Actusnews Wire - Diffuseur professionnel d'information corporate et réglementée, autorisé par l'AMF et le CSSF.

  Communiqué de la société ECA du 18/03/2019

  18/03/2019 - 14:45

ECA Group remporte un contrat emblématique d'environ 450 millions d'euros dans la robotique


Toulon, le 18 mars 2019, 14h30

Au terme d'un appel d'offres lancé à l'été 2018, la marine belge vient d'attribuer la fourniture de 12 navires de chasse aux mines équipés au total d'une centaine de drones au consortium Belgium Naval & Robotics réunissant Naval Group et ECA Group. Six navires sont destinés à la marine belge. Les six autres seront livrés à la marine hollandaise. La notification définitive du contrat devrait intervenir dans les prochaines semaines.

La part ECA Group de ce contrat représente un montant d'environ 450 millions d'euros. Le programme d'une durée totale de 10 ans va débuter par une phase de design d'environ 3 ans avant la phase de production et livraison des systèmes de drones. Le contrat devrait générer du chiffre d'affaires dès 2019.

Ce contrat sera, de loin, le plus gros contrat jamais gagné par ECA Group, son montant étant supérieur à 4 années de chiffre d'affaires du groupe.

Ce succès est l'aboutissement d'une stratégie menée depuis de nombreuses années axée sur le développement de systèmes de drones, c'est à dire des drones multiples et variés coopérant de manière la plus autonome possible au sein d'une même mission. Dans le cas présent, il s'agit de déminage sous-marin.

Les marines belge et hollandaise acquièrent donc des chasseurs de mines de toute dernière génération conçus par Naval Group et intégrant parfaitement des systèmes de drones d'ECA Group aptes à mener en autonomie les opérations de déminage sous-marin dans le champ de mines. Les systèmes de drones à fournir sont les dernières générations de drones développés au cours des 4 dernières années. Les drones tous intégrés au système C2 MCM d'ECA Group, sont des AUV (Autonomous Underwater Vehicles), des sonars remorqués et des MIDS (Mine Identification & Destruction Systems) composés de ROV (Remotely Operated Vehicles) d'identification et de destruction de mines, l'ensemble de ces drones pouvant être mis en œuvre de manière entièrement automatique depuis les USV (Unmanned Surface Vehicles). Le système de drones intègre également des drones aériens (UAV – Unmanned Aerial Vehicles) et des dragues.

La marine belge étant une référence en déminage sous-marin au sein de l'OTAN, ce contrat est un atout majeur pour l'export : comme il y a 40 ans avec le programme des chasseurs de mines tripartite qui avait généré des ventes de robots PAP dans plusieurs dizaines de marines en 20 ans, ce succès en Belgique devrait générer de nombreuses retombées commerciales export dans les prochaines années.

Plusieurs marines importantes dont la France, l'Inde ou l'Angleterre vont renouveler leur flotte de chasse aux mines dans les prochaines années. Par ailleurs, ECA Group estime que la plupart des marines s'équiperont aussi de systèmes de drones transportables utilisables depuis la côte.

Une part significative de la réalisation du contrat se déroulera en Belgique au sein d'ECA Robotics Belgium, ceci dans le cadre d'un plan de coopération intégrant déjà 39 partenaires belges. Les drones de surface équipés seront conçus et produits en Belgique et tous les drones sous-marins y seront également produits. Enfin, ces drones navals ou aériens génèrent une activité de soutien logistique, réparation, rechange…qui pourra être réalisée par ECA Robotics Belgium. Ces activités génèrent des revenus complémentaires sous forme de contrats de maintenance et de support tout au long de la durée de vie des drones généralement supérieure à 20 ans pour les drones navals.

La cotation des actions ECA SA est suspendue sur EURONEXT PARIS depuis vendredi 16 mars après-midi et reprendra mardi 19 mars à l'ouverture de la Bourse.

Suivez-nous:

https://www.ecagroup.com/en/news-stories

Avertissement

Ce communiqué peut contenir des déclarations sur des faits passés mais aussi des déclarations prospectives y compris des objectifs ou buts pour le futur. Les déclarations prospectives reflètent les attentes actuelles concernant les résultats et les événements futurs.

Ces déclarations et objectifs dépendent cependant de risques connus ou non, et d'éléments aléatoires et d'autres facteurs qui peuvent entraîner une divergence significative entre les résultats, performances ou événements effectifs et ceux envisagés. Ces risques et éléments aléatoires pourraient affecter la capacité du Groupe à atteindre ses objectifs. Les risques, aléas et autres facteurs qui pourraient faire que les résultats réels diffèrent significativement de nos déclarations prospectives et objectifs comprennent notamment : les risques et aléas éventuellement rappelés dans le communiqué ; la vigueur de la concurrence ; le développement du marché ; les variations de devises ; les variations des taux d'intérêt ; les variations des cours des matières premières ; les conflits armés ou l'instabilité politique ; le contrôle des coûts et des dépenses ; des changements en matière de législation fiscale, de lois, de réglementations ou de leur application ; notre capacité à suivre le rythme des avancées technologiques ; notre capacité à attirer et fidéliser le personnel compétent et les hommes-clé ; l'évolution, l'interprétation et l'application uniforme et la mise en œuvre des normes International Financial Reporting Standards (IFRS) auxquelles nous nous conformons pour établir nos états financiers ; les goulots d'étranglement dans la chaîne d'approvisionnement et de fabrication ; la performance de nos partenaires commerciaux (sous-traitants, agents, fournisseurs, etc.).

Certains de ces risques sont repris et présentés de façon détaillée dans notre Document de Référence. Ces risques, aléas et autres facteurs ne sont pas exhaustifs. D'autres facteurs non-anticipés, inconnus ou imprévisibles pourraient également avoir des effets négatifs significatifs sur nos objectifs.


ECA GROUP

Reconnu pour son expertise dans la robotique, les systèmes automatisés, la simulation et les processus industriels, ECA GROUP développe depuis 1936 des solutions technologiques innovantes et complètes pour les missions complexes dans des environnements hostiles ou contraints. Son offre s'adresse à une clientèle internationale exigeante en termes de sécurité et d'efficacité, essentiellement dans les secteurs de la défense, du maritime, de l'aérospatial, de la simulation, de l'industrie et de l'énergie.

En 2018, le groupe a réalisé un chiffre d'affaires de 102 M€ sur ses trois pôles d'activité : Robotique, Aérospatial et Simulation.

ECA GROUP est une société du Groupe Gorgé.

La société ECA GROUP est cotée sur Euronext Paris Compartiment C.

Code ISIN : FR0010099515

Mnémo : ECASA - Code Bloomberg : ECASA:FP
Contacts

Actus Finance

Anne-Pauline PETUREAUX

Investors Relations

T : +33 (0)1 53 67 36 72

apetureaux@actus.fr

Manon CLAIRET

Relations Presse

T : +33(0)1 53 67 36 73

mclairet@actus.fr

ECA GROUP

Raphaël GORGE

Président

T : +33 (0)1 44 77 94 80

Guenaël GUILLERME

Directeur Général

T : +33 (0)4 94 08 90 00