Actusnews Wire - Diffuseur professionnel d'information corporate et réglementée, autorisé par l'AMF et le CSSF.

  Communiqué de la société LUCIBEL du 17/10/2017

  17/10/2017 - 08:30

Lucibel annonce ses résultats semestriels


  • Impact d'éléments conjoncturels sur le chiffre d'affaires du 1er semestre 2017
  • Perte EBITDA inférieure à 500 K€
  • Perte nette équivalente à celle du 1er semestre 2016

Malgré le repli de l'activité enregistré au 1er semestre 2017, le groupe LUCIBEL est parvenu à en limiter l'impact sur sa rentabilité, notamment grâce au maintien de la marge brute à un niveau élevé et à la maitrise des charges opérationnelles.

Comptes consolidés établis en normes IFRS, non audités

Données en K€ Réalisé
S1 2017
Réalisé
S1 2016
Variation
en K€
Chiffre d'affaires 9 884 12 975 (3 091)
Marge brute 4 817 6 235 (1 418)
en % du CA 48,7% 48,1%  
Charges opérationnelles courantes (1) (5 299) (5 695) (396)
EBITDA (482) 540 (1 022)
Amortissements et provisions (2) 65 (342) (407)
Résultat opérationnel courant hors IFRS2 (417) 198 (615)
IFRS 2 - Paiements en actions (190) (253) (63)
Résultat opérationnel courant (607) (55) (552)
Autres produits & charges (22) (428) (407)
EBIT (629) (484) (145)
Résultat financier / IS (148) (271) (123)
Résultat net (777) (755) 22

 (1) hors éléments non monétaires : dotations nettes aux amortissements et provisions, paiements en actions (IFRS 2)
 (2) y compris provisions pour retraite

 

EBITDA = résultat opérationnel courant retraité des éléments de charges et de produits non monétaires (notamment les dotations nettes aux amortissements et provisions et les paiements en actions)
EBIT = résultat opérationnel après quote-part de résultat net des entités mises en équivalence et avant charges financières et impôt sur les sociétés

 

Chiffre d'affaires

Le chiffre d'affaires du Groupe s'élève à 9 884 K€ sur le 1er semestre 2017, en diminution par rapport au chiffre d'affaires du 1er semestre 2016. En retraitant le chiffre d'affaires 2016 des sorties de périmètre intervenues au cours de ce même exercice, la baisse s'établit à 17% et affecte essentiellement les ventes réalisées en France. En effet, au-delà de la concurrence accrue constatée dans le monde de l'éclairage, le marché français a été soumis, pendant le 1er semestre 2017, à un attentisme très fort lié au contexte préélectoral.

Alors que le Groupe anticipait un décalage de prises de commandes pour les clients de sa filiale Procédés Hallier, spécialisée dans l'éclairage de musées, ce contexte a également pesé sur le niveau d'activité des autres entités du Groupe. Ainsi, dans le secteur du commerce, certains acteurs ont différé leur décision d'investissement après l'élection présidentielle. Plusieurs projets significatifs ont été attribués à Lucibel depuis juin 2017 mais ils ne généreront du chiffre d'affaires qu'au 2nd semestre 2017 et en 2018.

Par ailleurs, compte tenu des incertitudes règlementaires liées au maintien du dispositif des Certificats d'Economie d'Energie (CEE) attaché à la LED, les ventes réalisées dans ce cadre ont été divisées par 5 par rapport au 1er semestre 2016, à 0,3 M€ contre 1,4 M€ au 1er semestre 2016. L'ADEME ayant confirmé fin juillet 2017 la réduction des avantages associés à la LED, le Groupe s'est désengagé de cette activité qui n'était pas dans son cœur de métier.

Un EBITDA conforme aux attentes

En dépit d'une concurrence forte sur l'ensemble de ses marchés, le Groupe est parvenu à maintenir son taux de marge brute à un niveau légèrement supérieur à celui du 1er semestre 2016. La marge brute s'établit à 48,7% du chiffre d'affaires sur le 1er semestre 2017 contre 48,1% sur la même période de 2016 et s'élève à 4 817 K€.

Afin de conserver une structure en adéquation avec son activité, le Groupe a poursuivi son plan de réduction des charges opérationnelles : sur le 1er semestre 2017, celles-ci s'élèvent à 5 299 K€ contre 5 695 K€ sur le 1er semestre 2016. Cette réduction de près de 7% concerne essentiellement les frais de personnel et, dans une moindre mesure, les dépenses opérationnelles telles que les honoraires. La baisse enregistrée au niveau des charges opérationnelles est néanmoins insuffisante pour compenser l'impact de la baisse d'activité : sur le 1er semestre 2017, le Groupe enregistre une perte EBITDA de 482 K€, en ligne avec les estimations communiquées lors de la publication du chiffre d'affaires semestriel le 27 juillet dernier.

Le résultat opérationnel courant, qui intègre les éléments non monétaires (paiements en actions et dotations aux amortissements et aux provisions), représente une perte de 607 K€. Compte tenu des charges opérationnelles non courantes qui intègrent la quote-part des sociétés mises en équivalence, la perte opérationnelle (EBIT) s'établit à 629 K€.

Avec une perte de 148 K€ sur le 1er semestre 2017, principalement liée aux intérêts payés sur les emprunts bancaires, le résultat financier pèse sur le résultat net du Groupe. Sur le 1er semestre 2017, le Groupe a enregistré une perte nette de 777 K€, très proche de celle réalisée au 1er semestre 2016.

Succès de l'augmentation de capital clôturée en avril 2017

Après déduction de la perte nette du semestre, les fonds propres du Groupe s'élèvent à 15,9 M€ au 30 juin 2017 et intègrent notamment l'incidence de l'augmentation de capital clôturée en avril 2017, d'un montant net de 4,2 M€.

Grâce à cette opération, Lucibel dispose des moyens financiers pour renforcer ses investissements technologiques, notamment ceux nécessaires à la finalisation de la conception et à l'industrialisation de la 2ème génération de sa solution LiFi qui sera mise sur le marché en septembre 2018. Le Groupe est également en mesure de saisir des opportunités de croissance externe en phase avec sa stratégie de développement.

Au 30 juin 2017, compte tenu d'une trésorerie brute disponible de 5,3 M€, l'endettement financier net du Groupe s'établit à un peu moins de 1,5 M€, ce qui représente moins de 10% des capitaux propres consolidés au 30 juin 2017 (gearing de 0,1).

Perspectives 2017

Même si le Groupe a perçu des signes de reprise depuis juin 2017, notamment dans le secteur des commerces avec plusieurs projets significatifs attribués à sa filiale Cordel, le marché de l'éclairage reste très concurrentiel. Par ailleurs, l'impact de la non récurrence des revenus liés aux CEE sera de 4 M€ sur le 2nd semestre 2017 par rapport au 2ème semestre 2016.

Depuis le lancement, en octobre 2016, de sa solution « LiFi by Lucibel » d'accès à internet par la lumière, le Groupe a installé plus d'une cinquantaine de sites pilotes pour des clients grands comptes. La dernière réalisation est intervenue auprès du Crédit Mutuel Arkéa qui a choisi de déployer cette solution sur deux sites ; il s'agit de la 1ère intégration d'une solution LiFi dans le secteur bancaire au niveau mondial.

Avec la commercialisation de luminaires circadiens, le Groupe va également présenter dans les prochaines semaines un produit très innovant, qui fait écho au Prix Nobel de Médecine 2017, attribué à trois chercheurs américains "pour leurs découvertes des mécanismes moléculaires qui règlent le rythme circadien". Une nouvelle fois, le Groupe confirme sa capacité à proposer des solutions innovantes qui répondent à de nouveaux besoins.

Enfin, le Groupe continue à établir des partenariats avec des acteurs majeurs, dont le dernier signé avec Citelum, filiale du groupe EDF. Ce partenariat vise à mettre en place une coopération entre les deux entreprises pour offrir à leurs clients de nouveaux services à valeur ajoutée, dont la communication par la lumière du groupe LUCIBEL.

En dépit des projets concrets de la Business Unit Interactive Technologies et de la pleine satisfaction des clients suite à l'installation des pilotes, le chiffre d'affaires généré par cette entité sera limité à quelques centaines de milliers d'Euros sur l'année 2017. Une contribution sensiblement plus significative au chiffre d'affaires du Groupe est attendue à compter de la mise sur le marché de la 2ème génération de la solution « LiFi by Lucibel », confirmée pour septembre 2018.

Dans ce contexte, le Groupe a initié en septembre 2017, la mise en place du plan « Synergies 2018 », qui s'articule autour de 4 axes :

  • Un renforcement de l'organisation commerciale, avec notamment un focus plus grand sur chaque segment vertical et la poursuite de la mutualisation des ressources dédiées au support à la vente ;
  • Une poursuite de la rationalisation de l'organisation Groupe qui passe par la simplification des structures juridiques et la refonte des systèmes d'information ;
  • La confirmation du rôle central du site industriel de Lucibel Barentin ;
  • Enfin, la mise en place d'optimisations financières qui incluent notamment la renégociation des emprunts en cours.

Frédéric Granotier, Président-fondateur du Groupe, a commenté : « L'année 2017 constitue pour le Groupe une année de transition, qui doit lui permettre d'aborder 2018 avec une structure opérationnelle parfaitement en adéquation avec sa stratégie de développement. Grâce à ses efforts d'innovation continus, LUCIBEL se positionne sur de nouveaux segments de marché, avec de nouveaux usages, qui vont bien au-delà de l'éclairage. Nous sommes convaincus que, fort de ses avancées technologiques, LUCIBEL dispose d'un grand nombre d'atouts pour devenir un acteur clé du monde de l'IoT (Internet des Objets) ».

Prochaines publications

Le Groupe indique la mise en ligne du rapport financier semestriel ce jour sur son site internet www.lucibel.com et sur le site d'Euronext www.euronext.com

26 janvier 2018 avant Bourse : Chiffre d'affaires annuel

10 avril 2018 avant Bourse Résultats annuels 2017

A propos de Lucibel :
LUCIBEL est un groupe français innovant qui conçoit et fabrique en France des produits et solutions d'éclairage de nouvelle génération issus de la technologie LED. LUCIBEL est également pionnier dans le développement et la commercialisation du LiFi, solution d'accès à internet par la lumière co-développée avec son partenaire écossais Pure LiFi
Pour plus d'informations, merci de consulter le site internet www.lucibel.com

 

Lucibel est coté sur Alternext Paris / Mnémo : ALUCI / Code ISIN : FR0011884378

Lucibel est éligible au PEA, PEA PME et FCPI

 

Suivez-nous sur les réseaux sociaux :

Lucibel LedLucibel LedLucibel Lucibel LedLucibel

Contact Lucibel / Communication :
Soline Desnau - Chargée de communication
soline.desnau@lucibel.com
Tel : +33 (0)1 80 04 12 25
Contact Lucibel / Relations investisseurs :
Séverine Jacquet - Directrice financière
severine.jacquet@lucibel.com
Tel : +33 (0)1 80 03 16 70


ANNEXES AU COMMUNIQUÉ DE PRESSE

COMPTE DE RÉSULTAT CONSOLIDÉ

Données en K€, normes IFRS 30/06/2017 (*)  30/06/2016
Chiffre d'affaires 9 884 12 975
Achats consommés (4 639) (6 353)
Charges externes (2 254) (2 732)
Charges de personnel (3 958) (4 163)
Impôts et taxes (196) (149)
Dotations nettes des reprises
aux amortissements et provisions
86 (337)
Autres produits et charges d'exploitation 470 704
Résultat opérationnel courant (607) (55)
Autres produits et charges opérationnels 1 (317)
Résultat opérationnel (606) (372)
Part dans le résultat des entités mises en équivalence (23) (111)
Résultat opérationnel après quote-part de résultat net des entités mises en équivalence (629) (484)
Produits de trésorerie et équivalents de trésorerie - 1
Coût de l'endettement financier brut (113) (146)
Coût de l'endettement financier net (113) (145)
Autres produits et charges financiers (35) (110)
Résultat financier (148) (255)
Impôt sur les résultats - (16)
Résultat net (777) (755)
Dont part attribuable aux actionnaires
de la société mère
(756) (892)
Dont part attribuable aux intérêts
ne donnant pas le contrôle
(21) 137

 (*) données non auditées

BILAN CONSOLIDÉ

En K€, normes IFRS 30/06/2017 (*) 31/12/2016
Capital 10 497 9 414
Prime d'émission 40 859 37 694
Actions propres (397) (403)
Ecart de conversion (198) (207)
Réserves et résultat accumulés (34 900) (34 358)
Total capitaux propres, part du groupe 15 861 12 141
Capitaux propres, part attribuable aux intérêts ne donnant pas le contrôle 8 14
Capitaux propres 15 869 12 155,29
Emprunts et dettes financières 2 949 4 103
Autres passifs non courants 135 -
Avantages au personnel 152 155
Provisions - part non courante 261 489
Impôts différés passifs - -
Total Passifs non courants 3 496 4 747
Emprunts et concours bancaires (part à moins d'un an) 4 137 4 512
Provisions - part courante 432 617
Fournisseurs et comptes rattachés 2 871 2 700
Dettes d'impôt - -
Autres passifs courants 2 492 3 593
Total Passifs courants 9 931 11 422
TOTAL DES CAPITAUX PROPRES ET DES PASSIFS 29 296 28 324

(*) données non auditées

 

En K€, normes IFRS 30/06/2017 (*) 31/12/2016
Ecarts d'acquisition 7 740 7 740
Immobilisations incorporelles 3 565 3 627
Immobilisations corporelles 596 640
Entités mises en équivalence 0 23
Actifs financiers opérationnels 0 0
Prêts et dépôts 154 149
Autres actifs long terme 1 1
Impôts différés actifs 1 1
Total Actifs non courants 12 057 12 181
Stocks 4 178 4 414
Clients et comptes rattachés 5 524 5 506
Autres actifs courants 1 914 1 411
Trésorerie et équivalents de trésorerie 5 624 4 811
Total Actifs courants 17 240 16 143
TOTAL DES ACTIFS 29 296 28 324

(*) données non auditées

TABLEAU DES FLUX DE TRÉSORERIE CONSOLIDÉ

 En K€, normes IFRS 30/06/2017 (*) 31 12 2016
Flux nets de trésorerie générés par l'activité (1 444) 2 639
Capacité d'autofinancement (400) 1 003
Variation du BFR (1 044) 1 636
Flux nets de trésorerie liés
aux opérations d'investissement
(376) (1 222)
Décaissements liés aux acquisitions d'immobilisations corporelles et incorporelles (113) (179)
Décaissements liés aux frais de développement immobilisés (258) (304)
Encaissements liés aux cessions d'immobilisations corporelles et incorporelles   3
Décaissements liés aux prêts et dépôts (5) (363)
Flux liés aux opérations de regroupement   (379)
Flux nets de trésorerie liés au financement 2 637 (534)
Augmentation de capital, nette des frais 4 262 1 163
Transactions sur actions propres 6 14
Emission emprunts et dettes fin.   1 003
Remboursement d'emprunts et dettes fin. (1 145) (1 595)
Variation sur passifs financiers liés à l'affacturage (389) (918)
Intérêts financiers nets versés (97) (201)
Incidence des variations des cours de devises (4) 2
Variation nette de trésorerie 813 885
Trésorerie à l'ouverture 4 811 3 926
Trésorerie à la clôture 5 624 4 811

(*) données non auditées