Actusnews Wire - Diffuseur professionnel d'information corporate et réglementée, autorisé par l'AMF et le CSSF.

  Communiqué de la société SERGE FERRARI du 26/07/2018

  26/07/2018 - 17:45

CHIFFRE D'AFFAIRES DU 2ÈME TRIMESTRE 2018 : +9,8%



Saint Jean de Soudain, 26 juillet 2018


SergeFerrari Group (FR0011950682), créateur, fabricant et distributeur de matériaux composites souples innovants, est coté sur Euronext Paris – compartiment C.

 
Répartition du chiffre d'affaires par zone géographique (non audité)

(in 000's €) 2ème trimestre 2018 2ème trimestre 2017 Var. change courant Var. change constant 1er semestre 2018 1er semestre 2017 Var. change courant Var. change constant
Europe 41 202 36 753 12,1% 13,0% 77 445 68 974 12,3% 13,1%
Americas 5 051 5 171 -2,3% 5,6% 8 498 9 272 -8,3% 1,1%
Asia - Africa - Pacific 6 651 6 250 6,4% 10,0% 10 702 10 721 -0,2% 3,3%
Chiffre d'affaires total 52 904 48 174 9,8% 11,8% 96 645 88 967 8,6% 10,7%


Le Groupe a finalisé, au cours du 1er semestre 2018, la mise en œuvre de sa nouvelle organisation commerciale par zone géographique et adapté son reporting et son suivi de performance en conséquence. Les activités acquises (Giofex – Milton – Ferramat – Plastitex) ainsi que les autres activités du Groupe, réalisées dans leur quasi-totalité en Europe, sont également ventilées selon les nouvelles zones géographiques.

Activité du 2ème trimestre 2018 : 52,9 M€ +11,8% à change constant


A périmètre et change constants, les ventes totales du Groupe progressent de +5,6% par rapport au deuxième trimestre de 2017. Sur le deuxième trimestre 2018, l'impact de la variation des changes sur l'évolution du chiffre d'affaires reste marqué à -2,0%, et s'inscrit en amélioration par rapport à l'impact de -2,1% constaté au cours du 1er trimestre 2018.

En Europe, la progression des ventes de 13,0% à taux de change constant résulte pour +8,1% de la variation de périmètre liée à Plastitex, société consolidée depuis le 1er octobre 2017, dont l'intégralité des ventes est réalisée en Europe. La croissance de +4,9% des ventes à change et périmètre constants repose sur les performances réalisées notamment en Turquie sur le segment de l'Architecture, en Russie et en Italie.

Le chiffre d'affaires de la zone Americas intègre les ventes réalisées en Amérique du Nord, qui progressent de près de 8% à change constant, en Amérique Centrale et en Amérique du Sud.

Les ventes sur la zone Asia-Africa-Pacific progressent de +10% à change constant, avec de bonnes performances en Inde sur le segment de l'Architecture.

Le chiffre d'affaires des matériaux Serge Ferrari progresse de +6% à change constant et de +4% à change courant au cours du deuxième trimestre 2018.

Activité du 1er semestre 2018 : 96,6 M€ +10,7% à change constant


Comme prévu, les ventes du Groupe au premier semestre 2018 ont été fortement impactées par l'évolution défavorable des changes contre euro, notamment pour les facturations du Groupe libellées en dollars américains et francs suisses, mais également pour les filiales devenues opérationnelles sur leur marché local au cours de l'année 2017, en Inde et en Chine. Au total, l'impact défavorable des changes est de -1,8 million d'euro et de -2,1% sur la variation du chiffre d'affaires du 1er semestre 2018.

Les variations de périmètre (intégration de la société Plastitex) contribuent à hauteur de +6,9% à la variation de +8,6% du chiffre d'affaires à change courant.

Les matériaux Serge Ferrari ont été visibles à l'occasion de la coupe du monde de football en Russie : le stade de Rostov sur le Don a accueilli 4 matchs du 1er tour et un 1/8ème de finale. La toiture de ce stade, a été réalisée par un client turc du Groupe avec une membrane en Flexlight Xtrem TX 30, très résistante et particulièrement bien adaptée au climat de la région (résistance à de grosses charges de neige et à des vents violents). Le choix de la membrane a pris en considération, outre ses qualités esthétiques, son extrême durabilité (supérieure à 30 ans), sa résistance aux salissures grâce au vernis crosslink pvdf et son homologation Gost (norme feu exigée en Russie pour les grands projets).

Perspectives


Alors que le Groupe récolte les fruits de son développement international, les résultats du 1er semestre seront fortement impactés par l'arrêt de l'unité de recyclage Vinyloop, dont le Groupe détenait 40% du capital, ainsi que le précise le communiqué du Groupe publié le 28 juin 2018.

Les coûts qui résulteront de la fermeture de l'unité Vinyloop devraient s'élever à 2,5 millions d'euros environ au titre du résultat mis en équivalence au 30 juin 2018. Les exercices futurs seront quant à eux, favorablement impactés par l'arrêt des coûts de collecte et de valorisation conduits par Texyloop (1,2 million d'euros en 2017) et de la contribution aux pertes d'exploitation de la société Vinyloop (1,0 million d'euros en 2017 au titre du résultat des sociétés mises en équivalence).

Concernant les perspectives en matière de recyclage au sein du Groupe, Romain Ferrari déclare :

« L'arrêt de la joint-venture Vinyloop amène le Groupe à réinventer son économie circulaire, et à passer au recyclage 4.0. L'offre de recyclage aux clients du Groupe est porteuse de valeur. L'expérience nous enseigne qu'il faut sortir de la grosse usine chimique multi process pour élaborer des filières plus légères, plus ciblées, avec un nouveau modèle commercial et économique et un nouveau procédé appliqué à une échelle différente. Nous maîtrisons la plupart des brevets nécessaires et nous orientons sur de petites unités construites sur mesure pour un usage précis, avec des coûts réduits, des performances meilleures et un pilotage décentralisé.

En se recentrant sur le recyclage de ses seuls produits, et non plus de produits très différents entre eux (câbles et bâches par exemple), le Groupe peut utiliser des solutions plus légères et plus performantes. Serge Ferrari pourrait développer un prototype de démonstration, destiné à être le laboratoire et la vitrine d'une nouvelle génération de recyclage. D'un point de vue opérationnel, des solutions alternatives déjà existantes sont proposées en remplacement aux clients ».

Dans un marché bien orienté et soutenu, notamment, par les nombreux programmes d'infrastructure à l'international, par les mesures favorisant l'efficacité énergétique des bâtiments, et par la place toujours plus importante de l'outdoor dans les modes de vie, le Groupe poursuit le déploiement de sa politique basée sur l'innovation, la présence internationale et l'excellence opérationnelle. L'intégration au sein du Comité Exécutif du Groupe, au cours du premier semestre 2018, de Jean-Yves Stephan (Directeur des Opérations) et de Philippe Espiard (Directeur Général Recherche et Développement) ont permis de compléter l'équipe de direction pour adresser les enjeux du Groupe.

Sur le second semestre 2018, le Groupe s'attachera à accroitre l'efficacité de ses unités industrielles pour améliorer sa rentabilité opérationnelle. Hors éléments non récurrents, le Groupe vise une progression de son résultat opérationnel courant pour l'année 2018. Dans le cadre de son plan SF2020, Serge Ferrari réaffirme son objectif de combiner croissance organique et croissance externe.

Agenda


Publication des résultats du 1er semestre 2018, le 11 septembre 2018 après bourse



À PROPOS DE SERGE FERRARI


Le Groupe Serge Ferrari conçoit, fabrique et distribue des matériaux composites souples éco-responsables de haute technicité sur un marché mondial estimé par la société à environ 6 Md€. Les caractéristiques uniques de ses produits permettent de mettre en œuvre des applications répondant aux enjeux techniques de trois domaines : l'architecture, les spécialités pour les professionnels et les toiles composites consumers. Son principal avantage concurrentiel repose sur la mise en œuvre de technologies et savoir-faire propriétaires différenciants. Le Groupe dispose de trois sites de production : un en France et deux en Suisse. Serge Ferrari est présent dans 80 pays avec huit filiales (USA, Japon, Hong Kong, Brésil, Inde, Chine, Turquie et Allemagne), 2 bureaux de représentation (Espagne, Dubaï), les activités de distribution du Groupe Giofex en Europe et un réseau de plus de 100 distributeurs indépendants dans le monde entier.

À fin 2017, Serge Ferrari affiche un chiffre d'affaires consolidé de 172 M€, dont plus de 75% est réalisé hors France. La société SergeFerrari Group est cotée sur Euronext Paris – Compartiment C (code ISIN : FR0011950682. Le titre SergeFerrari Group est éligible au PEA-PME et à l'investissement FCPI.

www.sergeferrari.com
 

 
Contacts
Serge Ferrari
Philippe Brun
Directeur Général Délégué
investor@sergeferrari.com
Actus Lyon : Contact Investisseurs & Presse
Amalia Naveira | Marie-Claude Triquet
+ 33 4 72 18 04 93
anaveira@actus.fr | mctriquet@actus.fr