Actusnews Wire - Diffuseur professionnel d'information corporate et réglementée, autorisé par l'AMF et le CSSF.

  Communiqué de la société HORIZONTAL SOFTWARE du 29/04/2019

  29/04/2019 - 07:45

RESULTATS ANNUELS 2018 : NETTE AMELIORATION DE L'EBITDA AU SECOND SEMESTRE - IMPACT D'ELEMENTS NON RECURRENTS SUR LE RESULTAT NET


Données consolidées auditées – normes françaises (en K€) 2017 S1 2018 S2 2018 2018
Chiffre d'affaires 4 329 2 782 2 520 5 302
dont Licence client serveur 1 817 939 902 1 841
dont Cloud-SaaS 2 512 1 843 1 618 3 461
Autres produits (dont CIR) 901 388 869 1 257
Achats mat.1eres et marchandises (180) (95) (69) (164)
Achats et charges externes (2 745) (1 297) (1 068) (2 365)
Impôts et Taxes (216) (92) (80) (172)
Charges de personnel (5 554) (3 353) (2 663) (6 016)
EBITDA (3 465) (1 667) (492) (2 159)
Dotations aux amortissements et provisions (626) (1 527) (671) (2 198)
Résultat d'exploitation (4 091) (3 194) (1 163) (4 357)
Produits et charges financières (327) (53) 192 139
Autres produits et charges exceptionnels 17 (8) (1 042) (1 050)
Dotations aux amortissements des
écarts d'acquisitions
(204) (124) (123) (247)
Résultat net (4 605) (3 379) (2 136) (5 515)

 

 

Le Groupe HSW publie ses résultats annuels 2018. Le Conseil d'Administration réuni le 24 avril a arrêté et approuvé les comptes. Les procédures d'audit des comptes sont effectuées et le rapport d'audit relatif à leur certification est en cours d'émission par les commissaires aux comptes.

A la clôture de cet exercice HSW affiche une nette réduction de sa perte en EBITDA, particulièrement visible au second semestre, grâce aux premiers effets du plan d'économies conformément à ce qui avait été annoncé par la Société (pour mémoire 3,5 M€ attendus en année pleine sur 2019). A périmètre constant, ces économies s'élèvent à 1,2 M€ en 2018. Toutefois, des éléments non récurrents ont grevé les résultats ne permettant pas à la Société de bénéficier pleinement de ces effets cette année.

 

Résultats 2018 :  premiers effets des économies de coûts

Au 31 décembre 2018, le groupe HSW enregistre un chiffre d'affaires annuel de 5 302 K€ contre 4 329 K€ au 31 décembre 2017, en croissance de + 22% portée par le succès de l'intégration de Formaeva. A périmètre constant, le chiffre d'affaires est stable.

Les achats et charges externes s'élèvent au 31 décembre 2018 à 2 365 K€ contre 2 745 K€ au 31 décembre 2017, en baisse de 380 k€. En retraitant de l'impact de Formaeva, la baisse serait de 732 K€ sur l'ensemble de l'année.

Les charges de personnel progressent, passant de 5 504 K€ à 6 016 K€ au 31 décembre 2018 sous l'effet de l'intégration de Formaeva (+468 K€) et d'une hausse des cotisations de HSW à la suite de la perte du statut de JEI (+331 K€). Ce poste est toutefois en baisse significative au 2nd semestre compte du nombre de départs sur la deuxième partie d'année. A noter qu'entre le 1er janvier 2018 et le 31 décembre 2018, les effectifs sont passés respectivement de 104 salariés à 69 salariés.

Au total, à périmètre constant, le Groupe enregistre une baisse de charges de 1,2 M€ sur l'ensemble de l'exercice.

L'EBITDA ressort ainsi à (2 159) K€ contre (3 465) K€, en amélioration de +1 306 K€.

Les dotations nettes aux amortissements et provisions ont progressé sur l'exercice, passant de 626 K€ au 31 décembre 2017 à 2 198 K€ au 31 décembre 2018 dont les 2/3 concernent le litige Hôpitaux Universitaires de Genève (HUG).

A noter que ce litige est toujours en cours. A ce jour la Société a réglé la somme de 328K€ (correspondant à l'acompte versé par HUG en 2015 au titre du contrat de prestation de services avec HSW) et qui a été appelé en garantie à première demande en septembre 2018. Ce montant avait été intégralement provisionné au 1er semestre 2018. Lors de son mémoire de réponse au tribunal de Genève, HUG faisait état d'un droit à indemnités d'un montant de 2,8 MCHF qui n'a pas été provisionné à ce stade de la procédure.

Ainsi, le résultat d'exploitation ressort à (4 357) K€ contre (4 091) K€ au 31 décembre 2017. Hors impact du litige HUG, le résultat d'exploitation serait de (3 415) K€ à fin décembre 2018.

Enfin, le Groupe enregistre également une charge exceptionnelle de 1 050 K€ au 31 décembre 2018. Elle s'explique par l'arrêt de la commercialisation de la technologie HUDL (à la décision de la Société car cette technologie était difficilement valorisable dans les solutions logicielles vendues) et par des indemnités de licenciements et de ruptures conventionnelles dans le cadre du plan global d'économies.

Au final, le résultat net ressort à (5 515) K€ contre (4 605) K€ au 31 décembre 2017. Hors éléments non récurrents (provisions diverses HUG et charge exceptionnelle), le résultat net aurait été de
(4 573) K€ en amélioration par rapport à 2017.

 

Situation bilancielle

Au 31 décembre 2018, la perte nette impacte les capitaux propres qui ressortent à (4 196) K€.

Les autres fonds propres du Groupe, constitués des avances remboursables BPI, s'élèvent à 2 486 K€ contre 2 501 K€ au 31 décembre 2017. Au cours de cet exercice, le Groupe a notifié à la BPI l'arrêt de la commercialisation de sa technologie HUDL. Cette notification a pour conséquence la mise en place d'abandon de créances sur le prochain exercice pour 1 925K€ (619 K€ sur Equitime et 1 306K€ sur HSW dès remboursement du solde d'avance de 560 K€).

La dette financière nette[1] du Groupe ressort à 3 709 K€ contre 2 040 K€ au 31 décembre 2017. Elle tient compte de l'emprunt obligataire de 2 M€ contracté auprès du fonds European Growth Opportunities Securitization Fund (Chaque OCEANE est assortie de BSA). A date, 900 K€ ont été libérés, correspondants aux 2ères tranches émises sur l'exercice 2018, et 11 tranches de 100 k€ sont encore exerçable sur demande de la Société. A ce jour les conversions ont été suspendues par la société, cependant des négociations sont en cours pour la reprise du contrat.

En parallèle, la Société a demandé le report des échéances au 31 décembre 2019 (au lieu du 31 décembre 2018) sur des avances versées au Groupe par la Holding Incubatrice Internet et Mobile et Holding Incubatrice Internet pour un montant total de 730 K€ et sur les avances BPI d'un montant de 451 K€ au total (dont 148 K€ ont été suspendues sur l'exercice 2018) et dont la reprise des remboursements doit intervenir courant 2020.

Une levée de fonds de 462 K€ a été réalisée en mars 2019 pour renforcer la trésorerie du Groupe et Horizontal Software estime ainsi disposer des moyens financiers suffisants pour financer son BFR lors des 12 prochains mois.

 

Début d'exercice favorable

Au 31 mars 2019, le backlog s'élève à 4,9 M€ dont 3,4 M€ de backlog récurrent[2] restant à facturer sur les 12 prochains mois.

Le début d'exercice est conforme à cette bonne tendance. Le chiffre d'affaires du 1er trimestre 2019 ressort à 1 397K€ contre 1 366 K€, en croissance de +2,3%. Le chiffre d'affaires récurrent (SaaS et Client-Serveur) ressort à 828 K€ contre 758 K€ au 1er trimestre 2018, soit une croissance de +9,2%.

Chiffre d'affaires T1 T1 Var.
En K€ 2018 2019
Cloud-SaaS 871 898 3,1%
dont récurrence 487 519 6,6%
dont setup 384 379 -1,3%
Licence Client-Serveur 495 499 0,8%
dont récurrence 271 309 14,0%
dont setup 224 190  
Chiffre d'affaires 1 366 1 397 2,3%

 

Les prises de commandes au 31 mars 2019 s'élèvent à 650 K€ (+109% par rapport au 31 mars 2018, dont 90 K€ de commandes récurrentes).

Le Groupe va poursuivre sur 2019 sa stratégie de vente sur les packs (SaaS) à plus forte récurrence de chiffre d'affaires en mettant l'accent en particulier sur le potentiel de vente de ces solutions à sa base de clients installée.

Fort de la croissance des prises de commandes et au vu du plan d'économies qui portera son plein effet cette année, le Groupe vise une poursuite de la croissance de son chiffre d'affaires et une amélioration de son EBITDA en 2019.

 

 

Réunion d'information ce lundi 29 avril 2019 à 10h dans les locaux de la SFAF, 135 boulevard Haussmann, 75008 PARIS

 

à propos d'HORIZONTAL SOFTWARE
 
HORIZONTAL SOFTWARE, éditeur de logiciels du Capital Humain (HCM), commercialise une solution logicielle innovante en mode SaaS. Construite sur un socle technologique ouvert avec une architecture Cloud, l'offre HSW adresse l'ensemble des thématiques de gestion du capital humain (hors paye) en passant par l'acquisition et la gestion des talents à la planification optimisée des équipes et activités. En 2018, le Groupe enregistre un chiffre d'affaires de 5,3 M€.
HORIZONTAL SOFTWARE est coté sur Euronext Growth (ISIN : FR0013219367 - Mnémo : ALHSW)

 

 


[1] Dette financière nette = Dettes financières + Découvert bancaire – Trésorerie et équivalent de trésorerie

[2] Backlog récurrent = chiffre d'affaires restant à reconnaître sur les 12 prochains mois inclus 1,4M€ de maintenance


Cette publication dispose du service "Actusnews SECURITY MASTER".
- SECURITY MASTER Key : xWxqYchsZ2vGmZucapdqbGGYZmdlxGTJZ2XGmpNpZJuUmXFmlmiXb5fKZm5plmpp
- Pour contrôler cette clé : https://www.security-master-key.com.



  Original Source : HORIZONTAL SOFTWARE