Actusnews Wire - Diffuseur professionnel d'information corporate et réglementée, autorisé par l'AMF et le CSSF.

  Communiqué de la société AUPLATA du 21/03/2019

  21/03/2019 - 07:30

Point d'avancement des opérations au 21 mars 2019


Auplata (Euronext Growth - FR0010397760 - ALAUP) réalise un nouveau point d'avancement au 21 mars 2019.

 

Exploration

YAOU (Guyane française) - Les travaux de revalidation du NI 43.101 de Yaou ont redémarré début mars. L'équipe de huit personnes est dirigée par Bertrand Taquet, géologue senior, assisté de
Jean-Marc Rolland, géologue. Depuis le début des travaux d'exploration, 1 000 mètres de carottes ont été analysés, photographiés et dans certains cas réorganisés.
Le géologue senior d'Auplata, Vincent Combes, a présenté sa thèse « Polyphase gold mineralization at the Yaou Deposit, French Guiana » au Suriname lors de la conférence Saxi.

DORLIN (Guyane française) - La société Reunion Gold Corporation (TSX-V?: RGD), partenaire d'Auplata et opérateur sur le projet minier de Dorlin, a publié un premier estimé de ressources du gisement Nivré de Dorlin : “Le détail des ressources minérales du gisement Nivré (par zone) est disponible sur le site internet de Reunion Gold. Ces ressources sont similaires à l'estimé historique réalisé en 1998 et sont de 665 000 oz de ressources indiquées (à 1,09 g / t) et 883 000 oz de ressource présumées (à 1,06 g / t).” Le communiqué de presse de Reunion Gold est disponible au lien suivant https://www.reuniongold.com/190313-pr.

EL SANTO (Pérou) - Innovexplo, l'une des principales sociétés de certification de ressources minérales au Canada, est en phase de communiquer une première version préliminaire de Condoroma et prépare la version préliminaire de l'unité minière d'El Santo au Pérou. La première version préliminaire du rapport NI 43-101 est attendue vers la fin du mois de mars 2019.
L'intersection de la formation carbonate évoquée lors du communiqué de presse du 4 février 2019 (lire le communiqué de presse) a été confirmée. Elle est comprise entre 319,05 m et 485,20 m (166,15 m d'épaisseur). On y trouve des carbonates d'une couleur verdâtre avec des intercalations de schistes. La minéralisation est irrégulière, zonée et par endroits disséminée (points), des plaques (jusqu'à 3,0 cm), des veines irrégulières avec des contenus de sphalérite, galène, chalcopyrite, calcite, rhodonite, pyrite.

 

Opération

DIEU MERCI (Guyane française) - Les travaux de couverture de l'usine de cyanuration se terminent.
Les travaux de génie civil (stockage gasoil, dalle de chaux, rehausse et rétention des fondations de l'usine d'élution) avancent. Ils dureront environ 1 mois.
Le laboratoire, situé à quelques dizaines de mètre de l'usine, est dorénavant opérationnel. L'espace de stockage des produits chimiques est terminé et opérationnel.
Les travaux de terrassement, liés aux digues filtrantes, seront terminés à la fin du mois de mars.
L'unité d'élution est prête à être expédiée depuis le Pérou.
La mise à niveau du parc matériel est en cours afin de finaliser les travaux et démarrer l'exploitation (deux chargeuses, une pelle 20 tonnes et deux dumpers sont d'ores et déjà opérationnels).
Les conclusions de l'ingénieur minier, Monsieur Alex Van Hoeken, suite à sa mission de suivi de la construction de l'usine et d'optimisation des ressources, ont été communiquées. Elles permettront une entrée en production de l'usine plus efficace.

YAOU (Guyane française) - Les travaux préliminaires de remise en état du camp sont finis. Les travaux de piste et de maintien des infrastructures vont débuter. 

ELYSÉE (Yaou) - Début des travaux de démantèlement. 

LIMA (Pérou) – Brexia Gold Plata Peru (BGPP) annonce le recrutement d'un nouveau Directeur des opérations, Monsieur Miguel Paucar. Il sera en charge de coordonner les différents départements. Ingénieur minier de formation, il mettra son expérience au service de l'usine afin que le traitement du minerai soit le plus efficace possible.

SUYCKUTAMBO (Pérou) – 180 m de galerie ont été réhabilités dans la mine de Suyckutambo, à 40 m sous terre. Des cheminées ont été construites. Les veines présentent des teneurs d'or et d'argent intéressantes. Elles seront exploitées et permettront d'enrichir le minerai à traiter et ainsi d'améliorer la qualité des concentrés et donc la rentabilité.
L'étude de conception de l'usine est en cours afin d'augmenter la capacité de l'usine Ana María de 300 tonnes/jour à 360 tonnes/jour d'ici octobre.

 

Finance, administration et ressources humaines

AUPLATA (Guyane française) - Au 15 mai 2019, l'équipe de direction sera au complet avec l'arrivée de Cléo Semonin en charge la Direction administrative et financière en Guyane française.
Au total, 30 personnes seront recrutées pour assurer le fonctionnement de l'usine de Dieu Merci.
Suite à sa mission en Guyane française, et en collaboration avec le cabinet Facilorem, Cédric Mattart a repris la main sur la comptabilité qui sera à présent plus en phase avec les standards du secteur permettant une consolidation plus adaptée avec BGPP. Facilorem est actuellement en Guyane française afin de finaliser les travaux comptables de l'exercice 2018 et mettre en place des procédures adaptées pour 2019.

BGPP (Pérou) – Le cabinet comptable Contreras & Asociados S.R.L. (MAZARS) a débuté l'examen et l'analyse des états financiers 2018 de BGPP.
Un contrat a été signé avec Glencore sur les conditions commerciales 2019, concernant la commercialisation des concentrés de plomb et de zinc.

 

Permis et licences

AUPLATA (Guyane française) - La Déclaration d'Ouverture de Travaux Miniers (DOTM), relative aux sondages carottés, est en cours de préparation.
Les garanties financières des Installations classées pour la Protection de l'Environnement (ICPE) de Dieu Merci devront être mises à jour dans les semaines à venir. 

EL SANTO, SUYCKUTAMBO ET TARUCAMARCA (Pérou) – Le certificat d'exploitation minière pour l'utilisation d'explosifs dans l'unité minière d'El Santo a été délivré par le Ministère de l'Energie et des Mines.
L'étude de faisabilité (cartes, informations environnementales, liste des nouveaux composants) pour l'augmentation de la capacité de l'usine de traitement de 300 tonnes/jour à 360 tonnes/jour est en cours afin de remettre le troisième rapport technique sur la durabilité.
Une présentation a été faite au Ministère de l'Énergie et des Mines sur le plan de fermeture des activités minières modifiant le programme de fermeture progressive de 2019 à 2023. Cette modification sera approuvée dans les deux premières semaines d'avril.
Le rapport a été remis afin d'obtenir le permis environnemental et archéologique pour la construction de la ligne électrique reliant El Santo au réseau national péruvien.

 

Réhabilitation, environnement, social et communauté

AUPLATA (Guyane française) - Réhabilitation de “Crique loupé” (zone rétrocédée au renouvellement de la concession renaissance du secteur Dieu Merci).
Une journée “sécurité” sera organisée sur site, le 28 avril 2019.
A l'aide d'un drône, Auplata a réalisé sur le terrain un état initial des surfaces à réhabiliter du permis Dorlin, réhabilitation qui sera réalisée en 2019. 

BGPP (Pérou) – Une assistance financière a été fournie aux communautés paysannes d'Echoccollo pour l'utilisation des terres en surface des opérations à Suyckutambo.
Le 4 mars 2019, BGPP a participé au festival culturel Carnavalesco, organisé par la municipalité de Suyckutambo. Cet événement a pour but de promouvoir l'identité culturelle des communautés environnantes.
Des réunions additionnelles ont été organisées avec les communautés afin de préparer le redémarrage des activités d'exploitation en surface à Santa Ursula (Suyckutambo).
Le rapport final d'évaluation des conditions de vie des communautés hiver a été remis. Il est à l'étude.

 


Auplata en bref
Basé en Guyane française, Auplata est le 1er producteur d'or français coté en Bourse. La société dispose de plus de 700 km² de permis et titres miniers en Guyane française. Auplata mène une stratégie industrielle et financière novatrice de mise en valeur des ressources aurifères guyanaises avec une forte implication des acteurs locaux. L'objectif de la société est ainsi de proposer une exploitation durable pour l'industrie minière guyanaise. Depuis juin 2015, Auplata est actionnaire de la société minière ivoirienne OMCI, détentrice de deux projets miniers en Côte d'Ivoire.
Auplata est coté sur le marché Euronext Growth à Paris (Euronext) – ISIN : FR0010397760 – ALAUP ; ICB : 1777 – Gold Mining.
Pour plus d'information sur la société Auplata : www.auplata.fr.

Contact
ACTUS FINANCE

Mathieu Omnes Relations investiseurs momnes@actus.fr +33 (0)1 53 67 36 92
Nicolas Bouchez Relations presse nbouchez@auplata.fr +33 (0)1 53 67 36 74