Actusnews Wire - Diffuseur professionnel d'information corporate et réglementée, autorisé par l'AMF et le CSSF.

  Communiqué de la société LATECOERE du 25/07/2018

  25/07/2018 - 18:00

ACTIVITÉ AU 30 JUIN 2018


  • Un chiffre d'affaires de 320,8 M€ sur les 6 premiers mois de l'année, principalement impacté par les effets de change
  • Progression du plan de transformation 2020
  • Perspectives 2018 et 2019
  • Application de la norme IFRS 15 sur l'information comparative de 2017
  1er semestre    
(en M€) 2018 2017 retraité1 Var. (%) Var. (%)
organique
Aérostructures 182,5 211,8 -13,8% -8,3%
Systèmes d'interconnexion 138,2 138,6 -0,3% 5,2%
Chiffre d'affaires total 320,8 350,4 -8,5% -2,9%

1 Retraité de l'application de la norme IFRS15 en vigueur depuis le 1er janvier 2018

Au 30 juin 2018, le chiffre d'affaires du Groupe Latécoère s'établit à 320,8 M€, en baisse de 8,5% en données publiées par rapport à la même période de 2017, subissant l'impact important de la dépréciation du dollar. À taux de change constant, Latécoère affiche un chiffre d'affaires en recul de 2,9% sur le premier semestre, sans incidence sur les tendances annoncées pour l'année.

Le chiffre d'affaires de l'activité Aérostructures, en repli de 8,3% à taux de change constant (-13,8% en données publiées), reflète essentiellement les baisses de cadence sur le programme Embraer E1. Les ralentissements annoncés sur l'A330 et l'A380, la saisonnalité des livraisons de l'A320 et les baisses de prix contractuels ont également contribué au ralentissement de cette division.

L'activité Systèmes d'Interconnexion s'inscrit en progression de 5,2% à taux de change constant (-0,3% en données publiées). Le recul des facturations de l'A380 et les impacts de prix ont été largement compensés par la contribution des nouveaux contrats remportés en 2017 dont celui du MRJ de Mitsubishi Aircraft.

Progression du plan de transformation 2020

Depuis mars 2018, un nombre croissant de pièces fabriquées dans l'usine 4.0 de Toulouse-Montredon ont obtenu des qualifications et certifications qualité. Ces pièces pour les programmes A320, B787, E1 et E2 intègrent ainsi les lignes de production. En parallèle, la fabrication de la structure des racks avionique de l'A350 a été validée au sein de l'usine de Plovdiv en Bulgarie.

La montée en cadence progressive de ces deux unités de production se passe ainsi conformément aux attentes.

La première tranche du site de Toulouse-Périole a été cédée fin juin et les travaux de démolition ont démarré.

Perspectives 2018 et 2019

Sur la base des prévisions des avionneurs et des nouveaux contrats remportés, Latécoère confirme anticiper une légère croissance organique sur l'ensemble de l'année 2018.

Comme annoncé, en 2018, les coûts du plan de Transformation 2020 et les frais de démarrage des nouvelles usines pèseront sensiblement sur la rentabilité et la génération de cash du Groupe.

Dès 2019, l'avancement des efforts de réduction des coûts devrait permettre de retrouver des niveaux de résultat opérationnel et de FCF (avant capex) en ligne avec ceux de 2017.

Application de la norme IFRS 15 sur l'information comparative de 2017, 2018 et 2019

Applicable à partir du 1er janvier 2018. Des comptes 2017 retraités afin d'être comparables aux comptes 2018 (cf tableaux en annexe) :

  • Pas d'effet sur le cash-flow
  • Un résultat opérationnel courant sous IFRS 15 sensiblement équivalent au résultat opérationnel courant ajusté présenté jusqu'à présent
    • Arrêt de la présentation de comptes ajustés
  • Les coûts de développement des contrats de type « Design & Build » reclassés de stocks en immobilisations car considérés comme des coûts de réalisation du contrat de production
  • Les avances perçues (ou pré-financements) au titre de ces coûts de développement sont enregistré(e)s au passif sur la ligne « Passifs sur contrat » et recyclé(e)s en chiffre d'affaires lors de la livraison des éléments produits.
  • La norme IFRS 15 ne permet plus de constater au bilan et de différer les coûts de production encourus aux cours de premiers exercices de production au titre de la courbe d'apprentissage : annulation de l'Encours « Non recurring » lié à la courbe, soit un impact sur le Bilan au poste Capitaux Propres

Prochaine publication : Résultats 1er semestre 2018, le 5 septembre 2018 (avant bourse)


À propos de Latécoère

Groupe international partenaire de « rang 1 » des grands avionneurs mondiaux (Airbus, Embraer, Dassault, Boeing, Bombardier), Latécoère intervient dans tous les segments de l'aéronautique (avions commerciaux, régionaux, d'affaires et militaires), dans deux domaines d'activités :

  • Aérostructures (61% du CA) : tronçons de fuselage et portes. 
  • Systèmes d'Interconnexion (39% du CA) : câblage, meubles électriques et équipements embarqués.

Le Groupe employait au 31 décembre 2017, 4 451 personnes dans 10 pays différents. Latécoère, société anonyme au capital de 189 489 904 € divisé en 94 744 952 actions d'un nominal de 2 €, est cotée sur Euronext Paris - Compartiment B. Codes ISIN : FR0000032278 - Reuters : LAEP.PA - Bloomberg : LAT.FP


LATECOERE
Sébastien Rouge
Directeur Administratif et Financier
Tel.: +33 (0)5 61 58 77 00
sebastien.rouge@latecoere.aero
ACTUS finance & communication
Corinne Puissant / Relations Investisseurs
Tel.: +33 (0)1 53 67 36 77 - cpuissant@actus.fr
Anne-Catherine Bonjour / Relations Media
Tel.: +33 (0)1 53 67 36 93 - acbonjour@actus.fr



ANNEXE

Tableau de passage des principaux indicateurs clés

En millions d'euros   30-juin-17  
  Publié Impact IFRS 15 Retraité
Chiffres d'affaires 348,8 1,7 350,4
Résultat opérationnel courant ajusté 33,1 n/a n/a
Résultat opérationnel courant 15,8 17,0 32,8
Résultat opérationnel ajusté 31,8 n/a n/a
Résultat opérationnel 14,4 17,0 31,5
       
       
En millions d'euros   31-déc.-17  
  Publié Impact IFRS 15 Retraité
Chiffres d'affaires 652,5 5,0 657,5
Résultat opérationnel courant ajusté 51,1 n/a n/a
Résultat opérationnel courant 21,7 29,5 51,2
Résultat opérationnel ajusté 41,1 n/a n/a
Résultat opérationnel 11,7 29,5 41,2

L'application de la norme IFRS 15 conduit à un rapprochement sensible du résultat opérationnel courant ajusté vers le résultat opérationnel courant.


Impact de l'application d'IFRS 15 sur la mesure de la performance économique

Jusqu'au 31 décembre 2017, le Groupe présentait en parallèle des comptes consolidés IFRS, un compte de résultat ajusté comprenant comme principal indicateur alternatif de performance un résultat opérationnel courant ajusté (à caractère strictement non comptable).

L'application de la norme IFRS 15, à partir du 1er janvier 2018, a conduit le Groupe à ne plus constater au bilan des coûts de production (courbe) qui étaient recyclés en résultat en fonction de la décroissance des coûts réellement observée.

Par conséquent, les résultats opérationnels courant ajustés présentés jusqu'au 31 décembre 2017 convergent de manière très significative vers le résultat opérationnel courant sous IFRS 15.

C'est pourquoi le Groupe considère qu'il n'y a plus lieu de présenter des comptes ajustés.


Impact de l'application d'IFRS 15 sur le chiffre d'affaires 2017 par segment opérationnel et par trimestre

En millions d'euros   T1 2017  
  Publié Impact IFRS 15 Retraité
Aérostructures 102,1 0,0 102,1
Systèmes d'interconnexion 70,5 2,0 72,5
Chiffre d'affaires total 172,6 2,0 174,6
       
En millions d'euros   T2 2017  
  Publié Impact IFRS 15 Retraité
Aérostructures 109,7 0,0 109,7
Systèmes d'interconnexion 66,5 -0,3 66,2
Chiffre d'affaires total 176,2 -0,3 175,8
       
En millions d'euros   T3 2017  
  Publié Impact IFRS 15 Retraité
Aérostructures 92,4 0,0 92,4
Systèmes d'interconnexion 52,2 1,5 53,7
Chiffre d'affaires total 144,6 1,5 146,1
       
En millions d'euros   T4 2017  
  Publié Impact IFRS 15 Retraité
Aérostructures 92,8 0,0 92,8
Systèmes d'interconnexion 66,3 1,8 68,1
Chiffre d'affaires total 159,1 1,8 160,9


Compte de résultat du 1er semestre 2017 retraité IFRS 15

En millions d'euros   30-juin-17  
  Publié Impact IFRS 15 Retraité
Chiffre d'affaires 348,8 1,7 350,4
EBITDA courant¹ 40,6 5,9 46,5
Résultat opérationnel courant 15,8 17,0 32,8
En % du CA 4,5%   9,4%
Eléments non courants -1,3   -1,3
Résultat opérationnel 14,4 17,0 31,5
Coût de l'endettement net -3,8   -3,8
Autres résultats financiers 24,1   24,1
Résultat financier 20,3 0,0 20,3
Impôts sur le bénéfice -13,7   -13,7
Résultat net des activités poursuivies 21,1 17,0 38,1

¹ EBITDA courant = Résultat opérationnel courant + amortissements et dépréciations d'immobilisations corporelles et incorporelles


Compte de résultat de l'année 2017 retraité IFRS 15

En millions d'euros   31-déc.-17  
  Publié Impact IFRS 15 Retraité
Chiffre d'affaires 652,5 5,0 657,5
EBITDA courant¹ 65,9 12,6 78,5
Résultat opérationnel courant 21,7 29,5 51,2
En % du CA 3,3%   7,8%
Eléments non courants -10,0   -10,0
Résultat opérationnel 11,7 29,5 41,2
Coût de l'endettement net -8,0   -8,0
Autres résultats financiers 16,4   16,4
Résultat financier 8,5 0,0 8,5
Impôts sur le bénéfice -16,6   -16,6
Résultat net des activités poursuivies 3,6 29,5 33,1

¹ EBITDA courant = Résultat opérationnel courant + amortissements et dépréciations d'immobilisations corporelles et incorporelles


Information sectorielle retraitée IFRS 15 – au 30 juin 2017 et 31 décembre 2017

En millions d'euros   30-juin-17  
  Publié comptes ajustés Retraité comptes IFRS Var.
Aérostructures 17,1 18,2 1,0
Systèmes d'interconnexion 15,8 14,5 -1,3
Elimination inter-secteur 0,1 0,1 0,0
Résultat opération courant 33,1 32,8 -0,3
       
En millions d'euros   31-déc.-17  
  Publié comptes ajustés Retraité comptes IFRS Var.
Aérostructures 24,7 26,3 1,6
Systèmes d'interconnexion 26,1 24,6 -1,5
Elimination inter-secteur 0,3 0,3 0,0
Résultat opération courant 51,1 51,2 0,1


Bilan simplifié retraité IFRS 15 au 31 décembre 2017

En millions d'euros   31-déc.-17    
  Publié Retraité Variation  
Immobilisations incorporelles & corporelles 97,2 200,4 103,2 a)
Stocks et en-cours 363,3 162,1 -201,1 b)
Clients et autres débiteurs 151,1 152,9 1,7  
Créances d'impôt 19,4 19,4 0,0  
Instruments financiers 41,0 41,0 0,0  
Autres actifs 8,2 8,2 0,0  
Trésorerie et équivalents de trésorerie 142,0 142,0 0,0  
Total Actifs 822,1 725,9 -96,2  
         
Capitaux propres 436,6 278,4 -158,2 c)
Emprunts et dettes financières 122,2 122,2 0,0  
Avances remboursables 45,2 45,2 0,0  
Provisions & Engagement envers le personnel 39,8 41,9 2,1  
Fournisseurs et autres créditeurs 151,9 151,9 0,0  
Passifs sur contrats 0,0 59,9 59,9 d)
Autres passifs 26,4 26,4 0,0  
Total Passifs 822,1 725,9 -96,2  

a) Reclassement des coûts de développement (NRC « Non recurring cost ») du poste « Stocks et en-cours » en au poste « Immobilisations incorporelles & corporelles

b) Correspond à :

  • L'annulation par capitaux propres de l'encours « Non Recurring » relatif à la courbe pour un montant de 144 M€
  • Le reclassement de l'encours « Non Recurring » relatif aux coûts de développement (NRC « Non recurring cost ») pour 103,2 M€
  • Le reclassement de l'encours « Non Recurring » relatif aux paiements reçus des clients au titre des coûts de développement pour 59,9 M€
  • L'effet de la révision de la durée d'amortissement des NRC pour 12 M€

c) Correspond principalement à l'annulation de l'encours « Non Recurring » relatif à la courbe pour -144 M€ et à l'ajustement de la durée d'amortissement des NRC pour -12 M€

d) Correspond aux paiements reçus des clients au titre des coûts de développement