Actusnews Wire - Diffuseur professionnel d'information corporate et réglementée, autorisé par l'AMF et le CSSF.

  Communiqué de la société METABOLIC EXPLORER du 29/01/2018

  29/01/2018 - 07:00

METabolic EXplorer a signé avec un partenaire financier une lettre d'intention



• METabolic EXplorer a signé avec un partenaire financier une lettre d'intention visant à la création d'une joint-venture pour la construction et l'exploitation d'une usine de PDO/Acide Butyrique. L'apport financier de ce partenaire serait proche de 19M€.
• METabolic EXplorer confirme donc sa décision d'investir sur la plateforme de Carling / Saint-Avold (Moselle). 
• Cet investissement est soumis aux conditions suspensives d'usage et à l'obtention avant le 30 juin 2018 des derniers financements publics nécessaires pour permettre à ce site pétrochimique d'accueillir une première usine de biochimie industrielle.

Clermont-Ferrand, le 29 janvier 2018 – (FR0004177046 METEX), METabolic EXplorer (METEX), société de biochimie industrielle qui développe, commercialise et exploite des procédés industriels de fermentation, annonce aujourd'hui la signature d'une lettre d'intention avec un partenaire financier français, visant à la constitution d'une joint-venture consacrée à la construction et à l'exploitation d'une usine de 1,3 propanediol (PDO) et d'acide butyrique (AB).
Cette usine aura une capacité de 24 kt/an réalisée en deux tranches, avec une première tranche de 6 kt (5 kt de PDO et 1 kt d'AB) et une seconde tranche de 18 kt (15 kt de PDO et 3 kt d'AB).
METEX confirme avoir sélectionné la plateforme pétrochimique de Carling Saint-Avold en Moselle (Région Grand-Est). Cette décision s'appuie sur les études préliminaires menées dans le cadre des conventions d'appui signées en juin 2017 avec Total Développement Régional et en septembre 2017 avec la Communauté d'Agglomération de Saint-Avold Synergie. METEX rappelle la nécessité d'implanter sur la plateforme deux bâtiments et des utilités pour pouvoir accueillir la construction de cette usine.
METEX souligne que cet investissement, qui porte sur la première tranche, est soumis aux conditions suspensives d'usage et en particulier à la confirmation de l'enveloppe d'investissement restant à la charge de la joint-venture. Le montant final de cette enveloppe dépend notamment de l'obtention du soutien de l'ensemble des parties prenantes publiques et privées nécessaire au financement des bâtiments, des utilités et des études correspondantes. Les dossiers de financement correspondants sont en cours d'analyse et METEX attend, pour fin juin 2018, la confirmation de leurs engagements par les parties prenantes locales, régionales, nationales et européennes. Si ces financements, estimés à environ 15 M€, sont obtenus dans les délais prévus, la pose de la première pierre devrait intervenir à la fin du troisième trimestre 2018. 
L'objectif de METEX est d'apporter des solutions naturelles et compétitives aux produits pétrochimiques conventionnels encore utilisés aujourd'hui en nutrition animale ou en cosmétique. 
Le total des besoins de financement du projet, hors bâtiments, utilités et études, est estimé à 37M€ au maximum (CAPEX de 29 M€ ; BFR, contingences et divers frais de démarrage de 8M€). Le partenaire financier apporterait en fonds propres un montant de 19,6M€ au maximum. De son côté, METEX s'engage à apporter en cash 17,3M€ au maximum. METEX concèdera à la joint-venture une licence exclusive, avec possibilité de sous-licences. Cette licence sera valorisée à travers une redevance sur chiffre d'affaires voisine d'un pourcentage mid single digit et un upfront qui sera versé en capital pour permettre à METEX d'être majoritaire et de détenir ainsi 55 % de la joint-venture. L'accord de licence prévoit en sus une valorisation de la technologie additionnelle lors du passage à la seconde tranche.
 Pour rappel, la technologie apportée par METEX est une solution qui permet, avec un seul procédé, d'obtenir deux produits distincts (PDO et AB) pour adresser plusieurs marchés dont les principaux sont les marchés de la cosmétique et des polymères biosourcés avec le PDO et de la nutrition animale avec l'AB. 
Les marchés adressés sont :
• Le marché des conservateurs en cosmétique qui a représenté 400 M€ en 2016. Le PDO est un ingrédient qui peut se substituer aux conservateurs controversés tels que les parabènes, les formaldéhydes et les halogénés. METEX détient un atout déterminant pour conquérir ce marché avec son PDO produit en France et garanti sans OGM, qui permet aux grandes marques de cosmétiques d'offrir à leurs clients des substituts naturels aux produits issus de la pétrochimie. Sur ce marché, METEX vise de devenir le producteur de référence du PDO non OGM utilisé en cosmétique. 
• Le marché mondial des polymères biosourcés à partir du PDO, notamment celui des fibres textiles et plus particulièrement celui du PTT, est promis à un fort développement en raison de propriétés supérieures à celles du PET. METEX offrira la première source d'approvisionnement européenne de PDO pour les polymères biosourcés. 
• Le marché mondial des acides organiques en nutrition animale estimé à plus de 1 Md€. Sur ce marché, l'AB bénéficie en particulier d'une très forte croissance (x 2,5 depuis 2010). Cette progression provient de ses qualités nutritionnelles, métaboliques et antimicrobiennes, qui favorisent la croissance des animaux et leur santé. Cette progression est accélérée par l'interdiction de l'usage des antibiotiques comme facteurs de croissance tant en Europe qu'aux Etats-Unis1. Sur ce marché marqué par les exigences croissantes des consommateurs en matière de naturalité, d'éthique et d'environnement, METEX propose aux industriels du secteur de la nutrition animale la première solution naturelle qui contribue à la mise en place de filières d'élevage responsables et durables. L'ambition de METEX est de devenir le leader de l'AB naturel en nutrition animale.
Cette unité de production permettra ainsi de commercialiser le PDO directement et l'AB en nutrition animale via des accords de distribution. Le lancement de la commercialisation est prévu au plus tard 24 mois après le début de la construction de l'unité de production. METEX vise à terme 50% du marché du PDO dans la cosmétique et 20% du marché de l'AB naturel en nutrition animale.
Benjamin Gonzalez, Président directeur général de METEX, déclare à cette occasion : « Je suis heureux d'avoir le soutien d'un partenaire financier majeur pour rendre possible en France la transition d'une entreprise qui a fait ses preuves en Recherche et Développement dans le domaine de la biochimie industrielle vers une société qui opère industriellement ses innovations. Mes équipes et moi sommes fiers de pouvoir contribuer à la création de près de 50 emplois industriels en Lorraine, en valorisant une technologie identifiée comme prioritaire pour la transition énergétique et le développement durable de notre pays. Ce projet d'envergure mobilisera des financements importants de la part de METEX, de son partenaire et des différentes parties prenantes au redéploiement industriel de cette plateforme en Région Grand-Est. Nous attendons désormais l'engagement financier des collectivités et organismes publics sollicités pour pouvoir lancer les travaux dans un calendrier conforme à celui fixé lorsque nous annoncions notre plan stratégique. C'est un projet ambitieux qui mobilisera une grande partie de nos ressources, mais il permettra, j'en suis sûr, d'inscrire METEX dans une dynamique très favorable à toutes les parties prenantes. »
Poursuite des programmes de R&D
Suite à la cession d'Inola™ à un leader mondial du marché de la nutrition animale, METEX s'est concentrée sur la valorisation de la technologie PDO/AB pour répondre aux besoins des marchés de la cosmétique et de la nutrition animale. 
Sur cette base, l'innovation de la société va continuer de se focaliser, en parallèle de la diversification des matières première en support de la technologie PDO/AB, sur le développement d'un portefeuille de produits en Nutrition/Santé animale.

- FIN-
A propos de METabolic EXplorer – www.metabolic-explorer.com 
Entreprise pionnière en biochimie industrielle avec 20 ans d'expérience, METabolic EXplorer (METEX) met au point des alternatives industrielles aux procédés pétrochimiques.
A partir de matières premières renouvelables et pérennes, la société développe des procédés de fermentation industriels innovants et compétitifs pour produire des composés chimiques à la base de produits essentiels du quotidien, tels que des additifs pour la nutrition et la santé des animaux, des plastiques, des textiles, des cosmétiques, des résines…
Par ses innovations biotechnologiques, la société a pour ambition de contribuer à produire autrement, sans pétrole, des produits de grande consommation pour répondre aux nouvelles attentes sociétales des consommateurs et aux enjeux de transition énergétique et de développement durable.
L'innovation repose sur 70 collaborateurs de compétences complémentaires permettant de maitriser l'ensemble des étapes de développement des procédés, de l'optimisation des catalyseurs biochimiques en laboratoire à la validation industrielle et à la production d'échantillons sur une unité de démonstration industrielle tournant en continu. 
METabolic EXplorer, basée sur le Biopôle Clermont Limagne à proximité de Clermont-Ferrand, est cotée sur Euronext à Paris (Compartiment C, METEX) et fait partie de l'indice CAC Small.

Recevez l'information financière de METabolic EXplorer en vous inscrivant sur : www.metabolic-explorer.com

Relations Investisseurs – ACTIFIN
Benjamin LEHARI
Tél : + 33 (0) 1 56 88 11 11
mail : blehari@actifin.fr
Relations Presse – ACTIFIN
Isabelle Dray
Tél : + 33 (0) 1 56 88 11 29
mail : idray@actifin.fr