Actusnews Wire - Diffuseur professionnel d'information corporate et réglementée, autorisé par l'AMF et le CSSF.

  Communiqué de la société FIGEAC AERO du 07/08/2018

  07/08/2018 - 18:00

RÉSULTATS ANNUELS 2017/18 ARRÊTÉS PAR LE CONSEIL D'ADMINISTRATION ET AUDITÉS PAR LES COMMISSAIRES AUX COMPTES


Le Groupe FIGEAC AÉRO (code mnémonique : FGA), partenaire de référence des grands industriels de l'aéronautique, annonce avoir mis à la disposition du public et déposé auprès de l'Autorité des marchés financiers son rapport financier annuel au 31 mars 2018.

Les comptes consolidés du Groupe FIGEAC AÉRO ont été approuvés par le Conseil d'Administration en date du 30 juillet 2018. Les Commissaires Aux Comptes ont rendu leurs rapports en date du 3 août 2018.

Il comprend notamment les informations suivantes :

  • le rapport de Gestion sur les activités du Groupe ;
  • le rapport financier consolidé ;
  • le rapport sur les comptes de FIGEAC AERO SA ;
  • le rapport du Conseil sur le gouvernement d'entreprise ;
  • le rapport des informations sociales, environnementales et sociétales (RSE) ;
  • les différents rapports des Commissaires aux comptes ;

Le rapport financier annuel 2018 peut être consulté sur le site Internet de la société à l'adresse www.figeac-aero.com dans la rubrique « Documents et Publications » de l'espace investisseurs, et sur le site de notre diffuseur agréé à l'adresse www.actusnews.com.

Le Groupe FIGEAC AÉRO précise que certains agrégats financiers ont légèrement évolué par rapport au communiqué de presse relatif aux résultats provisoires 2017/2018, publié le 10 juillet 2018 (lien vers le communiqué).

En K€ - IFRS au 31/03 2016/17
Audités
2017/18
Provisoires
2017/18
Audités
2017/18
à tcc
Audités
Chiffre d'affaires[1] 324 732 370 270 372 014 388 513
EBITDA corrigé[2] 71 926 71 735 71 771 81 627
EBITDA corrigé / CA 22,1% 19,4% 19.3% 21%
EBITDA 69 088 67 504 67 540 77 396
EBITDA / CA 21,3% 18,2% 18.2% 20%
Dotation aux amortissements (21 052) (30 930) (30 991)  
Dotation nette aux provisions (5 011) 234 227  
Résultat opérationnel courant 43 025 36 808 36 776 46 632
ROC / CA 13,2% 9,9% 9.9% 12%
Autres produits opérationnels 10 711 1 381 1 381  
Autres charges opérationnelles (1 203) (3 837) (4 111)  
Résultat opérationnel 52 532 34 352 34 046  
Coût de l'endettement financier net (4 192) (6 120) (6 132)  
Gains & pertes de change réalisé (22 802) (6 085) (6 085)  
Gains & pertes latents sur instruments financiers 14 649 16 668  
16 668
 
Autres charges et produits financiers (54) (112) (115)  
Impôts sur les résultats (7 615) (8 452) (8 144)  
Résultat net 32 519 30 251 30 237  
Résultat net, part du Groupe 32 545 30 289 30 275  


Des résultats annuels 2017/18 qui reflètent les effets de change fortement défavorables sans impact sur les Free Cash-Flow

Au titre de son exercice 2017/18, le Groupe a maintenu sa croissance, qui s'affiche à +19,6%[3] à taux de change constant, pour un chiffre d'affaires total de 372 M€ et +26,7%[4] hors transfert de l'approvisionnement matière et à taux de change constant.

Cette dynamique d'activité s'est accompagnée d'une hausse de l'EBITDA corrigé à taux de change contant[5] de 13,5% à 81,6 M€ soit une marge de 21%.

A taux de change constant, le résultat opérationnel courant s'établit à 46,6 M€ au 31 mars 2018, soit une marge opérationnelle courante de 12%.

Le résultat opérationnel 2017/18 s'élève à 34 M€ à comparer à 52,5 M€ sur l'exercice précédent qui avait bénéficié d'un écart d'acquisition négatif de 9,9 M€ du fait de l'acquisition d'Auvergne Aero à des conditions favorables.

Après prise en compte du résultat financier, des éléments relatifs aux couvertures €/$ et de l'impôt, le bénéfice net part du Groupe pour l'exercice 2017/18 s'élève à 30,3 M€.


Structure financière : des flux de trésorerie générés par l'activité records de 35,3 M€

Portés par les bons résultats, les capitaux propres sont en progression de 47,7 M€ au 31 mars 2018 et ressortent à 259 M€. Avec 267 M€ de dettes financières nettes, le Gearing reste largement maîtrisé à 1,03.

Les flux de trésorerie générés par l'activité sur la période sont pour la première fois depuis l'exercice clos à mars 2014 positifs et en forte hausse à 35.3 M€ (à comparer à -9,8 M€ au 31 mars 2017).

Ceci reflète une amélioration significative de +59% de la capacité d'autofinancement (avant coût de l'endettement financier et impôts) à 68,1 M€ (42,8 M€ un an auparavant) et une baisse sensible de la variation du BFR de plus de 19,9 M€ dans un contexte de croissance de l'activité.

Conformément aux objectifs annoncés de réduction des investissements sur l'exercice en cours, les investissements nets de la période s'élèvent à 69,3 M€ en baisse de 6,8 M€ sur un an.

Ainsi, l'ensemble des actions mises en œuvre au sein du Groupe portent leurs fruits. Pour l'exercice 2017/18 les free cash-flows sont en très nette amélioration de 60,5% à -34 M€
(à comparer à -86 M€ au 31 mars 2017) avec un niveau de free cash-flow sur le second semestre de -9,6 M€ permettant de confirmer la trajectoire de génération de free cash-flow à mars 2019.


Des perspectives positives

Fidèle à son plan de marche, le Groupe poursuivra activement sa stratégie de croissance avec une génération de free cash-flow positif et récurent à partir de mars 2019, avec une diminution sensible et progressive des investissements nets et une réduction du Besoin en Fonds de Roulement exprimé en jours sur chiffre d'affaires.

Par ailleurs, compte-tenu de l'objectif fort de la société d'atteindre un free cash-flow positif dès mars 2019 (ayant conduit à une sélectivité plus forte que prévue pour les nouvelles affaires et à un transfert achat matières aux clients) et de décalages de montées en cadences sur certains programmes, FIGEAC AÉRO envisage d'atteindre 520 M€[6] de chiffre d'affaires en 2020 et 650 M€6 en 2023 confirmant toujours une croissance à 2 chiffres. L'atteinte de ces objectifs n'est pas conditionnée à une nouvelle augmentation de capital.
 


À PROPOS DE FIGEAC AÉRO 

 

Le Groupe FIGEAC AERO, partenaire de référence des grands industriels de l'aéronautique, est spécialiste de la production de pièces de structure en alliages légers et en métaux durs, de pièces de moteurs, de trains d'atterrissage et de sous-ensembles. Groupe international, fort d'un effectif de 3 300 salariés, FIGEAC AERO est présent en France, aux Etats-Unis, au Maroc, au Mexique, en Roumanie et en Tunisie. Au 31 mars 2018, le Groupe a réalisé un chiffre d'affaires annuel de 372 M€.

FIGEAC AÉRO
Jean-Claude Maillard
Président Directeur Général
Tél. : 05 65 34 52 52
 
ACTUS Finance & Communication
Corinne Puissant - Relations Analystes/Investisseurs
Tél. : 01 53 67 36 77 / cpuissant@actus.fr
 
Jean-Michel Marmillon - Relations Presse
Tél. : 01 53 67 36 73 / jmmarmillon@actus.fr
 

ANNEXE 1

IFRS 15 « Produits des activités ordinaires tirés des contrats conclus avec des clients »

Le Groupe Figeac Aéro a réalisé une analyse préliminaire des impacts liés à l'application de la norme IFRS 15 « Produits des activités ordinaires tirés des contrats conclus avec des clients » à compter de l'exercice ouvert le 1er avril 2018. Cette norme remplacera les normes IAS 11 et IAS 18.

Les principaux impacts attendus sont les suivants :

  1. Reconnaissance du chiffre d'affaires : le chiffre d'affaires du groupe provient essentiellement de trois activités :
  1. Activité de préproduction - « Non recurring costs » dans le cadre d'une production en série :

L'analyse préliminaire menée à date par le Groupe conduit à considérer que les activités de pré-production mises en œuvre en préalable à une production en série, ne représentent pas une obligation de performance au titre du contrat, le contrôle de ces activités n'étant pas transféré aux clients finaux. En conséquence, le chiffre d'affaires de ces activités sera différé sur le rythme de reconnaissance de l'obligation principale de performance.

Ce traitement n'aura pas d'impact sur les modalités de reconnaissance actuelle du chiffre d'affaires.

  1. Activité de développement hors production en série

Le chiffre d'affaires des activités de développement sera reconnu à la date de transfert du contrôle.

Ce traitement n'aura pas d'impact sur les modalités de reconnaissance actuelle du chiffre d'affaires.

  1. Activité de production en série de pièces et de sous-ensembles

Cette activité constitue une obligation de performance distincte. Le chiffre d'affaires sera comptabilisé à la date de transfert du contrôle correspondant à la livraison unitaire des pièces et des sous-ensembles aux clients finaux.

Ce traitement n'aura pas d'impact sur les modalités de reconnaissance actuelle du chiffre d'affaires.

  1. Traitement de la learning curve :

Le Groupe constate aujourd'hui au bilan les coûts de performance observés en phase de démarrage des contrats entre la rentabilité constatée et la rentabilité normative de production, coûts qui sont recyclés en résultat en fonction de la décroissance réellement observée.

L'application de la norme IFRS 15 conduira à comptabiliser immédiatement en résultat ces coûts relatifs à l'obligation de performance de la production en série. Ce traitement aura une incidence sur le rythme de constatation de la marge des contrats.

Application de la norme

La norme sera appliquée à compter de l'exercice ouvert le 1er avril 2018 selon la méthode rétrospective complète.

Impact de cette application sur le bilan d'ouverture

L'application de la norme IFRS 15 aura un impact négatif sur les capitaux propres du Groupe estimé à environ 71 M€ (essentiellement dû à l'impact courbe) net de la prise en compte des impôts différés associés. A date il s'agit d'une estimation qui est susceptible d'évoluer dans le cadre de la finalisation des travaux.

Free Cash-Flow

L'application de la norme n'aura aucun impact sur les flux de trésorerie du Groupe.
 


ANNEXE 2

Tableau de passage

COMPTE DE RESULTAT CONSOLIDE
En K€ - IFRS au 31/03 2017/18 Reclassement présentation Reclassement provision Autres ajustements 2017/18
Provisoires Audités
Chiffre d'affaires 370 270 1 744     372 014
Autre produits activités 4 932 (1 718)     3 214
EBITDA corrigé 71 735 26   10 71 771
EBITDA corrigé / CA 19,4%       19.3%
EBITDA 67 504 26 0 10 67 540
EBITDA / CA 18,2%       18.2%
Dotation aux amortissements (30 930)     61 (30 991)
Dotation nette aux provisions 234     (7) 227
Résultat opérationnel courant 36 808 26   (58) 36 776
ROC / CA 9,90%       9.9%
Autres produits opérationnels 1 381       1 381
Autres charges opérationnelles (3 837)   (274)   (4 111)
Résultat opérationnel 34 352 26 (274) (58) 34 046
Coût de l'endettement financier net (6 120)     (12) (6 132)
Gains & pertes de change réalisé (6 085)       (6 085)
Gains & pertes latents sur instruments financiers 16 668       16 668
     
Autres charges et produits financiers (112)     (3) (115)
Impôts sur les résultats (8 452)   308   (8 144)
Résultat net 30 251 26 34 (73) 30 237
Résultat net, part du Groupe 30 289 26 34 (73) 30 275

 

TABLEAU DES FLUX DE TRESORERIE
En K€ - IFRS au 31/03 2017/18 Reclassement présentation Autres ajustements 2017/18
Provisoires Audités
Capacité d'autofinancement avant cout de l'endettement financier net d'impôt 70 267 (2 177)   68 090
Variation du besoin en fonds de roulement d'exploitation (32 866)   92 (32 774)
FLUX NET DE TRESORERIE GENERE PAR L'ACTIVITE 37 401 (2 177) 92 35 316
FLUX NET DE TRESORERIE LIES AUX OP. D'INVEST. (71 340) 2 083   (69 257)
FLUX NET DE TRESORERIE LIES AUX OP. DE FINANCT 94 443     94 445
VARIATION DE TRESORERIE 60 504 (94) 92 60 504

[1] Le chiffre d'affaires 2017/18 est calculé au taux EUR/USD moyen mensuel de 1,167 sur la période et le chiffre d'affaires 2016/17 est calculé au taux EUR/USD moyen mensuel de 1,0974 sur la période

[2] EBITDA corrigé = Résultat opérationnel courant + dotations aux amortissements + dotations nettes de provisions - Avant ventilation des frais de R&D capitalisés par le Groupe par nature

[3] +10,6% à périmètre et taux de change constant

[4] Croissance du chiffre d'affaires reconstitué : 372 M€ (chiffre d'affaires au 31/03/2018) + 16,5 M€ d'impact de change
+ 23,0 M€ d'impact de la politique de transfert matières aux clients

[5] Impact de l'évolution de la parité €/USD sur EBITDA corrigé est de 9,7 M€

[6] sur la base d'un cours €/$ à 1,18 et des cadences actuelles communiquées par les constructeurs