Actusnews Wire - Diffuseur professionnel d'information corporate et réglementée, autorisé par l'AMF et le CSSF.

  Communiqué de la société LUCIBEL du 10/04/2018

  10/04/2018 - 08:00

Résultats annuels 2017 de Lucibel


Résultats annuels 2017 : recentrage et maintien de la marge
Perspectives 2018 : lancement confirmé de la
2ème génération de sa solution LiFi

 

Le groupe Lucibel annonce ses résultats annuels établis en normes IFRS, audités et arrêtés par le Conseil d'administration du 3 avril 2018.

Dans un contexte de marché difficile, Lucibel a mis en œuvre sa stratégie de recentrage. Le Groupe a réussi à maintenir sa marge brute à un niveau élevé tout en maîtrisant ses charges opérationnelles.

Dans la continuité de sa décision, prise en 2014, de relocaliser en France l'essentiel de sa fabrication, Lucibel a racheté en février 2018, à Schneider Electric, son site de Barentin (Normandie) pour un prix de 700 K€, nettement inférieur à sa valeur de marché, en vertu des accords avec le groupe Schneider Electric.

Lucibel effectue l'assemblage de ses produits, sa R&D et sa gestion logistique sur ce site situé près de Rouen, d'une superficie totale de 4,5 hectares, sur lequel sont construits 12 400 m2 de bâtiments (bureaux, ateliers, entrepôts), ce qui permettra d'accompagner le Groupe dans le déploiement de ses activités.

A l'issue de la publication des comptes au 31 décembre 2017, Frédéric Granotier, Président Directeur Général de Lucibel, a déclaré : « Je me félicite que Lucibel ait achevé son recentrage afin d'accompagner au mieux le développement prometteur qui s'offre au LiFi. L'année 2017 a été difficile mais 2018 a débuté sur une tendance favorable, notamment pour la Business Unit Interactive Technologies qui va connaître une forte croissance sur l'année 2018, grâce à la montée en puissance des technologies VLC et LiFi et à la poursuite de l'accélération de l'activité Line 5 ».

 

Comptes consolidés audités établis en normes IFRS

Données en K€ Réalisé
2017
Réalisé
2016
Variation en K€
Chiffre d'affaires 19 369 27 138 (7 770)
Marge brute 9 404 13 037 (3 633)
en % du CA 48,6% 48,0%  
Charges opérationnelles courantes (1) (10 368) (10 971) (603)
EBITDA (964) 2 066 (3 030)
Amortissements et provisions (2) (428) (862) (434)
Résultat opérationnel courant hors IFRS2 (1 392) 1 205 (2 596)
IFRS 2 - Paiements en actions (261) (435) (174)
Résultat opérationnel courant (1 653) 769 (2 422)
Autres produits & charges (74) (1 309) 1 236
EBIT (1 726) (540) (1 187)
Résultat financier / IS (94) (317) 223
Résultat net (1 820) (857) (964)

 (1) hors éléments non monétaires : dotations nettes aux amortissements et provisions, rémunérations en actions (IFRS 2) - (2) y compris provisions pour retraite

EBITDA = résultat opérationnel courant retraité des éléments de charges et de produits non monétaires (notamment les dotations nettes aux amortissements et provisions et les paiements en actions)
EBIT = résultat opérationnel après quote-part de résultat net des entités mises en équivalence et avant charges financières et impôt sur les sociétés

 

Chiffre d'affaires

Sur l'exercice 2017, le chiffre d'affaires du Groupe s'élève à 19 369 K€ contre 27 138 K€ sur l'exercice 2016. Cette évolution s'explique :

  • pour 5 M€, par le désengagement du Groupe de l'activité non stratégique mise en place en 2016 dans le cadre du dispositif des Certificats d'Economie d'Energie (CEE).
  • pour plus d'1 M€, par les sorties du périmètre de consolidation, au cours de l'exercice 2016, des sociétés Citeclaire et Lucibel Middle East.

Après l'attentisme fort lié au contexte préélectoral qui a affecté en début d'année le niveau d'activité de ses filiales Procédés Hallier et Cordel, le Groupe a enregistré au 2nd semestre 2017 des commandes significatives notamment sur l'entité Cordel, pour du matériel fourni et posé.

La demande a été si forte que le Groupe n'a pas été en mesure d'achever toutes les installations et donc de facturer l'ensemble des commandes avant le 31 décembre 2017, entrainant un report de chiffre d'affaires d'environ 1 M€ sur 2018.

 

EBITDA

En dépit d'une concurrence forte sur l'ensemble de ses marchés, le Groupe a augmenté légèrement son taux de marge brute qui s'établit à 48,6% du chiffre d'affaires sur l'exercice 2017 contre 48% sur 2016.

Afin de conserver une structure de coûts en adéquation avec son activité, le Groupe a poursuivi son plan de réduction des charges opérationnelles : celles-ci s'élèvent à 10 368 K€ en 2017 contre 10 971 K€ sur l'exercice 2016. Du fait de la baisse d'activité enregistrée en début d'année, le Groupe enregistre une perte EBITDA de 964 K€. Après intégration du résultat financier, la perte nette du Groupe s'établit à 1 820 K€.

 

Après imputation du résultat de l'exercice, les fonds propres du Groupe s'élèvent à 14,9 M€ au 31 décembre 2017 et intègrent notamment l'incidence de l'augmentation de capital clôturée en avril 2017, d'un montant net de 4,2 M€.

Au 31 décembre 2017, compte tenu d'une trésorerie brute disponible de 4,7 M€, l'endettement financier net du Groupe se limite à un peu plus de 2,2 M€, ce qui représente 15% des capitaux propres consolidés au 31 décembre 2017 (gearing de 0,15).

 

Perspectives 2018

 

En mars 2017, Lucibel a annoncé la structuration du Groupe autour de deux Business Units : le périmètre de la Business Unit Lighting comprend l'ensemble des activités du Groupe dans l'éclairage LED, tandis que la Business Unit Interactive Technologies regroupe les activités les plus innovantes du Groupe ; sa mission consiste à concevoir et commercialiser des solutions à forte valeur ajoutée s'appuyant sur la technologie LED mais dont les fonctionnalités vont au-delà de l'éclairage.

Le Groupe indique que l'activité de la Business Unit Lighting est restée rentable sur 2017 en dépit d'un contexte difficile. La perte du Groupe sur l'exercice s'explique donc par la perte enregistrée par la Business Unit Interactive Technologies, qui a nécessité, en 2017, des dépenses et investissements significatifs.

Pour 2018, le Groupe a identifié plusieurs axes de développement pour sa Business Unit Lighting,  notamment:

  • La poursuite du développement de nouveaux segments de marché : en 2017, Cordel s'est positionnée sur la rénovation de l'éclairage d'entrepôts. Ainsi, Cordel a, d'ores et déjà, installé ses solutions d'éclairage dans 3 entrepôts depuis le début de l'année 2018 et d'autres dossiers sont à l'étude. Procédés Hallier, dont l'expertise acquise dans le monde de la muséographie est reconnue, dispose d'un avantage compétitif auprès des hôtels et boutiques de luxe, dont les contraintes et les exigences sont très proches de celles des musées.
  • La Business Unit Lighting profite de toutes les innovations du Groupe. Par exemple, Cordel présente à ses clients, grandes enseignes nationales, la technologie VLC (Visible Light Communication) qui permet d'envoyer à un client présent dans un point de vente du contenu ciblé, via son smartphone. De la même façon, Procédés Hallier a intégré cette technologie VLC dans son offre et un premier projet est en cours de réalisation. Les avancées technologiques de Lucibel sont ainsi immédiatement portées par les équipes commerciales de la Business Unit Lighting, à savoir le LiFi (technologie permettant d'accéder à internet par la lumière), et Cronos, luminaire qui reproduit le cycle de la lumière naturelle et favorise le bien-être et l'efficacité au travail de ses utilisateurs.

En 2018, la Business Unit Interactive Technologies va accélérer son développement avec notamment la mise sur le marché, en septembre 2018, de la 2ème génération de sa solution LiFi. Le groupe Lucibel reste pionnier sur cette technologie, en l'ayant commercialisée auprès d'environ soixante-dix clients dans des environnements très divers (banques, industries, hôpitaux, sièges sociaux d'entreprise, …). Parmi les premiers clients de cette solution « LiFi by Lucibel » figurent Arkea Crédit Mutuel, Orange, Thales, Alstom, GRT Gaz, SNCF, Citelum et Nexity.
Les clients sont unanimes sur les bénéfices apportés par cette solution qui permet, notamment, une grande sécurité dans l'échange des données. La 2ème génération de cette solution LiFi présentera des performances techniques améliorées et un prix de commercialisation qui permettra d'initier des déploiements sur les installations pilotes réalisées avec la 1ère génération « LiFi by Lucibel ».

Le Groupe continue à travailler sur les nombreux cas d'usage dans lesquels cette technologie pourrait s'intégrer. Par exemple, en permettant une localisation précise jusqu'au cm, le LiFi s'avère être une solution pertinente pour les acteurs de la logistique qui souhaitent étendre l'utilisation de la robotique à la gestion de leurs entrepôts. Au-delà de ces cas d'usage, la technologie LiFi pourra être amenée à jouer un rôle majeur dans le développement de « l'Internet des Objets » (IoT : Internet of Things).

Afin d'accélérer les développements de sa technologie VLC (Visible Light Communication), le Groupe LUCIBEL a décidé d'intégrer, au 1er janvier 2018, au sein de sa Business Unit Interactive Technologies, les 4 salariés de SLMS, joint-venture constitué avec Schneider Electric en 2015, pour développer et promouvoir le VLC. Cette technologie de communication par la lumière offre une double fonctionnalité : en localisant très précisément un client équipé d'un smartphone, elle permet l'envoi d'informations contextualisées qui vont enrichir le parcours client dans un magasin et augmenter le taux de transformation client dans le point de vente.
La technologie VLC offre également la possibilité de géolocaliser un utilisateur à l'intérieur d'un bâtiment (gare, aéroport, immeuble de bureaux) ou d'un centre commercial, afin de lui offrir un service de guidage intérieur complémentaire aux services de géolocalisation déjà existants (GPS, Googlemap, …) qui, eux, ne sont fonctionnels qu'en extérieur.

La Business Interactive Technologies intègre également l'activité Line 5 qui commercialise, par le biais d'un réseau de vente directe, des produits cosmétiques utilisant la technologie LED. Cette activité enregistre une très forte croissance de ses ventes (plus de 60% de croissance sur 2017), tendance confirmée sur le 1er trimestre 2018. Au cours du 2ème trimestre 2018, Line 5 va élargir son offre en mettant sur le marché Hypnos, le 1er luminaire d'aide à l'endormissement. Conçu avec des médecins, Hypnos favorise la sécrétion de mélatonine, hormone du sommeil, en fin de journée ce qui permet de faciliter l'endormissement et d'améliorer la qualité du sommeil. Cette innovation devrait encore soutenir la croissance de cette activité, qui vise plus d'1 M€ de chiffre d'affaires sur 2018.

 

Prochaines publications

27 juillet 2018 avant Bourse : Chiffre d'affaires semestriel

8 octobre 2018 avant Bourse : Résultats du 1er semestre 2018

 

A propos de Lucibel :
LUCIBEL est un groupe français innovant qui conçoit et fabrique en France des produits et solutions d'éclairage de nouvelle génération issus de la technologie LED. LUCIBEL est également pionnier dans le développement et la commercialisation du LiFi, solution d'accès à internet par la lumière co-développée avec son partenaire écossais pureLiFi
Pour plus d'informations, merci de consulter le site internet www.lucibel.io

 

Lucibel est cotée sur Euronext Growth Paris / Mnémo : ALUCI / Code ISIN : FR0011884378

Lucibel est éligible au PEA, PEA PME et FCPI

 

Lucibel LedLucibel LedLucibel Lucibel

 

Contact Lucibel / Agence Scenarii :
Julie Rambaud
julie.rambaud@scenarii.fr
Contact Lucibel / Relations investisseurs :
Séverine Jacquet - Directrice financière
severine.jacquet@lucibel.com
Tel : +33 (0)1 80 03 16 70

 

 

ANNEXES AU COMMUNIQUÉ DE PRESSE

 

COMPTE DE RÉSULTAT CONSOLIDÉ

Données en K€, normes IFRS 31/12/2017 31/12/2016
Chiffre d'affaires 19 369 27 138
Achats consommés (9 039) (13 096)
Charges externes (4 573) (5 192)
Charges de personnel (7 689) (8 305)
Impôts et taxes (285) (325)
Dotations nettes des reprises
aux amortissements et provisions
(428) (862)
Autres produits et charges d'exploitation 994 1 411
Résultat opérationnel courant (1 653) 769
Autres produits et charges opérationnels (51) (1 103)
Résultat opérationnel (1 703) (334)
Part dans le résultat des entités mises en équivalence (23) (206)
Résultat opérationnel après quote-part de résultat
net des entités mises en équivalence
(1 726) (540)
Produits de trésorerie et équivalents de trésorerie 3  
Coût de l'endettement financier brut (199) (268)
Coût de l'endettement financier net (196) (268)
Autres produits et charges financiers 104 (48)
Résultat financier (92) (315)
Impôt sur les résultats (2) (2)
Résultat net (1 820) (857)
Dont part attribuable aux actionnaires
de la société mère
(1 776) (995)
Dont part attribuable aux intérêts
ne donnant pas le contrôle
(44) 138

 

BILAN CONSOLIDÉ

ACTIFS - en K€ 31/12/2017 31/12/2016
Ecarts d'acquisition 7 740 7 740
Immobilisations incorporelles 3 639 3 627
Immobilisations corporelles 597 640
Entités mises en équivalence 0 23
Actifs financiers opérationnels 0 0
Prêts et dépôts 143 149
Autres actifs long terme 59 1
Impôts différés actifs 1 1
Total des actifs non courants 12 179 12 181
Stocks 4 855 4 414
Clients et comptes rattachés 5 715 5 506
Autres actifs courants 1 800 1 411
Créances d'impôts courants - 0
Trésorerie et équivalents de trésorerie 4 723 4 811
Total actifs courants 17 093 16 143
TOTAL DES ACTIFS 29 272 28 324

CAPITAUX PROPRES ET PASSIFS - en K€ 31/12/2017 31/12/2016
Capital 10 520 9 414
Prime d'émission 40 836 37 694
Actions propres (396) (403)
Ecart de conversion (178) (207)
Réserves et résultat accumulés (35 871) (34 358)
Total capitaux propres, part du groupe 14 911 12 141
Capitaux propres, part attribuable aux intérêts ne donnant pas le contrôle (15) 14
Capitaux propres 14 896 12 155
Emprunts et dettes financières 2 319 4 103
Autres passifs non courants 38 -
Avantages au personnel 171 155
Provisions - part non courante 241 489
Impôts différés passifs - -
Total des passifs non courants 2 769 4 747
Emprunts et concours bancaires (part à moins d'un an) 4 639 4 512
Provisions - part courante 281 617
Fournisseurs et comptes rattachés 3 124 2 700
Dettes d'impôt - -
Autres passifs courants 3 564 3 593
Total des passifs courants 11 608 11 421
TOTAL DES CAPITAUX PROPRES ET DES PASSIFS 29 272 28 324

 

TABLEAU DES FLUX DE TRÉSORERIE CONSOLIDÉ

En K€, IFRS 31 12 2017 31 12 2016
Flux net de trésorerie généré par l'activité (1 731) 2 639
Capacité d'autofinancement (1 004) 1 003
Variation du BFR (727) 1 636
Flux net de trésorerie lié aux opérations d'investissement (776) (1 222)
Décaissements liés aux acquisitions d'immobilisations corporelles et incorporelles. (184) (179)
Décaissements liés aux frais de développement immobilisés (595) (304)
Encaissements liés aux cessions d'immobilisations. corporelles et incorporelles 0 3
Décaissements liés aux prêts et dépôts 2 (363)
Flux liés aux opérations de regroupement - (379)
Flux de trésorerie lié au financement 2 424 (534)
Augmentation de capital, nette des frais 4 262 1 163
Transactions sur actions propres 7 14
Remboursement d'emprunts et dettes financières (2 211) (1 595)
Emission emprunts et dettes financières 403 1 003
Variation sur passifs financiers liés à l'affacturage 104 (918)
Intérêts financiers nets versés (142) (201)
Incidence des variations des cours de devises (7) 2
Variation nette de trésorerie (90) 885
Trésorerie à l'ouverture 4 811 3 926
Trésorerie à la clôture 4 721 4 811