Actusnews Wire - Diffuseur professionnel d'information corporate et réglementée, autorisé par l'AMF et le CSSF.

  Communiqué de la société GLOBAL ECOPOWER du 30/10/2019

  30/10/2019 - 08:00

RESULTATS SEMESTRIELS CONSOLIDES 2019


  • Revenus semestriels ponctuellement impactés par le décalage de la mise en place du financement dédié au complexe algo-solaire de Payra-sur-l'Hers

  • Résultat opérationnel semestriel de 1,5 M€, soit 30% de marge d'exploitation

  • Niveau de rentabilité élevé à 16,5% de marge nette semestrielle

  • Accélération du plan stratégique visant à devenir un acteur majeur de la transition écologique avec la mise en œuvre de complexes à valeur ajoutée

 

Meyreuil (13), le 30 octobre 2019. Global EcoPower (Euronext Growth – FR0011289198 – ALGEP) publie ses comptes semestriels consolidés au titre du 1er semestre de l'exercice 2019, arrêtés par le Conseil d'administration en date du 25 octobre 2019.

En K€ - Données consolidées auditées 1er semestre 2019 1er semestre 2018
Chiffre d'affaires 5 050 13 127
EBITDA
Marge d'EBITDA (en % du CA)
1 540
30,5%
2 946
22,4%
Résultat opérationnel
Marge opérationnelle (en % du CA)
1 500
29,7%
3 225
24,6%
 
Résultat financier
 
-33
 
-43
Résultat net part du Groupe
Marge nette part du Groupe (en % du CA)
833
16,5%
2 043
15,6%

 

Jean-Marie SANTANDER, Président-Directeur général, commente :
« Global EcoPower a connu un 1er semestre atypique, en raison du retard pris dans la mise en place du financement du complexe énergétique de nouvelle génération à Payra-sur-l'Hers. Pour autant, le Groupe est parvenu à préserver des niveaux de rentabilité élevés, qui témoignent d'un modèle de développement pérenne et rentable.
Avec l'obtention du financement de 26 M€ octroyé par Rivage Investment depuis le mois de juillet 2019, le Groupe entre désormais dans une phase d'accélération de ce projet majeur, ce qui se traduira de manière sensible dans les comptes du 2nd semestre 2019 et en 2020. Ce 1er semestre témoigne de la reconnaissance d'experts du financement de projets dans la capacité de GEP à délivrer une offre innovante et unique, qui s'inscrit pleinement dans les enjeux de la transition écologique. »

 

FAITS MARQUANTS DU 1ER SEMESTRE 2019

Global EcoPower a poursuivi au cours du 1er semestre 2019 le développement du complexe énergétique de nouvelle génération à Payra-sur-l'Hers, dans l'Aude, qui combine plusieurs technologies de production d'électricité : centrale photovoltaïque au sol, centrales photovoltaïques en toitures des serres, et deux centrales de cogénération, représentant un peu plus de 20 MW de puissance électrique installée. Pour rappel, le Groupe assure toutes les opérations de ce complexe algo-solaire : développement, financement et construction de ce projet écologique à énergie positive et en autoconsommation totale.

Afin de bénéficier du tarif C13, le Groupe avait lancé la construction, sur ses fonds propres et via un crédit fournisseurs, des deux centrales de cogénération. Il convient de rappeler que le financement de l'opération nécessitait 8,6 M€ de fonds propres qui ont été assurés par le Groupe.

Postérieurement à la clôture du semestre, le groupe a signé, le 30 juillet 2019, un contrat de financement avec Rivage Investment portant sur une somme de 26 M€.

Avec la construction du premier projet de ce type au monde, GEP se positionne comme un véritable acteur de la transition écologique avec la production programmée de 50 tonnes de spiruline par an à l'intérieur des serres.

Le chiffre d'affaires du 1er semestre 2019, constitué en majeure partie des revenus reconnus à l'avancement sur ce complexe énergétique, a ponctuellement été impacté par le retard dans la mise en place du financement de ce projet pour le Groupe.

Le niveau d'avancement de la construction du projet s'établissait à 63% au 30 juin 2019.

 

RESULTATS SEMESTRIELS CONSOLIDES 2019

  • Compte de résultat consolidé

Le chiffre d'affaires consolidé du groupe GEP s'est établi à 5 050 k€ au 1er semestre 2019, contre 13 127 k€ un an plus tôt.
L'EBITDA s'est établi à 1 540 k€, soit une marge confortable de 30,5%.
Le résultat opérationnel s'est élevé à 1 500 k€, représentant une marge d'exploitation solide de 29,7%.
Après prise en compte d'un résultat financier de -33 k€, le résultat net semestriel part du groupe ressort à 833 k€, soit une marge nette de 16,5%.

  • Bilan consolidé

Au 30 juin 2019, grâce au profit net semestriel et à l'exercice de 250 000 BSA sur la période, les capitaux propres de GEP se trouvaient renforcés, pour s'établir désormais à 12 444 k€, contre 11 311 k€ au 31 décembre 2018.
La trésorerie disponible s'élevait à 572 k€ à l'issue du semestre, pour des dettes financières de 5 739 k€, en augmentation par rapport au 31 décembre 2018 (2 399 k€) du fait des besoins de financement du complexe énergétique de Payra-sur-l'Hers.
Au 30 juin 2019, les dettes financières du groupe étaient constituées pour 3 054 k€ de dette bancaire moyen terme, de 2 386 k€ d'emprunt obligataire (dont un montant de 2 125 k€ pouvant être considéré comme des quasi-fonds propres), et pour 299 k€ de dettes financières diverses.

 

EVENEMENTS POSTERIEURS A LA CLOTURE DU 30 JUIN 2019

Consécutivement à la signature du contrat de financement du complexe énergétique de Payra-sur-l'Hers en juillet 2019, le rythme des travaux de construction a pu accélérer dès septembre 2019.

Par ailleurs, GEP s'est portée acquéreur, en mai 2019, de la société Les Marottières. Cette entreprise, située à Bourgneuf en Mauges (49 - Maine-et-Loire) est titulaire d'un bail agricole de 48 000 m² de serres photovoltaïques pour exploitation agricole. GEP envisage de dédier ce site à la culture des microalgues. Les conditions suspensives relatives à cette opération sont levées à ce jour, ce qui permettra la réalisation effective de cette acquisition dans le courant du 4ème trimestre 2019.

La société Sénergies, détenue à 100% par GEP, et qui représentait depuis 2015 un foyer de pertes récurrent pour le Groupe, a été placée en redressement judiciaire en date du 19 septembre 2019.

 

PERSPECTIVES

La mise en place du financement en juillet 2019 permet d'accélérer les travaux du projet de Payra-sur-l'Hers et de rattraper, lors du 2nd semestre, un niveau d'avancement conforme aux prévisions sur l'ensemble de l'exercice.

Face au marché traditionnel des énergies renouvelables, confronté à des tarifs règlementés en baisse et à une concurrence de plus en plus exacerbée, GEP entend se déployer encore plus dans son nouvel axe stratégique, constitué du développement et de la construction de complexes écologiques à forte valeur ajoutée.

Ces complexes permettent d'exploiter des produits écologiques nécessitant de l'énergie (exemple : la spiruline qui se développe de manière optimale dans des bassins chauffés à 35°). L'association de centrales mettant en œuvre des énergies renouvelables va pérenniser le prix de revient du produit écologique, tout en produisant de l'électricité verte injectée dans le réseau. GEP envisage de développer des complexes mettant en œuvre d'autres activités que la spiruline et de démarrer la construction d'un nouveau complexe tous les ans. Pour chaque complexe, GEP s'associera à un spécialiste de l'activité concernée.

 


A propos de Global EcoPower (GEP)
Global EcoPower, société basée à Meyreuil (13), recherche, élabore, conçoit, développe, finance et construit des projets écologiques, à énergie positive, qui mettent en œuvre des produits à haute valeur ajoutée et des énergies renouvelables, notamment éolienne ou photovoltaïque.
GEP est cotée sur le marché Euronext Growth à Paris (code ISIN : FR0011289198 - mnémo : ALGEP).
GEP est éligible au PEA-PME.


Contacts

Global EcoPower
Philippe PERRET
Directeur Général Délégué
Tél. : 04 42 24 50 16
contact@global-ecopower.com
ACTUS Finance
Vivien FERRAN
Relation presse
Tél. : 01 53 67 36 34
vferran@actus.fr


  Original Source : GLOBAL ECOPOWER