Actusnews Wire - Diffuseur professionnel d'information corporate et réglementée, autorisé par l'AMF et le CSSF.

  Communiqué de la société AUPLATA du 21/12/2017

  21/12/2017 - 07:30

Auplata procède à l'évaluation de ses actifs miniers pour les sites de Dieu Merci, Yaou et Dorlin


Auplata (Euronext Growth - FR0010397760 - ALAUP), 1er producteur d'or français coté en Bourse annonce avoir fait procéder, par le cabinet de conseil et d'ingénierie SOFRECO, à une nouvelle évaluation de ses actifs miniers situés sur les sites de Yaou et Dorlin.

Cette étude a été complétée par une évaluation financière de ces actifs, réalisée par un expert indépendant international de premier plan, sur la base du rapport rendu par SOFRECO. Cette évaluation financière intègre par ailleurs la valorisation du traitement par cyanuration des stocks de résidus de minerai ayant déjà fait l'objet d'une exploitation (dit tailings), situés sur le site de Dieu Merci.

Cette évaluation a pris la forme d'une étude de cadrage dite « Scoping study », dont la méthodologie d'élaboration respecte les standards du code JORC (Joint Ore Reserve Committee) – normes internationales majoritairement utilisées à ce jour pour estimer et rendre compte des ressources et réserves minérales –, intégrant les études minières et de traitement du minerai. Cette étude s'est appuyée sur la base de données documentaires d'Auplata relatives aux sites de Yaou et Dorlin.

Elle a permis d'estimer la production d'or potentielle des deux sites, les coûts d'exploitations liés et l'investissement initial nécessaire au développement d'une future usine de production d'or. Ces estimations ont été réalisées par le cabinet SOFRECO, sur la base d'un niveau de ressources inférées. Dès le 1er trimestre 2018, AUPLATA pilotera de nouvelles études dont l'objectif sera d'augmenter le niveau de confiance de ses ressources vers des niveaux de ressources « indiquées » et « mesurées ».

 

Une juste valeur moyenne des trois actifs miniers de 81 M€

Sur la base de l'étude de cadrage, l'expert indépendant international a procédé à une évaluation financière de ces trois actifs miniers d'Auplata. Cette évaluation financière a pour objectif d'estimer la juste valeur de ces actifs, qui se définit, selon les normes IFRS, comme « le prix qui serait reçu pour la vente d'un actif ou payé pour le transfert d'un passif lors d'une transaction normale entre des intervenants du marché à la date d'évaluation ».

L'expert indépendant a réalisé son évaluation des actifs miniers d'Auplata selon trois méthodes d'évaluation :

  • la méthode dite des comparables, qui permet de déterminer la juste valeur par comparaison avec des transactions passées sur des actifs similaires ;
  • la méthode dite des DCF (Discounted Cash Flow), qui permet de déterminer la juste valeur, par actualisation des flux de trésorerie projetés, issue de l'exploitation des sites (après impôts et après imputation des coûts du siège social) ;
  • les dernières transactions de marché.

Sur la base de ces estimations et analyses réalisées par l'expert indépendant, la juste valeur des actifs miniers de Dieu Merci, Yaou et Dorlin est comprise dans une fourchette entre 73 M€ et 88 M€, soit une moyenne de 81 M€. Cette estimation est à mettre en regard de la valeur nette comptable des actifs miniers inscrits au bilan au 30 juin 2017, qui est de 15,6 M€, soit un ratio plus de 5 fois supérieur à cette valeur nette comptable.

Afin de refléter cette nouvelle réalité économique, Auplata envisage d'intégrer ces justes valeurs dans ses comptes consolidés au titre de l'exercice 2017 qui sera clos le 31 décembre 2017. Cette possibilité, offerte par les normes IFRS pour les actifs miniers dans la mesure où la juste valeur de ces actifs miniers peut être établie de manière fiable, a été confirmée dans un rapport commandé par Auplata à un cabinet d'audit et de conseil spécialisé dans les normes IFRS.

 


Auplata en bref
Basé en Guyane française, Auplata est le 1er producteur d'or français coté en Bourse. La société dispose de plus de 700 km² de permis et titres miniers en Guyane française. Auplata mène une stratégie industrielle et financière novatrice de mise en valeur des ressources aurifères guyanaises avec une forte implication des acteurs locaux. L'objectif de la société est ainsi de proposer une exploitation durable pour l'industrie minière guyanaise.
Depuis juin 2015, Auplata est actionnaire de la société minière ivoirienne OMCI, détentrice de deux projets miniers en Côte d'Ivoire.
Le capital social d'Auplata est composé de 99 600 723 actions cotées sur le marché Euronext Growth à Paris (Euronext).
ISIN : FR0010397760 – ALAUP ; ICB : 1777 – Gold Mining.
Pour plus d'information sur la société Auplata : www.auplata.fr.


Contacts :
ACTUS FINANCE

Mathieu Omnes Relations investiseurs 01 53 67 36 92
Nicolas Bouchez Relations presse 01 53 67 36 74