Actusnews Wire - Diffuseur professionnel d'information corporate et réglementée, autorisé par l'AMF et le CSSF.

  Communiqué de la société TRILOGIQ du 21/07/2017

  21/07/2017 - 08:00

TRILOGIQ : comptes consolidés annuels au 31 mars 2017


Restructurations

 

« L'exercice 2016-2017 a été marqué par trois principaux faits majeurs qui ont fortement impacté notre activité et nos résultats » déclare Eric Courtin, Président du Conseil d'Administration.

« En premier lieu, le marché concentré sur lequel intervient TRILOGIQ a subi une érosion accélérée des prix de vente du fait d'une concurrence de plus en plus accrue. La réaction tardive de nos équipes commerciales par rapport à cette nouvelle donne de marché a, entre autres, contribué à la poursuite de la baisse de notre chiffre d'affaires.

Par ailleurs, depuis plus de deux ans, TRILOGIQ mène une politique radicale de réduction de ses coûts de structure avec la fermeture de filiales chroniquement déficitaires et la diminution de plus de 40% de ses effectifs. Ces coûts de restructuration ont logiquement altéré notre rentabilité opérationnelle.

Enfin, il apparaît que l'investissement de production réalisé pour le développement de la plateforme composite est aujourd'hui surdimensionné par rapport à la réalité du marché. Ce nouvel outil industriel pèse fortement sur la rentabilité d'exploitation du fait du niveau très élevé d'amortissements.

Cependant, nous avons toutes les raisons de penser que la gamme composite GRAPHIT2, qui a été complétée, améliorée et repositionnée en prix depuis novembre 2016, est dorénavant à même de remporter l'adhésion de nos clients et de nos prospects dans des secteurs comme l'aéronautique, le médical, les énergies renouvelables ou les services. »

« En février 2017, le Conseil d'Administration de TRILOGIQ a nommé Monsieur Nick Tyler en qualité de Directeur Général. Nick est un Directeur Général avec un profil marketing et commercial très développé qui correspond exactement à ce dont nous avions besoin. »

« Avec son outil industriel pleinement opérationnel qui permet d'abaisser significativement les coûts de production, son offre élargie de quatre gammes de composants en acier et en composite, ainsi que le renouvellement de ses équipes, TRILOGIQ se trouve aujourd'hui dans une position plus favorable, ce qui lui permet d'envisager une reprise des volumes de ventes de manière rentable. » conclut Eric Courtin.

 

Chiffres-clés

En milliers d'euros 31/03/2017 31/03/2016 Variation
Chiffre d'affaires 34.918 56.000 - 38%
Marge brute 21.810 36.176 - 40%
% chiffre d'affaires 62,5% 64,6%  
Excédent brut d'exploitation 13 3.931 NS
% chiffre d'affaires 0,0% 7,0%  
Résultat d'exploitation (3.070) 1.300 NS
% chiffre d'affaires -8,8% 2,3%  
Résultat financier (122) (227)  
Résultat courant avant impôt (3.192) 1.074 NS
Résultat exceptionnel 227 64  
Impôt sur les bénéfices 394 (22)  
Amortissement des écarts d'acquisition - (7)  
Résultat net part du Groupe (3.300) 1.077 NS
 % chiffre d'affaires -9,5% 1,9%  
Résultat net minoritaires (59) 90  
Capitaux propres Groupe 52.896 55.776  
Dettes financières 1.642 2  
Trésorerie 17.557 20.566  

 

 

Chiffre d'affaires

 

Au cours de l'exercice clos au 31 mars 2017, le chiffre d'affaires du Groupe s'est contracté de 38%, passant de 56 M€ à 35 M€. Même si la gamme composite a connu un certain succès avec un montant de ventes supérieur à 10 M€ sur l'exercice, notamment auprès d'une nouvelle clientèle (aéronautique, médical, agroalimentaire…), force est de constater que de nombreux clients historiques du Groupe ont préféré continuer à utiliser les composants en acier. C'est la raison pour laquelle la Direction de TRILOGIQ a décidé de réorienter une partie de ses investissements marketing et commerciaux vers sa gamme métal classique, mais aussi vers une nouvelle ligne complémentaire de produits en acier compatible avec les standards concurrents.

Ce changement stratégique permet aujourd'hui à TRILOGIQ de pouvoir proposer aux clients et aux prospects une gamme complète de produits en composite ou en acier sur une échelle de prix élargie.

A titre d'information, le chiffre d'affaires consolidé du deuxième semestre s'est élevé à 16,8 M€, à comparer à 18,1 M€ au premier semestre, soit une baisse de 7%.

L'Export représente aujourd'hui 87% du chiffre d'affaires consolidé.

La contribution de chaque zone géographique au chiffre d'affaires consolidé se détaille comme suit :

En milliers d'euros 31 mars 2017 % CA 31 mars 2016 % CA Variation
Europe 19.529 56% 32.966 59% -41%
Amériques 13.797 39% 20.285 36% -32%
Afrique / Asie 1.592 5% 2.749 5% -42%
Total 34.918 100% 56.000 100% -38%

 

 

En Europe (-41% sur l'année), seuls quatre pays sur quatorze ont enregistré une croissance de leur chiffre d'affaires.

 

Sur le continent américain (-32%), si l'activité du Mexique a continué à progresser, les ventes aux Etats-Unis se sont contractées, générant cependant une forte hausse de la rentabilité suite à la réduction drastique des coûts d'exploitation. Du fait de la situation économique et politique du pays, le Brésil a connu un exercice plus compliqué.

La zone Afrique / Asie s'est, quant à elle, inscrite en baisse de 42%, impacté notamment par la fermeture de TRILOGIQ Australia et celle programmée de TRILOGIQ Maroc.

Marge brute
Dans un contexte concurrentiel exacerbé entraînant une érosion régulière des prix de vente, le Groupe TRILOGIQ est parvenu à maintenir son taux de marge brute au-dessus des 60%. Cette performance s'explique principalement par :

  • la baisse des coûts de production et les gains de productivité réalisés suite aux investissements consentis au cours des trois dernières années,
  • l'augmentation des ventes de la nouvelle gamme de joints en composite,
  • la hausse des ventes de solutions modulaires assemblées, plus rémunératrices que les ventes de composants à l'unité.

Excédent brut d'exploitation
En dépit de la baisse du chiffre d'affaires et des lourdes charges de restructuration ayant pesé sur l'exercice, l'excédent brut d'exploitation ressort très légèrement positif à 13 K€.

Hors achats de matières premières, amortissements et provisions, les charges d'exploitation ont diminué de 32% avec le détail suivant :

  • une réduction de 31% des autres achats et charges externes, principalement due à un recours moindre à l'intérim et à la fin du plan d'investissements relatif au développement de la gamme composite (études et prestations de services),
  • une baisse de 6% des impôts et taxes locaux, essentiellement du fait de la baisse d'activité,
  • un repli de 34% des charges de personnel qui s'explique par la poursuite du plan de réduction des effectifs (43 personnes) au sein du Groupe. Le Groupe compte aujourd'hui 293 collaborateurs, à comparer à 505 au 31 mars 2015.

Résultat d'exploitation
Du fait d'un niveau d'amortissements de 3.200 K€ résultant du plan massif d'investissements ayant permis une baisse substantielle des coûts de production et une hausse significative de la productivité, le résultat d'exploitation ressort fortement négatif, à - 3.070 K€.

Résultat net part du Groupe
Après la prise en compte des résultats financier et exceptionnel, et de l'impôt sur les sociétés, les comptes consolidés au 31 mars 2017 se traduisent par une perte nette part du Groupe de 3.300 K€.

Cash-flows

L'exercice clos au 31 mars 2017 a été marqué par une baisse de 3 M€ de la trésorerie du Groupe qui s'explique par :

  • une marge brute d'autofinancement légèrement négative,
  • une stabilisation du BFR,
  • la fin du plan d'investissements industriels dédié à la nouvelle gamme composite pour 0,4 M€,
  • la construction d'un nouveau bâtiment au Royaume-Uni (investissement de 3,1 M€ sur l'exercice pour une valeur totale du bâtiment de 3,8 M€) afin d'héberger les deux filiales anglaises,
  • la mise en place d'un emprunt bancaire de 1,5 M€ destiné à financer les derniers investissements liés à la gamme composite.

Carnet de commandes du premier trimestre 2017/2018

Pour le 1er trimestre de l'exercice (avril à juin 2017), le carnet de commandes consolidé s'est élevé à 9.187 K€, en légère baisse de 3% à comparer aux 9.436 K€ du 1er trimestre de l'exercice précédent :

Commandes en K€ 30.06.2017 (3 mois) 30.06.2016 (3 mois) Variation
Europe 5.075 5.346 -5%
Amériques 3.485 3.568 -2%
Afrique / Asie 627 517 +17%
Total Groupe 9.187 9.431 -3%

 

 

Perspectives

 

Du fait de la remontée en puissance et de l'élargissement de la gamme acier, d'une stratégie de prix plus agressive et plus adaptée au marché sur l'ensemble de l'offre, des changements intervenus au niveau des équipes commerciales et managériales dans le monde entier, de la qualité de ses services et de sa notoriété, TRILOGIQ commence progressivement à retravailler avec certains clients historiques perdus lors de ces dix-huit derniers mois, notamment dans le secteur automobile.

Parallèlement, TRILOGIQ poursuit la diversification de sa clientèle avec sa gamme composite.

Au cours de l'exercice 2016-2017, TRILOGIQ a achevé son important plan d'investissements industriels et immobiliers. Le Groupe est aujourd'hui doté :

  • d'un outil de production performant et opérationnel permettant d'abaisser significativement les coûts de fabrication,
  • avec dorénavant le Royaume-Uni, de cinq sites d'exploitation modernes dans les pays à fort potentiel, construits sur mesure et permettant au Groupe de réaliser de substantielles économies.

Par ailleurs, TRILOGIQ a pratiquement finalisé le renouvellement de ses équipes qui peuvent dorénavant se concentrer exclusivement sur le développement de l'activité.

Fort de ces éléments, le Groupe TRILOGIQ a aujourd'hui l'ambition de retrouver une place de leader sur son marché, d'augmenter significativement ses volumes et de restaurer sa marge opérationnelle.

TRILOGIQ
Pour toute information complémentaire : Tel 01 34 30 74 74
ISIN FR0010397901-MNEMONIQUE : ALTRI


Cette publication dispose du service "Actusnews SECURITY MASTER".
- SECURITY MASTER Key : yGlyaZdtZ27HnXJsaJppZmZmmWuVl5TFaZfKmmmdZMqVbnKVxWZkmcWZZm1qm2Vp
- Pour contrôler cette clé : https://www.security-master-key.com.



  Original Source : TRILOGIQ