Actusnews Wire - Diffuseur professionnel d'information corporate et réglementée, autorisé par l'AMF et le CSSF.

  Communiqué de la société GROUPE GORGE du 03/04/2019

  03/04/2019 - 07:00

Groupe Gorgé : forte amélioration de la profitabilité du Groupe en 2018


  • Dynamique commerciale solide dans les 3 pôles d'activité
  • Carnet de commandes record

Groupe Gorgé (Euronext Paris : GOE) publie aujourd'hui ses résultats annuels 2018.

(en millions d'euros) 2018 20171 Variation 2017
Publié
S2 2018 S2 20171 Variation S2 2017
Publié
Carnet de commandes 31/12 230,4 204,7 +12,6% 205,9        
Chiffre d'affaires 296,0 278,2 +6,4% 276,7 152,8 140,7 +8,6% 139,9
EBITDA2 19,1 11,8 +61,4% 9,1 12,8 8,1 +38,4% 6,8
% du chiffre d'affaires 6,5% 4,3% +220pb 3,3% 8,4% 5,8% +261pb 4,8%
Résultat opérationnel courant 4,3 (5,5) ns (5,8) 5,7 (2,0) ns (2,1)
Résultat opérationnel 1,6 (13,6) ns (13,9) 5,4 (9,8) ns (9,8)
Résultat financier (1,1) (2,1) ns (2,1) (0,8) (0,8) ns (0,8)
Impôts (2,5) (4,9) ns (4,8) (2,2) (5,3) ns (5,2)
Résultat net (1,9) (20,6) ns (20,7) 2,4 (15,9) ns (15,9)
Résultat net part du Groupe (1,9) (16,0) ns (16,1) 1,6 (12,2) ns (12,2)

Les comptes 2018 ont été arrêtés par le Conseil d'administration du 2 avril 2019. Les procédures d'audit par les Commissaires aux comptes sont effectuées ; le rapport d'audit relatif à la certification est en cours d'émission.

 

Pour 2018, Groupe Gorgé enregistre une progression de +6,4% de son chiffre d'affaires qui s'élève à 296,0 millions d'euros, en ligne avec les attentes. Cette croissance reflète la très forte croissance du pôle Impression 3D (+75,0%) ainsi que l'amélioration continue sur l'exercice du pôle Protection des Installations à Risques (+2,1%), qui compensent le repli du pôle Systèmes Intelligents de Sûreté.

L'EBITDA est en nette amélioration et ressort à 19,1 millions en 2018, en hausse de +61,4% par rapport à 2017. L'ensemble des activités contribuent à cette dynamique, en particulier l'Impression 3D qui poursuit l'amélioration de sa rentabilité. La marge d'EBITDA s'élève à 6,5% contre 4,3% en 2017 et atteint même 8,4% sur le second semestre 2018.

Le résultat opérationnel courant se redresse à 4,3 millions d'euros, contre -5,5 millions d'euros en 2017. Les éléments non courants du résultat opérationnel s'établissent à -2,7 millions d'euros sur l'exercice, avec en particulier des coûts liés à la restructuration des trois pôles pour un montant de -2,6 millions d'euros. Les cessions d'EN Moteurs dans le pôle Systèmes Intelligents de Sureté et de AI Group dans le pôle Protection des Installations à Risques ont un impact de +1,1 million d'euros.

Le résultat financier s'élève à -1,1 million d'euros, contre -2,1 millions d'euros en 2017 et l'impôt à -2,5 millions d'euros, contre -4,9 millions d'euros en 2017.

Le Groupe affiche un résultat net part du Groupe positif de 1,6 millions d'euros au second semestre, contre -12,2 millions d'euros à la même période de l'exercice précédent. Il en résulte une amélioration du résultat net part du Groupe sur l'exercice qui s'élève à -1,9 million d'euros, comparé à -16,0 millions d'euros en 2017.

 

Performance par pôle

(En millions d'euros)   Chiffre d'affaires   EBITDA
  2018 20171 Variation   2018 20171 Variation
Systèmes Intelligents de Sûreté   102,1 113,5 -10,1%   14,5 14,2 +2,0%
Protection des Installations à Risques   134,3 131,6 +2,1%   2,8 (0,8) ns
Impression 3D   60,9 34,8 +75,0%   1,2 (1,2) ns
Structure & éliminations   (1,3) (1,6) ns   0,6 (0,4) ns
Consolidé   296,0 278,2 +6,4%   19,1 11,8 +61,4%
Ajusté3   295,7 275,5 +7,3%   19,3 13,6 +41,9%

 

Systèmes Intelligents de Sûreté

En 2018, le chiffre d'affaires du pôle Systèmes Intelligents de Sûreté s'établit à 102,1 millions d'euros, contre 113,5 millions d'euros en 2017, en retrait de 10,1% sur l'exercice. Néanmoins, le quatrième trimestre 2018 traduit une inflexion positive de l'activité Robotique. La prise de commandes de l'exercice 2018 est en progression de +45,3% à 128,0 millions d'euros en 2018, reflétant l'excellente dynamique commerciale dans les pôles Robotique et Aérospatial où plusieurs succès commerciaux significatifs ont été enregistrés fin 2018 et début 2019.

Malgré un chiffre d'affaires en retrait, le pôle atteint son objectif d'amélioration de la rentabilité. La marge d'EBITDA s'élève à 14,2% en 2018, comparée à 12,5% en 2017, et atteint 17,8% au second semestre, reflétant l'impact des mesures visant à améliorer l'efficacité opérationnelle mises en place depuis la fin de l'exercice 2017. L'EBITDA progresse ainsi de +2,0% à 14,5 millions d'euros, contre 14,2 millions d'euros en 2017.

Le résultat opérationnel s'établit à 7,1 millions d'euros, contre -1,2 million d'euros en 2017. Le résultat opérationnel est notamment impacté par des coûts de restructuration pour -0,9 million d'euros, l'impact de la cession d'EN Moteurs pour +1,2 million d'euros et l'amortissement des incorporels reconnus à la juste valeur lors des acquisitions pour -0,4 million d'euros.

 

Protection des Installations à Risques

Le chiffre d'affaires du pôle Protection des Installations à Risques s'élève à 134,3 millions d'euros en 2018, en progression de +2,1% sur l'exercice. Le pôle s'est redressé continuellement sur l'exercice 2018, après un exercice 2017 décevant, grâce à la reprise progressive de l'activité Incendie. L'activité Nucléaire s'est nettement redressée sur la fin de l'exercice, bénéficiant de la montée en cadence de l'exécution de gros contrats, notamment pour le projet Hinkley Point au Royaume-Uni, permise par la réorganisation de l'activité mise en œuvre fin 2017.

L'EBITDA du pôle ressort à 2,6 millions au second semestre contre 0,2 million au premier semestre 2018, confirmant le redressement de la profitabilité au cours de l'exercice. Il en résulte un EBITDA de 2,8 millions d'euros sur l'exercice, contre -0,8 million d'euros en 2017.

Le résultat opérationnel courant ressort à +0,9 million d'euros, contre -3,6 millions d'euros en 2017. Le résultat opérationnel est impacté par des éléments non courants pour un montant de -1,7 million d'euros, essentiellement liés à la restructuration de l'activité Nucléaire au premier semestre.

Cette forte amélioration de la performance du pôle est observée malgré la contribution toujours négative du Nucléaire dont le redressement initié en 2017 est en bonne voie.

 

Impression 3D

Le chiffre d'affaires du pôle Impression 3D s'élève à 60,9 millions d'euros en 2018, comparé à 34,8 millions d'euros en 2017, en hausse de +75,0% sur un an et supérieur au dernier objectif déjà révisé à 58 millions d'euros. Cette croissance traduit une progression des deux activités Systems (+120,8%) et Products (+28,2%), renforcée par la contribution des sociétés Solidscape et Varia 3D au cours de l'exercice.

L'EBITDA du pôle s'établit à 1,2 million d'euros en 2018, comparé à -1,2 million d'euros en 2017. Il dépasse pour la première fois l'équilibre sur un exercice complet et atteint 1,0 million d'euros au second semestre, ce qui démontre la poursuite de l'amélioration de la rentabilité.

Cette performance est la combinaison d'un grand nombre d'activités déjà très profitables (logiciels, matières…) et d'activités à fort potentiels toujours génératrices de pertes importantes (podologie, développement de nouvelles machines…).

Après des éléments non courants de -1,1 million d'euros liés essentiellement à l'amortissement des incorporels reconnus à la juste valeur lors des acquisitions, le résultat opérationnel est de -5,0 millions d'euros contre -6,7 millions d'euros en 2017.

 

Situation financière au 31 décembre 2018 et proposition de dividende

Au 31 décembre 2018, le Groupe affiche une dette nette incluant l'autocontrôle de 27,9 millions d'euros, contre une trésorerie nette de 3,9 millions d'euros en 2017. Cette variation est liée essentiellement au niveau d'investissements.

Malgré l'amélioration de la capacité d'autofinancement (12,3 millions d'euros contre 7,4 millions en 2017), les opérations ont consommé 2,8 millions d'euros de trésorerie contre 1,7 million d'euros en 2017, en raison très essentiellement de l'augmentation de 12,3 millions d'euros du besoin en fonds de roulement. Le besoin en fonds de roulement avait baissé au premier semestre 2018 mais le niveau élevé d'activité en fin d'année a eu un impact défavorable. Le besoin en fonds de roulement inclut 24,8 millions d'euros de crédits d'impôts, dont 2,9 millions ont été encaissés au premier trimestre 2019.

Le niveau des investissements est resté stable à 14,9 millions d'euros, hors croissance externe, à comparer à 15,1 millions d'euros en 2017. Les variations de périmètre de l'exercice (acquisition de Solidscape, prise de contrôle de Varia 3D et différentes cessions) représentent une sortie de trésorerie de 7,2 millions d'euros.

Le Conseil d'administration de Groupe Gorgé proposera à l'Assemblée générale des actionnaires, qui se réunira le 7 juin 2019, la distribution d'un dividende de 0,32€ par action, versé en numéraire, au titre de l'exercice 2018. Ce dividende qui serait identique à celui versé en 2018 traduit la confiance renforcée du Conseil dans la solidité de la situation financière et des perspectives de Groupe Gorgé. Si cette proposition de distribution est approuvée, le dividende sera détaché de l'action le 4 juillet 2019, et sera payable en numéraire le 8 juillet 2019.

 

Attribution d'un appel d'offres historique dans le pôle Systèmes Intelligents de Sûreté

Au terme d'un appel d'offres lancé à l'été 2018, la marine belge a attribué en mars 2019 la fourniture de 12 navires de chasse aux mines équipés au total d'une centaine de drones au consortium Belgium Naval & Robotics réunissant Naval Group et ECA Group. Six navires sont destinés à la marine belge. Les six autres seront livrés à la marine hollandaise.

La part d'ECA Group dans ce contrat représente un montant d'environ 450 millions d'euros. Le programme d'une durée totale de 10 ans va débuter par une phase de design d'environ 3 ans avant la phase de production et livraison des systèmes de drones. Le contrat devrait générer du chiffre d'affaires dès 2019.

Ce succès est l'aboutissement d'une stratégie menée depuis de nombreuses années axée sur le développement de systèmes de drones, c'est à dire des drones multiples et variés coopérant de manière la plus autonome possible au sein d'une même mission (voir le communiqué du 18 mars 2019).

La notification définitive de ce contrat pourrait intervenir avant la fin du mois d'avril, après traitements d'éventuels recours.

 

Perspectives et objectifs 2019

Au 31 décembre 2018, le carnet de commandes de Groupe Gorgé atteint son plus haut niveau historique à 230,4 millions d'euros, en progression de +12,6% par rapport au 31 décembre 2017.

Dans le pôle Systèmes Intelligents de Sûreté, le carnet de commandes atteint 120,3 millions d'euros au 31 décembre 2018, bénéficiant de la progression de +50,3% du pôle Robotique dont le carnet s'établit à un niveau record de 94,5 millions d'euros.

L'activité de l'année 2018 a été marquée par un très bon niveau de prise de commandes. Dans cette continuité, l'année 2019 sera marquée par une nette progression des activités, notamment Aérospatial et Robotique. Dans ce contexte commercial favorable, la rentabilité du pôle devrait poursuivre son amélioration, amplifiée à moyen terme par les effets de volumes et de série des contrats de chasse aux mines. Plusieurs marines importantes dont la France, l'Inde ou l'Angleterre vont renouveler leur flotte de chasse aux mines dans les prochaines années. Par ailleurs, ECA Group estime que la plupart des marines s'équiperont aussi de systèmes de drones transportables utilisables depuis la côte.

La rentabilité devrait continuer de bénéficier des efforts de réduction des coûts et d'amélioration de l'efficacité opérationnelle. La cession d'EN Moteurs et les fusions d'entités juridiques réalisées en 2018 et début 2019 s'inscrivent dans cette dynamique.

En 2019, le pôle vise une croissance de son chiffre d'affaires supérieure à 5%. Ces perspectives ne prennent pas encore en compte le contrat d'environ 450 millions d'euros pour la fourniture de 12 navires de chasse aux mines pour les marines belge et hollandaise.

 

Dans le pôle Protection des Installations à Risques, le carnet de commandes est toujours à un niveau élevé de 103,0 millions d'euros au 31 décembre 2018, stable par rapport à l'exercice précédent malgré un effet périmètre défavorable.

Le redressement observé tout au long de l'exercice 2018 devrait se poursuivre en 2019 pour l'ensemble des activités du pôle. Dans les activités Nucléaire et Oil & Gas, qui représentent combinées 1/3 du chiffre d'affaires du pôle, les perspectives commerciales et l'activité sont attendues de meilleur niveau qu'en 2018.

 

Au 31 décembre 2018, le carnet de commandes du pôle Impression 3D s'établit à 7,5 millions d'euros, en hausse de +54,9% sur un an.

Les acquisitions et développements réalisés en R&D depuis l'introduction en Bourse ont renforcé les positions du pôle sur ses métiers cœurs, notamment la fabrication de machines et l'international avec l'acquisition de Solidscape réalisée en 2018. Le management vise à renforcer les synergies et favoriser la consolidation du Groupe en un acteur majeur de la conception et de la fabrication digitale utilisant l'impression 3D.

Dans la continuité de cette stratégie, Prodways Group a réalisé en janvier 2019 l'acquisition de Surdifuse-L'Embout Français, acteur majeur de l'audiologie en France. Grâce au rapprochement de Surdifuse-L'Embout Français avec Interson-Protac acquis en 2017, Prodways Group a l'ambition de créer le leader français et l'un des leaders européens de l'embout auriculaire sur-mesure, un marché transformé par l'impression 3D.

Pour 2019, les efforts de R&D resteront soutenus bien qu'en baisse relative par rapport au chiffre d'affaires. Le Groupe poursuivra ses investissements dans les applications du futur de l'impression 3D (technologie Rapid Additive Forging, digitalisation des processus dans le médical…). Ces dépenses créatrices de valeur pour l'avenir vont continuer à peser sur le compte de résultat du pôle. Elles seront de plus en plus compensées par les activités déjà profitables qui connaissent des croissances fortes.

Dans le périmètre actuel et hors nouvelles opérations de croissance externe, le pôle Impression 3D vise pour 2019 une croissance du chiffre d'affaires supérieure à 15%.

L'année 2018 a été marquée par une nette amélioration de la performance de l'ensemble des pôles. Le Groupe est positionné sur plusieurs marchés et technologies d'avenir. Il revendique cette stratégie basée sur plusieurs activités. Elle lui offre des atouts uniques dans le monde des entreprises technologiques qui évolue de plus en plus rapidement :

  • son agilité permettant de s'adapter rapidement aux cycles et de mobiliser des ressources au bon moment, en fonction de la maturité et du développement des activités avec une efficacité optimale;
  • sa capacité à identifier en amont des marchés ou technologies offrant de fortes opportunités de croissance ;
  • ses synergies entre ses activités ayant des problématiques communes.

2019 devrait confirmer la pertinence de ce modèle. Groupe Gorgé vise en 2019 une croissance de 10% de son chiffre d'affaires avec une progression de la rentabilité de l'ensemble des pôles.

 

***

 

Réunion de présentation des résultats le 3 avril 2019 à 10h

L'information sur les résultats annuels 2018 comprend ce communiqué de presse et la présentation disponibles sur la page Communiqués Financiers du site internet de Groupe Gorgé : www.groupe-gorge.com .

Aujourd'hui, mercredi 3 avril 2019, Raphaël Gorgé, Président-Directeur Général, et Loïc Le Berre, Directeur Général Adjoint Finances, commenteront les résultats annuels et les perspectives de Groupe Gorgé et de sa filiale ECA Group à la communauté financière et répondront aux questions des analystes, lors d'une réunion qui aura lieu à 10h au #Cloud Business Center (10 bis rue du Quatre Septembre-75002 Paris).

Prochain rendez-vous financier :
Publication du chiffre d'affaires du premier trimestre 2019 le 25 avril 2019 après bourse

 

Avertissement
Les communiqués de GROUPE GORGE peuvent contenir des déclarations prospectives faisant état d'objectifs. Ces déclarations prospectives reflètent les attentes actuelles de GROUPE GORGE. Leur matérialisation dépend cependant de risques, connus ou non, et d'éléments aléatoires et d'autres facteurs qui pourraient entraîner une divergence significative entre les résultats, performances ou événements effectifs et ceux envisagés. Les risques et éléments aléatoires qui pourraient affecter la capacité du groupe à atteindre ses objectifs comprennent notamment, outre ceux rappelés dans les communiqués : la vigueur de la concurrence ; le développement des marchés sur lesquels opère le groupe et notamment son pôle Impression 3D ; les variations de devises ; l'obtention des autorisations d'exportation qui peuvent être nécessaires pour certaines activités ; le contrôle des coûts et des dépenses ; des changements en matière de législation fiscale, de lois, de réglementations ou de leur application ; notre capacité à suivre le rythme des avancées technologiques ; notre capacité à attirer et fidéliser le personnel compétent et les hommes-clé ; l'évolution, l'interprétation et l'application uniforme et la mise en œuvre des normes International Financial Reporting Standards (IFRS) auxquelles nous nous conformons pour établir nos états financiers ; les goulots d'étranglement dans la chaîne d'approvisionnement et de fabrication ; ou encore la performance de nos partenaires commerciaux (sous-traitants, agents, fournisseurs, etc.). Certains de ces risques sont repris et présentés de façon détaillée dans notre Document de Référence disponible sur le site internet de GROUPE GORGE (www.groupe-gorge.com). Ces risques, aléas et autres facteurs ne sont pas exhaustifs. D'autres facteurs non-anticipés, inconnus ou imprévisibles, tels que l'évolution de la conjoncture économique et des marchés financiers pourraient également avoir des effets négatifs significatifs sur la réalisation de nos objectifs.

Le présent communiqué et les informations qu'il contient ne constituent ni une offre de vente ou de souscription, ni la sollicitation d'un ordre d'achat ou de souscription des actions de GROUPE GORGE ou de ses filiales cotées dans un quelconque pays.

 

Suivez-nous et vivez en direct les dernières actualités de

Groupe Gorgé sur Twitter !

@GroupeGorge

 

 

À propos de Groupe Gorgé
Créé en 1990, Groupe Gorgé est un groupe indépendant présent dans des industries de haute technologie. Le Groupe est aujourd'hui actif dans les secteurs de la sécurité et de la protection en environnements extrêmes ainsi que dans le secteur de l'impression 3D. Au cours de plus de 25 ans d'histoire, Groupe Gorgé a toujours su se développer et être un acteur des innovations technologiques et industrielles de son temps.

Systèmes Intelligents de Sûreté :
Développer des solutions technologiques innovantes et complètes pour des missions complexes dans des environnements hostiles ou contraints.

Protection des Installations à Risques :
Protéger les hommes et assurer la protection active et passive des installations pour les marchés de l'énergie et sur les secteurs industriels et tertiaires en France. Assurer la maintenance de ces systèmes de protection.

Impression 3D :
Accompagner les grands acteurs industriels dans leurs innovations et process de production en proposant des imprimantes 3D et des matériaux associés, des logiciels et pièces imprimées en 3D

Le Groupe a réalisé un chiffre d'affaires de 296M€ en 2018. Il s'appuie sur 2 000 collaborateurs et une présence dans près de 10 pays.

Plus d'information sur www.groupe-gorge.com

Groupe Gorgé est côté sur Euronext à Paris.
Code ISIN: FR0000062671
Mnémo : GOE

 

 

Contacts 
Groupe Gorgé - Raphaël GORGÉ - Président Directeur Général - Tél. : +33 1 44 77 94 77 - E-mail : contact@groupe-gorge.com
Actus Finance – Anne-Pauline PETUREAUX - Relations Analystes/Investisseurs - Tél. : +33 1 53 67 36 94 - E-mail : apetureaux@actus.fr
Actus Finance – Manon CLAIRET - Relations Presse - Tél. : +33 1 53 67 36 73 - E-mail : mclairet@actus.fr

 

 

1 Depuis le 1er janvier 2018, le Groupe applique la norme IFRS 15 « Produits des activités ordinaires tirés des contrats conclus avec des clients ». Toutes les variations et tous les commentaires mentionnés dans le présent communiqué sont en comparaison aux chiffres 2017 retraités de l'application de cette norme. Des retraitements non significatifs sont également réalisés dans le cadre de l'application de la norme IFRS3R. Des états de passage détaillés figurent dans le Document de référence.
2 Résultat opérationnel courant avant dotations nettes aux amortissements et provisions et charges liées à l'attribution gratuite d'actions
3 Information consolidée ajustée des deux filiales du pôle Systèmes Intelligents de Sûreté dont la fermeture ou la cession avait été décidée en 2017