Actusnews Wire - Diffuseur professionnel d'information corporate et réglementée, autorisé par l'AMF et le CSSF.

  Communiqué de la société DMS du 21/12/2020

  21/12/2020 - 18:00

Signature d'un nouveau contrat de collaboration de recherche entre l'INSERM et DMS Biotech sur le traitement du Syndrome de Détresse Respiratoire Aiguë (SDRA)


Conformément à l'annonce publiée le 2 octobre 2020, DMS Biotech, division de Diagnostic Medical Systems Group (Euronext Paris -FR0012202497 - DGM) société de biotechnologie, spécialisée dans l'utilisation thérapeutique du tissu adipeux et des cellules souches adipeuses, constituée d'Hybrigenics (Euronext Growth Paris - FR0004153930 - ALHYG) et de ses filiales, conforte son partenariat avec l'INSERM (Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale) sur le traitement des infections virales en particulier émergentes
(SARS-CoV-2 responsable de la COVID-19) par la signature d'un nouveau partenariat de recherche. 

De tout temps il y a eu des passages d'agents infectieux d'animaux vers l'homme (principalement des virus mais certaines bactéries sont aussi concernées). La grande majorité des virus émergents chez l'homme provient de « réservoirs animaux ». Leur infection est normalement spécifique d'une ou plusieurs espèces animales. On peut citer, à titre d'exemple récent, le virus Ebola chez les grands singes, le virus de la grippe H5N1 chez les oiseaux, le virus SARS-CoV-2 chez le pangolin et/ou certaines espèces de chauve-souris. Il peut arriver que ces virus animaux entrent en contact avec des hôtes humains par divers mécanismes. Certains parviennent à devenir infectieux pour l'homme, c'est-à-dire à pouvoir se multiplier efficacement au sein des cellules humaines et de pouvoir se transmettre entre individus. Cette adaptabilité à un nouvel hôte se fait par des modifications génétiques (mutations, réarrangements, etc.).

Ce phénomène d'émergence virale dans la population humaine est de plus en plus important. Cette accélération est majoritairement due à des bouleversements des niches écologiques des animaux hôtes, engendrés par l'activité humaine, entraînant un contact de plus en plus fréquent avec celui-ci. La déforestation est certainement le facteur le plus important, augmentant le risque de contact avec des animaux sauvages potentiellement infectés. La circulation du virus est ensuite assurée par les flux de personnes et de marchandises, facilités et accélérés par la mondialisation.

A l'heure actuelle, les virus sont responsables de 25% des maladies infectieuses émergentes humaines. Les exemples les plus connus sont l'épidémie de grippe espagnole de 1918, du VIH (virus de l'immunodéficience humaine) depuis les années 80 et dernièrement le SARS avec le virus SARS-CoV et la COVID-19 avec le
SARS-CoV-2.

La grande majorité des virus émergents a un tropisme pour les voies respiratoires et conduit à des affections pulmonaires. Ces deux derniers virus appartiennent à la famille des coronavirus. Ils sont très répandus dans le règne animal et sont en général responsables chez l'humain de simples rhumes et de syndromes grippaux bénins.

Néanmoins chez les personnes fragiles ou porteurs de facteurs de co-morbidité (embonpoint, diabète, etc.) leurs infections peuvent devenir extrêmement dangereuses jusqu'à menacer le pronostic vital. Ce phénomène est très largement accentué pour les souches virales émergentes, c'est à dire normalement non spécifiques de l'espèce humaine comme le SARS-CoV-2.

L'affection majoritaire, conduisant à la mort, est une forme très sévère de défaillance pulmonaire aiguë, se caractérisant par la survenue rapide d'une détresse respiratoire (SDRA : Syndrome de Détresse Respiratoire Aiguë). La mortalité des patients, nécessitant une hospitalisation au sein des unités de réanimation, se situe autour de 40%. L'incidence du SDRA se situe aux alentours de 60 cas pour 100 000 habitants par an, hors contexte d'épisode infectieux intense. A titre d'exemple ceci représente approximativement 36 000 cas en France et 240 000 cas aux Etats-Unis. En période de pandémie infectieuse, comme pour la COVID-19, ce nombre peut augmenter significativement suivant l'infectiosité et la virulence.

A l'heure actuelle il n'existe aucun traitement permettant de diminuer efficacement la mortalité. Les antiviraux et les anti-inflammatoires donnent des résultats médiocres voir contre-productifs en fonction du degré d'évolution de la maladie. Seule la genèse d'un vaccin permet de diminuer fortement la mortalité en protégeant les individus de l'infection. Mais l'élaboration d'un vaccin est longue et compliquée et ne permet pas de répondre à l'urgence de l'épidémie, c'est-à-dire de protéger les patients entre l'apparition de la maladie et celle du vaccin.

DMS Biotech a développé une stratégie thérapeutique innovante permettant de délivrer des extraits de cellules souches adipeuses autologues directement au niveau des alvéoles pulmonaires. Ceci devrait permettre de déclencher une action anti-inflammatoire intense limitant fortement les manifestions cliniques du SDRA. Cette stratégie est en phase de test au sein de l'unité « Pharmacologie des Anti-Infectieux » de l'Université de Poitiers.

 

 


A propos de DMS Group

DMS Group est constitué de sociétés à fort potentiel d'innovation. D'abord concentré sur l'industrie de l'imagerie médicale, il s'étend désormais vers de nouveaux horizons. En investissant sur l'avenir et en faisant le pari de la recherche, DMS Group espère apporter les solutions de demain.

  • Spécialisé dans la haute technologie au service du diagnostic médical, DMS Imaging se positionne aujourd'hui comme le leader français dans le développement, la conception et la fabrication de systèmes d'imagerie dédiés à la radiologie, à l'ostéodensitométrie, la modélisation 3D et la posturologie.

  • DMS Wellness regroupe les activités dédiées au secteur de la santé et du bien-être, s'adressant aux spécialistes de la physiothérapie, de la beauté, de l'esthétique et du sport.

  • DMS Biotech, constitué d'Hybrigenics et de ses filiales, porte la stratégie de développement du groupe dans le domaine des biotechnologies, et particulièrement des technologies de traitement de l'arthrose et de médecine régénératrice basée sur l'injection de cellules souches adipeuses. Hybrigenics est coté sur le marché Euronext Growth à Paris (ISIN : FR0004153930 - mnémo : ALHYG).

DMS Group est présent sur l'ensemble des continents à travers un réseau de plus de 140 distributeurs nationaux, de filiales et de joint-venture.

DMS Group est coté sur le marché Euronext à Paris (ISIN : FR0012202497 - mnémo : DGM).

Plus d'informations sur www.dms.com.


Contacts :

DMS Group
Jean-Paul ANSEL
Président Directeur-général
04 67 50 49 00
ACTUS FINANCE
Mathieu OMNES
Relations Investisseurs
01 53 67 36 92
ACTUS FINANCE
Vivien FERRAN
Relations Presse
01 53 67 36 34

Cette publication dispose du service "Actusnews SECURITY MASTER".
- SECURITY MASTER Key : ymhrkpRpapjKyGptaZlmb2KUbGtmlGHGlmGWm5aemJrGmJqUlmaVZ5aYZm9nmmxo
- Pour contrôler cette clé : https://www.security-master-key.com.



  Original Source : DMS