Actusnews Wire - Diffuseur professionnel d'information corporate et réglementée, autorisé par l'AMF et le CSSF.

  Communiqué de la société AUPLATA du 10/12/2018

  10/12/2018 - 07:45

Point d'avancement au 10 décembre 2018


  • Etat d'avancement sur le programme d'exploration

DORLIN

Reunion Gold a communiqué le 6 décembre 2018 les résultats de son étude géophysique de Polarisation Induite (« IP ») sur Dorlin, en accord avec les objectifs fixés par l'accord signé entre cette dernière et la Société Minière Yaou-Dorlin (SMYD), filiale d'Auplata. Cette association vise à développer le centre de recherche géologique de Dorlin et à mieux appréhender son potentiel. Ce partenariat accorde à Reunion Gold, durant 5 ans, l'option d'acquérir 75% du permis d'exploitation minière de Dorlin. Auplata pouvant conserver les 25% restants si certaines conditions sont remplies. (cf. communiqué de presse en date du 7 février 2017).

Les résultats de l'étude de Reunion Gold indique que :

  • Le gisement Nivré répond bien aux levées IP et produit de fortes anomalies de conductivité et de résistivité. La minéralisation aurifère dernièrement signalée montre une corrélation directe avec ces anomalies ;
  • Les anomalies IP se poursuivent sur 4 km depuis l'intersection la plus au nord du gisement Nivré, indiquant que la minéralisation aurifère pourrait éventuellement s'étendre davantage ;
  • L'enquête IP a identifié deux autres anomalies intéressantes : Dartagnan, avec une extension de 2 000 mètres, et les zones est/ouest du gisement Nivré.

Sur la base des résultats ci-dessus indiquant un potentiel important, Reunion Gold prévoit de poursuivre le programme de forage en 2019 sur Nivré.

DIEU MERCI, COURIÈGE ET YAOU

Une campagne « IP » de polarisation induite a été planifiée en commençant par la mine de Dieu Merci, puis le secteur de Couriège jouxtant celui de Dieu Merci par la suite, afin d'identifier de nouvelles cibles associées à la minéralisation. L'objectif est de découvrir les « racines » potentielles de la minéralisation de Dieu Merci qui ont permis l'extraction de plusieurs tonnes d'or depuis 1828 seulement dans sa partie « supergène », située entre 0 et 30 mètres de profondeur, alors que les couches inférieures qui correspondent aux phénomènes géologiques profonds, n'ont jamais été explorées et exploitées.

Comme avec Dieu Merci, la minéralisation de Couriège est sur un linéament de 3 000 mètres, déjà confirmé par une anomalie géochimique et des tranchées. Les récents travaux de Reunion Gold ont démontré le succès de l'« IP » dans un contexte supergène avec une conductivité indiquant la présence de sulfures associés à la minéralisation.

 

  • Etat d'avancement sur l'usine de Dieu Merci

Au 5 décembre 2018, la construction de l'infrastructure complémentaire sur l'usine de Dieu Merci a d'ores et déjà atteint les deux tiers du programme.

La formation de 20 opérateurs pour l'usine est terminée. Un premier processus de sélection a été réalisé. De janvier à mars, le personnel sélectionné suivra une formation complémentaire sur le site et l'équipe finale sera en place en mars 2019.

Un système de maintenance du système de sécurité sera mis en place sur Dieu Merci durant les congés annuels.

 

  • Etat d'avancement du programme de réhabilitation environnementale

Le nouveau département environnement d'Auplata, qui utilise la technologie des drones et la cartographie par satellite pour améliorer la précision des travaux et la surveillance, poursuit son programme :

DIEU MERCI

La société est engagée dans une campagne accélérée de réhabilitation et de replantation sur les sites de Dieu Merci.

YAOU

Le programme initial de replantation de 3 900 arbres a été achevé à la surface d'anciennes fosses alluviales. Ce site est en attente d'une visite d'inspection environnementale de la DEAL et de l'ONF afin d'obtenir le quitus.

PAUL ISNARD

Auplata a lancé un programme de réhabilitation de 300 hectares.

DORLIN

En mars 2019, lorsque la « petite » saison sèche commencera, Auplata commencera une campagne de récupération de 286 hectares.

 

  • Etat d'avancement sur la gouvernance d'entreprise

Dans les prochaines semaines, une équipe d'auditeurs indépendants effectuera une mission afin d'examiner les questions financières, juridiques et comptables. Ils tacheront également d'évaluer la possibilité d'une nouvelle structure comptable interne, plus adaptée aux normes comptables internationales (IFRS) qui permettrait une meilleure intégration au département financier de BGPP.

 


Auplata en bref
Basé en Guyane française, Auplata est le 1er producteur d'or français coté en Bourse. La société dispose de plus de 700 km² de permis et titres miniers en Guyane française. Auplata mène une stratégie industrielle et financière novatrice de mise en valeur des ressources aurifères guyanaises avec une forte implication des acteurs locaux. L'objectif de la société est ainsi de proposer une exploitation durable pour l'industrie minière guyanaise. Depuis juin 2015, Auplata est actionnaire de la société minière ivoirienne OMCI, détentrice de deux projets miniers en Côte d'Ivoire.
Auplata est coté sur le marché Euronext Growth à Paris (Euronext). ISIN : FR0010397760 – ALAUP ; ICB : 1777 – Gold Mining.
Pour plus d'information sur la société Auplata : www.auplata.fr.


Contacts :
ACTUS FINANCE

Mathieu Omnes Relations investiseurs momnes@actus.fr 01 53 67 36 92
Nicolas Bouchez Relations presse nbouchez@auplata.fr 01 53 67 36 74