Actusnews Wire - Diffuseur professionnel d'information corporate et réglementée, autorisé par l'AMF et le CSSF.

  Communiqué de la société ECA du 27/07/2018

  27/07/2018 - 07:00

ECA Group : Chiffre d'affaires de 50,4M EUR au 1er semestre 2018


ECA Group (Euronext Paris : ECASA) publie aujourd'hui son chiffre d'affaires du deuxième trimestre et premier semestre 2018.

(en millions d'euros)1 S1
2018
S1 2017 retraité
IFRS 152
S1 2017 publié Variation2 T2
2018
T2 2017 retraité
IFRS 152
T2 2017 publié Variation2
Robotique 27,7 33,7 32,9 -17,9% 14,7 18,9 18,1 -21,9%
Aérospatial 16,8 17,7 17,7 -4,7% 9,0 8,8 8,8 +3,1%
Simulation 5,9 3,8 3,8 +54,2% 3,9 2,8 2,8 +41,6%
Chiffre d'affaires consolidé 50,4 55,2 54,4 -8,6% 27,7 30,3 29,6 -8,8%
Chiffre d'affaires ajusté3 50,1 53,5 52,7 -6,3% 27,5 29,7 28,8 -7,2%

1Données 2018 non auditées

2 A compter du 1er janvier 2018, le Groupe applique la norme IFRS 15 « produits des activités ordinaires tirés des contrats conclus avec des clients ». Toutes les variations mentionnées dans le présent communiqué sont calculées par rapport aux chiffres 2017 retraités de l'application de cette norme. Des états de passage détaillés figureront dans le rapport financier du premier semestre 2018

3 Pour apprécier les performances de ses activités pérennes, le groupe a décidé de présenter et commenter, outre des données publiées, des données ajustées. Les ajustements concernent la contribution d'ECA Sindel (déconsolidée au 1er janvier 2018) et la contribution de SSI en cours de cession au sein du pôle Simulation. Les données chiffrées de ce communiqué de presse ne sont pas exprimées en données ajustées sauf mention contraire.

Au premier semestre 2018, le chiffre d'affaires d'ECA Group s'établit à 50,4 millions d'euros, en retrait de 8,6% par rapport au premier semestre 2017 retraité en appliquant la norme IFRS 15. Ce recul traduit le niveau de prise de commandes insuffisant observé avant la fin de 2017. La bonne performance de la Simulation depuis le début de l'exercice et celle du pôle Aérospatial au deuxième trimestre compensent partiellement la performance du pôle Robotique. Ajusté de la contribution d'une filiale déconsolidée en 2018 et d'une en cours de cession, le chiffre d'affaires du Groupe s'établit à 50,1 millions d'euros, en recul de 6,3% par rapport au premier semestre 2017.

Au premier semestre, le chiffre d'affaires du pôle Robotique s'établit à 27,7 millions d'euros, en baisse de 17,9% par rapport au premier semestre 2017 et de 14,3% à périmètre comparable (déconsolidation de ECA Sindel au 1er janvier 2018). Cette performance est la conséquence des retards de commandes constatés jusqu'à la fin de 2017 qui pénalisent les premiers mois de 2018.

Au cours du deuxième trimestre, le pôle a annoncé l'obtention d'un contrat de fourniture de convertisseurs statiques pour quatre sous-marins auprès de la Marine péruvienne (voir le communiqué du 18 juin 2018).

Dans le pôle Aérospatial, le chiffre d'affaires s'élève à 16,8 millions d'euros, en baisse de 4,7% par rapport au premier semestre 2017. Le chiffre d'affaires est néanmoins en hausse de 3,1% sur le deuxième trimestre, soutenu par la bonne performance de l'activité équipements embarqués.

Enfin, la Simulation affiche une croissance de 54,2% par rapport au premier semestre 2017 à 5,9 millions d'euros, portée par l'exécution du second contrat pour des simulateurs de conduite de véhicules militaires qui se poursuivra sur le deuxième semestre. La cession ou la fermeture de la filiale du pôle devenue non stratégique est en cours et devrait être réalisée au troisième trimestre 2018. Ajusté de la contribution de cette filiale, le chiffre d'affaires du pôle s'établit à 5,6 millions d'euros au premier semestre 2018, contre 3,6 millions d'euros à la même période de l'exercice précédent.


Perspectives

Au 30 juin 2018, le carnet de commandes d'ECA Group s'établit à 97 millions d'euros, contre 96 millions d'euros au 31 décembre 2017. Le niveau de prise de commandes du semestre est en hausse de près de 50% par rapport à la même période de l'année dernière, du fait notamment de la bonne prise de commandes enregistrée dans la Robotique durant la période.

Durant l'exercice 2018, ECA Group devrait poursuivre sa croissance avec la commercialisation des produits développés au cours des dernières années et accélérer les actions portant sur l'amélioration de sa rentabilité, l'accent étant mis sur une meilleure efficacité opérationnelle et une réduction des coûts. Le Groupe ambitionne ainsi de générer des économies à hauteur de 4 millions d'euros en année pleine à compter de 2019. Le Groupe est positionné sur des appels d'offres significatifs dans les pôles Robotique et Aérospatial.

Dans ce contexte, ECA Group confirme son objectif d'un chiffre d'affaires 2018 en légère progression par rapport à 2017 avec avant tout un objectif d'amélioration de sa rentabilité sur l'exercice.



Prochain rendez-vous :

Publication des résultats semestriels le vendredi 14 septembre 2018 avant bourse.



Suivez-nous:

https://www.ecagroup.com/en/news-stories
 

ECA Group
 
Reconnu pour son expertise dans la robotique, les systèmes automatisés, la simulation et les processus industriels, ECA Group développe depuis 1936 des solutions technologiques innovantes et complètes pour les missions complexes dans des environnements hostiles ou contraints. Son offre s'adresse à une clientèle internationale exigeante en termes de sécurité et d'efficacité, essentiellement dans les secteurs de la défense, du maritime, de l'aérospatial, de la simulation, de l'industrie et de l'énergie.
En 2017, le groupe a réalisé un chiffre d'affaires de 112,0 M€ sur ses trois pôles d'activité : Robotique, Aérospatial et Simulation.
 
ECA est une société du Groupe Gorgé.
 
La société ECA est cotée sur Euronext Paris Compartiment B.
Code ISIN : FR0010099515
Mnémo : ECASA - Code Bloomberg : ECASA:FP
 
 

 

Contacts
 
ECA Group
 
Raphaël GORGE
Président
T : +33 (0)1 44 77 94 80
 
Guenaël GUILLERME
Directeur Général
T : +33 (0)4 94 08 90 00

 

Actus Finance
 
Anne-Pauline PETUREAUX
Analysts/Investors
Relations
Tel: +33 (0)1 53 67 36 72
apetureaux@actus.fr
 
Jean-Michel MARMILLON
Relations Presse
T : +33(0)1 53 67 36 73
jmmarmillon@actus.fr


Avertissement

Ce communiqué peut contenir des déclarations sur des faits passés mais aussi des déclarations prospectives y compris des objectifs ou buts pour le futur. Les déclarations prospectives reflètent les attentes actuelles concernant les résultats et les événements futurs.

Ces déclarations et objectifs dépendent cependant de risques connus ou non, et d'éléments aléatoires et d'autres facteurs qui peuvent entraîner une divergence significative entre les résultats, performances ou événements effectifs et ceux envisagés. Ces risques et éléments aléatoires pourraient affecter la capacité du Groupe à atteindre ses objectifs. Les risques, aléas et autres facteurs qui pourraient faire que les résultats réels diffèrent significativement de nos déclarations prospectives et objectifs comprennent notamment: les risques et aléas éventuellement rappelés dans le communiqué; la vigueur de la concurrence; le développement du marché ; les variations de devises ; les variations des taux d'intérêt ; les variations des cours des matières premières ; les conflits armés ou l'instabilité politique ; le contrôle des coûts et des dépenses ; des changements en matière de législation fiscale, de lois, de réglementations ou de leur application ; notre capacité à suivre le rythme des avancées technologiques ; notre capacité à attirer et fidéliser le personnel compétent et les hommes-clé ; l'évolution, l'interprétation et l'application uniforme et la mise en œuvre des normes International Financial Reporting Standards (IFRS) auxquelles nous nous conformons pour établir nos états financiers ; les goulots d'étranglement dans la chaîne d'approvisionnement et de fabrication ; la performance de nos partenaires commerciaux (sous-traitants, agents, fournisseurs, etc.).

Certains de ces risques sont repris et présentés de façon détaillée dans notre Document de Référence. Ces risques, aléas et autres facteurs ne sont pas exhaustifs. D'autres facteurs non-anticipés, inconnus ou imprévisibles pourraient également avoir des effets négatifs significatifs sur nos objectifs.