Actusnews Wire - Diffuseur professionnel d'information corporate et réglementée, autorisé par l'AMF et le CSSF.

  Communiqué de la société ENERTIME du 27/04/2020

  27/04/2020 - 08:00

RÉSULTATS ANNUELS 2019


  • Amélioration de la performance opérationnelle au second semestre 2019
  • Un chiffre d'affaires 2019 qui reflète un décalage des projets initiés en 2019 qui doivent être facturés sur 2020
  • Un carnet de commandes au 1er janvier 2020 de 4,6 M€ à reconnaitre essentiellement en 2020
  • Une structure financière renforcée par des augmentations de capital
  • Une activité industrielle faiblement impactée par la crise du COVID-19 à date

ENERTIME (FR0011915339 - ALENE), société française des « CleanTech » au service de l'efficacité énergétique industrielle et de la production d'énergie renouvelable décentralisée (biomasse et géothermie) publie ses résultats financiers pour l'année 2019. Le Conseil d'administration, réuni le 23 avril 2020, a arrêté les comptes pour l'exercice 2019. Les procédures d'audit des comptes ont été effectuées et le rapport financier 2019 sera publié au plus tard le 30 avril prochain.

Gilles David, Président Directeur Général d'ENERTIME déclare : « L'année 2019 a été l'occasion pour la société de confirmer la réorientation de son modèle de vente afin de privilégier l'amélioration de la rentabilité en vendant plus de technologie et moins d'équipements et en s'adossant à des grands donneurs d'ordre industriels en France et des industriels partenaires au grand export. Par ailleurs, le marché de l'efficacité énergétique industrielle en France s'est largement ouvert en 2019 du fait de la loi PACTE qui donne aux industriels inscrits au mécanisme EU-ETS un accès aux certificats d'Economie d'Energie (CEE). Cela permet aux ORC de devenir une technologie compétitive à parité avec le réseau électrique. Enfin, les activités n'ont pas été interrompues en mars et avril 2020 malgré la pandémie liée au COVID-19 et les résultats 2020 devraient être assez peu impactés par cette crise sanitaire. »


Analyse de l'activité

Sur l'exercice 2019, ENERTIME enregistre un chiffre d'affaires de 1,9 M€, en retrait de 31% par rapport à 2018. Ce niveau d'activité est lié à la finalisation de nouveaux contrats remportés début 2019 et dont la reconnaissance du chiffre d'affaires s'effectuera sur l'année 2020. L'activité est portée essentiellement par :

  • Le contrat de fourniture d'un ORC de 1,8 MW en Thaïlande,
  • Le contrat avec GRTgaz pour la fourniture d'une turbine de détente de gaz de 2,5 MW en France,
  • Une installation pilote pour GTT et,
  • Le contrat de fourniture d'un ORC de 1 MW au SYCTOM pour l'incinérateur de la ville de Saint-Ouen.


Activités en matière de Recherche et de Développement

Au cours de l'exercice écoulé, ENERTIME a engagé des dépenses de Recherche et de Développement à hauteur de 689 K€, dont 601 K€ ont été immobilisées.

Les travaux de R&D ont essentiellement porté sur la mise au point d'ORC haute température aux alcanes (Projet ALCANORC), la conception de turbines de détente de gaz (Projet EXPANGAZ), le développement de Pompes à Chaleur avec compresseur bi-étagé (Projet COMPACHT) et la conception de turbines hermétiques (Projet TURBINES HERMETIQUES).

Ces travaux ont conduit la Société à déposer une demande de brevet à l'INPI en février 2020.

La Société a par ailleurs poursuivi ses collaborations scientifiques sur les cycles thermodynamiques avec l'Université de Liège et sur les turbomachines avec Politecnico di Milano à Milan et l'ENSAM à Paris, où ENERTIME finance une thèse sur l'optimisation des turbines avec le laboratoire Dynfluid.


Hausse de la marge brute par projet et poursuite de l'optimisation de la structure de coûts

Grâce à une bonne maîtrise des charges opérationnelles, les autres charges externes (1,3 M€) et les coûts de personnel (1,8 M€) sont stables par rapport à 2018. Ainsi, malgré un chiffre d'affaires en baisse, ENERTIME enregistre en 2019 une perte d'exploitation de 1,3 M€, en retrait maîtrisé, grâce à une amélioration de la marge brute par projet, conformément à la stratégie mise en place en 2017.

Après comptabilisation des charges financières, des charges exceptionnelles, du Crédit d'Impôt Recherche et du Crédit d'Impôt Innovation, le résultat net au 31 décembre 2019 ressort à -1,4 M€ contre -1,3 M€ au 31 décembre 2018.


Une structure financière renforcée

Dans le cadre du financement de la Société mis en place en juin 2019 par le biais du renouvèlement d'une ligne d'Obligations à Durée Indéterminée à option de Remboursement en Numéraire et/ou en Actions Nouvelles et/ou Existantes (« ODIRNANE ») assorties des Bons de Souscription d'Actions (« BSA ») pour un montant maximal d'ODIRNANE de 1,5 M€, 300 K€ ont été convertis en juillet 2019 et 300 K€ en décembre 2019. La Société disposait à fin 2019 d'une trésorerie de 982 K€.

En 2020, ENERTIME a demandé le tirage de la troisième tranche de 300 ODIRNANE, pour un montant total brut de 300 K€.

Ainsi, au regard du carnet de commandes à livrer en 2020, la Société considère qu'elle dispose des moyens financiers pour assurer la continuité d'exploitation sur les douze prochains mois.


Partenariats industriels

La stratégie de déploiement à l'international privilégie des partenariats avec des sociétés industrielles bien implantées sur les territoires ciblés par ENERTIME et en particulier en Chine, Thaïlande, Indonésie et Turquie qui sont les marchés que la Société considère comme les plus porteurs. Le partenariat avec la société VERGNET continue à être une source d'échange, de mise en commun de moyens et de bonnes pratiques.


Perspectives 2020 : un carnet de commandes bien orienté mais des nouvelles prises de commandes incertaines dans un contexte de crise sanitaire

ENERTIME démarre l'exercice 2020 avec confiance et anticipe une amélioration de sa performance opérationnelle. A cet effet, le carnet de commandes au 1er janvier 2020 représente de l'ordre de 4,6 M€ de chiffre d'affaires et est constitué de 5 projets :

  • Un ORC de 1,2 MW pour le SYCTOM et l'incinérateur de Saint-Ouen avec une installation de l'ORC programmée pour 2020 ;
  • Un ORC de 1,8 MW pour la société BGE-Ensys pour équiper une usine de verre plat de Bangkok Glass en Thaïlande dont une mise en service est programmée en septembre 2020 ;
  • Une turbine de détente de gaz de 2,5 MW pour la société GRTgaz et le poste de détente de gaz de Villiers-le-Bel pour une mise en service programmée pour le quatrième trimestre 2020 ;
  • Une installation pilote pour la société GTT avec une mise en service programmée fin 2020 ;
  • Un contrat d'étude au Mexique réalisé en partenariat avec la société Suez Environnement.

Cependant, la baisse récente du prix du pétrole et de l'électricité sur le marché spot européen et la récession économique mondiale attendue du fait de la pandémie du COVID-19 devraient avoir un impact sur les prises de nouvelles commandes en 2020 et 2021, les industriels pouvant reporter certains investissements liés à l'efficacité énergétique.

A contrario, l'accent mis depuis quelques années sur la réindustrialisation de la France et plus récemment une relance de l'économie via des plans d'investissement dans la transition énergétique pourraient compenser cet impact.

Dans tous les cas, ENERTIME se concentre sur les projets et les territoires les plus à même d'aboutir à des commandes à court terme.

Ainsi, dans le contexte actuel sans précédent, ENERTIME a demandé à bénéficier des mesures d'accompagnement économiques mises en place par le Gouvernement pour préserver son activité et la pérennité de l'entreprise. Un report de cotisation URSSAF a été demandé et un prêt de trésorerie de
300 K€ contre-garanti par BPI France a été obtenu.

De plus, ENERTIME reste attentif à sa structure de coûts et ne prévoit pas d'embauches sur l'exercice en cours.


Perspectives de marché

Un soutien attendu à l'industrie de la transition énergétique devrait faciliter la mobilisation de financements et la levée des nombreux freins à l'efficacité énergétique industrielle en France dans le prolongement de la ratification de la loi PACTE en septembre 2019. Une loi qui élargit le dispositif des CEE aux installations industrielles relevant du système d'échange de quotas d'émission de gaz à effet de serre (SEQE ou ETS).

ENERTIME poursuit des discussions à ce sujet avec de nombreuses usines en France. La mise au point d'une offre de financement de projets ORC en récupération de chaleur fatale en France sur le modèle ESCO est en cours. Des projets significatifs pourraient voir le jour avant la fin de l'année 2020.

Dans le cadre du financement du projet ORCASIL, l'ADEME a confirmé son accord pour le reporter sur le projet ORC Bangkok Glass en cours d'exécution sur un four verrier en Thaïlande.

Enfin, dans le cadre du contrat de licence signé avec Beijing Huasheng Huaneng ORC Technology il est prévu la mise en service d'une première turbine en mai 2020. Les discussions sur la création d'un Joint-Venture destiné à fabriquer en Chine des ORC standards utilisant une nouvelle technologie de turbines hermétiques en développement par ENERTIME sont actuellement au point mort. La Société réfléchit par ailleurs à créer une joint-venture destinée à fabriquer des turbines en Chine.

Concernant les technologies de détente de gaz, ENERTIME travaille avec GRTgaz sur un projet de taille plus standard, susceptibles de générer des commandes en 2021.

Enfin ENERTIME discute avec la société GTT sur des nouveaux projets de réalisation d'installations pilotes.


A PROPOS D'ENERTIME

Créée en 2008, ENERTIME conçoit, développe et met en œuvre des machines à Cycle Organique de Rankine (ORC) et des Pompes à Chaleur haute température pour l'efficacité énergétique industrielle et la production décentralisée d'énergie renouvelable. Les machines ORC permettent de transformer de la chaleur en électricité. Les Pompes à Chaleur valorisent de la chaleur basse température pour produire de la chaleur à haute température.

ENERTIME est le seul acteur au monde proposant des machines ORC et un portefeuille de technologie dans le domaine de la thermodynamique pour la transition énergétique. Pour la technologie ORC c'est l'un des quatre principaux acteurs mondiaux et le seul français maîtrisant entièrement cette technologie de machines de forte puissance (1 MW et plus). La Société est qualifiée « entreprise innovante » par Bpifrance et est reconnue « Créative Industry » française. ENERTIME est cotée sur le marché Euronext Growth (ISIN : FR0011915339 - Mnémo : ALENE).

Plus d'informations sur www.enertime.com


CONTACTS

ENERTIME
Gilles DAVID – Président
Tél. 01 75 43 15 40
gilles.david (at) enertime.com
 
 
 
 

Suivez l'actualité d'ENERTIME sur Twitter

RÉSUMÉ DES ÉTATS FINANCIERS 2019

Compte de résultat (audité)

En € - normes françaises 2019 2018
Chiffre d'affaires 1 864 393 2 718 020
Autres produits d'exploitation 1 094 528 897 313
Charges d'exploitation (4 265 828) (4 830 849)
Résultat d'exploitation (1 306 907) (1 215 516)
Résultat financier (15 587) (10 392)
Résultat exceptionnel (366 237) (228 786)
Produit d'impôt 295 767 187 730
Résultat net (1 392 963) (1 266 965)


Bilan (audité)

En €- normes françaises 2019 2018
Actifs immobilisés 2 337 820 1 822 181
Stocks & Clients 3 376 364 2 099 879
Autres actifs 188 477 235 204
Trésorerie & Valeurs mobilières 981 880  1 420 145
TOTAL ACTIF 6 884 541 5 577 409

 

En €- normes françaises 2019 2018
Capitaux propres & Autres fonds propres 2 471 578 3 276 542
Fournisseurs 772 503 485 691
Autres passifs 2 080 924 1 573 648
Emprunts & Dettes financières 1 559 536 241 528
TOTAL PASSIF 6 884 541 5 577 409

Cette publication dispose du service "Actusnews SECURITY MASTER".
- SECURITY MASTER Key : nGmaYJaclpuUx3BuY8hqbGNpmGyTk5aam2WcmGqcZMyUbHFgx5dpbp2bZm9klmdq
- Pour contrôler cette clé : https://www.security-master-key.com.



  Original Source : ENERTIME