Actusnews Wire - Diffuseur professionnel d'information corporate et réglementée, autorisé par l'AMF et le CSSF.

  Communiqué de la société AUPLATA du 28/11/2018

  28/11/2018 - 07:35

Lettre de Luc Gerard Nyafe, Président-Directeur général, aux actionnaires d'Auplata


Madame, Monsieur, Cher Actionnaire,

Je souhaite tout d'abord vous remercier pour votre soutien et votre vote de confiance puisque le lundi 19 novembre 2018, entre 89,44% et 94,65% des votants ont voté les 24 résolutions soumises à l'assemblée générale dans le sens suggéré par le Conseil d'administration et ont notamment nommé de nouveaux membres du Conseil d'administration, lequel Conseil m'a nommé au poste de Président-Directeur général.

Je sais qu'il n'a pas été simple d'être actionnaire d'Auplata durant ces dernières années. La société n'a pas, il faut l'admettre, offert la création de valeur envers ses actionnaires à laquelle elle était pourtant tenue et ce, en dépit du vaste et diversifié potentiel géologique de ses actifs miniers. L'absence d'une solide gouvernance d'entreprise, les fréquents changements de stratégie, la mauvaise exécution et le manque de connaissance technique sont les causes de la situation actuelle.

L'aspect positif réside, néanmoins, dans le fait que les réserves et les ressources d'or sont toujours là, prêtes à être exploitées, et constituent un futur prometteur dans un monde où la demande d'or et de métaux précieux est plus importante que jamais. Les technologies d'extraction, en constante amélioration, permettent de tirer profit de plus en plus efficacement des gisements tout en respectant l'environnement. Le cadre réglementaire des marchés sur lesquels nous opérons se sont considérablement renforcés ces dernières années et permettent une réelle adaptation des méthodes de travail aux réalités du terrain.

Nous envisageons, ainsi, une profonde restructuration transversale d'Auplata qui permettra de générer, nous le croyons, rapidement, efficacement et professionnellement de la valeur pour les actionnaires dans un secteur de plus en plus exigeant sur les pratiques environnementales.

Il serait prétentieux de présenter un plan stratégique à long terme seulement quelques jours après ma nomination. C'est pourquoi je souhaite, pour le moment, vous communiquer les priorités des 6 premiers mois. Ces différents points constitueront une forme de feuille de route pour nos actionnaires.

 

1 - Proposition de rapprochement avec BGPP - Octroi par l'AMF d'une dérogation à l'obligation de lancer une OPA

Ce rapprochement a été validé par une majorité d'actionnaires (93,65% avec un quorum de 30,08% - 89,44% avec un quorum de 33,77%). Parmi les deux conditions suspensives devant être levées avant le 11 février 2019, l'une d'elles est réalisée le 27 novembre 2018 puisque l'Autorité des marchés financiers vient d'octroyer à Brexia International une dérogation à l'obligation de lancer une offre publique d'achat, ce dont Auplata et Brexia International la remercient vivement ; il demeure l'approbation du Ministère chargé des mines, laquelle doit être obtenue avant le 11 février 2019 pour permettre de finaliser l'opération de rapprochement. La demande a été formellement présentée au Ministère concerné et nous sommes confiants sur leur volonté de voir la transaction se réaliser. Le suivi nécessaire sera assuré par mes équipes.

Jusqu'à la réalisation de la seconde condition suspensive les deux entités (BGPP et Auplata) continueront à fonctionner de manière autonome. Le programme défini dans cette feuille de route est établi au sein de chacune des deux entreprises étant entendu qu'un groupe de travail composé d'experts des deux sociétés a d'ores et déjà commencé à évaluer les synergies et à organiser l'intégration des deux sociétés afin que nous puissions commencer à travailler efficacement dès la réalisation de la seconde condition suspensive.

 

2 - Gouvernement d'entreprise

Le Conseil d'administration, composé de Brexia International SA (nouvel administrateur), représentée par Monsieur José María Aragone, et de Messieurs Alex Van Hoeken (nouvel administrateur et indépendant), Paul-Emmanuel de Becker Rémy (administrateur historique et indépendant), Miguel de Pombo (nouvel administrateur), et moi-même, entend avoir davantage de contrôle sur la conformité, les rémunérations, les audits de contrôle ou encore les opérations.

Dans les prochains mois, nous discuterons de la possibilité d'ajouter deux nouveaux membres au conseil d'administration avec des profils techniques spécifiques afin d'élargir notre expertise.

 

3 - Equipes, talents et organisation

Mr. Didier Tamagno, ancien Président-Directeur général, a démissionné de tous ses mandats au sein d'Auplata et de ses filiales depuis le 19 novembre 2018 ; je le remplacerai dans chacun des Conseils d'administration, aussi bien d'Auplata que de ses filiales. 

Mr. Frédéric Saada, Directeur financier, quittera l'entreprise le 3 janvier 2019, conformément à son souhait et dans le cadre d'un accord commun ; son successeur sera annoncé en temps voulu.

Mr. Karim Robo, assurera le rôle de « Vice-Président Mines et Exploration ». Il aura à sa charge le bon développement des actifs des différentes entreprises.

Mr. Peter Verde assurera le rôle de « Chef des opérations ». Il a acquis une réelle expérience en qualité de chef des opérations dans la gestion d'usines au Pérou notamment de l'usine de cyanuration de Minas Buenaventura.

Mr. Vincent Combe, qui travaille depuis plus de 5 ans au sein d'Auplata, est nommé « Géologue senior ».

Mr. Pierre Gibert, qui travaille depuis plus de 10 ans au sein d'Auplata, est nommé au poste de « Superviseur/Contrôleur minier ».

Mr. Emre Pehlivan assurera le rôle de « Trésorier » de la société. Il travaille actuellement pour le fonds Tribeca en tant que Junior Investment Manager.

Mr. Guerric Eber assurera le rôle de Directeur Technique.

Je vous invite à visiter dans les prochains jours le site internet afin de prendre connaissance des présentations de nos cadres : www.auplata.fr.

 

4 - Production

Voici la production de BGPP et d'Auplata du 1er janvier au 30 octobre 2018 :

  BGPP Auplata Consolidé
  Minerai traité (t) Taux de récupération Production Minerai traité (t) Taux de récupération Production Taux de récupération Production
ZINC, Zn (t) 89 903 87,55% 4,55 N/A N/A N/A 87,55% 4,55
PLOMB, Pb (t) 91,43% 3,08 N/A N/A N/A 91,43% 3,08
ARGENT, Ag (Kg) 71,38% 4,81 N/A N/A 1,10 71,38% 5,91
OR, Au (Kg) 76,31% 55,00 N/A N/A 18,60 76,31% 73,60

Pour l'usine de cyanuration de Dieu Merci, les tests dits de « Cold Commissioning », C2 (tests à froid) ont été poursuivis ce Jeudi 22 novembre 2018 :

  • tous les processus mécaniques ont été effectués et testés avec succès ;
  • tous les processus électriques ont été effectuées et testés avec succès ;
  • les tests opérationnels des différents systèmes ont été complétés avec de l'eau avec succès.

Le système d'élution et le broyeur à boulets ont été commandés afin d'être en phase avec les caractéristiques techniques de l'usine.

Les tests suivants, dits de « Hot Commissioning », C3 (tests à chaud) commenceront bientôt ; il est prévu que l'usine soit opérationnelle dès le mois d'Avril 2019 et fonctionne à pleine capacité à partir du mois de juin.

Voici les objectifs de production du 1er semestre 2019 de BGPP et Auplata :

  BGPP Auplata Consolidé
  Minerai traité (t) Taux de récupération Production Minerai traité (t) Taux de récupération Teneur moyenne (g/t) Production Taux de récupération Production
ZINC, Zn (t) 53 000 87,55% 2,80 N/A N/A N/A N/A 87,55% 2,80
PLOMB, Pb (t) 91,43% 1,80 N/A N/A N/A N/A 91,43% 1,80
ARGENT, Ag (Kg) 71,38% 3,00 N/A N/A N/A N/A 71,38% 3,00
OR, Au (Kg) 76,31% 33,00 18 000 90,00% 3,52 57,02 N/A 90,02
  • Au Pérou sur le site d'El Santo, nous prendrons les mesures nécessaires pour commencer à récupérer du cuivre (Cu), qui aujourd'hui n'est pas séparé.
  • Durant le premier semestre, nous allons travailler sur l'augmentation de la capacité de l'usine de 300 t/jour à 350 t/jour.
  • Aujourd'hui la mine d'El Santo fonctionne avec des générateurs électriques dont le fonctionnement est relativement couteux, nous allons donc connecter le réseau électrique public à la mine d'El Santo, ce qui permettra de faire des économies d'énergie significatives.
  • En Suyckutambo, nous reprendre l'exploitation car des anomalies présentant des fortes teneurs en or ont été découvertes. Cela permettra maintenir voire améliorer la concentration en or de nos concentrés.
  • Par ailleurs, nous venons d'obtenir l'autorisation de stocker le minerai non exploitable sur la mine ce qui évitera de le transporter jusqu'à l'usine. Nos coûts logistiques devraient donc diminuer de manière significative.

 

5 - Tailings

Estimation des ressources minérales au sein d'Auplata, actualisée au 23 novembre 2018 :

Teneur de coupure (gr/t) Or (t) Moyenne (gr/t) Or (Kg)
2 153 898 3,52 542
2,5 116 373 3,99 464

Sur un total de 9 bassins de résidus, 8 ont été prospectés et estimés :

  • 5 ont été considérés comme représentatifs en tant qu'estimation de ressources minérales et sont inclus dans le processus ;
  • 3 sont considérés comme non représentatifs en raison d'insuffisance d'échantillonnage et n'ont pas encore été prospectés, mais le seront prochainement.

Cependant, les « tailings » sont limités, selon notre modèle d'estimation, a une coupure de 2gr/t et une teneur moyenne de 3,5g/t ce qui correspond a environ 18 mois de production de l'usine.

À partir du mois de Janvier 2019, nous lancerons une campagne d'exploration pour augmenter les ressources disponibles et également une exploration plus approfondie de tous les bassins de résidus. Cette exploration donnera probablement lieu à renouveler le calcul de la ressource et à un élargissement significatif des ressources.

 

6 - Certification de réserves

YAOU – Guyane

Le calcul des réserves aux normes NI 43-101 (normes canadiennes de calcul des réserves - standard international) de Yaou datant de l'année 1998 nécessite une mise à jour afin d'être de nouveau valable. Nous réévaluerons donc les carottes minières stockées sur le site de Yaou et une nouvelle estimation des ressources sera produite conformément aux normes NI 43-101 au mois d'avril 2019.

EL SANTO – Pérou

Les résultats du calcul des réserves aux normes NI 43-101 de la campagne d'exploration en cours d'EL SANTO seront publiés dans le courant du 1er trimestre 2019.

  • Entre le 15 et le 30 décembre 2018, notre vérificateur INNOVEXPLO procédera à la vérification et complétera le document NI 43-101.
  • Entre le 30 et le 31 décembre 2018, INNOVEXPLO transmettra le rapport préliminaire en vertu du règlement canadien 43-101 régissant la norme NI 43.101.
  • Dans les 45 jours suivant la remise du rapport préliminaire, sera remis le rapport final.

 

7 - Exploration

Guyane – Une campagne de géophysique (ci-après Campagne « IP »)

A Dieu Merci, les premiers travaux qui seront effectués consistent à compiler des données « Big Data » à partir de données historiques ; une première Campagne IP sera menée, l'objectif étant d'identifier les structures en profondeur et l'enracinement de la minéralisation. La grille d'espacement géophysique de 100 m. pourrait permettre de mettre en évidence des anomalies ; le programme d'exploration prévoit 2 000 m de forage pour valider les cibles identifiées.

D'un point de vue géologique, Dieu Merci est une mine de production qui a produit, dans le passé, plus de 10 tonnes d'or principalement grâce aux gisements en surface (jusqu'à 30m) de profondeur (dits « saprolite ») à partir de plusieurs petites fosses à ciel ouvert. A l'avenir, la stratégie pour trouver davantage de ressources consistera à exploiter le « Big data » et à descendre plus profond.

A Couriège, des travaux de recherche ont été effectués par TEXMINE en collaboration avec la société Guyanor, la société privée SMSE et le groupe multinational de tonneaux ASARCO, en se basant sur les travaux du BRGM. (Bureau des Recherches Géologiques et Minières), service géologique national français.

La tranchée réalisée par l'équipe d'exploration d'Auplata (en 2014-2015) a permis de mettre à jour une minéralisation qui semble s'étendre sur plus de 3 km. Ces travaux permettent de délimiter une zone d'étude d'environ 3 km2. Dans certaines zones clés où le profil latéritique est complété par une croûte rouge, par une couche de latérite pisolitique et par une couche d'argiles maculées, l'exploration de ces tranchées ne conduit pas à la saprolite : ce n'est que le produit d'une minéralisation potentielle en profondeur.

Le projet Couriège comprend la même tendance que Dieu Merci. Les évaluations de tranchées réalisées ont produit de très bons résultats, comme indiqué ci-dessous :

Teneur au-dessus de 3g/t
#Nb Forage De à Au 5 (g/t) (1,5m)
DM-10-238 0 1, 5 8,29
DM-10-241 0 1,5 39,23
DM-10-241 3 4,5 12,8
DM-10-242 19,5 21 3,33
DM-10-242 22,5 24 18,36
DM-10-243 24 25,5 33,15
DM-11-353 13,5 15 3,95
DM-11-355 1,5 3 5,25
DM-11-355 3 4,5 12,81

Une campagne d'IP sera réalisée, suivi de 2.000 m de forages localisés sur les anomalies précises.

A Yaou, il s'agit d'un permis d'exploitation (PEX) ayant des ressources inférées de 1,4Moz Au. L'exploitation du site a débuté en 2006 après l'obtention d'un permis. Entre 2006 et 2013, 37.541oz d'or ont été produites sur ce site par gravimétrie. L'exploitation est actuellement suspendue et le bassin de résidus est estimé à 1 tonne d'or.

Le programme comprendra une première phase de validation consistant à ré-échantillonner toutes les carottes minières, puis à procéder à une campagne de forage intercalaire d'environ 5.000m d'ici le second semestre 2019.

A Dorlin, il s'agit d'une alliance avec Reunion Gold dont l'un des actionnaires est le n°1 mondial de la production aurifère : Barrick Gold. De bons résultats ont été obtenus sur un forage d'environ 6.000 m. Nous espérons avoir une étude de faisabilité d'ici les deux prochaines années.

Pour Iracoubo Sud & Bon Espoir, il s'agit d'analyser les résultats avec Newmont. Les résultats d'exploration seront communiqués le plus régulièrement possible.

Pour El Santo, 3000 m de forage sont prévus : l'objectif principal est d'assurer un renouvellement de la ressource afin d'alimenter l'usine et de préparer le futur. Par ailleurs nous sommes en attente de l'autorisation d'exploration de la parcelle S.104 qui jouxte la parcelle S.105 de laquelle nous extrayons le minerai et alimentons l'usine.

A Suyckutambo, se poursuivra l'exploration afin d'augmenter les ressources à fortes teneurs en or. Cela impactera directement la valeur de nos concentrés polymétalliques.

Sur le site de San Miguel, où a été découverte une anomalie très prometteuse, notre département légal travaille afin d'obtenir le permis d'exploration et ainsi commencer à forer le plus rapidement possible.

Sur Condoroma, nous poursuivrons l'analyse des « tailings » de cuivre afin d'évaluer la faisabilité d'une éventuelle exploitation.

En Côte d'Ivoire, une cartographie à Adzopé, un plan de campagne de forage au diamant et une compilation seront réalisés pour mieux comprendre la situation.

 

8 - Sécurité

Des mesures de sécurité sont prises pour assurer la sécurité de notre personnel sur place en Guyane. En effet, une nouvelle société de sécurité sera sur place dès le 15 décembre 2018 pour sécuriser le site, en particulier l'usine de cyanuration. Un appel d'offre a été lancé pour la sécurité de l'ensemble de l'usine dès le début de la production, la sécurité de nos employés étant notre priorité.

 

9 - Permis et autorisations

La demande de renouvellement de tous les permis et de toutes les autorisations a été effectuée et fera l'objet d'un suivi régulier.

Nous tâcherons de prospecter et d'élargir au maximum notre portefeuille minier.

 

10 - Finance et reporting

Nous mettrons en place un processus rigoureux de “reporting” de l'information opérationnelle et financière afin de faciliter la prise de décision.

Le rapport des comptes consolidés pro-forma sera préparé pour le 20 avril 2019.

J'attends de mes équipes qu'elles produisent les rapports trimestriels dans les 10 jours maximum après la fin de chaque trimestre.

Les besoins financiers des 6 prochains mois seront couverts mais, à l'avenir, Auplata devra planifier et s'organiser pour couvrir ses besoins sur le long terme.

 

11 - Actionnariat et évolution du cours de l'action

Nous sommes d'avis que le prix d'une action doit refléter la valeur intrinsèque de l'entreprise et suivre son évolution. Nous travaillerons sans relâche pour créer de la valeur pour nos actionnaires et nous communiquerons aussi efficacement que possible afin que le marché soit informé et appréhende rationnellement les évènements à venir. La société a besoin de regagner la confiance du marché, en fournissant des informations tangibles et précises.

Dans les semaines à venir, nous communiquerons, plus en détail, sur le travail effectué pour respecter la feuille de route, le tout afin d'accroître notre transparence et notre responsabilité vis à vis du marché. Je vous invite à visiter régulièrement notre nouveau site internet www.auplata.fr et de nous suivre sur le compte Twitter Officiel @AUPLATA1.

Par ailleurs, pour faciliter l'accès des actionnaires d'Auplata qui résident en majorité en Europe, la prochaine Assemblée Générale se tiendra à Paris.

 

12 - Croissance externe

Le rapprochement avec BGPP inclut également un apport en numéraire qui permettra d'acquérir une participation contrôlante dans la Compagnie Minière de Toussit (CMT), premier producteur marocain de Zinc (Zn) et de Plomb (Pb). Nous tâcherons, à cet égard, de saisir les opportunités de croissance externe qui se présenteront afin de diversifier et renforcer notre développement. De plus amples informations seront fournies au moment opportun.

 

13 - Biodiversité et préservation de l'environnement

Nous sommes fermement attachés à la protection de l'environnement et à la préservation de la biodiversité et de la biomasse de notre planète. Dans ce sens, nous avons l'intention de déployer une stratégie écologique de premier plan, telle que reconnue par nos partenaires. Pour le moment, notre objectif pour les 6 prochains mois sera de réhabiliter 127,5 hectares suite à l'exploitation alluvionnaire, 13,5 hectares suite à l'exploitation primaire et de planter 1.340 arbres en respectant la biodiversité et la faune locale. 

Les points précédents sont les engagements que mon équipe et moi-même prenons vis-à-vis des actionnaires pour les 6 mois à venir et qui permettront à Auplata d'être opérationnelle et financièrement saine. En parallèle, nous travaillerons sur la définition de la stratégie du groupe qui consistera à ajouter des actifs miniers ayant de grandes valeurs fondamentales, à s'assurer d'une bonne capacité d'exécution en permanence et à refléter notre passion pour une exploitation minière respectueuse de l'environnement et susceptible de responsabiliser ses acteurs.

Pour réussir dans ces démarches, nous aurons besoin, outre du dévouement qui est le nôtre et de notre passion à servir Auplata, mais également de nos actionnaires, sur lesquels nous comptons pour soutenir nos efforts. Il s'agit d'un effort collectif.

 

Notre succès sera le vôtre.

Merci.

Luc Gerard Nyafe

Président-Directeur général d'Auplata