Actusnews Wire - Diffuseur professionnel d'information corporate et réglementée, autorisé par l'AMF et le CSSF.

  Communiqué de la société MILIBOO du 09/01/2020

  09/01/2020 - 18:25

RÉSULTATS DU 1ER SEMESTRE 2019-20


  • Croissance du chiffre d'affaires semestriel record de 33%
  • Succès confirmé des campagnes publicitaires en partenariat avec le Groupe M6 :
  • +45% de hausse d'activité en France depuis le lancement des campagnes fin juin ;
  • EBITDA retraité positif de 0,1 M€ sur les 4 derniers mois du semestre (juillet-octobre).
  • Perspectives favorables



Chavanod, le 9 janvier 2020 – Miliboo (Code ISIN : FR0013053535 – Code mnémonique : ALMLB), la marque digitale d'ameublement design, publie ses résultats semestriels de l'exercice 2019-20 (période du 1er mai au 31 octobre 2019), arrêtés par le Conseil d'administration en date du 9 janvier 2020. Les procédures d'examen limité sur les comptes semestriels individuels ont été effectuées.

Le rapport financier semestriel, mis à la disposition du public et déposé ce jour auprès de l'Autorité des Marchés Financiers (AMF), peut être consulté sur le site Internet de Miliboo www.miliboo-bourse.com dans la rubrique « Informations Financières ».

COMPTE DE RÉSULTAT SYNTHÉTIQUE
(EN M€)
S1 2018-19 S1 2019-20
Chiffre d'affaires 10,6 14,1
Marge brute[1] 6,4 8,2
Taux de marge brute 59,8% 57,9%
Charges et produits d'exploitation retraités [2] (6,5) (8,3)
Ebitda retraité[3] (0,1) (0,2)
Retraitements de charges d'exploitation 2 (0,01) (0,9)
Ebitda comptable[4] (0,1) (1,0)
Résultat d'exploitation (0,3) (1,2)
Résultat net (0,4) (1,2)


Guillaume Lachenal, Président-Directeur général et fondateur de Miliboo, commente :

« Nous sommes pleinement engagés dans une phase de croissance sans précédent depuis l'introduction en Bourse. Miliboo est clairement en train de changer de dimension. Sa notoriété et sa visibilité progressent fortement sous les effets de nos partenariats avec M6, Stéphane Plaza et Emmanuelle Rivassoux. Nous sommes confiants quant à la poursuite de cette trajectoire de croissance. L'activité des mois de novembre et de décembre est déjà très bien orientée, et nous disposons encore d'une force de frappe publicitaire conséquente à déployer d'ici la fin de l'exercice.

Miliboo a réalisé sur les quatre derniers mois du semestre le même chiffre d'affaires qu'au 1er semestre de l'an passé, sous l'impulsion notamment des campagnes publicitaires lancées fin juin. Cette progression des ventes a permis à Miliboo de délivrer sur la période de juillet à octobre 2019 un Ebitda retraité positif, son principal indicateur de performance. L'atteinte de notre seuil de rentabilité sur cette période est assortie d'une optimisation de certains coûts opérationnels tout en poursuivant les efforts d'investissements marketing et de structuration nécessaires pour accompagner cette phase intense de croissance. Les résultats du semestre pris dans son intégralité ne bénéficient pas encore totalement de cette dynamique. »



CHIFFRE D'AFFAIRES ET MARGE BRUTE

Au 1er semestre 2019-20, le chiffre d'affaires de Miliboo s'établit à 14,1 M€, en hausse de +33%. Cette progression provient à la fois d'un fort accroissement des volumes vendus, ainsi que d'un effet prix avec une augmentation du panier moyen qui s'établit à 259 € sur le semestre (contre 245 € l'an passé).

En France (87% de l'activité), l'activité du 1er semestre 2019-20 (+36%) a été principalement alimentée par les ventes en ligne sur le site Internet et par la montée en puissance du flagship de La Madeleine à Paris. La marque a bénéficié entre juillet et octobre d'une exposition publicitaire sans précédent grâce à deux campagnes télé et radio d'ampleur sur les supports du Groupe M6. Sur cette seule période de juillet à octobre 2019, le chiffre d'affaires a progressé de 45% en France.

Les ventes à l'export (+14%) continuent de profiter d'une bonne dynamique en Allemagne et en Espagne, les deux principaux pays contributeurs à l'international.

La marge brute s'établit à 8,2 M€ au 1er semestre, en hausse de 1,8 M€, soit un taux de marge brute sur chiffre d'affaires de 57,9%. Ce taux a été pénalisé par des éléments non récurrents, notamment une destruction de stocks non conformes, endommagés et non réparables.

Toutefois, la marge commerciale[5] est restée proche de 59%, la hausse des prix de vente ayant permis d'absorber quasi intégralement la hausse des prix de revient liée au renchérissement du dollar (les achats étant en grande partie effectués en dollars). Des actions ont été entreprises afin d'améliorer la marge commerciale.


EBITDA RETRAITÉ POSITIF DE 0,1 M€ DEPUIS LE LANCEMENT DU PARTENARIAT AVEC M6

L'accroissement significatif de l'activité entre juillet et octobre 2019, correspondant à la période post-lancement des campagnes publicitaires sur les canaux du Groupe M6, a permis à Miliboo de dégager un Ebitda retraité positif de 0,1 M€, soit 1,2% du chiffre d'affaires, sur ces 4 derniers mois du semestre. L'atteinte de l'équilibre opérationnel retraité sur cette période confirme la pertinence du modèle économique de Miliboo.

Sur le semestre pris dans sa totalité, les charges opérationnelles retraitées[6] ont progressé de 1,9 M€ (+29%) comparé à une hausse de 33% de l'activité, principalement en raison de :

  • Une augmentation mécanique des coûts logistique (stockage, préparation de commandes et livraison) à hauteur de 0,7 M€, conséquence directe de la forte croissance de l'activité ;
  • Une hausse de 0,6 M€ (+45%) des dépenses en publicité et marketing, dont 0,4 M€ liés aux investissements en marketing digital en France, venant renforcer l'impact des campagnes TV et radio; et 0,2 M€ liés aux investissements relatifs à l'international et aux campagnes publicitaires sur M6 au prorata temporis (réalisation des spots, accords de partenariats avec Stéphane Plaza et Emmanuelle Rivassoux) ;
  • 0,3 M€ correspondant à la charge de loyer et aux salaires des équipes de la boutique de Madeleine sur le semestre. Pour rappel son ouverture est effective depuis février 2019.

L'Ebitda retraité, l'indicateur de performance opérationnelle suivie par Miliboo, ressort sur le semestre à -0,2 M€ (contre -0,1 M€ à la même période l'an passé).

L'Ebitda comptable intègre 0,8 M€ de charges nouvelles sur cet exercice, dont 0,5 M€ de charges non décaissées équivalant au plan publicitaire en partenariat avec le Groupe M6 et aux franchises de loyer de la boutique de Madeleine, 0,3 M€ de charges non lissées sur l'exercice (charges cash de loyer de la boutique du boulevard de la Madeleine, charges de conception de spot TV et Radio) et 0,1 M€ de charges non récurrentes d'AGA (Attribution Gratuite d'Actions).


TRÉSORERIE DISPONIBLE DE 1,3 M€

La trésorerie disponible s'élevait à 1,3 M€, pour un endettement financier brut de 3,5 M€, soit un endettement net de 2,2 M€.

L'activité opérationnelle, retraitée des éléments n'ayant pas d'impact sur les disponibilités de la société[7], a consommé 1,2 M€ de trésorerie, dont 1,4 M€ sont issus du renforcement des stocks disponibles afin de répondre à la forte croissance de l'activité. Ceux-ci ont été financés à hauteur de 0,6 M€ par emprunts bancaires.

Les flux de financement, de 0,3 M€ au total, intègrent ainsi ces 0,6 M€ de souscription de ces emprunts bancaires, minorée 0,3 M€ de remboursement de dettes bancaires au 1er semestre.

Le BFR a augmenté de 0,7 M€, pour s'établir à 1,6 M€ (11% du chiffre d'affaires) contre 0,9 M€ au 30 avril 2019 (8% du chiffre d'affaires), en corrélation avec le renforcement des stocks nécessaires à la croissance de l'activité. La société a d'ores et déjà sécurisé un financement moyen terme auprès de Bpifrance d'un montant de 0,6 M€, à recevoir courant janvier 2020, lui permettant d'accompagner cette forte croissance.


PERSPECTIVES FAVORABLES

Sur la seconde moitié de l'exercice 2019-20, Miliboo poursuit la mise en œuvre de son plan de développement, toujours avec la France comme marché prioritaire. L'activité du 3ème trimestre est d'ores et déjà bien orientée, sur une base de comparaison plus élevée.

En parallèle, Miliboo s'est fixé pour priorité d'accroître ses efforts d'optimisation des coûts opérationnels et d'amélioration de la marge commerciale, avec comme principal objectif un Ebitda retraité à l'équilibre.



 

Prochain rendez-vous :

Mardi 25 février 2020 (après bourse) : Chiffre d'affaires du 3ème trimestre 2019-20
 

A propos de MILIBOO

Créé en 2006, Miliboo est un acteur majeur de la conception et de la vente de mobilier « tendance », modulable et personnalisable sur Internet, avec la particularité de garantir une expédition sous 24 à 72h en France. Avec plus de 2 500 références essentiellement vendues sur son site www.miliboo.com et dans ses deux « Milibootik », points de vente physiques situés à Paris et à Lyon, la société propose des gammes de meubles pour toute la maison.
Miliboo contrôle l'ensemble de la chaîne de valeur : conception/design, contrôle qualité (filiale en Chine), outils logistiques, marketing et relations clients sont internalisés. Basée à Chavanod (74) et disposant d'un entrepôt à Fos-sur-Mer (13) opéré par un prestataire extérieur, la société est commercialement présente dans 8 pays d'Europe.
Miliboo et ses filiales emploient une soixantaine de salariés. La société a réalisé près de 23 M€ de chiffre d'affaires au cours de l'exercice 2018-19 (clôture au 30 avril 2019), en hausse de plus de 24% par rapport à l'exercice précédent. Les ventes sont réalisées principalement en France (84% du chiffre d'affaires) et en Europe (16% du chiffre d'affaires).
Plus d'information : www.miliboo-bourse.fr



CONTACTS

Miliboo - Communication & RP
Florence CALBA - Directrice de la communication Tél. 06 60 24 28 61
f.calba@miliboo.com
 
 
ACTUS finance & communication
Caroline LESAGE - Relations Investisseurs
Tél. 01 53 67 36 79
investisseurs@miliboo.com
 
 
 
 
 
 
ACTUS finance & communication
Serena BONI - Relations presse
Tél. 04 72 18 04 92
sboni@actus.fr

[1] Marge brute sur chiffre d'affaires = chiffre d'affaires – achats de marchandises + ou – variation des stocks

2 Exclusion des charges non cash de loyer de la boutique du boulevard de la Madeleine correspondant au traitement comptable des loyers en franchise, des charges non-cash de publicité auprès de M6 non décaissées car rémunérées en OCA, des charges non récurrentes d'instrument de capitaux dans le cadre de plan de rétention de cadres et des frais non récurrents engagés à l'exécution de l'accord de partenariat avec M6 Interactions ; charges cash de loyer de la boutique réparties équitablement sur tout l'exercice en cours et charges de conception de spot TV et Radio réparties sur sa durée d'utilisation effective.

3 Ebitda comptable retraité des éléments décrits en note 2.

4 Ebitda comptable = Résultat d'exploitation – dotations et reprises aux provisions et aux amortissements

[5] Marge commerciale = prix de vente - prix de revient 

[6] Charges d'exploitation hors provisions, les autres produits d'exploitation hors provisions, la production immobilisée et les subventions d'exploitation, et retraitées des éléments décrits aux notes 2 à 6 de la section 2.1 du rapport financier semestriel au 31 octobre 2019.

[7] Consommation de trésorerie de l'activité opérationnelle retraitée de :

  • « Emission d'OCA M6 » : dette commerciale de 1 250 K€ envers M6 au 30 avril 2019, correspondant à la mise à disposition d'espaces publicitaires au titre du partenariat media-for-equity signé en mars 2019, convertie en obligations convertibles en actions le 2 mai 2019, sans aucune contrepartie en trésorerie ;
  • « Charges non cash de loyer de la boutique boulevard de la Madeleine » : La Société bénéficie sur cet exercice fiscal d'une franchise de loyer de plusieurs mois représentant 92 K€ non décaissés et non décaissable sur la période. Le retraitement consiste à exclure cette charge non cash du résultat opérationnel et, par contrepartie, du besoin en fond de roulement ;
  • « Charges de Diffusion Spot TV-Radio-Web rémunérées en OCA » : La consommation des espaces publicitaires mis à disposition par M6 est reconnue comme une charge dans le résultat opérationnel. Cette charge est rémunérée en obligations convertibles en actions, émises et souscrites le 2 mai 2019. Le retraitement consiste à exclure cette charge non cash du résultat opérationnel et, par contrepartie, du besoin en fond de roulement.

Cette publication dispose du service "Actusnews SECURITY MASTER".
- SECURITY MASTER Key : nGtxZpltk2mXmGqbZZxrbGdjZ5hpk5GZZmSVx5VoYpeVbJuSnJhpaZnGZm9im2tn
- Pour contrôler cette clé : https://www.security-master-key.com.



  Original Source : MILIBOO