce jour, environ 8 100 tonnes de matières premières de la récolte 2021 (d'une valeur estimée à environ 3,4 millions de dollars) stockées dans la région partiellement contrôlée par la Russie ou sur les lignes de front ont été détruites, volées par les troupes russes ou considérées comme étant perdu.

 

Campagne agricole 2022 : point sur les semis

L'état du blé d'hiver, semé à l'automne 2021 dans la zone contrôlée par l'Ukraine, est bon. Cependant, les risques de dommages dans les champs et d'incendies sur ces cultures au milieu des bombardements restent très élevés.

En mai 2022, le Groupe a poursuivi sa campagne de semis de printemps dans les régions contrôlées par l'Ukraine non fortement touchée par l'activité militaire. Environ 13 000 hectares ont été semés, soit deux fois moins que prévu, principalement du tournesol et une surface mineure de terres agricoles sur d'autres cultures (maïs et soja).

Au total, à ce jour, le Groupe a semé environ 30 000 hectares de cultures pour la récolte 2022, soit 47 % de moins que prévu. Il est important de noter que sur cette zone, près de 18 000 hectares sont situés à seulement 10-30 km de la zone d'activités militaires intenses, donc en cas de mouvement de la ligne de front de 15-30 km, le risque d'impossibilité de récolter ces terres ou le risque d'incendie ou de dommages est très élevé.

Les ventes du Groupe ont été quasiment suspendues depuis le début de l'invasion militaire russe de l'Ukraine en raison de ports maritimes fermés, d'une capacité ferroviaire minimale et d'infrastructures détruites dans toute l'Ukraine, et cela combiné à un manque de demande et à une offre excédentaire dans le pays. Les possibilités d'exportation à travers les frontières occidentales de l'Ukraine sont très limitées. À ce jour, le Groupe vend à un rythme ralenti les stocks de la récolte 2021 à des niveaux de prix bien inférieurs aux niveaux d'avant-guerre en raison de l'incapacité du Groupe à exporter ainsi qu'en raison d'une offre excédentaire de céréales dans le pays, qui exerce une pression sur les prix de vente en Ukraine. La perte de revenus est estimée à 2,7 millions de dollars.

 

Employés et sièges sociaux

A la date de ce communiqué, plus de 50% des collaborateurs du Groupe ont été évacués ou ont quitté leur domicile depuis le début de la guerre. Le personnel clé et les cadres dirigeants du Groupe continuent de travailler à distance.

Le siège social du Groupe à Kharkiv a été touché par une explosion début mars 2022. Des dégâts importants, l'absence d'électricité, des bombardements continus dans le centre-ville, où se trouve le bureau, ne permettent pas la reprise de la présence des employés sur place.

 

Perspectives à court terme

AgroGeneration continue de prendre toutes les mesures nécessaires pour poursuivre ses activités, qui pourront reprendre après la stabilisation ou l'amélioration de la situation. À l'heure actuelle, la guerre se poursuit en Ukraine et, en particulier, sur le territoire où se trouvent les actifs d'AgroGeneration, d'intenses activités militaires se déroulent, ainsi de nouveaux défis au cours de la prochaine campagne de récolte 2022 seront à relever.

De plus, étant donné les stocks importants réalisés par le pays sur la récolte 2021 (jusqu'à 15-20 millions de tonnes) et bloqués depuis le début de la guerre, il existe des risques élevés de surproduction en Ukraine après le début de la récolte 2022, qui pourra être suivie d'une pénurie de capacités de stockage et de baisse des prix. Le risque de difficultés de stockage de la nouvelle récolte 2022 pour AgroGeneration est très élevé en raison à la fois de la pénurie attendue des capacités de stockage du pays et de l'insuffisance des infrastructures de stockage en propre également affectées par les activités militaires.

Le Groupe continuera en parallèle à tenir le marché informé de toute nouvelle évolution significative de son activité. Retrouvez les informations plus détaillées sur les activités de la Société sur le site du Groupe : www.agrogeneration.com

 

A propos d'AGROGENERATION

Créé en 2007, AgroGeneration est un producteur international de céréales et oléagineux. Suite au rapprochement avec Harmelia, le nouveau Groupe est devenu un des premiers producteurs agricoles en Ukraine. L'activité principale de la société est l'agriculture céréalière, exploitant près de 60 000 hectares de terres agricoles de grande qualité dans l'Est de l'Ukraine.

 

 

Retrouvez toutes les informations sur le site AgroGeneration : www.AgroGeneration.com

Recevez gratuitement toute l'information financière d'AgroGeneration par e-mail en vous inscrivant sur : www.actusnews.com

 

 

 
 
  AgroGeneration
+33 1 55 27 38 40
[email protected]
www.AgroGeneration.com
 
 
  Actus Finance
Anne-Pauline Petureaux, Relations investisseurs
+33 (0) 1 53 67 36 72
 

Cette publication dispose du service " 🔒 Actusnews SECURITY MASTER ".
- SECURITY MASTER Key : xWhsZJpnlpqcy3JtZ55onGlpmGaSxGCYamrHmJaaaciWbZ2Vx2eUbpbIZnBmlWdv
- Pour contrôler cette clé : https://www.security-master-key.com.



  Original Source : AGROGENERATION