Actusnews Wire - Diffuseur professionnel d'information corporate et réglementée, autorisé par l'AMF et le CSSF.

  Communiqué de la société MND du 14/12/2017

  14/12/2017 - 18:15

Résultats semestriels 2017/2018 - Confirmation des objectifs annuels


Résultats semestriels 2017/2018

  • Chiffre d'affaires en croissance organique de +15,8% au 1er semestre
  • Amélioration du ROC du 1er semestre pour la 4ème année consécutive

 

Confirmation des objectifs annuels

  • Croissance soutenue du chiffre d'affaires annuel, en accélération au 2nd semestre
  • Amélioration de la rentabilité

 

Le 1er semestre 2017/2018 est conforme aux attentes du groupe : la croissance organique, d'ores et déjà de +15,8% à mi-exercice devrait s'accélérer au 2nd semestre sous l'effet de la mise en œuvre des récents contrats, tandis que la rentabilité opérationelle du 1er semestre est en amélioration pour la 4ème année consécutive.

Il est rappelé que l'activité du Groupe MND connait une forte saisonnalité, avec environ un tiers du chiffre d'affaires réalisé sur la première moitié de ses exercices. De ce fait, les résultats du Groupe sont structurellement déficitaires au 1er semestre.

Le Groupe confirme ses objectifs annuels, de croissance dynamique et d'amélioration de la rentabilité, et plus largement ses ambitions à long terme visant à atteindre 150 M€ de chiffre d'affaires à l'horizon 2020 avec un résultat opérationnel courant normatif compris entre 8% et 10%.

Eléments clés du compte de résultat - Période du 1er avril au 30 septembre

En M€ - Normes IFRS S1 2017/2018
6 mois
S1 2016/2017
6 mois
Variation
M€
2016/2017
12 mois
Chiffre d'affaires 30,3 26,3 +3,9 M€ 76,4
Marge brute
Marge brute
14,2
47,0%
11,8
44,9%
+2,4 M€ 38,2
50,0%
Résultat opérationnel courant (3,5) (3,7) +0,2 M€ 3,1
Résultat opérationnel (3,8) (3,8) +0,1 M€ 3,1
Coût de l'endettement financier (0,8) (0,6) -0,1 M€ (1,4)
Autres produits et charges financiers (0,9) 0,6 -1,4 M€ 0,3
Impôt 1,5 0,9 +0,7 M€ 0,2
Résultat net part du groupe (4,0) (3,0) -0,9 M€ 2,2

Le Conseil d'administration s'est réuni le 14 décembre 2017 afin d'arrêter les comptes consolidés semestriels au titre de l'exercice 2017/2018 qui sera clos le 31 mars 2018. Les procédures d'examen limité sur les comptes semestriels sont en cours.

Marge brute = chiffre d'affaires - achats consommés (cf. définition en annexe)

 

Croissance semestrielle soutenue : +15,8% à périmètre et taux de change constants

Au 1er semestre de son exercice 2017/2018, le Groupe MND a réalisé un chiffre d'affaires consolidé de 30,3 M€, en progression de +15,2% et +15,8% à périmètre et taux de change constants.

Cette performance est le résultat d'une activité commerciale soutenue à l'international, notament en Europe (hors France) avec une progression de +9%, et surtout en Asie avec un chiffre d'affaires qui passe de 0,5 M€ au 1er semestre 2016/2017 à 8,7 M€ au 1er semestre 2017/18, sous l'effet des premières facturations des contrats chinois de Snowland et Wanlong à hauteur de 7,0 M€.

Au 1er semestre 2017/2018, le Groupe MND a réalisé 28% de son activité en France, 37% en Europe (hors France) et 35% sur les autres continents.

Le pôle « Enneigement & Remontées mécaniques » a totalisé des ventes semestrielles de 22,0 M€, en croissance organique de +20,7%. Cette performance est d'autant plus satisfaisante que la progression du 1er semestre 2016/2017 était déjà particulièrement soutenue, à +21,5%.

Le pôle « Sécurité & Loisirs » a enregistré un chiffre d'affaires semestriel consolidé de 8,3 M€, en croissance organique de +4,6%, avec la contribution de contrats de dispositifs de sécurisation contre les avalanches aux Etats-Unis et une hausse du segment Loisirs à sensations qui bénéficie de la stratégie d'offre globale.

 

Amélioration du résultat opérationnel courant semestriel pour la 4ème année consécutive

Pour la 4ème année consécutive, le Groupe MND a enregistré un résultat opérationnel courant semestriel en amélioration. Il s'est ainsi établi à -3,5 M€ au 1er semestre 2017/2018, contre -3,7 M€ un an plus tôt.

La progression soutenue de l'activité a été accompagnée d'une amélioration encore plus dynamique de la marge brute, qui s'est établie à 14,2 M€, en hausse de +20,5% d'un semestre à l'autre, sous l'effet notamment d'un mix activités plus favorable. Le taux de marge brute s'est ainsi établi à 47,0% au 1er semestre, contre 44,9% un an plus tôt (50,0% sur l'ensemble de l'exercice 2016/2017).

La progression maîtrisée des coûts de structure a permis au Groupe MND de renforcer et de développer ses positions sur les zones géographiques et les activités à fort potentiel de croissance.

Au 1er semestre 2017/2018, et en dépit du phénomène de saisonnalité, les deux segments d'activité ont contribué à l'amélioration du résultat opérationnel courant : le pôle « Enneigement & Remontées mécaniques » a enregistré une légére amélioration de +0,1 M€ de son ROC, et le pôle « Sécurité & Loisirs » a vu son bénéfice opérationnel courant progresser de +0,2 M€ d'un semestre à l'autre.

Après prise en compte de 0,2 M€ des autres charges opérationnelles non courantes, le résultat opérationnel s'est établi à -3,7 M€, contre -3,8 M€ un an plus tôt.

Le coût de l'endettement financier s'est élevé à 0,8 M€, en hausse de +0,1 M€ d'une période à l'autre, du fait de la mise en place de nouveaux emprunts bancaires pour accompagner la croissance et du contrat paneuropéen d'affacturage en vigueur depuis le mois de février afin de diversifier les sources de financement et de renforcer la couverture du BFR, notamment lors des mois de forte activité. Les autres produits et charges financiers se sont établis à -0,9 M€, contre 0,6 M€ au 1er semestre 2016/2017, conséquence de pertes de changes sur ce semestre, contre un gain de change l'année précédente, principalement sur le dollar, la couronne suédoise et la livre turque. Il convient de noter que ces pertes de changes résultent de créances antérieures à la mise en place, depuis mars 2017, d'une politique de couverture des risques de change.

Au final, après comptabilisation de 1,5 M€ d'impôt sur les résultats, dont 2,1 M€ d'impôts différés actifs, le résultat net part du groupe ressort à -4,0 M€ au 1er semestre 2017/2018, contre -3,0 M€ un an plus tôt.

 

Renforcement des capitaux propres pour faire face à la croissance et à la politique d'investissements

La capacité d'autofinancement s'est établie à -3,1 M€ au 1er semestre 2017/2018, contre -2,4 M€ sur la même période l'an dernier.

Conséquence de l'activité commerciale soutenue, la période a été marquée par une variation du BFR accrue de -6,4 M€. Le cash-flow des activités opérationnelles est ainsi ressorti à -9,3 M€, contre -0,3 M€ au 1er semestre 2016/2017 (4,3 M€ sur l'ensemble de l'exercice 2016/2017).

Dans le sillage de l'exercice 2016/2017, le Groupe MND a poursuivi sa politique d'investissements au 1er semestre 2017/2018, les flux de trésorerie liés à l'investissement s'élevant à 5,9 M€ contre 1,8 M€ au semestre n-1 (8,5 M€ sur la totalité de l'exercice 2016/2017).

Au cours du semestre écoulé, le Groupe a notamment consacré 5,5 M€ d'investissements à ses CAPEX (dépenses d'investissement corporel et incorporel), dont 1,3 M€ au titre de la R&D et 4,2 M€ pour son outil industriel (dont 3,7 M€ de leasing), pour l'augmentation de ses capacités de production et sa transition vers l'usine du futur.

Les flux de financement se sont établis à 12,7 M€, sous l'effet de l'augmentation de capital par placement privé de 6,0 M€ réalisée en juin 2017 et de la mise en œuvre de nouvelles dettes financières pour 7,7 M€ (net des remboursements). Les intérêts financiers se sont élevés pour leur part à -0,7 M€.

Au 30 septembre 2017, le Groupe MND bénéficiait de capitaux propres renforcés à 29,0 M€, contre 20,7 M€ un an plus tôt, pour un endettement net de 59,1 M€ (47,4 M€ au 30 septembre 2016), soit un gearing (endettement net sur capitaux propres) réduit à 2,03 (contre 2,29 au 30 septembre 2016). Compte tenu de la forte saisonnalité des résultats, ce ratio se réduit traditionnellement au 2nd semestre (1,87 au 31 mars 2017).

 

Confirmation des objectifs 2017/2018 : croissance soutenue de l'activité et amélioration de la rentabilité

Cette première moitié d'exercice 2017/2018 est conforme aux attentes du Groupe : la croissance est dynamique et devrait s'accélérer au 2nd semestre, confirmant ainsi une année de croissance soutenue du chiffre d'affaires.

Au 30 septembre 2017, le carnet de commandes total du groupe s'élevait à 170,6 M€, représentant 2,2 années d'activité (sur la base du chiffre d'affaires annuel 2016/2017). Le carnet de commandes à réaliser sur le 2nd semestre de l'exercice 2017/2018 s'établissait à 36,0 M€, en croissance de +25% par rapport au 30 septembre 2016.

L'amélioration de la rentabilité, légérement perceptible au 1er semestre en dépit de la saisonnalité, devrait également se faire ressentir plus largement au 2nd semestre, permettant de confirmer la progression attendue des résultats sur l'ensemble de l'exercice.

 

Xavier Gallot-Lavallée, Président Directeur Général du Groupe, commente :

« Les leviers d'accélération de la croissance et d'amélioration de la rentabilité mis en place au cours des derniers exercices produisent leurs effets et confortent le Groupe dans son ambition de doublement de taille et de forte amélioration de sa rentabilité à l'horizon 2020.

Dans cette perspective, MND va poursuivre sa conquête de parts de marché dans les secteurs d'activité qui ont fait l'objet d'une politique d'investissement en R&D ou les zones géographiques porteuses d'une stratégie commerciale spécifique ces dernières années : les remontées mécaniques débrayables et les nouvelles solutions de transport urbain par câble, les loisirs à sensations et le marché asiatique. »

 


A PROPOS DE MND
Situé à Sainte-Hélène-du-Lac (Savoie-France), en plein cœur des Alpes, depuis 2004, MND Group est l'un des seuls acteurs industriels mondiaux à détenir une offre globale de produits et de services dédiés au développement, l'aménagement et la sécurisation des domaines skiables, sites de loisirs, voies d'accès et autres infrastructures en montagne. Fort de son expertise industrielle dans le transport à câbles en montagne et de technologies innovantes, protégées par des brevets internationaux, MND Group détient un formidable potentiel de croissance dans le domaine des transports collectifs urbains à câbles en offrant un mode de mobilité urbaine doux et alternatif. Avec 5 sites de production, 8 filiales de distribution internationales et 30 distributeurs dans le monde, MND Group compte 350 collaborateurs et près de 3 000 clients dans 49 pays.

Retrouvez toutes les informations sur www.mnd-bourse.com


Vos contacts :
MND

MND Group - Roland Didier - Tél. +33 (0)4 79 65 08 90
Actus Finance - Relation investisseurs - Mathieu Omnes - Tél. +33 (0)1 53 67 36 92 - momnes@actus.fr
Actus Finance - Relation presse - Serena Boni - Tél. +33 (0)4 72 18 04 92 - sboni@actus.fr


Annexes

Chiffre d'affaires consolidé 6 mois par secteur d'activité - période du 1er avril au 30 septembre

En M€ - Normes IFRS - Examen limité 30.09.2017
6 mois
30.09.2016
6 mois
Croissance Croissance
organique*
Chiffre d'affaires 30,3 26,3 +15,2% +15,8%
dont Enneigement & Remontées mécaniques 22,0 18,4 +19,9% +20,7%
dont Sécurité & Loisirs 8,3 7,9 +4,2% +4,6%

*A périmètre et taux de change constants


Définitions d'indicateurs financiers non codifies par des organismes de normalisation comptable
Cette section présente les indicateurs financiers utilisés par le Groupe qui ne sont pas codifiés par des organismes de normalisation comptables.

Croissance organique ou variation à périmètre et changes constants
Le retraitement de l'effet change consiste à calculer au taux de change de l'année précédente les agrégats de l'année en cours. L'impact des instruments de change qualifiés d'instruments de couverture est pris en compte dans les données courantes.
Le retraitement de périmètre des entités entrantes consiste :
-pour les entrées de périmètre de l'année en cours à retrancher la contribution de l'acquisition des agrégats de l'année en cours ;
-pour les entrées de périmètre de l'année précédente, à retrancher la contribution de l'acquisition du 1er janvier de l'année en cours jusqu'au dernier jour du mois de l'année en cours où a été réalisée l'acquisition l'année précédente.
Le retraitement des entités sortantes consiste :
-pour les sorties de périmètre de l'année en cours, à retrancher les contributions de l'entité sortie aux agrégats de l'année précédente à compter du 1er jour du mois de cession ;
-pour les sorties de périmètre de l'année précédente, à retrancher les contributions de l'entité sortie aux agrégats de l'année précédente.

Marge brute
La marge brute sur achats consommés est calculée comme suit : Chiffre d'affaires - achats de matières premières, fournitures et autres approvisionnements +/- variation de stock - sous-traitance industriel ou de chantier - achats non stockés de matières et fournitures - achats de marchandises.

Carnet de commande
Le carnet de commandes représente le chiffre d'affaires non encore reconnu sur des commandes déjà reçues.
Le carnet de commandes à la clôture d'un exercice est calculé comme suit : carnet de commandes à l'ouverture de l'exercice + nouvelles commandes reçues au cours de l'exercice - annulations de commandes enregistrées au cours de l'exercice - chiffre d'affaires reconnu sur l'exercice.
Le carnet de commandes peut également varier du fait des variations du périmètre de consolidation , des ajustements de prix contractuels et des effets de conversion de devises étrangères.